Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Dialogue de sourd et laïcité
Dialogue de sourd et laïcité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-10-2010 22:40

Pages vues : 7046    

Favoris : 71

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Banques, Inquisition, Laïcité, Politique, Spiritualité

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
Dialogue de sourd et laïcité

Inquisition de la pensée :
Le Grand Orient de France sait y faire en douce !
Ou comment faire de l’humanisme sans humanisme !
 
 
 
Inquisition du mouvement franc-maçon Grand Orient. Le « Grand Maître actuel » du Grand Orient de France ne jure que par la laïcité. Dialogue de sourd et totalement négatif et perte de temps pour tout le monde : autant que de l’intervieweur, que de l’interviewé, et des spectateurs. Étonnant : Égalité égalité quand tu nous tiens ! Bref, DU VENT ! et du RIDICULE ! Où va se nicher la démocratie... Le Monsieur du Grand Orient est un ergoteur de première dans la même famille que les Anciens Grecques philosophes coupeurs de cheveux en quatre (dans le sens de la longueur bien-sûr), et un manipulateur, car enfin, dans notre monde spatio-temporel, qui n’a pas envie de se libérer et d’avoir accès au bonheur ?
 
Ce genre de franc-maçonnerie est à bannir, car entretenant une culture du secret à valeur de pouvoir, à valeur de domination, et donc à valeur de division apportant tension et chaos. Précision : ce type de franc-maçonnerie à magouilles politiques n’a plus rien à voir avec l’ancienne et authentique franc-maçonnerie, qui elle, considérait l’art comme une religion, ce qui est naturel.

Alors en ce qui concerne de QUI A RAISON ? Dans cette vidéo il ne s’agit que de vulgaires opinions qui pourraient durer des heures et donc les faire perdre !


Inquisition laïque française.
« La laïcité en France, c'est l'équivalent du "politiquement correct" aux USA. C'est ce qui reste des valeurs démocratiques après digestion par des bureaucrates inquisiteurs. Ils vous les transforment en normes, en directives officielles, en vérifications, en interdictions diverses, en positions de principe, au point que ces pauvres valeurs en perdent leurs couleurs d’origine ».
RAPPEL : La laïcité à belle et bien prise la place de la catholicité, à cause de l’exclusion que la catholicité réservait à ceux qui n’y adhérait pas, ils étaient privé de nombreux droits ; comme les Juifs et les Protestants. C’est le siècle des lumières qui a fait tout basculer. Comme écrit plus haut, le principe et le paradoxe de la laïcité comportant son propre poison car elle inclut tout le monde, même ses adversaires, même les catholiques qui excluaient les athées. Le combat d’opinions continue, mais en se refusant les armes de l’exclusive (vote, véto), laquelle n’est qu’un confessionnalisme retourné (relatif à une religion). L’État français n’a pas a se mêler de religions, car jusqu’à preuve du contraire, aucun homme du pouvoir politique n’y connait quoi que ce soit ! Ainsi l’État français en arrive à discriminer, comme le catholicisme de la royauté (diviser pour mieux régner).


Héritage occidental des philosophes grecques.

Cartographie, géographie, navigation, astronomie, climat, météorologie, astrologie, histoire, énergie, science divine, toutes ces créations modernes possédaient des points en commun.

    * Elles proposaient un regard entièrement nouveau, qui n’avait plus aucune relation avec celui acquis par les sociétés précédentes.
    * Elles furent toutes présentées comme le fruit exclusif du génie du moment.
    * Elles représentent des îlots de connaissances embryonnaires et morcelées, des raccourcis intellectuels d’une efficacité avoisinant le zéro, incomparables avec ce qui existait jusque-là.
    * Incapable de se représenter un raisonnement intuitif en reliant les évidences, ces créations devaient et doivent encore être conservées sous la tutelle de maîtres, seuls capables d’en comprendre les véritables tenants et aboutissants.
    * Ces domaines de connaissance sont tous étroitement inter relié dans un grand ensemble qui permet de diriger un indice vital déterminant la qualité de la vie.
Source : Incapable de se taire.


Dramatique mélange du pouvoir politique et du pouvoir économique, ce que je dénonce ici sur de nombreuses pages.

« Les systèmes politiques et économiques ne sont pas le sommet de l’évolution. Ils ont été dessinés pour laisser des failles imparables et vider les goussets du peu de richesse que le peuple a pu accumuler ».
...
« Il n’y a pas de place pour deux mâles dominants sur le territoire. La haute finance appartient à l’oligarchie. Les banques, les médias, les grandes corporations, les grands réseaux organisés du crime existent parce que cette bête les possède ou les tolère.

Ça n’a rien à voir avec une zébrure sociale, c’est un vol.

Ça n’a rien à voir avec le hasard de l’évolution, c’est un plan ». (Site Incapable de se taire)


Tuer le sens du mot SCIENCE
« En disloquant l’essence du savoir des anciennes générations et en le contenant dans des domaines isolés les uns des autres, il devenait possible de les dégrader jusqu’au ridicule ou de les dissimuler. La religion, la géographie, la philosophie, l’astrologie, la science, la climatologie, la géologie, l’astronomie et l’histoire sont de ces domaines qu’ils doivent conserver sous une stricte supervision pour entretenir la pérennité du système ».
(Site Incapable de se taire). Le pouvoir politique depuis très longtemps n’a plus le sens du qualitatif.

CONCLUSION : il s’agit toujours ici de perte des ESSENCES, ce que dénonçait superbement Jean Coulonval dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux. La perte des essences ou « constructions naturelles » est nécessaire à la vie, or, nous nous éloignons à grande vitesse (depuis environ 3000 ans), des essences.
Ces essences sont remplacé par le « brevetage du vivant » : contrôle du climat, de processus naturels, etc. Nous sommes entré dans le monde du diable, des banquiers SIMONIAQUES.

Voir le résultat de la « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ».


Les ESSENCES
Les gens prient Dieu et finissent leur prière en disant : « Que Ta Volonté soit faite ! » Si Sa Volonté doit être faite, pourquoi Le prient-il encore ? s’interroge Ramana Maharshi dans l’enseignement 594 du 15 décembre 1938. Il poursuit en expliquant, et à propos des essences, « la vérité est que la volonté divine prévaut en tout temps et en toutes circonstances. L’individu ne peut pas agir de son plein gré. Reconnaissez donc la force de la volonté divine et restez tranquille. Chacun est pris en charge par Dieu, car c’est Lui qui a tout crée. Vous êtes un parmi des milliards. Puisqu’Il veille sur tant d’êtres, pourquoi vous oublierait-Il ? Même le simple bon sens nous dicte que l’on doit se soumettre à Sa Volonté. Il n’y a par conséquent, aucune nécessité à lui faire part de vos besoins. Il les connaît et Il s’en occupera.
De plus, pourquoi priez-vous ? Parce que vous vous sentez impuissant et que vous voulez que le Pouvoir supérieur vous aide. Eh bien, votre Créateur et Protecteur ne connaît-Il pas votre faiblesse ? Pensez-vous qu’il faille étaler votre faiblesse devant Lui pour qu’Il en prenne connaissance ?

Dieu, le Soi, le guru sont identiques, comme l’Instant.

A propos de l’enseignement de Ramana Maharshi. Le mot enseignement est quelque chose de négatif, qui enferme, limite et coule dans un moule, aussi R. Maharshi n’avait-il pas d’élèves, de disciples, « il ne voit personne hors de son Soi » ; sa grâce est omniprésente, et il la communique en silence à quiconque la mérite (qui a des oreilles entendre).



PARLER POUR NE RIEN DIRE ou bouffer du curés, hypocrisie du genre : « Moi aussi j’ai des amis Musulmans et Juifs et homosexuels ! ». C’est du même faux derche que : « Et si c’était votre enfant », à propos de morale et de la mode de la pédophilie tournée en mayonnaise à notre époque.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 26-10-2010 23:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >