Fétichisme capitalo-république-sanitaire
 

Ecrit par Sechy, le 27-01-2021 00:35

Pages vues : 347    

Favoris : 18

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Ampoule, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
oiseau1350_pe_clair_gp1.jpg
 
 
Fétichisme capitalo-république-sanitaire
ou
LE FÉTICHISME DU CORPS (comme l’énonçait il
y a plus de deux siècles un Xavier Bichat en
s’exclamant : « Je n’ai jamais trouvé l’âme
au bout de mon bistouri »
.
Laïcité et « liberté de pensée » s’impatientaient !
 
FÉTICHE (du corps) : quelque chose de fabriqué,
comme l’ego est fabriqué (R. Maharshi),
quelque chose d’imité à l’image de quelque chose.
FÉTICHE = ARTIFICE (s’enticher de…), FICTICIUM;
FICTION : L’IDOLE À LA PLACE DU DIEU,
LE DOUBLE À LA PLACE DU MODÈLE, le mirage
à la place du tangible.
FÉTICHE = ILLUSION : NOSTRE MONDE.
Il n’existe pas de « big bang » du fétichisme,
le « fétiche originel » est un non sens, sinon
une fabrication de fiction nommée « Ailleurs »,
et donc « Temps ». Mais un temps en forme de
RIEN DU TOUT : chercher ailleurs là où
précisément il n’y a… RIEN (1).

Fétichisme du Smartphone devenu le POUCE
QU’ON SUCE, LA SUCETTE, LE NOUNOURS RÉCONFORT.
Chez l’humain le pouce constitue à la main
toute la puissance de la prise. Poucet sera
une miniature du héros solaire, grand et petit
identiques, comme macrocosme et microcosme.
Main = force active.
Ainsi l’Univers ne peut que se trouver dans
le mental… et accessoirement, dans son tétéphone,
mais alors il y a DANGER : issu de l’Ange (gardien),
car AMBIGUÏTÉ.

Depuis la Renaissance, en Occident, les humains
en sont réduit à TOUJOURS trouver au bout de
leurs BISTOURIS-ÉPROUVETTES-OPINIONS :
UN CORPS, CE QUI NE POUVAIT DONNER QU’ENSUITE
LA LAÏCITÉ OU TRIOMPHE DE L’OPINION, TRIOMPHE
DU MENTAL QUI CALCUL (avec un ordinateur, et
projection du Soi à l’état de veille : le corps).
Depuis la Renaissance l’humain ne fonctionne
que sur le Macrocosme (il se croit indépendant
de l’Univers, il se croit pouvoir en sortir (2)),
car il est tombé dans la chute prométhéenne,
plutôt luciférienne, d’une technologie en petits
bouts de machins, mais technologie appelée
faussement « science », car encore une fois elle
ne jure que par des divisions, mais elle CROIT,
en conséquence elle est devenue FÉTICHISME en
complément du fétichisme de la marchandise ou
des objets que sont aussi devenus les humains.

C’est pourquoi il est temps de RETOURNER
AU SAINT CHAOS.

D’analphabètes, en nostre monde occidental usines,
il ne reste à ce hui que des débiles ou aliénés :
est analphabète ou débile, tout être humain, fut-il
agrégé de lettres ou de mathématiques ou autre,
qui absolutise un savoir partiel, coupé de l’ensemble,
donc coupé de l’Univers comme s’il voulait en sortir,
Et ainsi il se coupe de ce que les Anciens appelaient :
LA CONNAISSANCE, qui est en premier la connaissance de
cette appartenance au Macrocosme, connaturelle à
l’humain originel, soit à l’Homo-religiosus, et que
l’Homo sapiens et son mental (à l’état de veille),
soit l’Homo-technologique ont totalement perdue.

Si bien que paradoxalement, il y a ce hui à n’en pas
douter moins d’analphabètes parmi les peuplades
dites « primitives » que parmi les peuplades
appelées « citoyens » parce qu’elles habitent dans
des cités de l’urbain tôles-boulons-verre-béton-goudron.

Paradoxalement de nos jours en laïcité,
il est même interdit de rêver :
on vous traitera de « complotiste ! »,
de « fake news ! ».
Pourquoi c’est interdit ?
Parce que tout devient digital, numéros, dualité,
binaire, technologique, mécanique, et que c’est
tellement rassurant et que ça colle tellement
bien avec le régime capitaliste et républicains
QUI DÉTESTE L’INCERTITUDE, L’IMPRÉVU, LA SURPRISE.


RAPPEL : pour ceux qui n’ont pas connu les années 1960 : une sorte de cancer mondial, EN FORME DE PROTESTATION BIEN PIRE QUE LES GILETS JAUNES DE 2018-19, furent les divers et variés mouvements beatnick, hippy, l’errance, les fugues, les retours à des vies communautaires oubliées, la soif inextinguible de Nature (larguant l’actuel pitoyable capitalisme vert), la drogue (qui n’était pas comme maintenant liée au capitalisme car elle cherchait, non pas le divertissement ou le plaisir, mais le Divin), la contestation (alors que face au Covid, la contestation envers l’ingénierie politico-économique et sanitaire du covid est d’une timidité étonnante), les groupuscules, la fin de toute autorité authentique et légitime, la violence, les régressions autonomistes et régionales, etc., sans compter qu’énormément de jeunes prenaient des allures de Christ…
Tous ces signes rappellent ce qu’il se passe quand le CORPS DIT NON (perte), PAR UNE DISSONANCE COMME UNE NÉOPLASIE MALIGNE : le virus, le parasite s’installe ; néoplasie, de néo, du grec neos (nouveau), et du grec plasie (formation). Donc en gros, le corps ou le terrain mécontent de l’ENSEMBLE qui l’a jusque là géré, va faire division, chaos : des parties vont s’autonomiser ; ce sera le RETOUR AU SAINT CHAOS OÙ TOUT DEVIENT TOTALEMENT POSSIBLE (surtout au tissus embryonnaire). Les noyaux cellulaires, véritables centrales énergétiques et de signaux, vont se désolidariser de l’ensemble : il y aura plein d’États dans l’État, une création foisonnante comme à l’ÂGE D’OR, qui évidemment sera UNE SINGERIE DE CET ÂGE D’OR PUISQUE À LA FIN LE CORPS SUCCOMBE…

Voilà ce qu’il se passe avec le Covid-machine : une implosion de nostre « civilisation » technologique uniquement préoccupée de l’Homme-machine rentable au détriment de l’Homo-religiosus. Ce sera la manière de périr pour celui qui ne parvient pas à réaliser en lui - individu ou communauté, cellule ou organisme de nom-la-forme - la Réalisation du Soi appelée en Alchimie « Coïncidentia oppositorum » (mariage des contraires et cependant inséparables), dont ici sur le site Nous avons maintes et maintes fois écrit qu’elle était la seule issue possible, aussi bien au niveau spirituel qu’au niveau corporel et matérialiste, soit économique et politique. Non plus la triade en « isme » d’un Hegel « thèse-antithèse-synthèse » qui est toujours du bidouillage du mental, mais le SEULE Réalisation du Soi par le QUI SUIS-JE ? comme l’expose si admirablement Ramana Maharshi. Qu’on se le dise !

Le capitalisme est par essence la prison de l’être humain. Parce que l’être humain est par définition le « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) : L’ÊTRE HUMAIN COMPLÈTEMENT INATTENDU, IMPRÉVISIBLE, EN PERMANENCE SUSCEPTIBLE DE SURPRENDRE, PUISQU’IL DISPOSE DE TOUS LES GATE GATE… OU CHEMINS POSSIBLE. ALORS IL SERA INFINIMENT DANGEREUX POUR LE CAPITALISME QUI DÉTESTE PLUS QUE TOUT L’IMPRÉVU, LE SURPRENANT, DONC QUI DÉTESTE PLUS QUE TOUT L’ÊTRE HUMAIN ; on pourra alors comprendre pourquoi le capitalisme veuille en faire une BIO-MACHINE afin de l’avoir sous sa coupe et éviter ainsi l’imprévisibilité innée-ignée et  inévitable de l’humain original.
L’humain dispose de tous les « Gate gate pâragate… », et rien n’est plus dangereux pour les certitudes et les calculs des capitalistes que l’individu qui va nulle part, car TOUT LUI EST OUVERT…
Voilà une explication simple de la volonté du capitalisme de transformer l’humain en bio-machine : Klaus Schwab de Davos ne cache pas sa volonté de modifier le génome humain, avec pour commencer ce que les médias appellent mensongèrement « vaccins » qui ne sont que des THÉRAPIES GÉNIQUES JOUANT À L’APPRENTI SORCIER CAPITALISTE TRANSHUMANISTE.
Le milliardaire Elon Musk veut mettre une puce dans le cerveau des gens, fait la pub pour les vaccins à ARN messager et admet que ni lui ni sa famille ne se vaccinera.
Les Juifs des Google transhumanistes veulent fusionner machines et humains, or la technologie commence en Occident en Europe en France avec l’Encyclopédie des Diderot et Cie, puis l’électricité, la poussée des banques et la mécanisation sociale et politique progressant aux côtés de la mécanisation industrielle suite à l’âge d’or du capitalisme.


Sans erreur Nous sommes bien entrés les deux pieds dedans dans l’ère de l’HUMAIN BIO-MACHINE COLLÉ NATURELLEMENT À LA BIO-SÉCURITÉ qui décolle depuis le 11 septembre 2001. Cette bio-sécurité se met en place très sournoisement. La première étape fut de semer la graine « vaccins covid ». Ensuite viendra la surveillance bio-métrique (la 5G par exemple), les médias parlent maintenant de « passeports vaccinaux » ou « immunitaires », comme si c’était enfin « la Paix », la « Libération » !!
Les « passeports immunitaires » sont des certificats qui seront utilisés pour identifier ceux qui ont reçu le vaccin. Leur première utilisation sera littérale : comme passeport pour que les voyageurs puissent voyager d’un pays à l’autre. Évidemment une fois que les masses seront habituées au fait de voyager à l’étranger grâce à ce passeport, il ne sera pas long à ce que ce passeport soit exigé dans la vie quotidienne : prochainement on vous demandera la preuve de la vaccination pour entrer dans des bâtiments publics, pour avoir accès à des évènements publics et même pour pouvoir entrer dans certains magasins et entreprises, pour entrer dans un cinéma ou un théâtre, ou pour acheter votre pain et vos confitures. C’est ça le futur « TOUT CONNECTÉ ».

Les succursales des Rothschild-Rockefeller et autres milliardaires préparent à la “Vaccination Credential Initiative” : mettre en place un standard international pour ces certificats de vaccination internationaux, une coalition qui inclut Microsoft… l’inévitable Fondation Rockefeller…
La “Vaccination Credential Initiative” est de fournir aux masses marchandisées un accès numérique à leurs archives vaccinales comme maintenant tout devient numérique, stocké, comme une sorte de « pass », de « cloud », pour pouvoir en « TOUTE SÉCURITÉ » BOUGER : au travail, en voyage, à l’école, évidemment tout en « protégeant les données » (une « inter-opérabilité des données de santé »). C’EST LE SIGNE DE LA BÊTE : VOUS SEREZ MARQUÉ ET PERSONNE NE POURRA ACHETER NI VENDRE, SANS AVOIR LA MARQUE, LE NOM DE LA BÊTE OU LE NOMBRE DE SON NOM. Peu importe le nombre, puisque TOUT DEVIENT CHIFFRE, 666 ou 322 ou 1515, peu importe !
Le chiffre 6 est plutôt celui de la Nature : Le triangle, première figure fermée qui va donner le carré dans l’hexagone régulier de la Pyrite de Fer. L’Ancien Testament bien dans son désert de sable voit le chiffre 6 comme le « mal »
Déjà par la guerre des Hébreux contre les Païens accusés d’idolâtrie, puis l’idolâtrie de la marchandise de la guerre de tous contre tous, bientôt la guerre des vaccinés contre les non-vaccinés, et la guerre des passeports sanitaires occidentaux contre passeports sanitaires orientaux. Qu’est-ce qui pourra « marier » ou réconcilier tous ces guerriers ? Mais l’argent évidemment : il est sans haine, vu qu’il circule partout et est accepté partout : il n’a pas d’odeur ni de couleur de peau (il est devenu des bits informatiques dans un ordinateur).

Monde du « tout connecté »… avec deux mètres de distanciation sociale….

  Le régime du capitaliste et de sa république veut SON CONFORT, SES HABITUDES, pour cela il fera tout pour éviter les incertitudes, CAR LE SEUL RÉEL EST ÉVIDEMMENT LA SEULE CHOSE DU MONDE À LAQUELLE ON NE S’HABITUE JAMAIS. L’AVÈNEMENT DU SEUL RÉEL PREND EN FAUTE TOUTES LES ANTICIPATIONS QU’ON S’EN ÉTAIENT FIGURÉES PAR SON MENTAL ET SES CALCULS (surtout avec des machines) ! Le Seul Réel étant plus que la somme des parties, il ne peut que déborder à l’infini des descriptions intellectuelles qu’on peut en opinioner !
Quand la persona, quand le masque est arraché, la Réalité demeure. C’est pourquoi il est vital de s’interroger sur le port du masque covidesque, obligatoire ou pas !
RIEN DANS LE TOUT ET TOUT DANS LE RIEN (comme dirait l’autre Occidental et fixiste, et laïque, et CROYANT : « la Réalité c’est ce qui n’existe pas ». En effet, SEULE L’OPINION EST RÉELLE PUISQUE DANS LE TEMPS QUI COULE….. (Et le Vrai cesse d'être vrai dès qu'il est vu). C’est d’ailleurs pourquoi RIEN N’EST PLUS AMBIGUE QUE L’IDÉE DU RÉEL QUI SE LAISSE LEURRER FACILEMENT COMME MAINTENANT. L’INSTANT COMMENCE PAR LA PERTE, LES FÈCES.....




Notes.
1. « Vous avez quitté votre maison dans une charrette, pris le train, êtes descendu à la gare, remonté dans une charrette et vous vous êtes retrouvé dans cet ashram. Quand on vous a demandé ce que vous avez fait, vous avez dit que vous avez voyagé depuis votre ville jusqu’ici, n’est-ce pas ? Le fait n’est-il pas plutôt que vous n’avez jamais bougé et que ce sont les divers moyens de locomotion qui vous ont transporté tout le long de votre route ? De même que vous confondez ces mouvements avec les vôtres, vous faites ainsi pour les autres activités. Mais ce ne sont pas les vôtres. Ce sont les activités de Dieu ». (Ramana Maharshi, entretien 78 du 29-9-1935).

2. Par exemple l’Islam voit son Dieu comme extérieur, et comme l’Islam est une copie du Judaïsme, évidemment il sera contre les idoles (comme la Trinité universelle vue par l’Islam comme trois Dieux différents ou trois idoles). Il sera donc pour un « Dieu sans forme ».
Le problème est que pour « adorer » un Dieu, il faut la dualité sujet-objet, donc une idole, un attribut, une caractéristique, une propriété, un pouvoir…
« Dieu n’est-Il pas alors doté d’attributs (saguna) ? La forme n’est qu’un genre d’attribut parmi d’autres. On ne peut pas adorer Dieu sans quelques concepts. N’importe quelle bhâvanâ (contemplation) suppose un Dieu avec attributs.
De plus, à quoi peut servir la discussion de forme ou d’absence de forme de Dieu ? Demandez-vous si vous avez une forme. Alors vous comprendrez Dieu.
- Question : Je reconnais ne pas avoir de forme.
- Maharshi : D’accord. En sommeil, vous n’avez pas de forme, mais en état de veille vous vous identifiez avec une forme. Voyez quel est votre état réel. Par l’investigation, on comprend que celui-ci est sans forme. Et si vous reconnaissez que votre Soi est sans forme, ne devriez-vous pas concéder le même degré de connaissance à Dieu et comprendre qu’il est, Lui aussi, sans forme ?
- Question : Mais il y a le monde créé par Dieu.
- Maharshi : Comment le monde apparaît-il ? Comment apparaissons-nous ? Connaissant cela, vous connaissez Dieu. Vous saurez s’Il est Shiva, ou Vishnou ou un autre, ou tous mis ensemble.
- Question : Le Vaikuntha [ciel de Vishnou] est-il dans le paramapada, le Soi transcendant ?
- Maharshi : Où est le paramapada ou le Vaikuntha si ce n’est en vous ?
- Question : Le Vaikuntha, etc., apparaît involontairement.
- Maharshi : Est-ce que le monde apparaît volontairement ?
Le questionneur ne répondit pas.
- Maharshi : Le ‘Je’, évident en soi, ignore le Soi et cherche à connaître le non-Soi ! Que c’est absurde !
- Question : C’est le Sânkhya yoga. Étant le plus élevé de tous les yogas, comment peut-il être compris dès le départ ? La bhakti n’est-elle pas l’étape qui le précède ?
- Maharshi : Krishna n’a-t-il pas commencé la Gītā par la sânkhya [la connaissance] ?
- Question : Oui. Je comprends maintenant.
(Ramana Maharshi, entretien 385 du 6-4-1937)

 
 

Dernière mise à jour : 27-01-2021 00:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved