Le GIGANTESQUE DANGER
 

Ecrit par Sechy, le 19-08-2021 23:34

Pages vues : 450    

Favoris : 84

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Croyance, Feu, Guerre, Nostalgie, Peur, Pointe, Raison, Résistance, Silence, Vie

 
chevaltroie_de_trois.jpg
 
 
Le GIGANTESQUE DANGER
le mot « danger » signifiant bien :
ISSU DE L’ANGE (gardien), il protège donc
du DANGER.
Ce DANGER est la LOI DU SUCCION QUE
FAIT SUBIR LE SOCIAL, LE TROUPEAU.
 
Dans le troupeau, le clan, la famille ou
la PAROISSE : l’Unité, l’individu au sens de
SINGULARITÉ n’existe plus, il est
littéralement bouffé par les autres,
forme de l’actuel réseau social, et
politico-physique, et politico-virtuel
par l’informatique.
Il est devenu clair que le troupeau mondial
des piqués aux ARNm obéit uniquement au
contexte social mais aucunement à son
Soi ou « Ange gardien ». Ce monde est inversé,
le Dedans est devenu Dehors.

Ce n’est pas par choix individuel et libre,
naturel, guidé par son  Ange Gardien,
en fait son Soi ou son Seigneur qui est le
GURU ou la Voie, le TAO, mais par un ARTIFICE
ou HALLUCINATION COLLECTIVE, SOCIALE, QUI
AVALE OU « RÉINTÈGRE » (dans le monde « inclusif »)
LA BREBIS ÉGARÉE.

Le GIGANTESQUE DANGER est cette ingénierie
GLOBALISANTE en symbolique horizontale ou laïque :
codage des images associées entre-elles (sun,
du grec : avec).
Mondialisme ou « isme » du GLOBE, BOULE (sym-bole),
du gaulois tunna : tonneau, assiette (catillus en
latin et latin BOLetar : plat long et creux, du gr.
paropsis (plat pour hors-d’œuvre pu friandises).
De l’horizontale ne peut que surgir le DIABLE :
LE FLÉAU : la vertical est DIA-BOLIQUE (dia :
à travers, comme DIAlogue, DIAgonale).
FLÉAU, DIA, PAN = LE TOUT, LE TRANS-EN-DENSE :
DIA ou FLÉAU : au travers (des deux plateaux de
la balance).


Le GIGANTESQUE DANGER est donc d’associer
le sociale avec le Soi ou Conscience infinie
elle-même confondue avec l’inconscient collectif
à la C.G. Jung, et que les Google transhumanistes
veulent foutrent dans une puce informatique et
que ce serai ça pour eux la « liberté », la religion :
de relier, de socialiser enfin les gens entre eux.

Ainsi le Soi, la PERSONNIFICATION D’UNE RÈGLE SOCIAL,
LA CHARIA OU LES COMMANDEMENTS INJONCTION
DROITS DE L’HOMME DESCENDUS DU CIEL AVEC LE
ROI ANGE GABRIEL OU LE YAHVÉ JUDÉO-MAÇONNIQUE
RÉPUBLICAIN LUCIFÉRIEN, C’EST AU CHOIX !
Dans ce cas de « charia générique », le Soi devient
la relation de l’individu copiée sur sa relation
avec les autres, le DEHORS, le social.


Le Soi devient un social fabriqué par une symboulique
(pas de faute puisque mondialisme, troupeau et
speed du tout connecté), à ce hui par le TOTÉMISME (1),
évidemment avec fonction de fausse solidarité, le fameux
« Vous et les autres » et le « vivre ensemble » comme
si ça venait d’être inventé, depuis… 1789 !
Donc il s’agit de « faire partie de la paroisse »,
du clan, du régime, et de ses « valeurs »,
de sa charia (voir la OUMA des Mahométans qui
reproduit le grégarisme de la Torah
républicaniste des Juifs… ). Charia, dogmatisme,
droits de l’homme ou « commandements » ou démocratie
possessive et consommation devenue un saint Graal
seront désormais le politisme à la base du comportement
ou programmation des masses grâce à leurs règles qui
peuvent taper sur les têtes et les jambes de ceux
qui ne sont pas accordés sur ces conventions-opinions ;
voilà présentement et depuis tant de millénaires où
l’humain en est réduit par la croyance à son ego
issu de son mental !

À ce hui les croyances religieuses se sont transmutées
en croyances politiques (laïcité), donc le social est
devenu religion : la république, sa démocratie (marchande)
donnant un sens à l’existence de l’humain
machinisé devenu objet.
Surtout les trois religions abrahamistes
aident à fabriquer des révolutions : 1789, 1917 en
Russie, et la flagrante expulsion du Shah d’Iran
en 1979 et avant dernier empereur sur la planète
quantitativement avant celui du Japon,
à y ajouter une forme de républicanisme à
partir de la Chine de Mao sorte de variation du
socialisme de l’URSS des Trotsky-Lénine-Staline.


Le Dieu des abrahamistes « ordonne » à ses
« peuples élus », pardon, son « peuple élu »,
d’évangéliser les masses par la RÉPUBLIQUE OU
LE « VIVRE ENSEMBLE », de soumettre les peuples
Païens ou Paysans pour en faire des CITOYENS
ou URBANISATION BÉTONISATION DE LA PLANÈTE,
IL DONNE SURTOUT, par l’intermédiaire des
nombreux paroissiens du « peuple élu » infiltrés
dans le Washingtonisme, mandat d’exporter partout sur
la planète les « valeurs Coca-in-Voilà » du business.

Dans cette paroisse de la république, le prêtre va
tenter d’obtenir chez ses paroissiens un état de peur,
de régression, de fatigue, de lassitude pour créer
UN BESOIN D’ASSISTANCE SI FLAGRANT DEPUIS LE
COVID-19 HOLLYWOOD PAR SES INJONCTIONS-INJECTIONS
VÉRITABLES MANTRAS OU CRÉDO AUX ARN messagers qui
vont engendrer LA DÉPENDANCE TELLE UNE DROGUE DURE
APPELÉE « PROTECTION CONTRE LE VIRUS ».

Qu’est-ce que la construction sociale et sa
« civilisation » ? Ni plus ni moins qu’un bidouillage
du mental en engrenages de peines, joies, souvenirs,
ambitions, sentiments et croyance en un ego et en
des opinions, formant une certaine géométrie du mental
en des cellules nerveuses et des molécules
qui y sont associées.

Ce monde des I-MAGES QUI BOUGENT, sur l’écran ou Soi.



RAPPEL ESSENTIEL :
Tous les Pour-Voir ou pouvoirs sont des « éteignoirs de la chandelle » : celle de la pureté originelle : toutes les sectes, les régimes politiques depuis la fabrication de l’État, monarchique, républicain ou tyrannique, en passant par la science, les religions, les philosophies et jusqu’à l’économique et bien-sûr le politisme, s’occupent intensément de l’enfance et de l’adolescence, donc de l’école est des loisirs. C’est vital pour le régime et pour les « ismes » pour PROGRAMMER, génération après génération, une civilisation entière téléguidée par un seul et même CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE-CRÉANCE. Si vous avez un père musicien, chanteur ou pianiste, instrumentiste dans un orchestre, il est presque certain que vous serez vous aussi dans le domaine de la musique ou d’un art, à cause de votre observation sur votre père et observation qui façonnera votre géométrie du cerveau ; idem si vous avez un père cheminot, vous serez aussi cheminot ou dans une profession pour le service d'autrui, comme cuisinier dans un restaurant…. Tant tout cela forme UNE PAROISSE OU FAMILLE, UN CLAN TOTÉMIQUE, UN PARTI POLITIQUE, UNE CLASSE ou UNE GÉOMÉTRIE MENTALE ISSUE DE LA LOI DE SUCCION DANS LE SENS D’INFLUENCE PAR LE DEHORS ; ainsi tout cela n’est que programmation et sécurisation, confort, du tout cuit…. du tout ci-vile-isation et ad-ministration…

GIGANTESQUE DANGER = LE RAPT PAR LE CHEVAL DE TROI(E)S : LE PIRATAGE DE L’ÂME OU DE L’ESSENCE DE L’INDIVIDU HUMAIN PAR LE SUBTERFUGE, et l’un des moindres qui sévit avec l’informe-atique est justement l’usurpation d’identité, en un mot, ce danger s’appelle aussi PLAGIAT, ou COPIE, IMITATION : ALORS OUI, CE MONDE EST DEVENU TOTALEMENT DE PLUS EN PLUS FAUX : le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu ou possédée, donc le faux règne en Maître dans le POUR-VOIR ; il n’est pas étonnant d’entendre à longueur de médias officielles des palanquées de mensonges, preuve montrée dans une radio d’État comme France-Info et son récent slogan « Et tout est plus clair », tout est inversé….
PLAGIAT, COPIE, IMITATION =  SOUMETTRE UNE PERSONNE OU UN GROUPE DE PERSONNES À SON POUR-VOIR DE FAÇON À LE RÉDUIRE DANS UN ÉTAT D’ASSUJETTISSEMENT TOTAL.
Noté que le mot plagiat en français a été réduit au seul contexte du « vol des œuvres d’auteurs » (dans la musique, les arts en général et bien-sûr dans l’industrie hollywoodienne).


Note.
1. Totem, totémisme : SOCIOL. Animal (quelquefois végétal, et très rarement chose) considéré comme l'ancêtre et par suite le protecteur d'un clan, objet de tabous et de devoirs particuliers. Totem personnel, avec lequel chaque individu a des rapports analogues à ceux du clan et du totem. Un animal peut être symbolisé en image ou en sculpture par un totem, par exemple le totem républicain du bonnet phrygien censé symboliser la libération… ou une nouvelle naissance…. comme celle des esclaves affranchis sous l’Ancienne Rome impériale ou républicaine. Mais le BONNET PHRYGIEN REPRÉSENTE LE PIRE : L’OPINION, soit son sens premier : « opiner du bonnet [ou de la tête] », c’est à dire jouer de sa « liberté de pensée » soi-disant retrouvée à partir de l’époque de la Renaissance en Occident avec la Réforme, l’invention de l’imprimerie et le phénomène Galilée, et « liberté de pensée » arrivée à son maximum sous 1789, c’est-à-dire qu’à cette date elle signait officielle son ARRÊT DE MORT :
Plus il y a de liberté et moins il y a de liberté : ce que le citoyen (le polis, du mot politique) appelle « liberté », ce n’est que le droit (droit de l’Homme) de rechercher les conditionnements qui l’arrangent le mieux, dont il jouit le plus (évolutionnisme, capitalisme, le « isme » étatique l’autorise même à voter), ce qui n’est pas possible sans contredire ce qui convient à l’autre. Résultat : de perpétuels conflits entre individus, partis politiques, classes ou nations.
Le BUT À ATTEINDRE OU FABRICATION DE LA LIBERTÉ est égal à celui de sa suppression : en inventant la liberté et suivant le principe de l’évolutionnisme (juif, voir Attali page 18, Les Juifs le monde et l’argent), plus la liberté augmente et plus son contraire la contrainte ou la soumission à un pouvoir s’augmente de même.

Beaucoup de fabrication de la liberté avec l’opiner du bonnet !!! « La vie de tous les jours n’est pas distincte de l’état éternel. Tant qu’on s’imagine que la vie quotidienne est différente de la vie spirituelle, ces difficultés apparaissent. Si la vie spirituelle est comprise correctement, on découvre que la vie active n’est pas différente d’elle.
Le mental peut-il être atteint par le mental le recherchant comme un objet ? La source des fonctions mentales doit être cherchée et trouvée. C’est elle la Réalité.
On n’arrive pas à connaître le Soi à cause de l’interférence des pensées. Le Soi n’est réalisé que lorsque les pensées disparaissent ». (Ramana Maharshi, entretien 376 du 21-3-1937).

Qui dit protection dit religion : relier, harmoniser, et la Variation du Thème Totem sera le FÉTICHE : LA COPIE, LE DOUBLE, DONC L’ARTIFICE OU LE VIRTUEL PAR RAPPORT AU VRAI, AU RÉEL : Le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu et donc possédé, copié, salopé. Fétiche a pour étymologie faire, le faire/fer qui rouille PARCE QU’IL SINGE L’INSTANT, LE ICI ET MAINTENANT : « Dès que l’encre est séché, nos formules [ou lois] sont fausses » disent les Anciens Chinois de l’École du Dhyâna (méditation, contemplation, zen chan).
Quand il n’y a plus de modèle ou de racine, il y a pollution par une infinité de copies, syndrome du messianisme faisant qu’on ne peut correctement copier que ce qui n’existe pas, comme le messie ne doit jamais arriver, son moteur ou son autorité ne peut fonctionner que par son absence, comme la carotte attachée à distance de la tête de l’âne pour le faire avancer ; comme on peut diviser sans limite un corps indifférencié, un corps-messie qui n'arrive pas, principe du productivisme évolutionniste et de sa démocratie.
Messie, carotte, fétiche doit rester INVISIBLE, INTROUVABLE, INSAISISSABLE. Encore une fois, seul est visible le faux ; le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu ; la carotte une fois bouffée n’est plus « vraie », comme l’encre séchée des formules n’est plus dans l’Instant et donc n’est plus valable.


Qui dit protection dit religion et qui dit démocratie marchande dit religion aussi ! Démocratie comme religion fonctionnent au RÈGLEMENT (charia ou droits de l’homme ou Torah, etc.) et au nivellement ; démocratie et religions sont profondément conformistes, machinales-machinistes : Nous le subissons avec l’Hollywood Covid-19 de ce même « isme » du régime socialo-économico-politique qui fonctionne sur la base du conventionnel ou du conforme, de la norme (les masques et « gestes barrière » en sont un exemple parlant d’auto-programmation), avec une variabilité de plus en plus limitée, ainsi que sur un Dehors hiérarchisé ou pyramidale des besoins, des valeurs, de l’opinion et du comportement. Publicité des industries du capitalisme et propagande du régime républicain fonctionnent à l’identique : L’INFORME-ATION DES MASSES dans le sens de rendre les masses informent, toutes égales ; ainsi dans cette uniformité on peut à l’aise diviser sans limite un corps indifférencié principe du productivisme évolutionniste.

DÉMOCRATIE = ESPRIT GRÉGAIRE : CONFORMER SON MENTAL AUTOMATIQUEMENT À LA RÈGLE OU « VALEUR » DU GROUPE, PRINCIPE DE L’ÉLECTION AU SUFFRAGE DIT FAUSSEMENT « UNIVERSEL » parce qu’il ne peut y avoir qu’UNE universalité et non pas des palanquées dont la « république universelle »…. Comme cela les groupes bien grégarisés arrivent à CROIRE à leur propre vérité : on se réfère à son groupe ou à son parti ou « mouvement » politique et DEHORS CEUX QUI NE SONT PAS DE LA PAROISSE DANS CETTE DUALITÉ WINNERS-LOSERS.

RAPPEL, en ces temps de talibans de retour à leur guerrière envie de POSSÉDER UN ÉTAT BIEN À EUX TOUT SEUL : la religion ou opinion islamiste copiée sur le judaïsme est particulièrement fixée sur la LOI appliquée au social sans distinction de religieux et de temporel, et donc le social sera construit uniquement sur la conformité ou le conventionnel des directives religieuses. Juifs comme Mahométans pour être « en règle » doivent accomplir des actes codifiés : prières quotidiennes, ramadan, voyage à La Mecque, etc. Judaïsme comme islamisme sont du pur politisme destiné à socialiser les masses et à les rendre conforme à la Loi, parce que le comportement en foule annihile l’individu qui, sans s’en rendre compte va fabriquer des convictions (la foi), alors que dans le christianisme l’implantation de doctrine par des prêches sera beaucoup plus difficile à accepter individuellement.
TOUT CELA SE RATTACHE À LA MÈRE, AU SEIN, AUX PREMIÈRES SEMAINES DE LA NAISSANCE DU BÉBÉ HUMAIN, LA LOI DE SUCCION NE CHERCHE SURTOUT PAS D’EXPLICATION OU DE DÉMONSTRATION GENRE ARGUMENT, MAIS UN « BERCEAU » OU MILIEU RASSURANT, UN COCON, UNE INTÉGRATION COMME ÊTRE « BIEN DANS SES POMPES » (ou bien dans son lit, l’humain se repose en étant allongé horizontalement alors que le principe, actuel, de l’humain par rapport à un mammifère comme un lion, est de reposer verticalement sur des deux jambes…). Évidemment dans les premières années de sa vie, l’humain par rapport à d’autres formes de vie, NAÎT SANS DÉFENSE ET EST DÉPENDANT DU DEHORS, le même dehors quand il était DEDANS le ventre de sa mère nourricière. Et plus tard l’enfant humain aura besoin du social pour progresser, il est donc quasiment ASSISTÉ, CONDITIONNÉ du berceau au tombeau ! Et tout cela S’AUGMENTE avec le socialisme mondialisé ambiant et si lourdingue actuellement.
Le bébé humain naît, grandit manipulé, langé en couche-culotte, managé par une entreprise ou par le régime ; bref, le bébé humain, ACTUEL, est une usine à être manipulé, programmé comme son ordinateur et son smartphone. Maintenant ce degré de manipulation devient de plus en plus important, sophistiqué, c’est très visible avec le covid-19 et le régime le sait, il tient les masses par la peur (de mourir).
Le processus de VRAIE LIBÉRATION ne peut alors venir que par le « QUI SUIS-JE ? », CAR AUCUNE LIBÉRATION NE PEUT PROVENIR D’UN DEHORS QUELCONQUE, ET ÇA C’EST TERRIFIANT, C’EST LE SENS PROPREMENT DU MOT FLÉAU ET DU MOT AMOUR.


[En haut de page : le cheval de trois : sujet, objet et perception ou pour-voir. « Il y a une réalité au-delà de ces trois éléments. Eux apparaissent et disparaissent, tandis que la Vérité est éternelle ». (Ramana Maharshi, entretien 376 du 21-3-1937). Surtout le cheval de troi(e)s judéo-maçonnique envahissant la France : liberté-égalité-fraternité].
 
 

Dernière mise à jour : 20-08-2021 00:28

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved