Bouteille = Boute œil, vas-y-voir
 

Ecrit par Sechy, le 18-06-2020 19:12

Pages vues : 232    

Favoris : 28

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Bouteille, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
chevalbout450a.jpg
 
 
Bouteille = Boute œil, vas-y-voir
principe de toutes judéo-maçonneries occidentales.
Ce sont donc des VOYEURS (dualité sujet-objet).
Lanterne si el ? (loin terre n’est ciel ?)
Dans l’échange, le social, l’autre devait répondre :
Bouteille (boute œil ou ”vas-y-voir”).

Cette « bouteille »(1), LE FIXE, L’INCONSCIENT COLLECTIF,
se retrouve chez les Juifs Google et les faces de
livres en opinions variation de tous les
Bédarride maçonnisés spéculateurs et lucifériens
en mode évolutionnisme messianique :
 
 
ILS ONT PEUR DE LA VACUITÉ !
« Si vous voulez un livre [le Book] qui soit à la mesure de notre temple [la Jérusalem céleste], faites-le avec ce qu’il y a de plus sage, de plus pur, de plus saint, de plus héroïque [winner], de plus noble, de plus culturel, de plus beau, dans tous les livres qui servent de guide à la vie de l’Esprit [donc des CHOSES EXTÉRIEURES ou la conscience conceptualisante], dans ceux qui ont servi et servent encore de flambeaux aux consciences dans leur marche vers la perfection toujours fuyante [encore heureux !] ; adressez-vous à tous les pasteurs d’âmes, qu’ils se soient donnés comme représentants de la Divinités ou de la Raison… Des profondeurs des ténèbres primitives [théorie de l’évolution et donc du temps qui coule] la pensée humaine a marché peu à peu vers une lumière toujours plus grande [en 2020 on ne dirait pas…] : en des langages divers l’Esprit [lequel ?] a tracé les annales de son progrès… N’ayez pas peur de les rapprocher, de les confronter, de les exalter les uns les autres [le fameux calcul ou analyse, le but à atteindre, la rentabilité, la compétition, etc,] ; au contraire, vous avancerez ainsi dans la direction de la « Parole Perdue » [l’obsession et Carotte de la judéo-maçonnerie anglaise de 1717 et l’atteinte d’un but précis] ». Citation faite par Jules Boucher dans sa « Symbolique maçonnique », et cité par Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux.

L’intellect détaché du Soi est orgueil luciférien et de la judéo-maçonnerie spéculative de Bédarride.
Le judéo-maçon cité est bien dans le « Bouteille = Boute œil, vas-y-voir », le POUR-VOIR, LE VOYEUR (de nos jours l’État et son Big Brother et son « social »). Ce judéo-maçon est donc une FAISEUR DE TEMPS QUI COULE, UN VOYEUR QUI VOUDRAIT VOIR SIMULTANÉMENT TOUTES LES FACES D’UN POLYÈDRE, et que ce serait selon lui, la « vraie religion » ! Or la Vérité ne peut venir que DANS L’INSTANT et n’est nullement le résultat de bagages culturels comme l’énonce Bédarride.
Car seul celui qui ne cherche plus à prendre (à apprendre) peut découvrir et con-naître, car, comme son nom l’indique, la fin de la dualité connaissant-connaissance se fait par naissance instantanée (con = avec). Les religions parlent du Père, du Cœur, du TAO, du Soi, la science du peuple parle de Conscience ou de « science infuse ».
Les Bédarride et leur juiverie évolutionniste sont LES FILS DU GALON (sens militaire et winneriste), LES FILS DE LA FICELLE (sens de réseaux politico-financiers et du faire/fer).

Aucun peuple, aucun individu, ne peut échapper à la nécessité du spirituel qui n’est autre que le besoin incoercible de trouver à l’existant un Centre immuable (Centrum Centri) qui ne peut que se situer au-delà du spatio-temporel.
Petit texte du Chant de l’Éveil (Le Shôdöka 65-66) pour Bédarride et ses paroissiens, par Yôka Daishi, disciple du sixième patriarche Hui-neng :
65 - Pendant de longues années, j’ai acquis des connaissances,
Étudié les commentaires et interrogé les soûtras.
J’ai analysé les mots et les signes sans connaître de repos,
Je me suis épuisé en vain à compter les grains de sable du fond des mers.
Les remontrances du Bouddha ont été sévères,
À quoi bon recenser les trésors des autres ? [C’est moi qui souligne]
66 - Je me suis égaré dans des voies sans issue et j’ai ressenti la vanité de mes efforts,
Tant d’années perdues à vagabonder pour rien dans les poussières du monde !

Les nécessités financières d’organiser le chaos dont les banquiers (Juifs) ont besoin pour se maintenir la tête hors de l’eau. Tout est donc organisé, décidé, déterminé dans tous les détails par les chefs de ce qu’il faut nommer « ORGANISATION SECRÈTE », parce qu’ANTI-DÉMOCRATIE, EN DEHORS DES PEUPLES, alors que ce sont ces mêmes financiers qui Nous vendent LEUR démocratie et leur « égalité », organisation secrète agissant mondialement, en même temps et de la même manière, FAISANT EXÉCUTER LE MÊME MOT D’ORDRE (il est clair en 2020 : COVID 19).

DEPUIS LEUR ENTRÉE AU PAYS DE CANAAN, Nous sommes toujours en guerre :
HÉBREUX-JUIFS CONTRE PAÏENS…
YAHVÉ (ou Grand Architecte) CONTRE CHRIST ou
ISRAÊL CONTRE LE CHRIST…
(Alors que Yin et Yang ne s’opposent jamais. Yin et Yang cependant inséparables, car les Contraires se soutiennent l’un et l’autre. Il n’y a pas de guerre entre eux. Seule l’opinion permet la guerre).

Ce qu’il y a de plus terrible et tragique, c’est que les Hébreux-Juifs, et leur secte la judéo-maçonnerie spéculative née à Londres en 1717 se posent comme LES SAUVEURS DU MONDE : « Seul celui qui voit est réel, et certainement pas le monde [le temps n’existe que s’il y a quelqu’un pour le voir}. Ceci étant la vérité, l’homme n’en continue pas moins de discuter en se basant sur la réalité du monde. Qui donc lui a demandé de plaider la cause du monde ? » (Ramana Maharshi, entretien 442 du 8-1-1938). « Voir », ici dans le sens de ÊTRE, Sans Pourquoi.

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE-UNIVERSELLE ET RÉPUBLIQUE UNIVERSELLE ET WINNERISME JUIF NE FONT QU’UN : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL. Cette guerre des Hébreux-Juifs contre les Païens a pour finalité l’installation d’une république universelle dominée par la mentalité matérialiste, l’intérêt, l’objectivisme, l’utilitarisme juif. Cet intérêt-objectivisme qui se retrouve dans la citation de Bédarride.
Les Français de l’après 1789 ne travaillent plus pour la France, mais pour la paroisse juive.

      
NON, NON, NON, PAN N’EST PAS MORT !

 
puce4.png
 
Kevin Barrett
16 juin 2020
url de l’article original :
https://www.veteranstoday.com/2020/06/16/7-trillion/

- Traduit de l’anglais par Résistance 71 -

[…]
Mais à un niveau plus profond, considérez toute cette hyper-médiatisation autour de George Floyd et les meurtres d’Afro-américains par la police, meurtres qui se produisent année après année après année avec une couverture médiatique des plus variées. Il semble aussi que les médias soient le plus excités lorsque la personne tuée n’est pas très reluisante et a un passé chargé. Il y a eu bien plus de bonnes personnes victimes de ces meurtres par la police qui n’ont virtuellement eu aucune couverture médiatique. C’est très bizarre de voir comment tout cela fonctionne.

Les banquiers américains viennent de perpétrer le plus grand braquage de l’histoire…

Les médias de masse semblent (une fois de plus…) faire partie d’une vaste opération de propagande qui tente de changer maintenant la conversation de ce qui importe vraiment, c’est à dire en ce moment la plus puissante cabale bancaire du monde, des gens qui de fait gèrent et font fonctionner le gouvernement des Etats-Unis, de l’occident et de la plus vaste partie du monde, qui vient juste de voler au moins 7000 milliards de dollars, principalement des pauvres, au cours du confinement du CoV19 qui a détruit la plus grande partie des commerces et PME du monde, ce qui affame les pauvres à travers le monde et ce qui mène à la surchauffe (une fois de plus) de la planche à billets, qui imprime une quantité illimitée de fric pour les banquiers les plus riches et plus importants. Cela les a sauver de leur crise de la dette et leur a donné le droit de se donner à eux-mêmes et à leurs potes autant de fric qu’ils le désirent et ce de l’air du temps, sans contre-partie, ils le font à l’heure même où j’écris ces lignes et où vous les lisez…

Il y a eu un sauvetage corporatiste des entreprises (NdT : toujours les soi-disantes “trop grosses pour sombrer” “too big to fail” en anglais…) se montant à des milliers de milliards de dollars pour les potes de Steven Mnuchin (NdT : ministre des finances de Trump, banquier pendant 17 ans à la Goldman Sachs en charge des Hedge Funds – encore et toujours – et producteur de film). Lui est ses potes sionistes ont une ligne de crédit illimitée. Ils ne doivent jamais rembourser. Un autre fond de sauvetage financier douteux.

Donc, ceci constitue le plus grand braquage de l’histoire du monde et les gens ordinaires, le petit peuple souffrent horriblement. Ils furent confiner et avaient le sentiment de suffoquer. Leurs vies économiques ont été détruites et ils eurent le sentiment de suffoquer, de ne plus pouvoir respirer.

Ainsi donc soudainement, juste au moment où ils devraient s’insurger et se révolter, prendre d’assaut Wall Street et Washington DC et renverser tous ces voleurs et criminels qui viennent juste de perpétrer le plus grand braquage de l’histoire, alors d’un seul coup d’un seul, la conversation change du tout au tout et on nous reparle de races plutôt que du vol des criminels en col blanc, ce gigantesque braquage qui fut sciemment commis sous couvert du confinement du CoV19, lui-même sans doute créé et produit dans un laboratoire de guerre biologique, sous la direction de ces mêmes banquiers qui ont volé 6 ou 7000 milliards de dollars ou plus sur le dos de cette pandémie planifiée dans ses moindres détails, ce longtemps à l’avance, faisant partie d’un effort de centraliser toujours plus avant la richesse et le pouvoir en stoppant la montée de la Chine, en torpillant le monde globalisé et son économie qui est le moteur de la montée en puissance de la Chine, leur permettant au passage d’imposer un état-policier à la pyramide renforcée sur les peuples occidentaux, ce afin de toujours plus avant centraliser et renforcer leur contrôle du monde occidental et du monde dans les grandes largeurs. Voilà ce qui fut réellement toute cette affaire du CoV19.

Ils viennent juste de changer la conversation pour parler de racisme et d’anti-racisme afin que nous ne nous rendions compte de rien.


Note.
1. BOUTEILLE : rapport aussi à l’ivresse…. mais, à la différence de tous vases, la bouteille est bouché. La bouteille relève donc du SECRET si cher à la judéo-maçonnerie spéculative. LA BOUTEILLE CONTIENT UN ÉLIXIR, UN NOM CACHÉ. Fondamentalement LA BOUTEILLE VIENT DE L’ARCHE ET PORTE UN RAMEAU, elle est porteuse de Paix. PORTEUSE, DONC PROJET-PROJECTION ET RÉVÉLATIONS À VENIR. PROJECT-PROJECTION comme le navigateur qui « lance sa bouteille à la mer » au moment où son embarcation coule. IL Y A DONC RÉSEAU (social), ÉCHANGE : le naufragé qui lance, style « lanceur d’alerte » en 2020, et le « pécheur » QUI REÇOIT LE MESSAGE EN SE DEMANDANT QUELQUE CHOSE, C’EST-À-DIRE EN COMMENÇANT À TRAVAILLER DU CHAPEAU OU À OPINIONER !!!
Bouteille est dualité par essence : voir la pièce de théâtre Maître Puntila et son valet Matti. Puntila est bon quand il boit et méchant quand il est sobre….. Correspond au CROI-SEMENT :
- Ce qui réveille endort.
- Ce qui endort réveille.

(que l’on retrouve dans l’amphétamine).
« La baguette de Mercure (Hermès), que l’on nomme Caducée, donne le sommeil à ceux qui veillent et tire du sommeil ceux qui dorment ». (Dans De Ré Métallica. Livre 2, de Georgius Agricola. Cela est tiré de l’Iliade XXIV).
Bouteille : 1230, du bas latin butticula, de buttis (tonneau) (réf. Dic. Le Robert). Tonneau en gaulois : tunna, du bas latin tunna, comparable au vieil irlandais tonn, au gallois tonnen (peau), prolongé par le provençal tona, tonel, le catalan tonell, le français tonne, tonneau, tonnelle, tunnel, etc. Le sens initial qui est celui de PEAU a évolué pour désigner, par métonymie, l’outre, le sac de peau destiné à contenir des liquides, puis le récipient de bois inventé par l’artisanat gaulois. (Réf. Dic. Français-Gaulois, de J.-P. Savignac).
 
[En haut de page : aquarelle de Michel Roudakoff]
 
 

Dernière mise à jour : 18-06-2020 19:47

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved