C’est la GUERRE principe de la DUALITÉ
 

Ecrit par Sechy, le 14-04-2020 21:55

Pages vues : 527    

Favoris : 81

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Histoire, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
fleches_medievales_triangulaires_ar123detail.jpg
 
 
C’est la GUERRE principe de la DUALITÉ
« Le Deux c’est la guerre » (Jean Coulonval) ;
au minimum il faut deux camps adverses pour
se battre et se détruire l’un et l’autre,
comme deux individus qui s’estiment de
même opinion inventeront le réel.
C’est dire l’extrême fragilité du
« réel » de l’être humain actuel,
celui soumis à l’État et à son grégaire !!!
 
 
Les deux antagonistes depuis que le B est venu parasiter le A :
B - Ou bien la Victoire de ce monde actuel du Change et de l’échange : le COMMERCE, où tout est à acheter et à vendre, y compris n’importe qui, n’importe quoi ; le monde de l’évolutionnisme où toute évolution sera interrompue et une évolution de « fin des temps », arrêt artificiel dans le Minéral, le Végétal, l’Animal et l’Humain. Monde du damier des carreaux noirs et blancs des loges judéo-maçonniques spéculatives. Monde de l’actuelle technologie aliénante transformant tous les êtres humains en aliénés, comme dans le film Invasion of the Body Snatchers.
A - Ou bien l’ÂGE D’OR du Soi de la Conscience infinie, monde du Seul Réel sans la dualité guerrière et son opinion-carrelage (1).

Monde du Seul Réel, de la Vacuité, de l’Ainsité, du Ici et Maintenant, etc. Le non-dualisme n’est pas un « nouveau » monothéisme !
Le ‘moi’ et le ‘sans-moi’ forment dualité. Or si le ‘moi’ est introuvable, comment trouve-t-on ce qui n’est pas ‘moi’ ? CELUI QUI VOIT L’ESSENCE RÉELLE DU ‘MOI’ NE FABRIQUE PLUS DE DUALITÉ ET ACCÈDE AU SEUL RÉEL DANS LA NON-DUALITÉ.

Seule la non-dualité peut vaincre la tyrannie de l’opinion et sa « liberté d’expression » soumise totalement à l’ego, au ‘je’ et culte du narcissisme. Vaincre la tyrannie de l’opinion sans opinion sur les choses, donc n’en rien montrer, n’en rien expliquer, n’en rien connaître et n’en rien demander. Ça s’appelle aussi le SANS POURQUOI ET C’EST RE-TROUVER LE SEUL RÉEL DANS LA NON-DUALITÉ. CETTE NON-DUALITÉ S’APPELLE AUSSI : « SILENCE ». L’ÉVEIL EST TRANCHANT PARCE QU’IL ÉCHAPPE À TOUTE TYRANNIE D’OPINION.

Le B, c’est la voie de l’Agriculture depuis le Néolithique LA VOIE ET LE VOIR DE L’UTILITARISME SÉVISSANT DÉVISSANT DE PLUS BEL par sa technologie aliénée et aliénante. Comme déjà écrit ici, 1789 ne fut qu’un détail, une épine dans le pied qui n’est est toujours pas retirée, mais depuis 1914-18 la « civilisation » de l’humain commence VRAIMENT A COULER : APPARITION DES « PLUS JAMAIS ÇA ! » : création de la SDN (Société Des Nations), qui deviendra après le second « Plus jamais ça ! » l’ONU. Actuellement et depuis le 11 septembre 2001 nous sommes dans L’ARTIFICE D’UNE TROISIÈME GUERRE MONDIALE : C’EST L’ÊTRE HUMAIN QUI MAINTENANT DÉTRUIT SA PLANÈTE, ET ICELLE SE DÉFEND À TRAVERS L’INFINIMENT PETIT, LE MICROBE, LA PETIOTE CHOUSE LARGEMENT PRÉSENTE AVANT L’APPARITION DU MENTAL DE L’HUMAIN, ET CELA N’EST QUE LE DÉBUT… DE LA FIN.
L’humain n’a pas encore compris - et c’est logique depuis le killer Louis Pasteur - que toutes formes de vie est naturellement porteuses de virus lesquels sont sains pour elles mais dommageables pour l’humain (si non harmonie).

Depuis l’utilitarisme flagrant par l’arrivée de la voie de l’Agriculture et de la productivité, l’humain CROIT être supérieur à sa planète, bref IL CROIT être supérieur à l’Univers car il se met à imaginer une « création de cet Univers », alors qu’il est lui-même dedans !
Cette première phase du CO-VID ne peut qu’être LE DÉBUT et forme d’avertissement, puisque même après 1914-18 et 1939-45 et les bombes atomiques sur Nagasaki et Hiroshima l’humain n’a toujours pas compris, tellement avec son mental il est un PRIMITIF, PIRE QUE LES ANIMAUX COMME UN CHIEN OU UN CHAT OU UNE CHÈVRE.

Combien, de millions, voir de MILLIARDS de morts de ses semblables faut-il pour que ce primitif comprenne ?
Être solidaire, partager les ressources et les DEVOIRS, bref arrêter la démence de l’évolutionnisme consommation-technologue, mais non, l’humain aime tant son petit confort avec ses absolus stériles « Plus jamais ça ! ».

Le mental des cancéreux du Pour-Voir du B pense à accroître le temps de travail des salariés du capitalisme pour lui refaire une santé, mais aucun ego du Pour-Voir ne propose de réduire, au moins DE MOITIÉ, son salaire et ses avantages qui sont contraire à leur cher démocratie ; aucun de ces cancéreux du Pour-Voir ne propose de prendre les TROIS-QUART DE L’ARGENT DES GRANDES FORTUNES : L’austérité, les losers, ce ne sont pas eux.
Les classes des religions, philosophismes, scientisme, politisme se taisent et de contentent imbécilement de « soutenir ”nos” soignants ».
J’en ai connu des présidents de ce régime capitalo-républicain, du brave René Coty au crétin Emmanuel Macron qui lui est « une synthèse… » !!!

La partie B est terrifiante, elle est celle de la GUERRE commencée avec les Hébreux-Juifs CONTRE les Païens, c’est-à-dire contre la forme première du Divin ; Google, Facebook sont des concepts mis au point par ces, faux, descendants combattant les Païens (ou Paysans, c’est la même chose) et ensuite relayés par l’Église de Théodose premier (2).
TERRIFIANTE PARTIE B comme le montre le concept stalinien de Bill la Porte de donner un « certificat numérique » à toutes personnes vaccinées contre le Co-VID 19, et ceux qui n’auront pas le certificat, LE PASSEPORT, LE CONTRAT, seront les losers, les délinquants, etc. Bill la Porte est un FOU DE GUERRE, UN LOUIS PASTEUR MILLIARDAIRE. (Notez que comme pour les ordinateurs, les enfants des chefs d’Apple n’en ont pas, et les enfants de Bill ne sont pas vaccinés…..)

La « synthèse » Macron en état de marche ? : à lui seul il est passé d’une pensée sur les choses à une pensée sur les REPRÉSENTATIONS DES CHOSES, conformément à sa ci-vile-isation du SPECTACLE ; sa conception du monde est un sous-produit découlant directement de l’utilitarisme de la voie de l’Agriculture et de l’échange ou commerce, qui donnera la City de Londres et  Wall Street :
« Comme tous les pays du monde, nous avons manqué de blouses, de gants, de gels hydroalcoolique, nous n’avons pas pu distribuer autant de masques que nous l’aurions voulu pour les personnels soignants notamment. Dès l’instant où ces problèmes ont été identifiés, nous nous sommes mobilisés, gouvernement, collectivités locales, industriels, associations, pour produire et pour acquérir le matériel nécessaire. Mais je mesure pleinement que, lorsque l’on est au front, il est difficile d’entendre qu’une pénurie mondiale empêche les livraisons. Les commandes sont désormais passées [sic] ».

Toujours l’oiseau Phénix capitaliste, RIEN DE NOUVEAU DANS LE RÉGIME….. My God  !! Et rien ne change, en pire, avec la transcription du sous-titre comportant la brève faute de frappe : « …beaucoup de solutions ont été trouvées. Nous devrons nous en souvenir, car ce sont autant de force pour le foutur ». Corrigé quelques secondes ensuite, mais comme dirait Sigmund Freud : UN LAPSUS RÉVÉLATEUR (”la psychanalyse considère le lapsus [écrit ou parlé] comme un acte manqué”, un lapsus révélateur d’un contenu inconscient), d’autant qu’en même temps que le lapsus la tête de Macron étant aussi révélatrice dans sa posture de faux derche. Effectivement : l’ensemble foutoir et futur indique que rien ne sera jamais comme avant, les temps vont devenir CATASTROPHIQUE, C’EST-À-DIRE RÉVÉLATEUR DU DÉSASTRE DU RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLIQUE. À ajouter que dans foutur il y a fou : nôtre monde aliénant et d'aliénés… Ça aussi c’est très révélateur.
FOUTUR : OUI, MACRON, TON RÉGIME CAPITALISTE ET RÉPUBLICAIN EST FOUTU.
« Les vertus qui nous permettent aujourd’hui de tenir sont celles qui nous permettront de bâtir l’avenir. Nous faisons face unis ». Exemple de cette nouvelle Église du foutur qui est déclaré FOUTUE.

macron-marionnette475.jpg 
 
 
FAUT-IL LE CROIRE POUR LE VOIR, OU LE VOIR POUR LE CROIRE ??

Comme déjà répété en refrain un grand nombre de fois et ici plus haut, NE JAMAIS OUBLIER qu’à partir du langage humain ÉCRIT, ou GRAVÉ sur pierre, et avec la LECTURE, nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les REPRÉSENTATIONS des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée. Et comme avec l’arrivée de l’électricité dans le monde des humains, arrive la PREUVE de son extrême fragilité : panne de courant, ou d’énergie pour fabriquer piles et batteries, et l’informatique mondiale s’écroule et AVEC ELLE TOUS LE LANGAGE ÉCRIT DIGITALISÉ S’EFFACE ; PERTE IMMENSE CAR PRESQUE PLUS PERSONNE NE PREND LA PEINE DE COUCHER SES ÉCRITS SUR DU BON VIEUX PAPIER AVEC UNE PLUME OU UN STYLO À BILLE.
Ajoutez à la PERTE d’informations conséquence à la disparition de l’électricité telle que nous la connaissions auparavant, les attaques de virus en tous genres par conséquence du mode de vie insensée de cette ci-vile-isation, et les effets seront grandioses !

Ce n’est pas un virus qui tue les humains mais leur ÉGLISE CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE-CRÉANCE, « Église » par laquelle ces croyances universalisées inventèrent la valeur, le sacré si ambiguïté, et Wall Street et le troc : le commerce ou échange, l’enfer sur cette planète croulant et mourant sur sa Marchandise.

SOCIAL = MINIMUM DE DEUX PERSONNES SE METTANT D’ACCORD OU « SIGNANT UN CONTRAT ». DE LÀ VA COMMENCER L’HOTC : Histoire-Opinions-Temps qui coule.

FAUT-IL LE CROIRE POUR LE VOIR, OU LE VOIR POUR LE CROIRE ??
L’historien des événements politiques ou religieux, l’ethnologue, le sociologue, le psychologue, l’archéologue, ne sont pas des entités qui opèrent en dehors du temps qui coule dans le spatio-temporel. Ce ne sont que des humains engagés, d’une part, dans une situation « concrète », et d’autre part, dans une logique déterminée par la mode du moment, suivant une évolution (histoire), dont ils prétendent rendre compte. Ainsi cette « logique » n’est pas autonome, elle n’est pas un étalon, un dogme, mais une opinion, soit elle ne représente qu’une superstructure qui recouvre, dans le mental de l’observateur, tout une idéation caché, où des mythes nouveaux ont été substitués par la culture, par l’opinion de l’enseignement universitaire, associé à des opinions de mythes anciens ! (Rejoint cité plus haut la pensée sur la pensée produite par le langage écrit).

L’histoire ou le mot-à-dire : en Occident la « pensée moderne » est une pensée CONDITIONNÉE (une pensée sur la pensée), et plus que jamais avec l’Empire anglo-saxon et judéo-maçonnique spéculatif (née à Londres en 1717). En Occident, le mythe de la « raison » qui, lui-même, a été élaboré à partir d’éléments irrationnels multiples qui donneront des « évidences » sur lesquelles reposeront les « principes d’intelligibilité » que finalement, personne ne saurait expliquer ni définir de façon rationnelle.
« Le domaine de l’histoire n’est pas le domaine des « faits » ni, encore moins, celui des « phénomènes ». Il est celui de la reconstitution de l’événement [LA RE-PRÉSENTATION], d’une « re-composition » de ce qui a été « dé-composé » par le temps [qui est un concept mental]. L’histoire « re-créé » une durée intellectuelle, un enchaînement logique entre des moments abolis en tant que tels, elle « re-fait » les faits et les déforme d’autant. Il y a des faits proprement dits et scientifiquement observables dans la seule mesure où ces faits peuvent être reproduits dans les mêmes conditions. Le « fait religieux » et le « fait magique » n’existent pas en tant que « phénomènes observables » car, dans les sciences humaines, l’observateur est lui-même engagé dans le système qu’il observe et il y apporte tant d’éléments d’incertitudes que l’on ne saurait accorder quelque crédit à une méthode qui, prétendant décrire « objectivement   les faits historiques, prouve ainsi qu’elle méconnaît et la notion de fait et la notion d’objectivité ».
(En référence à René Alleau : Aspects de l’Alchimie Traditionnelle, qui donne une bonne définition du sens « moderne » de l’histoire).

Nous ne connaissons la Matière « extérieure » à nous que par rapport à nos cinq sens, et ce que nous avons appris et qui est en notre mémoire. D’autres personnes ont les mêmes sensations que nous (par « apprentissage ou programmation ADN »), alors on en conclue par déductions et raisonnements qu’il y a bien quelque chose d’extérieur qui en est la cause !
Par exemple : le feu a brûlé ma main, il s’est produit en moi une sensation appelée brûlure (d’après le Fragment de Physique, de Savinien de Cyrano de Bergerac). Qu’est-ce “vraiment” que le FEU ? Comment savoir ce qu’est la Matière puisque nous sommes nous-mêmes de la Matière : Tout est dans Tout !
(QUI SUIS-JE ?). Nous fabriquons notre entourage.
(Bible : Prière de PAUL : Ainsi vous recevrez la force de comprendre, avec tous les Saints, ce qu’est la largeur, la Longueur, la hauteur et la profondeur).



Notes.
1. « L’homme se fabrique ses opinions à la façon d’un carrelage », reprit par A.G. Sertillanges citant une phrase de H. Bergson, et cité par Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux (lettre 36 de juillet 1976). Rejoint le « Croire pour le voir ou voir pour le croire ?? ».

2. Concile d’Arles, vers l’an 452 : « Sur le territoire d’un évêque, des infidèles allument des torches, ou vénèrent des arbres, des fontaines ou des pierres, et que l’évêque néglige d’extirper ces superstitions, qu’il sache bien qu’il est coupable. Quant à l’organisateur de ces pratiques, si averti, il ne veut pas se corriger, qu’il soit privé de la communion [donc rejeté de la tribu des chrétiens] ».

Concile d’Orléans en l’an 533, un peu après la mort de Clovis : « Canon 22 : quelques-uns continuant les anciens errements fêtent le 1er janvier, d’autres portent à manger aux morts pour la fête du siège de Pierre et mangent des légumes offerts au démon, d’autres vénèrent certains rochers ou des arbres ou des sources. Les prêtres doivent détruire ces superstitions ».
Childebert 1er (511-558) renouvelle l’ordre de destructions des mégalithes et des idoles (on remplace l’idole des Païens par l’idole chrétienne de la destruction !)
Ça va continuer jusqu’à vers l’an 800 avec Charlemagne et même au-delà : en 1789 le régime républicain supprime l’idole des Chrétiens pour le remplacer par l’idole « république universelle » de la judéo-maçonnerie spéculative née en 1717, c’est-à-dire l’idolâtrie de la raison et donc du CALCUL-CAPITALISME… Sur le modèle de 1789, les Juifs bolcheviques détruisent en Russie : monastères, églises, et le clergé orthodoxe, et inventent pour ceux qui ne sont pas d’accord avec leur opinion l’économie de l’institution du Goulag…
Le désastre commence en Europe au 2è siècle de cette ère quand en Grande-Bretagne les Druides furent massacrés, ce qui va grandement faciliter la colonisation de l’Île de Bretagne, et par la suite l’Armorique.
CHRISTIANISATION = COLONISATION AU MÊME TITRE QUE LE RÉGIME RÉPUBLICAIN, AU MÊME TITRE QUE LE WASHINGTONISME : ÉVANGÉLISER LES MÉCRÉANTS, LES SAUVAGES (comme les appelait et comme le voulait le judéo-maçon Jules Ferry).


Seuls les êtres humains sont les responsables de leurs souffrances ET NULLEMENT L’EXTÉRIEUR COMME LES MICROBES OU PETIOTES CHOUSES : Claude Bernard disait de Béchamp :
« Béchamp a raison, le microbe n’est rien, c’est le terrain [le patient] qui est tout. Pasteur est un fou [et un killer] ».
« C’est le terrain qui est tout » : c’est donc LA CIVILISATION AUTHENTIQUE QUI EST TOUT. La ci-vile-isation aliénante qui pollue et détruit tout va faire des humains de la bouffe à virus, pas besoin de faire des études universitaires jusqu’à 35 ans ou d’avoir une valise de diplômes pour avoir conscience de cela !
 
 
 

Dernière mise à jour : 14-04-2020 22:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved