Colonisation
 

Ecrit par Sechy, le 07-07-2020 00:22

Pages vues : 209    

Favoris : 32

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Adam, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Blanc, Bombes, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Forêt, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Montagne, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Noir, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Puce, Race, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sabot, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
damiens_judges_colonisation.jpg
 
 
Colonisation
Colons, ne remplissez pas les précieux
vases de nourritures souillées et
autres Coca-Cola.
Colons, ne confondez pas le cristal
et le verre ordinaire.
Si vous ne pouvez pas connaître les
facultés et les motivations de chacun
des êtres, ne cherchez pas, du moins,
à les réveiller en recourant à vos
droits de l’Homme et votre civilisation.
Ne blessez pas ceux qui n’ont,
naturellement, pas de plaies !
N’indiquez pas de grands sentiers, ou
de petits, à ceux qui veulent marcher
sur un petit sentier, ou sur un grand.
 
Colons, ne cherchez pas à verser l’Océan
dans l’emprunte d’un sabot de buffle ;
ne confondez pas davantage l’éclat du
soleil et le lumignon de la Luciole.


COLON = POUVOIR.


De même, il n’est pas possible d’enseigner une définition de la Liberté en ce qu’est l’apparence RÉELLE des choses en recourant à des formations mentales nécessairement soumises à la naissance et à la mort (comme par exemple la récente formation mentale nommée : « crime contre l’humanité »).
De même, comprendre que les cinq agrégats d’appropriation sont vides et ne produisent rien : voilà le sens du mot « souffrance ».
(Cinq agrégats ou cinq grumeaux, cinq grégarisme, cinq dégénérescences : obstruction de l’Âge d’Or, durée de vie ici-bas très brève, tyrannie de l’opinion, sentimentalisme et émotions négatives de plus en plus puissantes, les humains chaque siècle de plus en plus débiles, l’environnement n’a jamais subi pareille pollution depuis 150 ans. Ce sont les cinq dégénérescences ou forme de décadences qui caractérisent les âges ou kalpas « décroissants » (donc en inverse du « progrès »), lesquels sont devenus la dimension des trois plus grands fléaux de cette ère du Néolithique : les épidémies, les famines, les guerres (de nos jours plus ou moins transformées en tyrannie de l’opinion par le culte de l’égalitarisme et du narcissisme, transformées en violence quotidienne latente et présente) ; violence de cette civilisation de l’indiscrétion (Big Brother et Nouvel Ordre Mondial et réseaux sociaux et le tout connecté et la « reconnaissance faciale », les smart cities du tout urbain en tôle-boulons-béton-acier-verre soit tout ce qui relève du mental et de sa mode de la « raison »).

De même, les phénomènes du monde n’existent pas dans le Seul Réel : voilà la signification du mot « vide ».
La non-dualité du ‘Je’ et la croyance du ‘je’ : voilà le sens de l’existence de l’inexistence de l’ego : QUAND IL N’Y A PAS « DISCOURS SUCCESSIFS » (comme l’explique Jean de la Croix dans La nuit obscure, donc par contemplation, sens de con : avec, et temple : avec le temple, dans le sens mariage absolue du macrocosme et du microcosme). Mais la personne et la cessation de la personne forme dualité. Or la personne est cessation de la personne, puisque celui qui voit l’Apparence réelle de la personne ne croit pas à la personne ni à sa cessation. La personne et sa cessation ne sont point deux réalités différentes : rester dans cet état sans appréhension ni PANique, c’est accéder au Seul Réel dans la non-dualité (ce qui est visible chez Ramana Maharshi, et peut effectivement provoquer la PANique lorsque le corps et le mental reçoivent dans l’Instant la CONSCIENCE INFINIE).

Aussi, le Seul Réel ne s’est jamais allumé et il ne s’éteindre pas davantage : voilà le sens du mot « cessation » [ou « fin des temps »], qui est extinction dans la Vraie Paix.

Enfin, la colonisation n’a pas a exister puisque tous les êtres sont des Éveillés par nature : ils SONT, puisque l’Ainsité (le Seul Réel) ne se dédouble pas et ne se différencie pas.

COLON = POUVOIR.
Le colon se croit tout permis : « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous ». Or colon sonne comme intestins : le côlon, du latin colon, portion du gros intestin. Intestin = excréments = PUISSANCE, CERVEAU, des cellules du cerveau sont dans les intestins. Chez les Anciens Égyptiens les viscères étaient chargée de pouvoir magique ; lors de cérémonies de l’embaumement, les viscères étaient soigneusement extraits du corps du défunt et enfermées dans une urne. Urne déposée dans la barque magique symbolisant le voyage vers l’au-delà. L’Or métal en radiesthésie vibre comme les excréments.

Les êtres SONT, comme la sainte Tautologie, ou Jéhovah : Je suis ce JE SUIS.
Mais que le mental ne réalise pas la nature du EST ou du « Je suis ce JE SUIS », c’est le chaos au dedans comme au dehors.
Mais dès qu’il y a Vrai Égalité, il y a réalisation du « Je suis », le chaos peut enfin disparaître.

Plus précisément, de nos jours Nous nommons cela : CATALYSEUR (ou Dissolvant, Solution). Un semblant d’exemple dans l’espace vulgaire en est donné par le scarabée de la patiente de C.G. Jung, lequel appela cela : Synchronicité. En labour avec des substances, comme en Homéopathie, c’est une substance en quantité infime ou en très haute dilution comparé aux autres, qui provoquera la catalyse ou SOLUTION, UNE RÉACTION PAR SA SEULE PRÉSENCE, PAR SON SEUL ICI ET MAINTENANT. Le Catalyseur accélère une réaction sans se mêler avec le corps ; il est comme autonome et dépendant à la fois (Mercure phase alchimique et en fonction d’un contexte). Catalyseur Zéro indien.............

La mort ici-bas est le Grand Catalyseur : le commencement et la fin formant une révélation ou apocalypse, une catalyse.
ALKAEST (Sens physique) : « Catalyseur » ou le retour en arrière !
Le Sel sublime de Van Helmont et Paracelse qui parvenu à un tel degré de Pureté et de SIMPLICITÉ reste inaltérable, inchangé par les substances qu’il ramène à leur matière d’origine dont ils sont composés, Sel appelé ALKAEST.
BLANC (Temps sacré), le Dissolvant Universel ou Fluide Salin ou Mercure des Philosophes, lui se mêle intimement avec les corps qu’il dissout (Origine), tandis que l’Alkaest se sépare des corps qu’il dissout sans les diminuer.
Pour la “ Chimie ”, voir les gluconates ou métaux liquides dans du glucose.
ALKAEST (Sens psychique) : Soi supérieur qui permet d’accéder à l’Essence Primordiale. (D’après H.P. Blavatsky : Glossaire Théosophique).

L’autre Grand Catalyseur est la victoire sur la tyrannie de l’opinion : ne rien dire des choses, n’en rien expliquer, n’en rien montrer, n’en rien connaître et n’en rien demander [sans pourquoi], ce qui est la définition de la non-dualité ou Seul Réel, aussi la DÉFINITION DU SEUL LANGAGE : LE SILENCE (la fin des mots et maux).
Les ignorants ont des opinions qui les poussent à CROIRE et à SAISIR l’essence des phénomènes et l’essence individuel dans ce corps pesant. Ils se saisissent du ‘moi’ et du ‘mien’, ce qui leur permet de dire « Je vois », « J’entends », « Je sens », « Je connais », « Je fais », « Je suis couillonné », « Je suis pur », et plongés dans le chaos, ils produisent des concepts ou facteurs de compositions. Les ignorants s’attachants au moi et aux objets pensent que leur ‘moi’, voit, mange, chie, agit, est souffrant ou bien purifié et libéré.
Les Connaisseurs ou Éveillés étant la Réalité telle quelle, se dégagent de ce corps pesant, et acquièrent un corps pur, libre de toute conception et incomposition dans lesquelles les passions ne trouvent plus de base.

QUI COLONISE QUI ET QUOI ?
En non-dualité, il n’y a pas d’objet et de sujet, comme en l’absence d’objet il n’y a pas de sujet, comme en l’absence de sujet il n’existe pas de temps qui coule ou de f(r)iction. C’est ce qui s’appelle « sagesse » : Ça je estre.
Comme il n’y a pas de conscience sans objet, et qu’il n’existe pas d’objet sans conscience pour les fabriquer, quelle est alors la vérité du Soi ou de la Conscience infinie, ou Conscience-Seulement ?

LE FLÉAU ou Apocalypse.
C’est probablement un MYSTÈRE, VRAI FLÉAU, qui énerve beaucoup d’humains, parce qu’ils tombent dans la dualité du oui-non du jugement-opinion ; ou croyant-non croyant ; winners-losers, etc., et que ça engendre des guerres sans fin ni fond.
Les humains ont tellement peur de ce Mystère qu’ils inventent et fabriquent des CONTRATS-CONVENTIONS-CONCEPTIONS, alors que la Vierge Noire comme la Nuit sans Lune ne peut qu’être une Immaculée Conception.


[En référence à : Soûtra de la Liberté inconcevable - Les enseignements de Vimalakîrti ; Soûtra du Développement du sens profond].
 
 

Dernière mise à jour : 07-07-2020 00:51

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved