Puante Propagande étatique républicaine
 

Ecrit par Sechy, le 26-01-2018 23:17

Pages vues : 1779    

Favoris : 275

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Appareil, Banques, Brighton, Cadeau, Capitalisme, Champignon, Chimère, Chrétien, Christ, Civilisation, Diable, Dieux, Dragon, Drogue, Dualité, Eau, Égalité, Ego, Empire, Épine, Estragon, Évolution, Fractale, Gentil, Goulag, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Japon, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Musiques, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Personne, Pierre, Peste, Peur, Porc, Porte, Propagande, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Sacrifice, Satan, Seuil, Simple, Socialisme, Société, Sommeil, Spiritualité, TAO, Technique, Télépathie, Templiers, Terrorisme, Thermodynamique, Train, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vaisseau, Vérité, Vide, Vin, Winner

 
1dollar_feu_ei.png
 
 
Puante Propagande étatique républicaine
digne de l’époque MENSONGÈRE de Staline
et ennième jeu sur le
SENTIMENT si à la mode, avec l’opinion sur
la moralité républicaine comme dans
cette vidéo ci-dessous.

VOUS DEVEZ AVOIR DES SENTIMENTS
C’EST OBLIGATOIRE, ET VOS
SENTIMENTS DOIVENT ÊTRE CONFORME,
comme l’explique la vidéo ci-dessous,
d’où la prétention de fabriquer des
sentiments conformes aux « dogmes scientifiques » du
genre : « Dans un four crématoire fut déversé… »,
comme dans les écoles où on vous bredouille :
« Il a été observé que… », au lieu de dire simplement :
« J’AI observé ceci…», singerie du CONTRAIRE DU SENTIMENT :
pas d’émotion par l’emploie de la forme passive
comme s’ils étaient des observateurs sans sentiments et
sans corps devant des événements qui sont, ou ne sont pas !
 
Les technocrates du régime républicain utilisent
la forme passive, comme dans cette vidéo, pour
donner à leurs rapports un air d’objectivité
scientifique, déguisant ainsi des opinions
en faits « objectifs ».

ABSOLUMENT TOUT EST COMME ÇA DANS LA PROPAGANDE
RÉPUBLICAINE JUDÉO-MAÇONNISÉE FONDÉE SUR L’OPINION.

OUI, NOUS SOMMES EN GUERRE,
DEPUIS L’ANTIQUE PRISE DU POUVOIR
PAR LES HÉBREUX-JUIFS et leur « Loi »
jusqu’à l’infâme division capitaliste
WINNERS-LOSERS.

La liberté d’expression n’existe pas
depuis qu’elle commença à triompher à
l’époque de la Renaissance, Galilée,
l’imprimerie et la Réforme, car en
étatisme, il est évidemment impossible
à tout gouvernement de reconnaître à
chacun le droit de ne pas être d’accord.
La liberté d’expression est le plus
gros mensonge de l’histoire de l’humanité
avec celui du « peuple-roi » (pouvoir du peuple)
ou « démocratie », tant ce sont les
sociétés secrètes qui, comme Dieu invisible (1),
exercent le pouvoir métaphysique.


La dissolution, l’inhibition du sens métaphysique
par un consensus social exclusivement économique
et bourgeois, a été réalisé le plus profondément
en France après 1789 et en Occident européen
par le socialisme (ou communisme, mais plus
profondément encore aux États-Unis où la mystique
de l’argent, de la technique et du commerce s’est
si bien communiqué à toute la société terrienne.
L’INTÉGRATION SOCIALE MONDIALISÉE SE RÉSUME
MAINTENANT AU POUVOIR D’ACHAT ET À L’UNIFORMITÉ que
tente d’imposer la grossière propagande ci-dessous.

En Gouvernance mondiale ou « république universelle »
il ne s’agit pas pour l’individu d’être une « personne »,
JE SUIS, ce qui serais réaliser le Soi, donc se
singulariser, MAIS DE FAIRE COMME TOUT LE MONDE :
CONSOMMER et CIRCULEZ YA RIEN À VOIR.
 
 
« En vérité, tout régime démocratique, construit par définition sur la base de l'opinion, ne peut subsister que s'il s'en débarrasse. Car l'opinion, en tant que phénomène de pensée, n'est valable que comme hypothèse de travail, n'est pleinement légitime que pour l'étude de la matière et de la physiologie. Une opinion n'est jamais absolument celle de la veille et sera différente le lendemain, elle est le centre de gravité d'une série d'impressions successives, et toujours instable pour peu que l'homme soit d'esprit logique et toujours prêt à réviser son jugement. Toujours, sauf lorsque elle s'extrapole et prend valeur d'axiome métaphysique intangible et immuable à travers les temps. Aussi toute opinion est de gauche à sa naissance, de droite et réactionnaire par rapport à celle qui la suit. Cela est vrai et constitue un processus absolument général de l'évolution des pensées individuelles.

Processus que la dialectique matérialiste et historique prétend imposer à des groupes, à une nation et finalement au monde entier qui devrait alors se comporter comme un individu unique, comme n'étant qu'un seul corps physique, un seul corps intellectuel, un seul corps spirituel, ces trois corps n'en faisant qu'un, engendré d'un principe unique la matière. Chaque individu ne serait qu'une cellule de ce corps. Singerie du Corps mystique.

Le règne politique de l'opinion, du prétendu pouvoir du peuple, est la plus fantastique des illusions collectives de toute l'histoire, le plus grandissime tour d'illusionniste accompli par les puissances occultes avec l'assentiment des illusionnés. En réalité, l'opinion n'a jamais eu aucun pouvoir politique, sauf celui de créer le désordre. Nous avons vu que les régimes démocratiques ont pu tenir ou tiennent encore parce qu'ils dissolvent la conscience politique dans la conscience économique, en asphyxiant la vie métaphysique de l'âme sous le débordement des réactions sensibles, physiologiques et psychologiques, en procédant en somme à la « massification des peuples ». Et cela est vrai de l'américanisme aussi bien que du communisme. Par-dessus la masse, les sociétés occultes exercent le véritable pouvoir politique », écrit si justement Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux.

La France et son illusoire indépendance cache en réalité sa totale dépendance des puissances économiques de la City de Londres et de cette même cité en pouvoirs occultes (les spéculatifs nés en 1717 qui veulent « voir », comme un Armand Bédarride…).

TOUT RÉGIME D’OPINION COMME LE RÉGIME RÉPUBLICAIN PORTE EN LUI LE GERME DE LA DICTATURE.

À la faveur d’un chaos économique ou social, on se présente aux élections comme un sauveur, on récolte plus de 50% de suffrages face au concurrent, et au train où vont les choses en ce moment, si les déchets sont trop embêtants comme expliqué dans la propagande ci-dessous, on les ruine économiquement pour les paralyser et leur faire fermer leur gueule, où on les passe en cabane ou en camps comportant de gros « fours ». C’est aussi simple que ça :
- Ou poussière d’opinions et désordre,
- Ou opinion unique et pseudo-ordre de « Unité dans la diversité », ou « liberté d’expression » si attrape-couillons.

 
Note.
1. Principe de la croyance au Salut. Par exemple l’autorité de tout messie consiste en son absence, de même que les sectes ultra-secrètes ont une grande autorité en brillant par leur secret et donc en brillant par leur absence aux yeux du profane. Bref, C’EST COMME LE PÈRE NOËL, IL N’EXISTE PAS MAIS ON VEUT Y CROIRE. C’EST LA CAROTTE, C’EST DU MARCHANDAGE.
CROIRE-CROYANCE ET CRÉDIT-CRÉDO = ESPACE-TEMPS.
COMME LES SECTES ULTRA SECRÈTES, DIEU EST CACHÉ, MAIS N’EN FAIT PAS MOINS AVANCER BEAUCOUP DEPUIS DES MILLÉNAIRES…
Dévoiler Dieu, c’est comme un symbole, vous le tuez ! Comme dévoiler un mystère vous tuez le mystère, on est alors dans le « Circulez ya plus rien à voir ».
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 26-01-2018 23:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved