Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Noachisme et franckisme
Noachisme et franckisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-03-2013 20:08

Pages vues : 11812    

Favoris : 61

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
logo_cocacola_vutele.png
 
 
Noachisme et franckisme
de Noé
ou « religion universelle » (une de plus)
« Nouveau, vu à la Télé ! »
« As seen on TV »


ou les obsédés de l’unique et des autres :
le DORG (Demain On Rase Gratis ou « Jardin d’Eden ») contre l’universel (catholicité, du gr. Katholikos)

PAGE IMPORTANTE car cette planète est désormais contaminé par l’opinion du judaïsme
 
 
 
Pour leur éviter la noyade, Noé sauve dans sa barque des animaux. Ce qui permettra lorsque les eaux redescendront de relancer la vie sur Terre. Le noachisme est défendu par les rabbins (pas de rabbins sans synagogues). Pour les chrétiens le Christ (Jésus) est mort et ressuscité. Pour les rabbins et le dogme rabbinique, c’est une hérésie, ils estiment Jésus comme un prophète, mais pas comme le messie (le sauveur) car ils attendent toujours leur messie !!! Et dans leur orgueil, les élites rabbiniques disent évidemment qu’elles sont les seules dépositaires de la vraie religion !!!
 
Ce qui apparaît nouvellement doit aussi disparaître, comme le noachisme & compagnie.

Le judaïsme est complexe, mais refuser le Christ comme messie a créé dans le monde juif des espoirs et des ambitions, ce qui ouvrit la porte à l’apparition de messies divers (le messianisme, avec notamment les sabbataistes, les frankistes). Ainsi sorti une forme de théorie du chaos selon leur cuisine rabbinique : favoriser le mal en vu d’un bien (le Royaume de Dieu (juif) sur Terre). Ce qui dénatura totalement le sens du mot CHAOS : ORIGINE, donc le « connais-toi toi-même » ou le « QUi le dit » de Ramana Maharshi.

Dans ORIGINE il y a OR : ORdre et OR-donné. Le désordre pensé par ce rabbin (Isaac Louria) voulant favoriser le mal en vu d’un bien est typiquement de la cuisine mental. Le sens du CHAOS ne peut être que l’ORDRE en TOUTES CHOSES DANS L’INSTANT, car l’ordre pensé par le mental de l’humain ne conduit qu’au désordre ! Car toute chose s’organise d’elle-même, selon sa SIGNATURE ou son TEMPS PHILOSOPHIQUE. Donc le Chaos porte en lui les germes de vie, de mort et de renaissance, donc de tous les possibles.

Sabbataï Tsevi s’opposant au talmud se converti officiellement à l’Islam. Évidemment la conversion était fausse ! Le talmud ne fut pas rejeté, sinon ça rejetait tout le judaïsme. Sabbataï Tsevi avait les apparences d’un musulman, mais gardait à l’intérieur le judaïsme, mais seulement certains aspects. Cela donna une sorte de secte judéo-musulmane qui perdura pendant tout le reste de l’empire ottoman. Le dernier représentant de la secte sabbataiste fut Mustafa Kemal Atatürk. Il fera que la Turquie adopte des principes occidentaux, toujours dans le but d’annoncer la victoire d’un messianisme de winners.

L’autre « messie » est Jacob Franck qui s’est aussi faussement « converti » au catholicisme. Apparence catholique, et rejet d’une partie du judaïsme et du talmud, tout en faisant du catholicisme une religion frelatée ! Cela nous donna les « franckistes ». Ces gens là pour forcer la venue de leur messie prônèrent « la rédemption par le péché », porte ouverte effectivement au chaos de l’humain (faire le mal en vu d’un bien, soit tout simplement du sadisme, ou le système maffieu de celui qui demande de l’argent en vu de « protéger » un bien sinon il le détruit). C’est aussi un pur détournement du sens du principe de la PUTRÉFACTION de l’Alchimie (qui en est d’ailleurs la clé).
Et faire le mal pour les franckistes c’est « no-limit », soit une inversion comme le pratiquèrent les communistes juifs bolcheviks pour soi-disant amener le « royaume de Dieu (juif) sur Terre » ou le CONFORT : l’égalité, la fraternité, la liberté. Bref, QUE DE L’OPINION. (Détail d’importance : à la révolution russe de 1917 tous les ambassadeurs de l’URSS à travers le monde étaient juifs).

Jacob Franck contamina beaucoup de monde, surtout en Pologne et jusqu’au roi Auguste 3. Ces fausses conversions furent bien pratique pour se faire anoblir ! Et à ne plus être considéré comme juif, alors qu’ils étaient à voile et à vapeur : un côté catholique, et l’autre côté respectant certains aspects du judaïsme. Ainsi les franckistes combattirent les juifs respectant le talmud, au nom du catholicisme ! Il faut vraiment être malade du mental, complètement tordu du chapeau pour avoir inventé pareil situation sociale.

Donc les faux catholiques partiellement juifs une fois devenus des nobles occupèrent des postes clés et y diffusèrent leur poison. Une éclaboussure du poison donna par exemple Louis Brandeis, sioniste et avocat américain et un des créateurs de la FED, qui obtient aussi la protection des minorités juives en Europe centrale.
Un autre descendant du franckisme est devenu célèbre : Zbigniew Brzezinski.
 
L’idéologie de ces gens là prend sa source dans le siècle des perruques poudrées (les « lumières »), toujours dans l’optique de faire le mal en vu du bien ! Le roi de Pologne Auguste 3 fut le parrain de Jacob Franck, période plein pot dans l’époque des perruques poudrées. La cour du roi était empoisonnée par le franckisme. Il y eut des enfants qui évidemment furent contaminés : apparence de bien, un mélange indescriptible... De ce milieu empoisonné une femme (Marie-Josephe de Saxe) donna naissance à Louis 16, Charles 10 et Louis 18. Dans ces eaux troubles la franc-maçonnerie fit son chemin. Auguste 3 par Jacob Franck était le grand-père de Louis 16. Effectivement Louis 16 eut un comportement bizarre avec l’atmosphère antique de la France, puisque il a baigné dans une atmosphère empoisonnée. L’aumônier du roi Louis 16, l’abbé de Vermondans, était officier du Grand Orient de France en 1787 ! Louis 16 était environné de judéo-francs-maçons...

Chez les Hesse, Alexandre s’amusa avec l’occultisme (ce qui peu recouvrir beaucoup de chose y compris la magie, noire ou blanche et le satanisme et les messes noires), de la on atterri en Russie sous Paul 1er, puis il épouse une franckiste : Julia von Hauke (1825-1895). Donc le poison du franckisme touche toutes les élites jusqu’en Russie. Cette famille de Hesse va prendre le nom de Battenberg, et vont émigrer en Angleterre (où l’on retrouve les Mountbatten issues des Battenberg... tout se tient chez les élites satanistes, dont descend la reine actuelle Élisabeth 2 issue du courant franckiste).
Depuis le franckisme toutes les élites sont vérolées, y compris le Vatican (un conseillé de Jean-Paul 2 se réclamait du franckisme).

C’est le rabbin Elie Benamozegh qui prône deux monothéismes : le mosaïsme et le noachisme (pour les Goys ou gentils). on aurait donc deux monothéisme : une pour les Juifs, et une autre avec les « Juifs-en-moins » (puisqu’ils se sont bombardés « peuple élu » et donc seraient détenteur de « la vraie religion »). Selon Elie Benamozegh le noachisme c’est « le catholicisme d’Israël »... ça sonne comme la judéo-maçonnerie et C.W. Leadbeater ! Avec le noachisme nous devenons tous juif ! Merci Moïse ! Merci Elie Benamozegh car selon lui toutes les religions de cette planète sont bonnes, si elles partent du noachisme, nouvelle norme compas-équerre ou OPINION et TYRANNIE DU MONOTHÉISME : l’original étant le judaïsme, les copies étant le christianisme et l’islam. Évidemment pour le « peuple élu » il faudra que le christianisme se débarrasse de la Trinité et de la Vierge (considérées comme du polythéisme).
Le « peuple élu » voudra donc garder son orgueil en étant intermédiaire entre Dieu (le sien) et celui des autres découlant de Noé : un autre Dieu sous la mouture de l’opinion juive.
RAPPEL : Elie Benamozegh n’invente rien et ne fait que reprendre la tradition rabbinique. Il suffit d’écouter sur l’Internet quelques cours du Rav Dynovisz (un rav d’après le Wikipédia est un rabbin babylonien). Ne pas oublier aussi que les « Droits de l’Homme » sont une application et un affinement du noachisme, qui lui est générique, afin de régenter les Gentils (non-juifs) avec des magistrats se chargeant de la bonne application du dogme juif. Donc il faut casser les États pour permettre une meilleure assimilation à l’idéologie des « Droits de l’Homme ». Les juifs ont l’obsession de toujours vouloir protéger les minorités en fonction des lois du noachisme.
Voir cette importante page sur l’ensemble ‘droits de l’homme et noachisme’ laissant entrevoir l’œuvre de lavage de cerveaux par la doctrine des Juifs.

Lavage du cerveaux des enfants selon les Juifs et leurs « Droits de l’Homme », article 26 des Droits de l’Homme : toute personne à droit à l’éducation (primaire, secondaire, supérieure), mais DANS QUEL ESPRIT ? On a donc : « l’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et groupes raciaux et religieux, ainsi que le développement de l’activité des nations unis pour le maintient de la paix ». Ainsi on obtient du pur noachisme juif. Donc il faut formater les esprits des Goys à la manière juive.
Les Droits de l’Homme mouture de 1948 sont l’œuvre des Juifs pendant leur Congrès mondial de cette époque, donc du noachisme rabbinique. GRAVE, GRAVE !
Vatican 2 est aussi une œuvre des lois rabbiniques noachides, grâce au jésuite et cardinal Augustin Bea, qui ouvre la porte à « une plus grande liberté religieuse » et fait entrer le judaïsme à Vatican 2 avec ses « Droits de l’Homme » juifs.

Le monothéisme n’est pas non plus l’apanage du judaïsme : de nombreux peuples avaient un Dieu principal et derrière des Dieux secondaires. Et même les Juifs avaient plusieurs Dieux. « Inutile de dire que les Hébreux enseignaient la doctrine de la pluralité des Dieux : « Qui est semblable à Toi, ô Seigneur, parmi les Dieux ? [Exode 15, 2] Ils considéraient aussi une multitude d’êtres servants, subordonnés, les « fils de Dieu », les « Anges du Seigneur », les « Dix Cohortes Angéliques », écrit la socialiste Annie Besant dans : La Sagesse antique.

Annie Besant écrit aussi que les hébreux, dans la Cabale, enseignaient la doctrine de l’Un, des Trois, des Sept et des innombrables vies qui en procèdent , mais avec prédominance sur l’unique : « L’ancien des Anciens, l’Inconnu des Inconnus, a une forme et en même temps n’a point de forme. Il a une forme [premier Logos] sur laquelle l’univers est maintenu. En même temps il n’a point de forme, puisqu’il ne peut être compris..... » (Zohar, The Qabbalah, par Isaac Myer, cité par A. Besant).

Le judaïsme actuel veut supprimer le médiateur (les prêtres et le sacerdoce) entre Dieu et les croyants. Ainsi l’islam c’est OK, les protestants aussi, il n’y a que chez les catholiques que ça ne va plus (d’où la machine Vatican 2 et ses suites à venir).
Le péché originel est effacé par la venue de Jésus mort sur la Croix ; alors que pour les Juifs le péché originel n’a pas teinté toute chose sur Terre car le mosaïsme permet de réaliser ici-bas la félicité de l’individu dans le monde 3D « qui n’a rien de transcendant », comme écrit Elie Benamozegh (cité par Pierre Hillard dont je fais référence sur cette page). Or Ramana Maharshi à l’entretien 101 précise bien : « La spiritualité ne peut s’accorder avec le rationalisme. La spiritualité est transcendante ». Le judaïsme n'est donc pas ou peu spirituel, mais est surtout une règle de conduite pour tribus juives.

Le noachisme n’est ni plus ni moins qu’une variante ou l’origine de l’actuel « bible » appelée : « Droits de l’Homme ». Ce n’est pas une religion mais un code morale destinée, une fois de plus, à SOCIALISER, donc à faciliter le business.


RAPPEL :
Mondialisme ou capitalo-communisme = MORT. La centralisation est le tombeau de l’unité, comme l’anarchie est le tombeau de l’originalité. Capitalo-communisme ou American way of life (ce qui est bien pour nous est bon pour vous : et que je t’apporte la démocratie à coups de bombes sur la gueule et de canettes de Coca-Cola). Or comme écrit précédemment (en fin d’article) : PAS DE BUT À ATTEINDRE, donc pas de « Jardin d’Eden » ou « Royaume de Dieu (des Juifs) sur Terre » (le confort). Le judaïsme c'est la CAROTTE ET LA BASTON (BÂTON).

La vraie spécialisation professionnelle comme la différence entre les individus est de nature organique, donc naturelle. En ce qui concerne les métiers la spécialisation est LIMITÉE : les métiers vitaux ne sont pas multipliables à l’infini. La fausse spécialisation au contraire résulte de l’uniformité, et par la même, elle ne connaît pas de limites : on peut diviser sans fin un corps indifférencié genre la masse des populations du Nouvel Ordre Mondial. Pensez à l’artisan de village qui est AUTONOME : il fabrique et vend lui-même sa marchandise ; ainsi centrée sur le tout, elle sert le tout : c’est la spécialisation du microcosme, et ça ne plaît pas au Nouvel Ordre Mondial.
En résumé : tant que les activités humaines continueront à se différencier suivant un rythme étranger à l’être humain et à ses besoins, autrement dit tant que la spécialisation ne correspondra à aucune spécificité naturelle, aucune solution du pouvoir économique ne sera possible, et ce pouvoir est lié au pouvoir politique et au pouvoir spirituel (en circumincession).

La catholicité qui veut dire UNIVERSEL est condamné par cette autre prétention à l’universel qu’est la tradition rabbinique du judaïsme : le christianisme est polythéiste (Trinité et Sainte Vierge), les prêtres sont condamnés, le Christ n’est pas le messie puisque les Juifs l’attendent, le péché originel est rejeté par eux. Donc nous avons bien à faire à DEUX MONOTHÉISMES. Se sera bientôt la GUERRE idéologique comme 2 + 2 = 4.
La catholicité a une espérance céleste ; le judaïsme a une espérance terrestre (le DORG : Demain On Rase Gratis). Le judaïsme N’EST PAS UNE RELIGION mais un CODE MORALE, une OPINION, destinée à faire de cette planète le JARDIN D’ÉDEN.
Pour moi, comme pour Jean Coulonval, comme pour Arthur Rimbaud, la Vraie Vie n’est pas de ce monde.
Après lecture de cette page on comprendra facilement pourquoi il y a tant de banques fondées et dirigées par des Juifs tenant le monde par le Saint Fric. Aussi je tiens à répéter en refrain cette vérité :

« Le temps est un don de Dieu et ne peut donc être vendu ».
(Citation d'après : Un autre Moyen Âge, de Jacques Le Goff).
Cette phrase est terriblement humaine et profondément émouvante ! Et va totalement à l’encontre du rêve des Juifs voulant construire leur « Jardin d’Eden sur Terre » (arrivé du messie juif). Chez les Juifs tout est à l’envers, et nous en vivons tous le résultat aujourd’hui.
CONCEPTION JUIF DU PROGRÈS (selon Benamozegh) : il place le progrès ou progression non pas au commencement, mais à la fin, ce qui en fait bien le dogme de l’évolutionnisme, symbolisé par le messianisme (croyance ou opinion selon laquelle un messie personnel viendra affranchir les hommes du péché et établir le royaume de Dieu [des Juifs] sur la Terre). Le communisme des Juifs bolcheviks a tenté de fabriquer ce « Royaume de Dieu (des juifs) sur terre », nous en avons vu le résultat avec ces dizaines et dizaines de millions de morts depuis 1917 !
Benamozegh et les juifs ont assurément fabriqués le « United Colors of Benneton », qui va à l’encontre de l’AUTONOMIE et de l’artisan (voir plus haut). Donc les Juifs veulent établir une reconnaissance des variétés ethniques : quand on veut imposer un modèle, plus on divise la résistance plus on la fatigue et on arrive ainsi à imposer son modèle (pour bien digérer il faut bien mâcher).

Enfin, l’arme contre la venu du messie ou roi des Juifs, ce sont les prêtres du christianisme, et ce sont bien eux qui ont été massacrés en 1789, et qui aujourd’hui emmerdent les Juifs. Le judaïsme s’efforce donc de dégommer le sacerdoce universel, et évidemment ça se fait sous la religion maçonnique : la LAÏCITÉ, les prêtres deviennent alors de simples laïques modèle judéo-maçonnique qui permettront ainsi l’arrivée du messie des Juifs.


LA RÉVOLUTION PAR LA BITE. ENCULEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES.
« La relation d’un homme et une femme, c’est une violation des Droits de l’Homme » (texte officiel du projet de mariage sodomite). Jardin d’Eden des Juifs en vue.

Et bien moi je sors un scoop : JE SUIS LE PÈRE DE BRAD PITT.

Selon la république maçonnique : l’homophobie c’est l’amour entre un homme et une femme, ou bien : une homme est différent d’une femme.

Importante vidéo dénonçant le DORG, qui je résume par : trop de bouches à nourrir, ne plus faire d’enfants, donc mariions les sodomites, au moins ils ne feront pas d’enfants entre-eux (par l’anus c’est difficile). La monstruosité de l’égalité à l’œuvre. Il faudra bien-sûr laver la cervelle des gosses : les petites filles ne seront pas naturellement des petites filles, etc... Bienvenue dans le transhumanisme.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 30-03-2013 21:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >