Accueil arrow JDramas arrow Dramas du JAPON arrow Medaka
Medaka Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-09-2008 00:36

Pages vues : 6207    

Favoris : 46

Publié dans : Sommaire JDramas, Sommaire Dramas du JAPON

Tags : Dramas, Japon, Medaka, Yin Yang

 
Medaka めだか
 
 
http://wiki.d-addicts.com/Medaka

Drama de 11 épisodes diffusé au Japon sur Fuji TV en 2004.

Takako Meguro (joué par Mimura) a toujours rêvé de se marier et de quitter son emploi. Mais un jour, elle se retrouve à travailler comme enseignante dans une école du soir. Au début, elle ne prend pas son travail au sérieux. Mais elle découvre bientôt que le travail de nuit à l'école est plus difficile qu’elle le pensait. Il y a un élève en « décrochage scolaire », un homme d'affaires, une fille de cabaret, et bien d'autres ; chaque élève est en soit étrange ou extraordinaire, d'une manière ou d'une autre. La moitié des étudiants sont plus âgés que Takako.

Maintenant qu'elle dort pendant le jour et travaille la nuit, Takako n'est pas en mesure de boire et manger dans des restaurants pour satisfaire la demande des garçons. Elle commence à penser que la vie est comme : un mouvement, elle doit donc le suivre.
 
 
 
Mais une nuit, un incident déclenche la passion de Takako pour son travail, qui explose en une colère pour une remontrance à ses élèves. (Résumé d’après Fuji TV)

Takako a une conception de la vie toute stéréotypée et exécrable : les personnes qui ont de bons résultats à l’école et sont premiers de la classe, en bref les winners, ils travaillent pour une grosse compagnie, et deviennent puissants. Tout est gros là-dedans !
Qu’est-ce que je déteste les prises de vue dans un frigo : pourquoi certains réalisateurs s’obstinent à filmer la personne qui ouvre son frigo, montre sa tête, prend une nourriture quelconque, tout ça caméra fixé au fond du frigo ? comme si c’était naturel... Et puis, dès qu’on referme la porte : tout est noir. On a la même chose avec différents placards genre consignes de gares.

Sur le trajet de sa première journée dans cette école, Takako pense que la plupart des gens travaille « pour vivre » : c’est-à-dire qu’ils attendent impatiemment la fin des heures de travaillent. Je résumerais en ceci : Chanter le dimanche, et le reste de la semaine, méditer sur son infortune en rêvant au dimanche suivant. C’est ce que nous ont légué les Babyloniens, et surtout les Sumériens avec leur première forme d’esclavage.
 
 
 
Medaka est une variation du thème de la school-drama, puisque ça se passe le soir et bon nombre d’élèves ont plus de 30 ans.
Takako aura la classe 4-1 en tant que prof de Japonais moderne et de littérature classique. On la prévient aimablement que les étudiants du soir et de la nuit sont des exclus de l’école normale, et qu’il ne faut pas qu’elle s’immisce dans la vie des élèves.
On apprend la signification du titre MEDAKA : le premier soir, un élève arrive en retard et comme Takako écrit en trop petit son nom au tableau, cet élève trouve que le nom Meguro Takako en le contractant donne Medaka. Sûr qu’il y a d’autre élèves qui n’arrivent pas à l’heure... notamment Sakuragi Taku (joué par Eita). Et à chaque fois que Takako-Medaka, veut refermer la porte, un nouveau retardataire l’ouvre et se présente. Sakuragi Taku est un ancien camarade de classe de Takako.

Je suis ému par le premier épisode, ça part bien, c’est fluide et naturel : bravo. En plus la musique est discrète, rythmé, agréable et s’intègre bien à l’image. Takako se dit fatigué par son premier jour de travail, ça me rappel mon premier jour d’école primaire où j’étais épuisé... Ensuite Takako se trouve confronté avec une élève un peu mythomane. Les autres professeurs sont habitués à ses mensonges. Et Takako avec sa fraîcheur naïve se fait avoir. Elle aurait dû suivre les conseils concernant la vie privée des élèves...
 
 
 
Suite à l’incident avec la mythomane, Takako retrouve pour la deuxième fois sur son bureau de classe un portrait de pin-up avec sa tête collée à la place du modèle de la photo. Ces incidents servent de catalyseur et elle secoue ses élèves violemment par des paroles positives et un peu lyriques qui les laissent pantois. Elle ne veut surtout pas s’avouer vaincu. Elle reproche à ses élèves de partir en courant lorsque se présente à eux la moindre difficulté. Cette « reprise en mains » clos le premier épisode.

Le second épisode confirme que la catalyse de Takako a parfaitement fonctionné : les élèves sont tous là et commence leur étude avant même que Takako ne leur demande.

Quatre étoiles, Medaka est prenant avec ses petites misères de tous les jours, le naturel de ses interprètes, et encore une fois, la fluidité de l’histoire et de la réalisation. Eita, qui joue Sakuragi Taku, est très bien dans ce drama ; je vous le conseil.
Et pour terminer, voici un proverbe de l’Orient qui illustre Medaka et signifiant qu’il ne faut JAMAIS se décourager :
L’échec est souvent l’accoucheur du succès.
Cela est parfaitement illustré par le Taiji (figure du Yin et du Yang), c’est à dire que simplement : Rien n’est pareil à chaque Instant (1).

M. Roudakoff

 
 
 
 
Note.
1. La limite suprême, une fois en Mouvement, génère la Yang et à la limite du Mouvement c’est le repos ; le Repos, à son tour, génère le Yin et à la limite du Repos c’est le retour au Mouvement. Un Mouvement et un Repos,  l’un prend racine dans l’autre. Le Yin et le Yang se divisent, les Deux pôles ainsi s’établissent. (Zhou Dunyi, 1017-1073, Philosophe de l’époque des Song et fondateur du néo-confucianisme).
J’ajoute que c’est la même chose avec les deux symboles alchimiques : Soufre et Mercure. En résumé : voir un symbole toujours en mouvement, car tout est double.
 
 
yiyang_trsp1.gif
 
 
[ Cliquez sur les vignettes, puis pour afficher l’image suivante : cliquez sur suivant ou précédent ou sur la partie droite ou gauche de l’image, ou utilisez les flèches du clavier ]
meda1.jpg
meda10.jpg
meda11.jpg
meda12.jpg
meda14.jpg
meda15.jpg
meda16.jpg
meda17.jpg
meda18.jpg
meda19.jpg
meda2.jpg
meda21.jpg
meda22.jpg
meda23.jpg
meda24.jpg
meda25.jpg
meda27.jpg
meda28.jpg
meda29.jpg
meda3.jpg
meda30.jpg
meda31.jpg
meda32.jpg
meda33.jpg
meda4.jpg
meda7.jpg
meda8.jpg
meda9.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 08-09-2008 01:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >