Être en guerre
 

Ecrit par Sechy, le 06-06-2009 21:53

Pages vues : 3587    

Favoris : 200

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Guerre, Lao-tseu, Mondialisme, Sagesse, Tao, Ta-Tö king


peint_creationtr.jpg
 
Être en guerre

Lutte contre le mondialisme
 
 
C’est simple : faire tout le contraire de ce que le mondialisme attend du peuple. Sans le peuple, le pouvoir ne peut rien ! Ceux qui ont le pouvoir ne pourront cochonner ce qui est en haute estime : le peuple et les lettres des mots/maux. Un minuscule détail peut aussi faire tout échouer.
La vidéo plus bas est une caricature des Guignols de l’Info de Ça Cale plus. Certes c’est fort lourd mais alors quelle justesse ! En plein dans le trognon...
 
Ainsi pour les Couilles en Or :

Celui qui sait ne parle pas,
celui qui parle ne sait pas.

Bloque ton ouverture, (1)
ferme ta porte,
émousse ton tranchant, (2)
dénoue tout écheveau, (3)
fusionne toutes lumières,
c’est là l’identité suprême.

Tu ne peux approcher du Tao (4)
non plus que t’en éloigner;
lui porter bénéfice
non plus que préjudice;
lui conférer honneur
non plus que déshonneur.
C’est pourquoi il est en si haute estime dans le monde.
[Ta-Tö king, Verset 56, Lao-tseu, traduction du chinois par Liou Kia-hway]


Notes.
1. D’après l’Antique précepte lors d’une opération de la plus extrême importance, et dont beaucoup de vies en dépendent : « Ne laissez pas entrer dans le Laboratoire une seule mouche pendant les moments délicats ! » (Fermez les “ bouches ”)
J’ajouterai que ce n’est pas une plaisanterie, parce que l’on est souvent dérangé aux points extrêmes. Voyez d’ailleurs le film de David Cronenberg : La Mouche, c’est une parfaite illustration de cette haute recommandation.

2. Guerre noble : être toujours en guerre pour rester « éveillé », c’est-à-dire se connaître soi-même, chose le plus difficile et le plus terrible. Ne pas être dans le : « Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Les bons élèves et les diplômés ne sont d’aucuns intérêts !

3. Les connexions des différents problèmes intérieurs : « Vidons-nous de notre moi, soyons heureux comme des pierres, inertes mais féconds autant que la motte de terre ». Les connaisseurs du Taoïsme sont tous d’accord là-dessus.

4. Rappel : nous ne savons pas si Lao-tseu a existé. Le Tao est une sorte de voie, de chemin, mais insaisissable. Ce n’est donc pas une soucoupe volante ! c’est plus un « guide dans l’incertitude ».

M.R.
 
 
 

Dernière mise à jour : 06-06-2009 23:42

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved