Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La monstruosité du mental
La monstruosité du mental Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-10-2010 17:20

Pages vues : 10232    

Favoris : 77

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Banques, Cerveau, Circoncision, Ego, Égypte, Intellect, Juifs, Mental, Prison, Sexe

 
cerveau_omer.jpg
 
La monstruosité du mental
 
 
Le killer et monstre Sigmund Freud devrait être condamné post mortem pour CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ EN OCCIDENT, comme Staline, Napoléon Bonaparte, John Locke, et plein d’autres.
Freud est la plus dangereuse fable pseudo scientifique que l’humanité ait connue avec le marxisme.

« Malheureusement le système nerveux règne encore en maître dans la sottise universelle ». Roger Dommergue Polacco de Menasce. J’ajoute que la médecine ne connais quasiment rien du système nerveux : voir comment on « soigne » les dépressions nerveuses et autres « maladies » mentales...
 
J’en suis une victime du mental, comme beaucoup, et comme beaucoup, je crois n’avoir fait trop de peine et de tord à un grand nombre de mes frères et sœurs, et je n’ai jusqu’à présent ôté la vie à aucun être humain, soit par négligence, soit intentionnellement. Maintenant, voici des extraits de l’étude de Roger Dommergue Polacco de Menasce sur la circoncision juive du 8è jour. R. Dommergue dit exactement la même chose que Jean Coulonval, le docteur psychiatre A. Stocker, et nombre d’autres personnes dont Ramana Maharshi, souvent cité ici :

« Parlons maintenant du problème crucial de la circoncision juive.
La science moderne est strictement analytique, quantitative et microscopique. Elle peut donc mener à fabriquer des voitures, des bombes, des fusées, des usines, des ordinateurs, elle peut mesurer la quantité en plus ou en moins de nos états pathologiques, mais elle  ne peut rien faire de plus.
Elle ne peut élaborer une notion d’identité, comme nous l’avons montré dans le drame de Semmelweis. La vraie connaissance de l’homme est qualitative, macroscopique, synthétique. Elle procède aussi de la notion d’identité comme nous l’avons montré dans la tragédie de Semmelweis.
Remarquons l’énorme mystification du « quotient intellectuel » qui est strictement analytique (hypophysaire) : un financier destructeur de l’humanité et qui est investisseur de choix de la drogue, peut avoir un Q.I maximal. ( les exemples sont multiples : un superbe QI analytique peut donc plonger dans le néant des possibilités mentales.)
Le vrai quotient intellectuel a donc d’autres paramètres. L’insuffisance ou plutôt l’absence de ces paramètres fait que rien n’est possible : nous vivons dans une humanité de chaos et de mensonge. Aussi longtemps que les paramètres de l’équilibre mental ne seront pas compris l’humanité survivra dans la douleur et l’agonie ».

Oui, je crois lire le livre du docteur Stocker : De la psychologie à la vie - Folie et Santé du Monde ; et celui de Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux : où les causes de notre chaos actuel proviennent de l’immédiat freudisme, du marxisme et de son compère le capitalisme, avec le libéralisme. En un sens le freudisme et le darwinisme ont fait les plus gros dégâts. C’est Sigmund Freud qui incapable de toucher aux paliers supérieurs de l’être humain se contenta d’en remuer « le sous-sol ». Il remua les « poussées instinctives sexuelles », qu’il baptisa libido. Ce fut sa clef matérialiste et avant tout mécaniste, qu’il baptisa « Psychanalyse » (j’en suis aussi en un sens une victime). Encore maintenant, la psychanalyse est aussi contagieuse que les virus HxNx. Donc soignez le terrain, mais laissez les microbes en paix.

En corrélation avec le matériel, le corps cher à Freud :
Le mental se manifeste, et cela est appelé naissance. Après le mental s’lève la pensée du corps - le corps est perçu ; puis s’élève la pensée de la naissance,celle de l’état avant la naissance, de la mort, de l’après-mort... Toutes ces pensées appartiennent au mental.
......
Tant qu’il s’agit du corps, la naissance est réelle. Mais le corps n’est pas le ‘Je’. Le Soi ne naît ni ne meurt. Il n’y a donc rien de nouveau. Les Sages voient tout dans le Soi et tout venant du Soi. En lui, il n’y a pas de diversité. C’est pourquoi il n’y a ni naissance ni mort. (Extrait de l’enseignement 244 de Ramana Maharshi)

Mental, ego, intellect sont des noms différents pour un seul et même organe intérieur. Le mental n’est qu’un agrégat de pensées. Les pensées ne peuvent exister que pour l’ego. Toutes les pensées sont donc imprégnées de l’ego. (Extrait de l’enseignement 473, de Ramana Maharshi)

Donc, selon Roger Dommergue, la clef de la circoncision juive est la suivante :

« La circoncision au 8ième jour est le SEUL dénominateur commun qui rende compte du particularisme juif constant dans le temps et l’espace ».

« Toute personne qui a un mental suffisant comprendra immédiatement cela.
Comme je l’ai dit le système glandulaire est fonctionnellement prédominant.
Au 8ième jour après la naissance se produit la première puberté qui durera 21 jours et dont le docteur Jean Gautier et les maîtres endocrinologistes ont démontré les manifestations.
La circoncision va grandement perturber cette puberté.
Elle va occasionner une déperdition de la génitale interne (ou interstitielle) et va empêcher cette glande de maîtriser, d’équilibrer le système glandulaire. Il en résultera que :
Le génitale reproductrice sera très active, faisans des Juifs, des jouisseurs sexuels exacerbés et des hypermâles.
L’hypophyse sera également exacerbé ce qui fera des idéologues, des financiers considérables, des médecins spécialistes de compétence hors ligne, des scientifiques analytiques hors pair.
La thyroïde sera également sur stimulée, Romanciers, acteurs, pianistes comme Rubinstein, violonistes comme Yehudi Menuhin.
Je me souviens de la prodigieuse performance de Harry Baur lorsqu’il rend l’argenterie volée à Monseigneur Muryel dans Les Misérables et son extrême et remarquable jeu où il exprime le regret, le remord et l’affection envers le saint homme. Cette image a meublé toute mon enfance et je n’ai jamais vu un acteur aussi prodigieux.

Ainsi, malheureusement la génitale interne est lésée : est l’organe du sens moral, de la synthèse, de la notion d’identité, de l’altruisme. Toutes ces qualités n’empêcheront pas l’abolition du sens moral. Il est évident que les Juifs ont été chassés dans tous les pays, à toutes les époques depuis l’antiquité, jusqu’à l’ère chrétienne et même au jour d’aujourd’hui l’antisémitisme se boursoufle car les Juifs demeurent des prédateurs... »


Je remet ici la phrase de Jean Coulonval, qui n’a rien d’anti juiviste ou de raciste et respect les croyances et mœurs de cette population : « Voués par Dieu à la pensée globale, à la synthèse, les Juifs ont tout perverti et, pourtant, ils sont irremplaçables. Le monde a besoin d’eux. Nous entrons historiquement dans l’ère de la synthèse, la vraie ». Effectivement, il n’y a qu’à voir ce qui se passe autour de nous depuis 50 ou 80 ans. Et même, n’oublions pas que le système communiste a été pensé et installé dans la sainte Russie par des Juifs, bien-sûr avec la conséquence de ses dizaines de millions de morts... Ne pas oublier aussi que le dogme communiste fit de l’Histoire un absolu, puisque le soviétisme ou communisme nia Dieu, préparé en cela par le refus orthodoxe du « Filioque » qui nie de fait la circumincession (Trinité des personnes les une dans les autres). Car si le Fils procède du Père, ensuite l’Esprit du Fils, il n’y a pas de circulus. La Création est une émanation platonicienne, il n’y a pas de circulus historique Théologie-Métaphysique-Physique - nous explique Jean Coulonval dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux.

Comme l’écrit Roger Dommergue : « l’antisémitisme est dans le Juif et pas dans l’antisémite ». On ne peut pas faire plus simple et plus limpide, c’est-à-dire qu’il faut chercher la cause ! Ce qui amène « l’État d’Israël » : « L’avènement d’Israël est une horrible farce car aucun Juif n’ira en Israël, hormis quelques Juifs pauvres. Israël ne serait justifié que si tous les Juifs y allaient, autrement Israël est une abominable mystification qui aide aussi au crime maximal de la mondialisation laquelle couronnera la ruine des États ».

« Vous comprenez qu’il n’y a aucune race juive. Les Juifs sont répandus partout et leurs caractéristiques sont très différentes. Il n’existe que les ethnies qui sont le résultat de l’adaptation glandulaire à un environnent fixe d’environ mille ans. Ce n’est aucunement leur cas car ils n’ont même pas séjourné trois siècles en Palestine ».

Comme Coulonval et Stocker, Roger Dommergue décrit bien la perversité de chaos Freud-Marx, et R. Dommergue décrit exactement le communisme comme Coulonval :
« Il y a quelque chose d’étonnamment similaire entre Freud et Marx. Le premier détruit l’homme de l’intérieur le second de l’extérieur. Un rêveur à système, un logicien démâté…Ces deux influences réduisent l’homme à l’état  de bouillie conditionnée.
Chez Marx la société qu’il qualifie d’infrastructure, le mariage, l’amour, l’art, la science, la religion, la philosophie, tout ce qui n’est pas la satisfaction du ventre, sont des infrastructures déterminées par l’état du ventre.
Cette absoluité est tellement grotesque que même si le ventre a une importance relative, il est oiseux de s’étendre sur d’aussi minables perspectives.
Le plus extraordinaire quant à la pathologie freudienne, est qu’il ignore que toute réalité psychologique, a nécessairement une origine physiologique. Or Freud a construit sa mythomanie sur une ignorance radicale de la physiologie. Il ignorait même l’expérience connue bien avant son avènement, à savoir l’ablation de la thyroïde.
Or la thyroïdectomie annule intelligence, imagination, sens esthétique, émotions, sexualité...
Sa mythomanie pansexuelle est posée sur le néant ».
Donc même constatation que le docteur Stocker, etc.

Ainsi, Sigmund Freud ne sait même pas ce qu’est l’instinct, voici ce qu’en dit R. Dommergue :
•    L’instinct est de provenance organique, en rapport avec le développement de l’être et la conservation de l’espèce.
•    Sa particularité d’inconscience impose l’impossibilité d’en modifier le cours par la volonté et l’intelligence.
•    Tous les êtres de la même espèce y sont soumis en même temps.
« Freud  a traité la religion de névrose universelle : autrement dit l’épanouissement de l’homme, la recherche du transcendant, de la perfectibilité morale sont une névrose pour ce dément consacré « génie » par un monde universel de zombies... »

En résumé, « tous les maux de ce monde viennent des Juifs » (Jebamoth) ; mais comme on ne peut pas supprimer les Juifs, selon R. Dommergue la seule solution est d’abolir la circoncision au 8è jour.


Étant un admirateur de la civilisation de l’Égypte pharaonique, moi aussi, comme R. Dommergue, je suis pour une théocratie : l’autorité, censée émaner directement de la Divinité, est exercée par une caste sacerdotale ou par un souverain considéré comme le représentant de Dieu sur la Terre. Ainsi : « Le souverain est assisté d’une caste sacerdotale, vêtue de blanc, chaste, car l’abstention sexuelle stimule la génitale interne, et procure les plus hautes qualités de l’esprit : spiritualité, intelligence, sens moral, sens esthétique. Cette caste est celle de la connaissance et non de la science analytique. Lorsqu’un souverain est incompétent, c’est un membre de la caste sacerdotale qui le remplace, assurant ainsi une pérennité du pouvoir qui peut durer des millénaires comme ce fut le cas en Egypte.
Lorsqu’un savant avait élaboré une découverte, elle était examinée par la caste sacerdotale. Si les prêtres découvrait qu’elle aurait nui à l’homme dans le temps et dans l’ espace, elle était refusée et à titre symbolique, le chercheur devait manger un morceau de son parchemin ».
Je confirme les dires de R. Dommergue pour avoir expérimenté ces abstinences sexuelles : l’élévation de l’esprit ou du spirituel est phénoménale, surtout quand on est jeune.
En ce qui concerne l’Égypte des Pharaons, il y était pratiqué la circoncision au 5è jour, je cite encore R. Dommergue. Il nous explique que du cinquième au huitième jour s’effectue chez le nouveau-né, une cicatrisation rapide qui diminue les effets du premier jour de la première puberté. Et les Pharaons pratiquaient sous l’égide de la caste sacerdotale, une éducation alimentaire, intellectuelle, morale et spirituelle qui dépasse de loin tout ce que peut conceptualiser la civilisation judéo-chrétienne... et sa logique héritière du monde gréco-latin. Rappel : la civilisation de l’Égypte ancienne fut la plus longue de l’humanité : plus de trois millénaires ! Voilà bien une preuve de qualité.
Sa longévité est aussi dû à son écriture, qui reste l'une des meilleures et des plus faciles à lire, en dépit de sa complication.
(La signification de la circoncision en Égypte ancienne ne nous est pas claire, et d’après Hérodote, les prêtres devaient être circoncis. Selon les égyptologues allemands, Adolf Erman et Hermann Ranke, la circoncision pour les Égyptiens n'avaient pas autant d'importance que pour les Juifs et les Musulmans, chez lesquels cet usage, commun à d'autres peuples, est devenu un caractère religieux distinctif).
 
 
« Le mensonge du progrès, c’est Israël » et elle a complété : « Les Juifs, cette poignée de déracinés, a déraciné tout le globe terrestre ». Simone Weil, philosophe juive, cité par R. Dommergue. Simone Weil à ne pas confondre avec Simone Veil !

Une très bonne pour le cheminement de vie :
« Hitler est le plus grand chef d’État que l’humanité ait connu et que c’est un homme comme lui dont l’Angleterre aurait besoin ». Winston Churchill, en 1937 dans le livre : Great contemporaries, cité par R. Dommergue. Bien-sûr Churchill retourna par la suite sa veste !

« Hitler ressuscita  l’Allemagne, à l’aide d’un ministre des finances Juif qu’il dirigea avec soin. Cela prouve que les Juifs penvent faire un très bon travail s’ils sont dirigés par une élite providentielle. Ce ministre fondamental ne fut pas pendu au procès de Nuremberg !!!
Ce travail magnifique de Hitler se fit à partir du  traité de rapines » (Lloyd George)  de Versailles et de Trianon.
Dans la misère absolue, avec 6 millions de chômeurs, Hitler rendit du travail à tous ces chômeurs. Il réalisa, sans le moindre syndicat, une économie florissante qui interdisait, ipso facto, tout projet de guerre. Il construisit le parti socialiste le plus important du monde. Il  offrit aux  ouvriers des logements confortables, il y avait dans les usines, bibliothèques, piscines, congés payés avec voyages en splendides paquebots. La mythique lutte des classes n’existait pas, ouvriers et patrons travaillaient la main dans la main. L’enfance et la jeunesse étaient vivifiés, Le système scolaire permettait aux écoliers de progresses selon leur vocation individuelle. Les écoles étaient conçues dans ce but et il n’y avait pas de bacheliers standard faisant quinze fautes d’orthographe par page. Pas un enfant alcoolique, drogué, écoutant des musiques pathogènes [genre Lady Gaga, Serge Gainsbourg, etc.]...
Le système économique était si parfait que l’idée d’une guerre n’effleurait pas Hitler.
......
C’est l’Angleterre qui a déclaré la guerre à l’Allemagne et la France à la remorque servile de l’Angleterre et cela anticonstitutionnellement puisque les deux chambres n’avaient pas été convoquées pour légitimer la déclaration de guerre. Pour faire un tel acte, aussi énorme constitutionnellement, il faut mesurer la puissance dictatoriale sous-jacente des Juifs ».  
Je cite toujours l’admirable lumineuse synthèse de R. Dommergue, qui m’aide un peu à comprendre pourquoi mon père, un émigré de la sainte Russie, admirait Adolphe Hitler, mais hélas je ne le comprenais pas. J’espère qu’il me pardonnera là où il se trouve.

Voir la conférence de Annie Lacroix-Riz où elle explique quelles sont les causes de la défaite française de 1940 et l’instauration du régime de Vichy. Il est question de la banque H. Worms et Cie. dont le fondateur fut Hippolyte Worms qui épousa Lewis-Morgan. Cette banque collabora avec les Allemands pendant la seconde guerre mondiale. La banque possédait des intérêts dans les eaux et l’éclairage, Air-France, dans des entreprises hollandaise du pétrole. Ne pas confondre avec la banque A. Worms et Cie, dirigée par Edouard Raphael Worms, lequel a eu à faire avec la justice pour escroqueries à l’aide de faux. Cette banque aurait été propriétaire en partie de Félix Potin. Après passage de quelques temps à la prison de la Santé, Edouard Raphael Worms obtint la Légion d’Honneur ! (sans rire !) et devint administrateur de plusieurs grandes sociétés...

Napoléon Bonaparte est un des grands responsables de la merde actuelle en offrant le libéralisme aux grosses fortunes (juives) et aux bourgeois.
 
 
M. R.
 
 

Dernière mise à jour : 17-10-2010 14:45

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >