VOLONTÉ NATIONALE = ÉGRÉGORE
 

Ecrit par Sechy, le 15-08-2019 22:08

Pages vues : 147    

Favoris : 23

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Ulysse, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
banquier_immacileeconception.jpg
 
 
VOLONTÉ NATIONALE = GRÉGARISME, ÉGRÉGORE
qui construit les cancéreux de pouvoir
macron (sans majuscule, il ne la mérite pas,
surtout qu’il est sur un trône sans couronne,
donc SANS AURÉOLE, SANS ÂME), il enfonce
une porte ouverte en sortant que l’élu est
légitime par ce que lui procure l’élection.
Mais macron oublie de préciser le sens du
mot « élu », qui A SA SOURCE DANS LES PEUPLES (1),
et nullement parmi les moyens de l’argent
et des forts en gueule qui divisent en winners
et en losers comme dans le cas du régime de
démocratie représentative où toujours les riches
sont les winners inamovibles quasiment par
LIEN DES RÉSEAUX JUDÉO-MAÇONNIQUES
(GODF, grosses obédiences) qui remplacerait
la caste et réseau du clergé du catholicisme.
 
 
 
Vraie Démocratie, selon les Gnostiques et indirectement Ramana Maharshi : Nul ne doit chercher de Maître, et corrélativement nul ne doit se considérer comme un Maître. Le GURU, C’EST CHACUN DE NOUS, le ‘Je’ et non le corps ou mental, et non l’opinion destructrice.
Nulle différence entre Dieu et le Guru : « Il n’y a aucune différence entre le Guru humain et le Guru divin » (R. Maharshi, entretien 31, du 4 février 1935). Guru = fils de Dieu (entretien 90 du 6 novembre 1935).
« Le Guru, c’est-à-dire Dieu, guide l’homme pieux [Axe] en lui disant que Dieu est en lui et qu’Il est le Soi. Cela provoque l’introversion mentale et finalement la Réalisation [du Soi] » (entretien 78, du 29 septembre 1935).

La « démocratie représentative » actuelle fait de nous des marionnettes dont d’autres tirent les ficelles.
La Vraie Démocratie fait que NÔTRE PERSONNE PARTICIPE À TOUTE L’AVENTURE SPIRITUELLE DE CE MONDE : UN EST LE TOUT, L’UNIVERS EST NOUS EN NOUS.

À L’ADRESSE DU COLONIALISME MONDIALISÉ PAR L’EMPIRE USIONISTAN :
Aucun être humain par sa croyance (scientifique, technique, philosophique, politique et spirituel, qui sont tous opinion), n’a le droit de faire semblant ou de donner l’illusion de savoir ce qui convient aux autres, qui le savent mieux que vous, colonialistes dirigistes et possessifs.
PERSONNE NE DOIT PILOTER MON PROPRE MENTAL, parce que « Je suis CE JE SUIS », Je suis Sans Pourquoi.
Le temps de l’actuelle démocratie représentative est l’exemple typique de la manipulation mentale des masses par système de ce langage uniquement matérialiste en HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule), qui prétend imposer avec ses « élections » comment les masses devraient se comporter et comment elles devraient vivre COMME UN INDIVIDU UNIQUE, UN SEUL CORPS PHYSIQUE, UN SEUL CORPS-MENTAL LAÏQUE, SOIT UN TOTAL SOUS LA FORME UNIQUE DE LA MATIÈRE. Chaque individu ne serait qu’une cellule ou engrenage de ce corps, soit une singerie du Corps Mystique, du Tout, de PAN.
Donc la manipulation des masses en démocratie devient OBLIGATOIRE dès lors que depuis la Renaissance la libre pensée signait son arrêt de mort, puisqu’il est évidemment impossible à n’importe qu’elle système étatique et à son gouvernement de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord ; le système des élections faisant obligatoirement des mécontents : ceux qui ont vu leur candidat devenir un loser, un « opposant » ou « dans l’opposition ».



Les humains et leur présente « démocratie » se croient le summum de l’Univers, et par là même ELLE ATTEINT SES LIMITATIONS. Or le Soi ou ‘Je’, le « Je suis CE JE SUIS » n’a pas de limitation comme la « machine humaine » et ses limitations par ses « ismes ». Le ‘Je’ ou Soi est nécessairement identique au ZÉRO INDIEN, la Vraie Croissance de : « La vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties ».
L’humain du futur ne sera surement pas celui de l’« augmentation » par les Google-Transhumanistes qui se prennent trop pour des « élus ». Cet HUMAIN DE L'ÂGE D'OR voguera parmi les étoiles et sans « vaisseau spatial » puisque l’espace-temps c’est dans le mental !

Mais ça, « l’espace-temps » dans le mental, les Laplace, Voltaire, Auguste Comte, Paul Valéry et les marxistes sans Marx ont inventés la « raison » super dogmatique, consistant à NE VOIR QU’UN CÔTÉ DES CHOSES, DONC LIMITÉ COMME LEUR DÉMOCRATIE : DOGME DE LA LAÏCITÉ refusant qu’il y ait « quelque chose » d’autre que la matière maintenant toute commercialisable. « Pauvre pédant, tu vois une plante qui végète et tu dis végétation, ou même âme végétative », écrit Voltaire ; « mais de grâce, qu’entends-tu par ces mots ? Cette fleur végète, mais y a-t-il un être réel qui s’appelle végétation ? »
Paul Valéry fait dans la parfaite laïcité et dans celui qui veut tout mesurer pour le croire, il est donc un croyant, paradoxe de la laïcité : « On aurait beau errer dans un cerveau, on n’y trouverait pas un état d’âme ».

Pour les marxistes et les Valéry-Voltaire etc., LE MONDE EST À L’EXTÉRIEUR : DANS LEUR DOGMATISME RELIGIEUX INVERSÉ OU ISME ET LEUR LAÏCITÉ, ILS AFFIRMENT QUE NOUS PERCEVONS LE MONDE PARCE QU’IL EXISTE, DONC COMME UNE CHOSE EXTÉRIEUR. Pourtant, ces Voltaire etc. et nombre d’Occidentaux en général, ne résonnent que par leur « raison » winnériste, alors, comment pourraient-ils faire la preuve « scientifique » de leur « vérité », puisque toute expérience que nous avons du « monde extérieur », se présente, originellement, comme une pensée dans le mental ?
George Berkeley avant Ramana Maharshi disait la même chose que Lui : « Les choses n’existent que dans la mesure où elles sont perçues » ; et par quoi d’autre pourraient-elles être perçus, originellement, sinon par le mental ? Le temps n’existe que s’il y a quelqu’un pour l’observer, et ainsi l’inventer.

DÉMOCRATIE = OLIGARCHIE ET RIEN DE PLUS (soit le « gouvernement représentatif » qui nous représenterait) C’EST LA VÉRITÉ. La démocratie est le pouvoir de ceux, et grâce à ce système, qui peuvent s’enrichir le plus facilement et rapidement possible, ce qui va engendre facile la dualité winners-losers.


DÉMOCRATIE = CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE-CRÉANCE.

Or nous entrons, enfin, dans le temps des SACHANTS, probablement grâce au tout connecté si mortifère qui comporte bien son contre-poison ou MITHRIDATISATION : tout devient tellement tout connecté et tout « augmenté » et « tout intelligent » que naturellement le contre-poison est fabriqué, COMME LE PRINCIPE DE L’HOMÉOPATHIE QUE COPIA LA MODERNE VACCINATION : donner au malade à dose infinitésimale la substance qui, prise chez un homme sain à doses fortes, produit des symptômes semblables à ceux observés sur le malade (Loi antique de similitudes).

Depuis 1789 nous ne sommes jamais sorti de l’Ancien Régime ou CLOVISME EN GAULE DÉJÀ SALOPÉE PAR LA FRANCE. AVANT LA CATASTROPHE JULES CÉSAR, DANS LES GAULES, C’EST LE PEUPLE LUI MÊME QUI ÉTAIT LE « VRAI ROI », ce que de nos jours nous appelons « l’État », avec ses électeurs qui seraient devenus les rois ; le PEUPLE QUI EST LE VRAI POUVOIR NATUREL POLITIQUE. Alors que dans le mental de l’égrégore politique de l’après 1789, nous ne sommes jamais sorti du clovisme : suffit de voir ou revoir les premiers pas de l’actuel monarque macron le jour se son érection !

VOLONTÉ NATIONALE = LA QUANTITÉ SI INHÉRENTE AU CAPITALISME ET À L’ÉVOLUTIONNISME ET SON TOUJOURS PLUS. On en arrive à l’imbécilité du « suffrage universel » avec le mot ”universel” en faisant de cette élection une RELIGION, le GRAAL POLITIQUE DU RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLIQUE, LA SOCIÉTÉ PARFAITE, parce que seul le spirituel, le Divin, peut être qualifié d’”universel”. Il ne peut y avoir QU’UN UNIVERSEL, puisque le moi ou ego se définit par rapport à un toi ou un ego extérieur au mien, que mon ego est alors limité par ce qui le différencie de cet extérieur et donc de cette autre opinion. La théologie chrétienne l’exprime en disant qu’il ne peut y avoir qu’un seul Dieu, car s’il y en avait deux, chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait donc pas in-fini. C’est le même dilemme de vie en communauté humaine entre le Moi-Individuel et le Moi-Collectif. L’annulation de ce dilemme se trouve dans la Réalisation du Soi ou ‘Je’-‘Je’, le COUR, la NON-DUALITÉ où n’existe plus aucune opposition, plus aucun conflit entre le sujet et l’objet ou entre la cause et l’effet. Le communisme de l’URSS tenta de résoudre ce dilemme, en une singerie de la Vraie Catholicité, ce qui tourna à la catastrophe en des dizaines de millions de morts. Cette catholicité qui reste a faire et qui est hélas en rade depuis plus de 2000 ans !


Sieyès, discours du 7 septembre 1789.
« Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer [alors où de trouve l’égalité ?] S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple [début du mondialisme et du ”Grand remplacement”et de la destruction des provinces pour les remplacer par les département, parce qu’on ne peut pas dire LE peuple mais LES peuples], je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple en peut parler, ne peut agir que par ses représentants ».

Système de la mécanisation des masses en corrélation avec la suite, la révolution industrielle. Système typique du CLOVISME MODERNE à hiérarchie pyramidale, comme sous l’Ancien Régime.



Voilà plus de 230 ans que l’égrégore de 1789 confond « universel » et « général » ; à croire qu’il est né crétin ! Étrange pour cet égrégore qui ne jure que par la « raison ».

UNIVERSEL = Le Toi et le Moi transcendé dans le ‘Je’ qui les unifie par triangulation :

      Je
Moi      Toi

Ce ‘Je’ est le Soi, le Centre nulle part avec la Circonférence partout, formule christique : « Je suis le Cep (‘Je’) et vous êtes les sarments (Moi-Toi - Nous-Vous), des INSTANTS où n’existe plus la dualité sujet-objet.

Entre 1789 et 1792, on peut dire que l’actuel macronisme prend le pouvoir : UN BAGARRE DE POSSÉDANTS, DE NANTIS. 1789 = UNE RÉVOLUTION DE NANTIS. Il n’ jamais été question de faire DES peuples le ROI, le ‘Je’. Non, le peuple ce sont les Gueux, des sauvages, des qui puent, le contraire des « gens de(s) bien(s) », ces Gueux qu’il faut faire travailler pour leur éviter de prendre conscience de leur condition de losers. Comme outil des winners, leur Saint Graal, ce sera l’élection.
AUTORITÉ = LA FORCE QUI OBTIENT UNE OBÉISSANCE PAR CONSENTEMENT, EXACTEMENT COMME L’ACTUELLE DÉMOCRATIE, CETTE FORCE COMME UN ÉGRÉGORE ; parce qu’en triomphant à partir de la Renaissance, la libre pensée signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible pour n’importe quel État, monarchique ou républicain, de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Le pouvoir du peuple n’existe plus depuis au moins 2000 ans….. Et si la monarchie et la république ont pu survivre, c’est uniquement par l’État profond représenté par les puissances financières et des sectes comme la judéo-maçonnerie à pouvoir, ceux qui se réfèrent à leur grand constructeur : Hiram, et au temple du roi Salomon (Sel o Mon)…
En France, depuis la Renaissance le mythe royal se mourait peu à peu. Il fallut le remplacer par le mythe du « suffrage universel », ou mythe de la « volonté nationale » (humanisme nouvelle religion). Cette « volonté » qui remplacerait le roi ! Cette « volonté nationale » qui de nos jours de tout connecté se transforme en GRÉGARISME INFERNAL.

Comme actuellement TOUT EST MARCHANDISE ET POSSESSION, l’élection au « suffrage universel » est le même système que : « votre femme, votre voiture, votre chien, votre député, votre voyante, etc. » la liste est maintenant à l’indéfinissable, DONC COMME VOTRE SMARTPHONE, VOUS ÊTES PAR CETTE ÉLECTION EN POSSESSION DU « POUVOIR POLITIQUE ».
En refrain je répète que l’actuelle démocratie est construite sur les conflits d’intérêts, DONC SUR DES DÉBORDEMENTS PERMANENTS ; pour qu’il n’y ait pas de conflit il faudrait que les partis et parties en présence respectent chacune symétriquement un interdit tout aussi intenable pour les unes comme pour les autres. Pour les classes de losers ou dominées, ne pas prolonger quand elles en ont l’occasion leur mouvement d’émancipation politique sur la dimension socialo-économique ; et pour les winners, ne pas user de son colossal winnerisme économique pour assurer le maintien de son plein winnerisme social par des manœuvres douteuses de « restauration politique » (style « En marche » ou « changement » ou réforme du genre ”Nouceau, vu à la Télé !”, etc.).

DÉMOCRATIE REPRÉSENTATIVE ACTUELLE = EXCLUSION DES PAUVRES OU LOSERS. En HOTC, en démocratie, il y a presque toujours des masses de losers qui ne prennent part à aucune politique ; la démocratie des Anciens Grecques était construite sur l’exclusion des esclaves, des étrangers et des femmes, la démocratie censitaire sur l’exclusion des pauvres (celui qui ne pouvait pas payer le cens pour être électeur ou éligible) ; la démocratie représentative par le « tout confort » de ses représentants et que c’est si pratique : DIVISE par principe.


L’Homo religiosus s’est transformé en Homo œconomicus à pouvoir d’achat, puis avec ses élections en Homo Politicus, puis par grégarisme ou égrégore en Homo ethicus pour devenir le fameux RESPONSABLE : celui qui doit avec ses petites mains, son petit cerveau, et ses petites économies combattre les méchants vices systémiques du régime capitalo-républicain.
Sauf que sa « morale » ne résout rien puisque le pauvre Homo ethicus est toujours sous la coupe des agents économiques en étant lui-même cet agent puisque consommateur.
Depuis que nous sommes tous roi, chacun se trouve prisonnier du paradoxe dictatorial : être économiquement au maximum de la dualité cause-effet, mais écologiquement « responsable » genre « Un geste pour la planète » et « Je trie mes ordures » : la manipulation commerciale de l’étiquette « Pensez au tris » identique à l’amabilité commerciale : surtout pas de haine ni de froideur : SOURIEZ SI VOUS VOULEZ VENDRE VOS SERVICES (comme serveur, comme vendeur, comme médecin, comme politiste, etc.), qui sera le but essentiel de la socialisation du freudisme : contrôle des pulsions mécaniques, « laïques ». Évidemment le culte de l’amabilité est autant cette guerre de tous contre tous, pour l’acquisition de biens ou de postes dans la firme ; et moins il y a de repère dans la société humaine et plus la guerre de tous contre tous sera SAUVAGE, VIOLENTE.

Le mot « responsable », le Grand Symptôme du mental actuel des humains : multiplication ou amplification des DILEMMES : COMME LA DÉMOCRATIE = GOUVERNEMENT PAR DILEMME, SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET DE CONCURRENCE MONDIALISÉE, GUERRE ÉCONOMIQUE, INTÉRÊTS ÉGOÏSTES OU PRIVÉS QUI BOUFFENT DE LA CROISSANCE JUSQU’À « LA FIN DES TEMPS » ; VOULOIR EN MÊME TEMPS ANNULER LES MANIFESTATIONS VITALES DE CETTE COMMUNAUTÉ HUMAINE = AMPLIFICATION DES ILLUSIONS ET CERTAINS VONT EN RAJOUTER AVEC LEUR « RÉALITÉ AUGMENTÉE ».

Depuis la Renaissance L’HUMANISME ET SA RELIGION DE L’HOMME AVEC SES DROITS DE L’HOMME FAIT SES RAVAGES PAR USURPATION DU NATUREL DES CHOSES. Ces religions notamment de LAÏCITÉ qui mettent l’humain et l’humanité à la place du Soi ou Christ sont des comédies de singes bien dressés : une laïcité formant une humanité athée, débarrassée des vestiges du christianisme en rade depuis plus de 2000 ans qui encombre, qui gêne encore cette laïcité des judéo-maçons spéculum du Grand Orient de France et autres grosses obédiences, cet humanisme occidental, un HOMINISME plutôt qu’un humanisme, le nouveau Maître de la Nature qui veut se mettre dans une puce informatique si prétendument rationnel car uniquement binaire, afin de créer son Univers bien à lui : une singerie de l’Univers universel (pléonasme).
Ainsi, « En Marche » vers l’immaculée conception Oligarchie de la City de Londres qui dirige ce monde, et ses philosophistes de l’HOTC en la dialectique et création de l’humain par lui-même, AU SOMMET DE SON POUVOIR D’ACHAT.
BIENVENUE, ou plutôt, MALVENUE, DANS CE MONDE DU CHAOS HUMAIN.

- SHUN : Peut-on atteindre la Voie [Tao ou Soi-Instant] et la Garder ?
- ZHENG : Vous ne pouvez garder votre corps, comment pourriez-vous garder la Voie ?
- SHUN : À qui est donc mon corps, s’il n’est pas à moi ?
- ZHENG : C’est une forme qui vous est fournie par le Ciel et la Terre. La vie ne vous appartient pas : c’est une harmonie qui vous est fournie par le Ciel et la Terre. La Nature ne vous appartient pas : elle vous est fournie par l’Univers. Vos descendants ne vous appartiennent pas : ils ne sont que mues confiées par l’Univers. C’est pourquoi vous marchez sans savoir où vous allez, vous vous arrêtez sans savoir où vous restez, vous mangez sans connaître les saveurs. Telle est la force du souffle Yang de l’Univers. Comment pourriez-vous posséder quelque chose ?
(Lie Tseu (Liezi), Vè siècle avant J.C., Traité du Vide parfait, chapitre Présages célestes, partie 14).



Note.
1. Confusion entre élite et élu : l’élite, dans le sens du meilleur de cette élite. Évidemment l’élite ou pépinière de futurs élus devrait être composé des plus aptes et plus vertueux de la communauté humaine, ce qui ne s’identifie pas, surtout depuis 1789, avec la chefferie de la société dont elle fait partie. Cette élite peut être réduite à l’impuissance par les puissances de l’argent ou appartenir aux couches les plus médiocres, sinon aux plus incultes et aux plus criminelles. Comme maintenant, nous n’avons plus ni élite ni élu mais DES MENEURS TIREURS DES FICELLES DES MARIONNETTES QUE NOUS SOMMES DEVENUS. Ces meneurs, dans leur croyance, sont en général au bout d’un moment emporté par le déluge au déchaînement duquel ils ont travaillé de tout leur mental.
Le travail du mauvais guide ou mauvais guru est tout confort, car il ne faut pas apprendre aux humain à déchoir : les tendances animales et possessives qu’ils portent dans leurs entrailles les y disposent naturellement. De plus, un mauvais guru cherche le résultat, le chiffre, le visible : le déchaînement des appétits du ventre et du bas-ventre.
Le travail du vrai Guru est dans le temps :
- Les maux du corps réclament du Secours.
- Les maux de l’Esprit réclament du Temps.
(Savinien de Cyrano de Bergerac)
- Le bon guide peut être dirigeant, principalement malgré lui.
- Le mauvais guide ne sera qu’un meneur, un manipulateur, comme dans les bandes organisées du régime capitalo-république. Normalement le sort des dirigés devrait les conduire sur une voie ascendante, une voie hautement constructrice, une voie de joie ; bref, tout le contraire de cette actuelle oligarchie qui se fait nommer « démocratie représentative » qui entraîne l’espèce humaine, et eux avec, dans un chaos destructeur comme jamais auparavant puisque maintenant tout est mondialisé ; ce qui aussi va engendrer facilement la dualité winners-losers.

 
 
 

Dernière mise à jour : 15-08-2019 23:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved