Pas de possession chez l’Homme Sauvage
 

Ecrit par Sechy, le 11-07-2021 00:53

Pages vues : 497    

Favoris : 70

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Caverne, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Laïcité, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Transhumanisme, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
grippe_covid_consommation_influ.jpg
 
 
Pas de possession chez l’Homme Sauvage
il faut attendre la naissance de l’État,
de la voie de l’Agriculture, de l’urbanisation,
pour que NAISSE le CORPS, la propriété-possession,
le ‘je’ et le ‘moi’ et comme tout ce
qui naît, cette propriété privée mourra.
 
L’économie mondiale des armes et de la drogue
est caractérisé PAR LE CORPS-PROPRIÉTÉ-POSSESSION
très visible dans le Hollywood et ses westerns
avec  tous leurs paysans porteurs de revolvers et
autres fusils. Sans leurs armes, les Zaméricains
sont tout nus !
Le haut et la bas de la pyramide du capitalisme
vivent le même mode de possession-consommation.
Les vols caractéristique des cités actuels sont
les alliés (les vols) du capitalisme : la valeur a
le voleur pour prendre de la valeur et engendrer
encore plus de valeur et d’argent.
Le mot vol synonyme de vole renvoie à la drogue
pour s’envoyer en l’air, donc voler comme un oiseau !
Ou pour tenter une singerie de libération…. Par la
possession, donc le contraire de la Libération !

La possession de la drogue est la même possession
que par le salariat-immigré employé par le
capitalisme : vendeurs de drogues ou travailleurs
immigrés qui ne connaissent pas le passé paysan
de la France sont les parfaits zombis des
entreprises multinationales du CAC40 et sont la
même  économie mondiale destructrice de tout et de
l’industrie économique des armes et de la drogue :
pas de différence, le mariage est absolu : criminels
du haut sont les mêmes criminels du bas ; seule
la pesanteur les différencie, mais la
POSSESSION EST IDENTIQUE. (Le paysan auvergnat ne
va pas s’acheter de la drogue, c’est le journaliste
ou le médiatiste spécialisé et urbanisé qui va
s’acheter sa coke, voir le cas de Jean-Luc Delarue).

Drogue = possession = pouvoir = État.
Sans l’économie mondiale des armes et de
la drogue, le capitalisme est mort.


Le Juif ou l’Hébreux comme pour sa copie le Mahométan sont pas essence ANTI-HOMME SAUVAGE (voir la page précédente État de droit ou pensée, raison), ces croyants-là porteront toujours des habits, soit DES MASQUES : DES DIVISIONS, DES DISTINCTIONS, DES FABRICATIONS D’EGO, DU SOCIAL ET DES CLASSES, ET PAR LÀ MÊME DES MANNEQUINS OU ZOMBIS qui vont engendrer le concert-concept absurde d’« intelligence artificielle » de la raison si cher aux « lumières » françaises du 18è siècle judéo-maçonnisé (naissance de cette judéo-maçonnerie spéculative à Londres dans une taverne en 1717). Voir le goût actuel pour l’uniforme en passant par l’uniforme du ku klux Klan, par celui de la judéo-maçonnerie spéculative, par le Lewis des années Hippies et mai 1968 jusqu’aux capuches des employés du capitalisme section économie de la drogue et des armes, sans oublier la soutane du prêtre ou la kipa du peuple élu, tout cela est ANTI-HOMME SAUVAGE, ce qui ne veut pas dire qu’il faille se promener tout nu (surtout en Europe et en hiver !).

JUDAÏSME-ISLAME-DROIT-DE-L’HOMME = ANTI-CHRÉTIEN : dénoncé dans Colossiens 2, 21 « Ne prends pas ! ne goûte pas ! ne touche pas ! ».

JUDAÏSME-ISLAME-DROIT-DE-L’HOMME = ANTI-CHRÉTIEN = DUALITÉ PARFAITE PUR-IMPUR OU BIEN-MAL, VACCINÉS-NON VACCINÉS (comme au temps de Saint-Just avec les ennemis de la liberté et les amis de la liberté), DUALITÉ GUERRIÈRE ANTI-PAIX PAR ESSENCE ET FABRIQUE DE HAINE ET DE COMMUNAUTÉS HUMAINES À PLUSIEURS VITESSES :
Triomphe du sionisme et des Pharisiens ou Talmudistes : les Lois Noachides des réparateurs spécialistes en Terriens ou peuple prêtres pour non-Juifs :

- établir des tribunaux [donc des lois et administrations à n’en plus finir] ;
- interdiction de blasphémer ;
- interdiction d'idolâtrie [c’est raté, l’argent est l’idolâtrie suprême) ;
- interdiction d'unions illicites [aussi raté…] ;
- interdiction d'assassiner [aussi raté, voir ce qu’il se passe surtout en Palestine] ;
- interdiction de voler [aussi raté…] ;
- interdiction de manger la chair arrachée à un animal vivant [en partir raté : voir l’Islam copieuse de ces lois et ses moutons ou animaux-aïd).
Sur 7 lois vous avez 6 interdictions !!!

Comparez avec les devoirs moraux et de communauté chez les Bouddhistes :
- Ne maudire en aucune circonstance, car la malédiction retombe sur celui qui la profère.
- S’aimer les uns les autres et même vos ennemis.
- Donner notre vie, même pour les animaux.
- Remporter la plus grande victoire en se vainquant soi-même.
- Éviter tous les vices.
- Pratiquer toutes les vertus, spécialement l’humilité et la douceur.
- Obéir à ses supérieurs.
- Chérir et respecter ses parents, les vieillards, le savoir, les hommes vertueux et Saints.
- Donner nourriture, abris, réconfort aux hommes et aux animaux.
- Planter des arbres au bord des routes et creuser des puits pour le bien-être des voyageurs.
(Dans : Isis Dévoilée. Vol 2, part 2. H.P. Blavatsky)

Nous avons la différence frappante entre un monde de winners qui veut interdire beaucoup de choses aux losers ; et un monde qui n’est ni winners ni losers et qui s’approche de l’Amour ou Gratuité, c’est le monde des PAGANS, sens des PAYSANS, de ceux qui habitent LA CAMPAGNE.
La « civilisation » telle que Nous la subissons à ce hui ne pouvait que naître (et mourir), dans les lois noachides.
Dans les lois noahides LE DEHORS est flagrant : MANIPULER, INFLUENCER, INCITER, MENACER, MODALITÉ-MODE-MOULE-MATRICE : LA MÊME SOUPE OU MÊME UNIFORME, LE MÊME VACCIN-BÉTON-URBAIN POUR TOUS (jusqu’aux smart-city et ”vivre-ensemble”). L’uniforme comme la médaille, aussi du Thème Vêtement, indique un PROJET, UNE MISSION, UN MESSIANISME-ÉVOLUTIONNISME.

Bref : LOI = HABIT, on dit d’ailleurs « être habilité à… », puisqu’un autre proverbe dit que « l’habit ne fait pas le moine ! », l’habit étant l’UNIFORME, il est la marque d’appartenance à une classe sociale comme les costumes-cravates des prêtres du politisme républicain et autres prêtres des entreprises du CAC40. Ôter cet habit-uniforme, c’est quitter son appartenance à la paroisse à laquelle on est adhérant.

Le vêtement est le propre de l’Homme moderne et l’anti-Homme sauvage, puisqu’aucun animal ne porte de vêtements aussi artificiels que ceux de l’Homme.

L’actuel culte du narcissisme se traduit pas le VÊTEMENT : voir dans l’urbain le déluge de boutiques de fringues, et l’économie numérique y afférent….. Parce que « vêtement = civilisation » (un « sauvage » est censé être nu). Voyez la pompe étatique : policiers, juges, médecins, militaires, les laïcs et uniformes de tous styles. HABIT, HABITUDE = PENSÉE UNIQUE AUTOMATIQUE OU UNIFORME, tant l’habit divise en montrant une APPARTENANCE à une société caractérisée ; clergé, armée, police, marine, justice, médecine, etc. Ôter l’uniforme et on se retrouve nu comme un ver, SANS PAROISSE. L’animal n’ayant pas de main, tel un poisson rouge, il lui sera difficile de s’habiller tout seul ! Aussi, le poisson rouge a-t-il conscience de sa nudité ? Je n’en sais rien n’étant pas un poisson rouge….
Le vêtement et du même Thème que les médailles et diplômes : une méritocratie, un dualisme winners-losers.

Voir Actes de Thomas : Le chant de la perle : le fils de roi ou Élu (Nature divine) s’en va en Égypte (vu comme l’actuel monde matérialiste). Il ne tarde pas à oublier sa Vraie nature et échange ses vêtements royaux contre des vêtement sordides des Égyptiens (symbole de son enlisement dans le monde des accidents). Il ne les retirera avec horreur que lorsque lui apparaîtra un vêtement merveilleux, royal, fait à sa juste mesure à la Cour de son père. Dans ce vêtement, il reconnaît sa Vraie Nature, par delà les illusions trompeuses de ce monde de la dualité. Le vêtement ou le manteau du KHEZR, signe que l’on partage la même authentique Liberté : identification à l’Être spirituel du Khezr.

« En effet, les plus anciennes influences que l'on peut retracer dans le Chant de la Perle sont celles de l'Apocalyptique juive et du christianisme. L’Hymne qui est écrit à la première personne raconte que l'auteur vécut au Royaume de son Père. Alors qu'il était encore petit enfant, il fut envoyé à la recherche de la perle ; on le chargea de pierres précieuses, mais il dut se dévêtir de sa robe étincelante. On lui enjoint de descendre en Egypte rechercher la perle qui repose au fond de la mer, près de l'antre d'un serpent ou d'un dragon écumant ; s'il réussit à soustraire la perle à ce dernier, il sera autorisé à remettre la robe scintillante et à devenir l'héritier du Royaume avec son frère.
Le Petit Prince quitte donc le Royaume avec deux compagnons. Il traverse la Mésopotamie et arrive en Egypte, où ceux-là le quittent.
En Egypte, il rencontre un homme de sa race, un fils de nobles auquel il fait part de son «affaire». Il s'habille comme les Egyptiens qui lui offrent même de leur nourriture, et, sous l'effet de la torpeur, il s'endort et oublie sa mission. Un plan est alors envisagé au Royaume de son Père, et on lui expédie une lettre : semblable à l'aigle, celle-ci vole vers lui et lui rappelle ses origines et sa mission, elle le réveille.
Le Prince ensorcelle le serpent et lui ravit la perle. Il rejette ses vêtements de faux Egyptien et retourne à son Père. La lettre le précède sur la route qui le conduit à nouveau à travers la Mésopotamie. La robe, qui lui avait été promise, lui est envoyée de la part de ses parents par la main des trésoriers. En elle, comme à travers un miroir, il se reconnaît, il s'en revêt et remonte vers son Père, et avec lui il apporte la perle au Roi ».
VÊTEMENT-MIROIR OU RE-TROUVER SA VRAIE NATURE.

KHEZR = ANTI-FICTIONS OU ANTI-HISTOIRE : antidote à la névrose obsessionnelle du « sens de l’histoire » donc de la raison, et du temps quantitatif ou diversité par rapport au temps qualitatif ou absence de temps. (Si par exemple l’on est déparé chronologiquement d’un maître spirituel de plusieurs siècles ou de plusieurs millénaires, il est impossible que l’un de vos contemporains puisse vous en rapprocher chronologiquement, comme s’il en était dans le temps l’intermédiaire unique. On n’abolit pas le temps historique ou quantitatif qui mesure les événements historiques ; en revanche, les événements de l’âme sont eux-mêmes la mesure qualitative de leur temps propre ou « temps philosophique ». Le mental pur ne comporte aucun « temps » : TOUT EST SYNCHRONE ! C’est pourquoi, à plusieurs millénaires de « distance », il est possible d’être LE DISCIPLE DIRECT, EN COÏNCIDENCE, avec un maître qui n’est « au passé » que chronologiquement. « C’est cela qui permet d’être « le disciple du Khezr », et c’est à cela qu’Ibn’Arabi veut conduire son propre disciple, lorsqu’il affirme attacher une si grande importance au rite d’investiture du manteau, et le conférer à son tour à d’autres personnes. Par la pratique de ce rite, il nous signifie que son propos est de conduire à son tour chacun de ses disciples au « Khezr de son être » (le conduire à son Soi). « Si tu est Khezr… », tu peux faire en effet ce que fait Khezr. Et c’est peut-être bien au fond la raison secrète pour laquelle la doctrine d’Ibn’Arabi est tellement redoutée des adeptes de la religion littérale, de la foi historique [les trois religions « révélées »] ennemi du ta’wîl [herméneutique mystique, spirituelle, symbolique], du dogme uniformément imposé à tous [comme maintenant]. En revanche, celui qui est le disciple de Khezr possède assez de force intérieur pour rechercher librement l’enseignement de tous les maîtres », écrit Henry Corbin dans L’Imagination créatrice dans le soufisme d’Ibn’Arabi.

Vous avez vue sans doute la moindre publicité actuelle avec quelques photos couleurs pour présenter des vêtements, des meubles ou des objets, avec en photos : un petit noir ou un petit arabe, une petite fille teintée entre blanc et noir, et un ou une blanche plus très très blanc ou blanche, tous jeunes enfants ou adultes, la symbolique étant la même ! Courant égrégorien de la fièvre égalitariste et conforme à l’immigration devant remplacer le salarié blanc qui empêche de tourner rond la machine capitaliste ; car le petit noir ou petit arabe ignore totalement la lutte du monde des PAGANS depuis que les HÉBREUX-JUIFS leur ont déclaré la guerre il y a plus de 3000 ans, quand les prophètes des Hébreux attaquèrent la spiritualité originelle, celle des PAGANS cananéens la qualifiant de « prostitution », par idolâtrie. De nos jours, l’idolâtrie est à son summum ! Mais ce n’est pas l’idolâtrie des PAGANS cananéens, c’est l’idolâtrie des Juifs-Islamistes des possessions Google etc. : tout est chosifié, chiffré ou digitalisé !
Le petit noir ou « café au lait » sur la photo publicitaire symbolise le pôle culturel géographique et salarial de toute la restructuration social et commercial du capitalisme du CAC40 et de Wall Street ; la manipulation des masses par la publicité (influenza-influenceur).

En fait, les masses vivent actuellement UN FAUX VIVRE ENSEMBLE : il est non seulement virtuel par technologie des réseaux sociaux, mais dans le spatio-temporel il est institué « distanciation physique ou sociale », et les cartes bancaire sont « sans contact », et le travail se fait en « télétravail » ! Le citoyenisé est non seulement dans son culte du narcissisme ou dans son ego amplifié, mais ils sont des humains chosifiés et possédés d’eux-mêmes par leur ego à un degré aliénant, la religion est celle de l’ego, religion appelée « autonomie », ou « responsabilité », dans la logique de 1789 où Nous sommes tous devenus le roi, l’État. L’aliénation par l’ego produit par exemple une américaine qui, après des procès à n’en plus finir, mais c’est naturel au pays des juges tout azimut, a enfin gagné son ego : elle est trans et a désormais le droit d’aller pisser dans les toilettes des hommes ; c’est le transhumanisme, c’est l’ego augmenté, c’est la thérapie génique à ARNm contre le covidisme ; l’ego possessif et possédé par la croyance est devenu de-mentia : disloqué, divisé, masqué de masque sur masque sur masque (comme les couches d’un oignon).
 

« Rien à faire avec les choses [de possession et de consommation] : rien à faire avec les conventions [les lois et autres choses du « vivre ensemble » du régime capitalo-républicain], rien à faire avec les mots [du politisme du régime et de ses médias et de la tyrannie de l’opinion] », dit le Soûtra du filet de Brahmâ.

« Les flammes succèdent aux flammes dans l’impermanence, tandis que le néant de la naissance rayonne de lumières. Ce qui ne naît pas ne commence pas réellement mais le déjà-là se transforme en voie de vacuité. En devenant l’Instant suivant [effet sucre ou domino], le présent s’améliore ; les transformations succèdent aux métamorphoses, et parfois un éclair de stabilité [ou d’Instant] s’impose dans tout ce mouvement : les flammes de l’attention fondent en un seul brasier car toute conscience naît en même temps qu’elle s’éteint. Ce qui a changé, ce qui changera et ce qui change participent du MÊME INSTANT » (Soûtra du filet de Brahmâ).

Rappel : l’Univers est DANS le mental, Il est Nous ; Nous ne sommes pas à l’extérieur de Lui. Nous sommes Lui.
- 2020-21 : inondation, peste ou épidémie (ce sera l’accident de laboratoire avec la grippe-rhume appelée « covid », et autre forme de possession liée au CORPS-OBJET OU NAISSANCE-CAUSE).
- 2030 : problème Eau/Air (déséquilibre gigantesque entre urbanisation démentielle et pollution : manque d’air et d’eau propre), le winnerisme des riches style Jeff Bezos Bill Gates arrive à sa fin.
- 2036 : astéroïde de diamètre de 400 mètres sur Terre (ou au « mieux » engendrant des problèmes multiples).
- 2040 : nouvel astéroïde et, ou début de la fin hautement possible de l’humanité.
- 2060 à 2100 : encore astéroïde et fin de l’humanité SOUS SA FORME CORPORELLE ACTUELLE.

Prédictions du naturaliste Sir David Attenborough :
- 2030 : Inondations, sécheresse… et les ours polaires meurent.
- 2040 : Les terres se transforment en boue.
- 2050 : Pas de poisson à manger car les océans deviennent acides.
- 2080 : Vastes échecs des récoltes alors qu’une autre pandémie frappe.
- 2100 : L’effondrement total du monde vivant.


Les phases ci-dessus de la transformation en ENFANT DU PAYS DU RIEN DU TOUT : qui joue ou jongle avec la vacuité du mental, la vacuité de la vacuité, et qui con-naît le vide des réalités rayonne de l’ABSOLUE VÉRITÉ DE L’ÊTRE : IL EST L’INSTANT.
La voie des actes qui s’enchaînent comme l’effet sucre ou domino est celle de la production interdépendante (comme le pratique la cause et l’effet de l’Occidental consommateur et soumis). C’est la réalité du Seul Réel. Les noms-les-formes qui ont été fabriqués par convention, comme ‘moi’ ou ‘je’, ou « propriétaire », ou « vie privée », constituent la dualité même ou « vérité relative ».
Le Libéré vivant ou Enfant du Pays du Rien du Tout avance toujours plus dans la vacuité décrite par le
« Gate gate pâragate… » mais avance en FIXATION CAVALANTE : il se déplace tout en ne se déplaçant pas (échange d'espaces...). Et puisque les effets subit temps-suite à une cause que l’on subit comme au sein d’une illusion magique ne sont pas réellement subis, la Libération du mental, en « Gate gate… » atteint des profondeurs toujours renouvelées par ZÉRO INDIEN CORNE D’ABONDANCE OU FONTAINE DE JOUVENCE : LE VIDE DE LA VACUITÉ, L’AINSI DE L’AINSITÉ, LE FAIT MÊME DE NE TROUVER AUCUNE CARACTÉRISTIQUE À CET « ÉTAT D’ÊTRE » : NOUS PARTAGEONS TOUS LA VACUITÉ DE N’ÊTRE JAMAIS NÉ [seul un consommateur ou un piquer covid peut naître et consommer-posséder-ingurgiter-payer] ET COMME CELA NOUS PRATIQUONS LA NON-DUALITÉ, LA NON-IDENTIFICATION, LA NON-CONVENTION ; car la recherche d’une identification est une queste du Graal vaine en son essence parce qu’il est impossible de jamais identifier ce qui est Seul Réel, le Seul Réel étant précisément ce qui, pour être SANS DOUBLE, pour être SINGULARITÉ ou IDIOTÈS, demeure réfractaire à toute entreprise d’identification.

Dans la non-identification, le contraire du Big-Brother actuel, il n’y a ni unité ou monothéisme, ni dualité (ou diversité) à l’Occidental, il n’y a pas davantage de grumeaux-égrégore-social, de domaines, ni de sources. C’est la Lumière authentique de la Connaissance infinie ou transcendante, qui illumine chaque chose dans leur SANS POURQUOI (ce qui n’est aucunement le cas du 18è siècle français et de ses « lumières » encyclopédistes précurseur de l’informatique et des « infos » ou data center).

De 2060 à 2100 les huit démons devraient disparaître, ils sont principalement les quatre perversions du réaliste naïf (et transhumaniste) : croire que certaines choses conditionnées par le mental humains sont éternelles, causes de bonheur, et dotées d’une essence véritable et pures ; ensuite : subir la naissance, la maladie, le vieillissement et la mort (démons en définitive non naturels, et donc bien des démons ou mondes à l’envers).

RAPPEL : « Le sentiment d’être asservi [grippé ou soumis : sous influence-influenza] est associé au corps. Sans ce sentiment, il n’y a pas d’asservissement, pas matière à être asservi et personne qui soit asservi. Tout cela apparaît cependant dans votre état de veille. Cherchez à qui cela apparaît ». Ramana Maharshi, entretien 264 du 20-10-1936.
Et dans ce même entretien, le SANS POURQUOI et le fameux : « Ne plus avoir de questions et ne plus éprouver de doutes est l’état naturel.
« Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». Définition même de la NON-NAISSANCE ET NON-FIN, soit L’EAU PRIMORDIALE, soit LE RETOUR À L’HOMME SAUVAGE (pas au sens négatif actuel de la dualité régression-évolution style retour à l’éclairage à la bougie et aux arcs et aux flèches…).


 
 

Dernière mise à jour : 11-07-2021 01:52

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved