Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les 4 Pouvoirs
Les 4 Pouvoirs Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-07-2012 21:28

Pages vues : 4804    

Favoris : 24

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pomme, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Les 4 Pouvoirs
Gouvernement, Médias, Armée, Science (technologie)


TOUS POUVOIRS EST CANCER DU MONDE
Pouvoir et Puissance
 
 
 
Je remets ci-dessous le refrain de la prison de la libre-pensée lucidement énoncée par Jean Coulonval dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux. Car avec ce système dit « démocratie », et même de tout groupe social important, est bien de parvenir au verrouillage mental de ses membres, « afin de bénéficier de réponses communautaires fusionnelles permettant de maintenir la cohésion et le fonctionnement de la société », écrit justement Ingo Swann dans : Pénétration.
Dans l’état actuel de l’avancement humain, tous régimes politiques qui se prétend « démocratie » est menteurs et dictateurs. Car il s’agit bien de l’avancement HUMAIN de CHACUN. Le Centrum Centri de la civilisation ne peut passer que par ce centre, c’est ce que disent Ramana Maharshi et Jean Coulonval. Sinon, alors on tombe dans ce qu’il se passe actuellement où tout va vers le FAUX, et où les divers courants de pouvoirs, mais tous sous le thème satanique, cherchent à prendre le contrôle du monde. Le bon outil satanique pour accentuer le FAUX, ce sont les « réseaux sociaux » du binaire informatique : outil pour entraîner les ergoteries et la palabre à n’en plus finir pour COUPER de L’INSTANT, POUR FAIRE PERDRE CONFIANCE ET EFFACER LES REPÈRES.
Les 4 pouvoirs s’y entendent pour détruire ce qui sort du rationnel, comme les EMI, la perception subliminal. Mais d’un autre côté les 4 pouvoirs s’y entendent pour entretenir et manipuler le pouvoir subliminal ou GRÉGARISME ou esprit de groupe, on parle alors « d’opinion publique », laquelle marche aux sentiments, à l’émotionnel. La publicité et les médias, la musique rock sont les champions du grégarisme et de la manipulation par la pénétration subliminal.
 
 
Voir aussi la page : Le Siècle des Perruques poudrées.

La « libre-pensée » commença à l’époque de la Renaissance avec le besoin d’étudier au grand jour la Matière selon des disciplines autonomes, libérées des suggestions de la théologie, ce qui conduisit à la liberté des opinions personnelles et à la révolution de 1789 et amorça les temps que nous vivons. Mais en prenant le pouvoir politique, la libre pensée se niait du même coup.

« Elle a obnubilé, paralysé dans le consensus social les prises de conscience métaphysiques, ôtant ainsi tout principe de stabilité dans le gouvernement politique, principe qui, jusqu’alors, résidait dans l’essence métaphysique du pouvoir royal, et dont la prise de conscience s’était éteinte de plus en plus depuis la Renaissance, même chez ses détenteurs. La Révolution de 1789 a été ainsi, tout à la fois, l’accouchement d’un processus commencé avec la Renaissance et le début de temps nouveaux.
En triomphant, la libre pensée signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Le pouvoir du peuple est un bluff, et les régimes d’assemblée, si subtil que soit leur dosage, n’ont pu tenir que parce que les sociétés secrètes exerçaient occultement, en usant habilement de tout le clavier des appétits économiques des individus et des groupes, le pouvoir métaphysique qui avait été abandonné par la royauté officielle. Ils n’ont pu tenir qu’en identifiant dans les consciences, par un jeu subtil d’institutions légales et de systèmes éducatifs, le politique avec l’économique. Le pouvoir proprement politique, c’est-à-dire légitimé par la connaissance de ce qu’est l’homme en soi, sur le plan métaphysique où il trouve sa définition, a continué à être exercé très consciemment mais occultement, par les sociétés secrètes [franc-maçonnerie] », écrit Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux.
Cette franc-maçonnerie qui se réfère constamment à Hiram Abiff et au roi Salomon, ce roi qui souhait construire « la Maison de Lumière » ou centre spirituel des « Mystères judaïques » (liaisons macrocosme et microcosme). En fait il existerai aussi un roi Hiram de Tyr (héritage des Chaldéens).

La Vérité n’a pas à être défendu, comme la Foi ; elle EST. La Vérité, ou le Soi n’a pas a être recherché, il EST. Ce n’est pas le thème « Nouveau, vu à la télé ! ». LA définition du Soi est : « Je suis ce JE SUIS ».
« L’actuelle démocratie confère au peuple le pseudo-devoir de posséder sa petite vérité ou opinion personnelle, en toute propriété, en contradiction avec le fait que la Vérité est ou n’est pas, qu’elle ne peut être un objet de possession, qu’elle ne trouve donc pas ses critères dans des résultats électoraux. Par contre, on refuse au peuple la démocratie là où elle serait légitime, dans le domaine quantitatif de l’économie où serait nécessaire un modus vivendi décidé par les bulletins de vote », écrit Jean Coulonval.
À longueur de journée les politiques de profession (sic) nous serine de « croissance », de « marché », de « pouvoir d’achat », de salaires, etc., tous termes sataniques parce qu’ils mélangent pouvoir politique (qualitatif et sens de l’humain) avec le pouvoir économique (quantitatif) sous le terme : POUVOIR TEMPOREL, par opposition au « pouvoir religieux ». Voilà le satanisme ! La dualité c'est la guerre. Car il y a bien trois pouvoirs : spirituel, politique, économique. Cette Trinité de pouvoir doit fonctionner en des rapportes réciproques, mais pas comme antagonistes, mais comme étant l’Unité, l’Instant.


« La vérité se dévoilera d’elle-même. Pourquoi voulez-vous déterminer d’avance le résultat final de l’Unité ? absolue ou qualifiée [comme veulent le faire les francs-maçons], ou bien la dualité ? Cela n’a pas de sens. Ce raisonnement est élaboré par la logique et l’intellect, or l’intellect tire sa lumière du Soi, le Pouvoir suprême [qui bien-sûr n’a rien à voir avec le pouvoir humain cancer du monde]. Comment la lumière partielle et réfléchie par l’intellect peut-elle concevoir la Lumière originelle dans sa totalité ? [Ce que font Teilhard de Chardin et les francs-maçons] L’intellect est incapable d’atteindre le Soi. Comment pourrait-il en définir la nature ? » (Ramana Maharshi, extrait de l’entretien 63).

« L’homme est redevable de son activité à une Puissance autre que lui, alors qu’il croit accomplir tout de lui-même - tout comme un invalide assurant par bravade que, si on l’aidait à se tenir sur ses pieds, il pourrait combattre et chasser l’ennemi. L’action est mue par le désir ; et cet ego doit lui-même son origine à un Pouvoir supérieur dont dépend son existence [Pouvoir supérieur ou Cosmos ou Soi ou Instant] Il ne peut pas demeurer séparé. Alors pourquoi ce verbiage « je fais, j’agis ou je travaille » ?
Un être réalisé ne peut faire autrement qu’être bénéfique au monde. Sa simple existence est le plus haut bien », Ramana Maharshi, entretien 210.


Pouvoir et Puissance


Ces deux terribles mots/maux commencent par le P.  Le P indique la concentration comme un enroulement : tête bien pleine ou mental : caPut (latin), Plénitude, père ; il indique aussi la présence terrestre de l’Unité : se Poser, Près, Prêt... La Langue de Oiseaux y fait sonner : Paix, et dans le langage vulgaire on se dit « pépère » pour parler de paix. En Hiéroglyphe de l’Égypte Per indique la Maison ou l’intérieur d’icelle.

POUVOIR

[POESTÉ] [POEIR] ou l’éteignoir de la chandelle.
[POSSUIRE] Posséder, avoir en son pouvoir, sonne comme Possible.
Un Postat est un magistrat dans les villes libres d’Italie.
Postée c’est l’espace entre deux poutres.
Posteis c’est la puissance du Seigneur.
Postil c’est la barrière ; Postis la poterne (Posticum).
Le Postulat est une sorte de monnaie ; une demande (postuler à un poste).
Le POT : celui dans lequel on tire le vin à la cave. Un Potage est une soupe au légumes.

Qui a le monopole du droit de penser ?
Ou, qui a intérêt à entretenir ce droit ??
Débarrassez vous de l’emprise des Opinions dont chacun vous enferme dans une cage psychologique et mentale, où vous avez l’illusion de trouver la sécurité de votre être d’homme, alors qu’en réalité, vous y perdez votre liberté.
1) Pouvoir POLITIQUE : croit savoir ce qu’est l’homme.
2) Pouvoir ÉCONOMIQUE : croit connaître les techniques, les possibilités pratiques de leur mise en œuvre.
Ce sont bien DEUX POUVOIRS DIFFÉRENTS, et non pas le piège qui dit qu’ils sont un seul pouvoir. (Jean Coulonval).

Le pouvoir est plus redoutable que la PUISSANCE car il dépend de l’intellect : LA FACULTÉ DE... Par exemple le fameux « Pouvoir d’achat » ! Mais c’est une POTENTIALITÉ. Alors que le Fer et Faire est LA PUISSANCE ou la mise à la verticale : L’ÉRECTION (dresser, élever). Un homme IMPUISSANT ne peut pas bander, ou son membre n’entre pas en ÉRECTION. Il ne PEUT pas, son pouvoir est absent.
L’homme puissant est capable, de caput (tête), de capacité (réservoir), cela indique un potentiel, car il reste à exécuter ou à faire exécuter : la puissance. Posséder la bombe atomique est un pouvoir, puisque cela sert à se défendre, mais on ne lance pas la bombe sur un ennemi (sauf sur le Japon...).

PUISSANCE sonne comme : plus, puis, puir (devenir pire), puire (offrir, présenter), Puing (poing ou pugnus), Puinhal (poignard, dague), Puisseoir (endroit où l’on va puiser l’eau à la rivière), Pume (Pomme), Pumer (Pommier), etc.
PURPENSER c’est réfléchir. PURPERT (pure perte). PURPENDRE (prendre de force, usurper, s’arroger. PURTÉ : Vérité, mais PUT : pute, infâme, puant, mauvais, mauvais renom, mauvaise conduite...

Donc le Pouvoir c’est le potentiel : le roi, le gouvernement ; et l’exécutif ou l’outil c’est la PUISSANCE : le FER ET FAIRE : justice, police, armée. Pour la technologie actuelle la Puissance sera la thermodynamique. Et le GROS POTENTIEL ce sont les Couilles en Or !!! Tout comme sont de gros potentiels « démocratiques » la bible des droits de l’homme et l’inquisition de l’antisémitisme. Ces exemples expliquent bien le sens du maux Pouvoir.

Mais comme dit plus haut dans entretien 210, « Je peux » et « Je fais » (pouvoir et puissance) est idiot, les deux termes éloignent de l’INSTANT, du SOI. Le mot Pouvoir étant latent et du domaine de l’intellect, éloigne de l’Instant, d’autres personnes parlent encore de « dissuasion » (mot latin du 14è siècle).
Entre le ‘Je peux’ et le ‘Je fais’, il y a un trou, un latence : l’illusion ou spectacle, ou total éloignement du Soi ou Instant ; ce qui correspond bien à notre civilisation du FAUX ET DE L’ILLUSION hautement développés à ce hui, savamment entretenus par tous les médias (un des 4 Pouvoirs). Car entre le ‘Je peux’ et le ‘Je fais’, tous scénarios à la Hollywood est possible : civilisation du spectacle !!! Ça éloigne de la spiritualité.
Le mental peux faire mettre le Pouvoir en latence dans le genre : ‘Je peux, mais je ne le fais pas’ (pour une raison morale ou autre). C’est là qu’entre en piste l’un ou les trois Pouvoirs : spirituel, politique, économique.
Le pouvoir étant de l’ordre de l’intellect : plus il y a de pouvoir et moins il y a de spiritualité, et moins il y a de pouvoir et plus la spiritualité est développée. C’est pour cela : je répète que normalement, naturellement, l’être humain n’a besoin d’aucun gouvernement ou État, quel qu’en soit le régime. Pour ce faire, il faudrait que l’être humain développe la Vraie Télépathie enfouie au fond de lui.
« Tous les efforts des Terriens pour comprendre et développer la Télépathie sous quelque forme que ce soit devraient être sévèrement bridés dès le départ, parce que si la Télépathie terrienne peut pénétrer les esprits terriens, alors il n’y a aucune raison pour que les « esprits » de l’Espace ne puissent eux aussi être pénétrés », écrit superbement Ingo Swann.


Pouvoir Siddhi.

Le pouvoir Siddhi (pouvoir surnaturel) est la faculté de se faire grand ou petit à volonté. Le changement des dimensions se trouve dans l’état de conscience de celui qui étudie, et non dans quoi que ce soit en dehors de lui. Le mental du clairvoyant peut se « rendre infinitésimal à volonté », c’est-à-dire que la conception qu’il a de lui-même peut être minimisée à un point tel qu’en comparaison, les objets normalement petits lui paraissent grands. Donc on peut parfaitement « pénétrer » dans une plante. Jacob Boehme disait qu’il suffisait de regarder une plante en croissance pour soudain, de par sa volonté, se mêler à cette plante, en faire partie, sentir ses « forces vives lutter pour trouver la lumière ».

« Les pouvoirs occultes ne sont que dans le mental. Ils ne sont pas naturels au Soi. Ce qui n’est naturel, mais acquis, ne peut pas être permanent et ne vaut pas la peine que l’on s’efforce de l’obtenir ». (Ramana Maharshi, entretien 20).
 
 

Dernière mise à jour : 18-07-2012 22:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >