Accueil arrow JDramas arrow Dramas du JAPON arrow Densha Otoko
Densha Otoko Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 11-09-2008 16:17

Pages vues : 7443    

Favoris : 48

Publié dans : Sommaire JDramas, Sommaire Dramas du JAPON

Tags : Densha Otoko, Dramas, Japon, Jeux, Otaku


dens_pst.jpg
 
Densha Otoko
電車男 (でんしゃ おとこ)

L’homme du train
 
 
http://wiki.d-addicts.com/Densha_Otoko
Consultez aussi : http://www.newsasia-ddl.com/article-11077521.html


Drama en 11 épisodes diffusé au Japon sur Fuji TV en 2005. Une véritable histoire qui a donné un best-seller populaire au Japon. Ambiance internet présente.

En voyant l’introduction : Domo arigatou Mister Roboto, je me rend compte qu’il y a une grosse densité de population dans la ville montré à l’écran... Tokyo ? le quartier de Shibuya ? incroyable ! et peut-être que dans 20 ou 50 ans, il n’y aura plus qu’une dizaine de personnes s’activant a faire leurs courses.
 
 
 
Trop de machines rendent inhumain dit la chanson, ce qui contredit ce brave Gurdjieff, lequel considérait l’homme comme une machine... « Chacun voit midi à sa fenêtre ». En tous cas, nous sommes bien dans un monde de technologie.
Dans la rue un bonimenteur, entouré de femmes hypnotisées, essaye de caser à un jeune homme un coupe légumes dont il n’a apparemment que faire ; car il est coincé dans son jeu vidéo, ou dans sa tête, c’est comme vous voulez. Surtout qu’il a besoin d’argent pour s’acheter ses jeux, alors acheter un coup légumes... Robots, Goldorak, tout ça est normal au « Pays du Transistor Levant ».

Ainsi trois garçons parlent de combats de ces machines tout en faisant leurs emplettes. À la fin de l’introduction assez longue, on trouve le générique début bien marrant, nerveux, et qui en fiche plein les yeux en animation un peu saccadée mais surtout avec plein de couleurs vives.
Yamada Tsuyoshi (joué par Ito Atsushi), l’un des trois garçons, et qui a tout de même acheté le coupe légumes, emprunte le métro. Dans la foule il heurte une jeune femme. La remise en état de chacun de leurs affaires se passent froidement et hâtivement, si bien que Tsuyoshi se retrouve avec une brosse de maquillage coincé dans le revers de son pantalon.
 
 
 
Il l’a rend toute poussiéreuse à Saori, qui jette la dans une poubelle. Aoyama Saori (joué par Ito Misaki), emprunte elle aussi un métro, elle se retrouve dans la même rame que Tsuyoshi, et presque assis en face de lui. Il est capté par sa beauté. Un ivrogne agressif entre dans la rame et injurie certains passagers. L’ivrogne de plus en plus agressif s’en prend maintenant à Saori. Comme je l’ai déjà écris dans Nobuta wo Produce à propos de peur, il n’existe que la peur de ce que l’autre peut dire, faire, ou penser. Ainsi, timidement et tremblant Tsuyoshi dit à l’ivrogne de laisser tranquille Saori. Il s’en sort avec un saignement de nez, et l’ivrogne a été maîtrisé par un passager, genre salariman en costume-cravate, joué par Yamada Takayuki (Byakuyakou), et par finalement un agent de sécurité du métro.
 
 
 
Tsuyoshi se remet de ses émotions et de son nez sur le lieu de travail de Saori. Elle lui demande son adresse.
Sur le chemin du retour Tsuyoshi se fait traité d’Otaku minable.

Effectivement, minable ou pas, Tsuyoshi possède des posters, et surtout des figurines de japanimation et de mangas sur les quatre murs de sa chambre. On peut l’appeler collectionneur aussi, c’est peut-être moins péjoratif.
Il se confie sur un forum : Aladdin Channel. Et là, la liste des comédiens est très longue. On y retrouve par exemple Oguri Shun (1), qui a joué dans Sukiyaki Western. Si vous voulez voir à quoi ressemble la chambre d’un otaku, et bien regardez ce drama.

La catalyse de l’ivrogne a marché. Un internaute lui répond que c’est très bon d’être dans le carnet d’adresses d’une jolie fille ; et qu’elle lui enverra un cadeau. Ainsi Tsuyoshi est devenu le Densha Otoko (l’homme du train).
 
 
 
Dans un parc Tsuyoshi nourrit des pigeons, ce que lui reproche un gardien. là on peut se rendre compte que les pigeons japonais ont les yeux comme des perroquets, enfin, ils font plus exotiques que nos pigeons de Paris ou d’ailleurs. Tsuyoshi reçoit un cadeau en remerciement de son « sauvetage » des pattes de l’ivrogne dans le métro. C’est comme s’il recevait un présent des dieux, tellement il est heureux. À nouveau il se confie sur le web. Le cadeau provient de l’une des passagères du métro.
Il y à des moments drôles : une petite fille pleure parce que son ballon rouge est resté coincé dans un arbre. Tsuyoshi monte dans l’arbre sous le regard de la petite fille perplexe, qui se demande quand il va se casser la gueule. Bon je ne vous raconte pas la suite, il faut la voir... Après ça Tsuyoshi reçoit un second cadeau, plus volumineux : des tasses à thé Hermès.

Il en est tellement excité, qu’il le clame à tous ceux qui peuvent le recevoir sur le web. Bien-sûr il y a l’adresse et le numéro de téléphone de portable de Saori sur l’étiquette du colis. Mais Tsuyoshi est bloqué par la peur, il n’ose pas appeler Saori, pourtant tous les internautes possibles sont derrière lui pour l’encourager. Quand aux tasses Hermès, prononcez : e-ru-me-su... lui conseille t-on. Ainsi nous assistons au supplice de l’appel téléphonique de Tsuyoshi à Saori. Ce n’est pas sans me rappeler certaines situations... En plus ça termine la fin de l’épisode un.

Intéressant mais sans plus, j’adhère pas trop ; une étoile seulement, non deux, à cause de tous ces passionnés qui en perdent le boire et le manger : les otakus. L’amour de faire quelque chose qui passionne est bon, mais attention tout de même à l’addiction il y a un équilibre en tout, et ça vaut aussi pour le fric que l’on craque pour enfler les caisses de la sinistre Française des Jeux !


M. Roudakoff


 
Note.
1. Oguri Shun fait ses débuts sur le petit écran à l’âge de 13 ans. En plus d'être un acteur de talent, il est aussi un Seiyu (terme japonais de base pour prêter sa voix à un personnage, ou doublage si vous préférez), et il a prêté sa voix pour des dessins animés. Il a également joué dans plusieurs pièces de théâtre grâce à ses racines théâtrales. Il est également un dj. (Source wiki d-addicts)
 
 
 
[ Cliquez sur les vignettes, puis pour afficher l’image suivante : cliquez sur suivant ou précédent ou sur la partie droite ou gauche de l’image, ou utilisez les flèches du clavier ]
dens1.jpg
dens10.jpg
dens11.jpg
dens12.jpg
dens13.jpg
dens14.jpg
dens15.jpg
dens16.jpg
dens18.jpg
dens19.jpg
dens2.jpg
dens20.jpg
dens21.jpg
dens22.jpg
dens23.jpg
dens24.jpg
dens25.jpg
dens26.jpg
dens27.jpg
dens28.jpg
dens29.jpg
dens30.jpg
dens31.jpg
dens32.jpg
dens5.jpg
dens6.jpg
dens7.jpg
dens8.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 11-09-2008 16:58

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >