Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Religion mondiale de l’argent
Religion mondiale de l’argent Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-03-2012 19:20

Pages vues : 4849    

Favoris : 87

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Peur, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
Religion mondiale de l’argent

CAPITALO-COMMUNISME = RELIGION MONDIALE

La plus féroce des religions, car située dans le « toujours plus » ou croissance, ainsi elle ne connaît pas le repentir ni aucun silence ; elle ne peut rayonner que jusqu’à la mort.
 
ARGENT : l’art des peuples (art et gent). De nos jours il n’est même plus métallique mais VIRTUEL et sous forme de DETTE. Chez les Anciens Égyptiens l’argent est les os des Dieux et leurs chairs est d’Or. Dans les correspondances l’Argent va avec la Lune, principe Eau-Lune-Féminin (l’Or étant masculin).
Évidemment l’Argent symbolise la perversion du sens du mot « valeur », et provoque l’avilissement et la mort de la conscience ; et avant cela l’Argent symbolise toutes les cupidités et les malheurs possibles. Il n’y a pas de néo-machin-libéral avec l’Argent.
En Alchimie l’Argent est le SPERME, la semence des métaux, car l’Argent des mines est un métal déjà fait, donc déjà mort. L’Or aussi, même inoxydable il est déjà mort. Il en est de même de tous les métaux, ainsi on parle bien de « cuivre natif », alors il va mourir.
 
À ce jour, il n’y a plus de valeurs, plus de morale, alors que la franc-maçonnerie ne jure que par la morale : « Beaucoup de contemporains s’imaginent que nous connaissons les vérités morales [sic] sans qu’elles aient été enseignées - mais il n’en est pas ainsi. Si elles nous semblent à présent tout à fait naturelles, il s’agissait à une époque reculée de découvertes ou de révélations similaires aux progrès successifs des sciences et des inventions matérielles » (C.W. Leadbeater : Rites Mystiques Antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie).
Non, la morale dont parle Leadbeater n’est qu’une opinion, donc une « esthétique » du sentiment, nécessairement variable dans la multiplicité indéfinie des situations concrètes, des complexes, des accidents dans l’espace-temps.
« La conscience sacrée [la vraie] EST [comme le Soi] quand les essences jugent des accidents. Inversement, la conscience profane [le soi, l’ego] EST quand on prétend déduire des accidents la nature des essences, et ce mode de conscience peut conduire, soit à l’agnosticisme [le non croyant], soit à des attitudes religieuses appuyées sur les seules perceptions et appétits sentimentaux et sociaux, donc tributaires de la Terre et de formes d’éducation pour ce qui en décide dans les processus mentaux et psychiques », écrit si lucidement Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux.
 
La morale entre dans le domaine de la CONNAISSANCE. Aussi un enseignement spirituel en masse est impossible, sinon c’est du lavage de cerveaux. Car les instructions spirituelles, de connaissance et de morale diffèrent selon le tempérament de chacun et de sa maturité spirituelle. C’est le travail personnel du « Connais-toi toi-même ».
Aussi le « Connais-toi toi-même » n’est pas un but, lequel n’est pas séparé du Soi, ni n’est quelque chose de nouveau qui peut être obtenue. Si c’était le cas, un tel but ne pourrait être durable et permanent. Ce qui est réel doit exister toujours ; ce qui apparaît nouvellement doit aussi disparaître. Le but est éternel et INTÉRIEUR. C’est lui qui est à connaître.

Démocratie = Esclaves précaires au service de la croissance d’un maximum de profits privés.
Les capitalistes ou Couilles en Or sont très habiles pour réaliser des profits privés avec de l’argent public.

Le moteur mondial de cette civilisation actuelle est la DETTE, et son meilleur exemple en est la GRÈCE, qui a commencée à s’endetter avec les jeux olympiques de 2004, avec ses casseroles serties en pots de vins de grandes compagnies multinationales afin d’obtenir des contrats : Siemens en est un symbole.
La Commission européenne, organisme totalement pourri qui fraye avec le complexe militaro-industriel appuyé par les gouvernements allemands et français, a réussi à obtenir que le budget de la défense de la Grèce soit à peine écorné, alors qu’en même temps le gouvernement socialiste (PASOK) impose l’austérité.
Pourtant la Turquie avait averti la Grèce de réduire de 20% le budget militaire des deux pays ; mais la Grèce n’a pas suivi, car son gouvernement a été mis sous pression par le pouvoir français et allemands qui voulaient leur fourguer des armes !
Ainsi, il faut savoir que la Grèce avec ses achats de véhicules blindés, d’hélicoptères, de missiles et autres drones Sperwer, est le troisième client de l’industrie de défense française (depuis la décennie écoulée).

Les prêts accordés à la Grèce par les pays membres de l’Union européenne et du FMI ne cherchent pas à servir les intérêts de la population grec, mais au contraire à enfoncer cette population par les fameuses mesures d’austérité comportant de multiples atteintes aux droits sociaux du peuple. Par exemples : augmentation de 30% des billets de tous les transports publics, privatisation des ports, des aéroports, des chemins de fer, de la distribution d’eau et d’électricité, du secteur financier, des terres appartenant à l’État...

En Irlande avant l’arrivée des inquisiteurs Commission européenne et FMI les travailleurs avaient un emploi, leurs familles consommaient allègrement, elles jouissaient de l’effet richesse, et les capitalistes nationaux et étrangers étaient aux anges. Avec le FMI et son outil austérité consistant en « dérèglementation financière », cela a encouragé l’explosion des prêts aux ménages, surtout dans le secteur de l’immobilier. Bien-sûr au bout d’un moment tout l’édifice s’écroule : en 2008 pleins d’entreprises ferment ou quittent l’Irlande, le chômage monte en flèche, des familles sont incapable de payer leurs créanciers, le système bancaire irlandais est au bord de la faillite...
Concernant l’outil austérité du FMI, voici à nouveau son menu :
- Suppression de 8% de l’effectif des fonctionnaires.
- Les nouveaux embauchés voient leur salaire diminué de 10%.
- Baisse des allocations chômages et familiales, baise des retraites et du budget santé.
- Augmentation des impôts sur le dos des victimes de la crise (TVA passant de 21% à 23% en 2014)
- Création d’une taxe immobilière qui concernera la moitié des ménages qui étaient non-imposables.
- Baisse de 1 euro du salaire horaire minimum.

TOUS CELA TOUJOURS AU NON NOM DE LA FINANCE PRIVÉE.

L’histoire des crises financières dans des pays en développement a montré que chaque effondrement n’avait pas été perdu pour tout le monde, car précédé par des hausses massives de flux de capitaux (comme ou cours des guerres), favorisant ainsi la folie spéculative.

« La position du FMI et de la Commission européenne qui met l’accent sur la stabilité budgétaire est ainsi complètement erronée. L’augmentation du déficit budgétaire et avec lui de la dette publique est le résultat, et non la cause, de la dépendance excessive et insoutenable du secteur privée envers le crédit externe, qui est le principal problème structurel auquel font face les économie des nouveaux État membres », est-il écrit dans : La dette ou la vie, sous la direction de Damien Millet et Éric Toussaint.

Ce sont toujours les pauvres esclaves qui aident à réparer les conneries spéculatives des Couilles en Or ! Ainsi, travailler jusqu’à la mort pour payer les dettes de la crise provoquée par le monde des Couilles en Or.
L’esclavage moderne c’est favoriser un maximum de profits privés en mettant à la disposition des Couilles en Or des esclaves aussi précaires et jetables que possible. Des esclaves taillables et corvéables pour qu’ils ne puissent pas arriver jusqu’à une hypothétique retraite. Ainsi l’Union européenne se place volontairement au service des marchés financiers, puisque maintenant les pays de la zone euro dépendent du secteur privé pour leur financement.
Zone euro créée en 1999 : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, puis la Grèce en 2001, la Slovénie en 2007, Chypre et Malte en 2008, Slovaquie en 2009, Estonie en 2011.

Il y a toujours le déséquilibre typique de cette religion mondiale : croissance des profits et croissance de l’austérité imposée aux esclaves, avec bien-sûr les temples boursiers aussi en croissance. Donc cela entraîne concrètement la réduction des cotisations salariales aux caisses de retraites, puis au dérèglement de l’économie, afin de transférer la plus grande part possible des ressources publiques au secteur financier privée, et sur les marchés boursiers.

Enfin ne pas oublier que la GRÈCE est la source de notre Europe « siècle des lumières » et 1789 et sa « démocratie »...

J’en reviens à cette religion mondiale, sujet de cette page, et qui nous prend jusqu’à l’âme, exactement comme le système de la religion communiste. La naissance de cette religion mondiale vient en grande partie de la Renaissance et surtout du point de montée maximum que fut 1789, où le règne de l’opinion en tant que critère de vérité politique a pris forme, et que le communisme n’en est que la maturité en se parant de l’absolutisme (voir les affiches et la propagande soviétique, etc.), ce qui en fait effectivement une religion, mais à l’envers, donc satanique. Le communisme professe le dogme que les accidents ou monde spatio-temporel engendre les essences.
Le communisme qui ne peut pas se passer du capitalisme forme désormais un tout : l’arrivée vers le Nouvel Ordre Mondial (NOM).
Cela englobe la nouvelle religion du capitalo-communisme, soit une religion à l’envers, satanique.

Comme l’explique Ramana Maharshi avec le Soi ou Instant, la Vérité pour chaque être humain est ce qu’il se fait de sa nature humaine. Comme l’explique Ramana Maharshi, pour s’approcher du Soi ou Instant il faut laisser de côté le mental et sa logique, sa « raison », donc son opinion. Ce qui conduit au fait que la connaissance de l’être humain par l’être humain ne peut en aucun cas être une « science », puisque toute science naît d’un dialogue entre un sujet qui étudie et un objet étudié ; et que par ailleurs l’être humain étant, en ses essences, le résumé, la globalité de l’Être et de l’existant, il est de ce fait dans l’impossibilité de se poser comme sujet étudiant d’un « Univers » qui lui serait extérieur. C’est géométriquement impossible. Par conséquence la nouvelle religion de l’homme est pure satanisme fondée sur le matérialisme, ou renversement des rôles entre essences et le spatio-temporel.

Se connaître, vivre le Soi ou Instant c’est être initié ; et le Soi ou Instant, on ne le possède pas, il EST partout. Alors seul se tenir DANS la source permet de juger de la rectitude et de la justification ou explication des accidents ou monde spatio-temporel. Mais pas l’inverse, comme en ce moment depuis 1789, comme le font tous les philosophismes qui comptent sur le raisonnement et la logique pour se faire une idée de ce que sont les essences et le Soi, soit le POINT FOCAL !
Une construction logique, si parfaite qu’elle puisse paraître, ne peut prétendre exprimer l’absolu. Ainsi on peut dire de tous les systèmes philosophiques qu’ils sont vrais par ce qu’il postulent, et faux par ce qu’ils nient. Ce qui fait qu’ils sont tous sectaires, non par intention consciente, mais par nature.

(En références à : Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux ; La dette ou la vie, sous la direction de Damien Millet et Éric Toussaint ; et Ramana Maharshi)


En haut de page : illustration de M. Roudakoff, pour Création 9 Information.
 
 

Dernière mise à jour : 18-03-2012 19:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >