Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Magie du Nouvel Ordre Mondial
Magie du Nouvel Ordre Mondial Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-06-2013 00:55

Pages vues : 4834    

Favoris : 35

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
tout_saint_jacques_dessins1784.jpg
 
 
Magie du Nouvel Ordre Mondial

Les Ziggourats et Pyramides,
les Obélisques à l’assaut d’une gouvernance mondiale
 
 
Nos Ancêtres dressaient des Mégalithes, de l’Irlande à Malte et aux îles égéennes, la COMMUNION RITUELLE AVEC LES ANCÊTRES constituait la clé de voute de leur activité religieuse, dans les cultures proto-historique de l’Europe centrale, et dans le Proche-Orient antique, la SÉPARATION ENTRE LES MORTS ET LES VIVANTS était strictement à respecter ; donc l’Après Vie avait une importance principale.
Aujourd’hui et depuis plus de 4000 ans il se passe le contraire avec la conception en totale contradiction chez les Yahvistes, les Grecs, les Mésopotamiens, les Hittites, etc., pour qui les morts étaient des ombres malheureuses et impuissantes, genre : « È finita la Commedia », après la vie il n’y a rien, aussi faisons bombance sur Terre et construisons-y le Royaume de Dieu yahviste dessus : LE TEMPLE (LE TEMPS). Cette conception correspond à la destinée adamique ou MÊME SOUPE POUR TOUS, et en total éloignement de l’Instant. Et aujourd’hui on élève toujours des Mégalithes, dans les principales capitales du monde : OBÉLISQUE (PHALLUS), qui d’ailleurs ne viennent pas des Occidentaux eux-même mais de l’Égypte antique : il s’agit d’utiliser la bonne vieille magie qu’on nomme de nos jours « Ondes de formes ». Magie ou pas, toute forme possède un « pouvoir », une « énergie », c’est la condamnation d’être de la MATIÈRE et de la dualité sujet-objet, donc EN RÉSONANCE AVEC. La première figure fermée est le Triangle, mais c’est le Cercle qui est la première figure de la Magie ou « onde », surtout si on enlève un bout du cercle, on en fait un « éclateur » genre circuit oscillant ou pénétration entre intérieur et extérieur. Le chandelier à sept branches des Yahvistes est un éclateur. Mais nous restons toujours ici dans la géométrie de la ligne droite ou évolutionnisme (progrès), dans la dimension de l’astrale, de la magie, de l’occultisme.
 
Tous ces obélisques ou phallus situées dans les capitales sont surmontés d’un pyramidion, puissant émetteur. Mais émetteur de quoi ? Car tous ces pyramidions ont leur sommet dirigé pointe vers le haut, telle une aiguille, d’ailleurs le mot « obélisque » signifie en grec « broche », et cela fait immédiatement penser à de l’acupuncture. D’après A.G. Sertillanges, la pyramide renversée sur sa pointe est l’image du développement spirituel et correspond à la réalisation de l’Instant ou Soi des trois quart de la population mondiale : plus un être se spiritualise, plus sa vie s’agrandi, se dilate et rayonne à mesure qu’elle s’éveille. Alors sur le plan collectif : plus grand est le nombre d’êtres humains ayant réalisé le Soi Instant et plus grande est la société d’êtres éveillés et mieux la société s’en comporte naturellement puisque chacun devient son propre « gouvernement ».
Il y a bien une raison de magie cachée pour que les grandes capitales du monde aient érigé des obélisques qui ne leur appartiennent pas et qui ont été volé aux Anciens Égyptiens.
Nous en trouvons à Londres, New York, Washington, Istanbul, Durham (Angleterre), Rome, Paris, Florence, le Caire, Berlin, Munich. Tous ils forment un gigantesque maillage cristallin terrestre. Or tous ces obélisques trônaient à l’origine dans toutes les capitales de l’Égypte ancienne : Memphis, Héliopolis, Tanis, Thèbes ; mais ils ont été pillés dès l’empire romain pour évidemment orner les capitales. Et suite à 1789 et à Bonaparte et son expédition en Égypte, l’obélisque de Louxor se retrouve en plein Paris alors qu’il n’a pas lieu d’y être !!! Maintenant il n’en reste que cinq dressés en Égypte : Héliopolis, et deux à Karnak, et celui du Caire et de Louxor.

Le pyramidion possède un « effet de pointe » : il crache, il pénètre. Deux triangles en inverse forme le « sceau de Salomon » ou symbolisation intellectuelle du cosmos, le mental des Yahvistes s’y retrouve notamment chez les sionistes et le drapeau d’Israël. Le triangle pointe en haut c’est l’Esprit et celui Pointe en bas la matière. Mais comme tout est DOUBLE et en MOUVEMENT il ne faut jamais voir un symbole fixement, donc le triangle pointe en bas peut aussi représenter l’Esprit : travail sur le Soi, travail sur le Vaisseau (corps).

Qui dit obélisque dit naturellement société secrètes, lesquelles prennent forme dans l’initiation tribale (transmission de la Connaissance). Il existe dès l’origine autant de sociétés secrètes masculines que féminines, voir mixtes. Les rites féminins découlent de l’initiation à la puberté, liés à la première menstruation. Chez les jeunes hommes il en est de même à l’âge de la puberté. Aujourd’hui comme autrefois « on fête ses vingt ans » ou « âge majeur » par une fête et souvent maintenant dans certains pays par une beuverie ! Ensuite si la société change on garde la tradition dans les secrets, c’est ce qu’il s’est produit à l’arrivée des Chrétiens tyrannisant les Païens, qui conservèrent leurs traditions en secret. Mais de nos jours, tout au moins depuis le début du siècle des lumières ou des perruques poudrées en France, les sociétés secrètes sont presque totalement politisées et rongées par le cancer du pouvoir ; et depuis ce temps où règne la laïcité franc-maçonnique le sens du sacré est perdu, ou bien caché (alors que les francs-maçons sont cachés ! Il y a là un problème réel). Le sens du sacré envolé vient le temps des certitudes des compas-équerres, car bien-sûr mathématique ou binaire et autres analyses ne font pas bon ménage avec le sacré. Mais il y a pire : Non seulement le sens du sacré est perdu pour beaucoup de monde, mais depuis plus de 4000 ans il est très souvent remplacé par un sens magique, donc matérialiste ou rongé par le pouvoir, dès lors le sacré ne jouait plus qu’un rôle secondaire ; mais aujourd’hui peu de monde ne s’aperçoit que la magie la plus sombre est à l’œuvre ; et nous l’avons sous le nez : place de la Concorde à Paris, à Londres, etc.

Les obélisques sont des sortes de paratonnerres, où au moins en rapport avec « ce qu’il y a en haut » : Dieu, la Foudre, etc., et tout ce qui tombe du ciel comme les météores. Nombre de peuples anciens comme les Mayas, les Incas et les Aztèques, utilisaient uniquement des outils en fer météoritique ; aussi ils l’estimaient ayant plus de valeur que l’Or. Ils ignoraient la fusion du minerais. Fondre le FER c’est déjà FAIRE ! En sumérien AN-BAR désigne le Fer : Ciel et Feu (métal céleste ou terrestre). Ne pas oublier que le mot SIDÉRURGIE vient de SIDÉROS, SIDÉRAL : qui a rapport aux astres ; du grec sideros, mis en rapport avec sidus, eris (étoile) ; lituanien svidu (briller). L’autre étymologie associe le Fer à la couleur rouge parce qu’il rouille, il est impure, donne des armes à n’en plus finir, etc. Fer en finnois : rauta (rouge).
Donc le premier Fer connu est météoritique.

Le plus célèbre obélisque, et premier « gratte-ciel » fut la Tour de Babel. On peut parler de « pilier du monde » comme le sont toutes les pyramides et ziggourats de l’Égypte Ancienne et d’autres endroits de ce monde. Ces « Grattes Ciel » tentent d’unir Ciel et Terre (le Royaume de Dieu Yahviste sur Terre ?). Babylone c’est Bâbilou : la Porte du Dieu, soit une véritable Stargate. Le pouvoir actuel tout au sommet de sa pyramide du billet de un dollar cherche-t-il à s’envoyer en l’air à travers une Stargate ? Ou plutôt il cherche à « reconstruire » le Temple yahviste qui lorgne pour être le « Prix de la dynamite Nobel » ou « nombril de la Terre ». Nombre de légendes et croyances parlent d’un « voyage dans le Ciel », d’un « chemin des Cieux » s’ouvrant à une élite de mortels à proximité du pilier du Ciel. Tous ces phallus sont en fait comme des Axes de l’Univers, des Arbres de Vie en plein centre des grandes cités. Le Nouvel Ordre Mondial est une tentative désormais désespérée, car la dernière fut la tragédie de la révolution de 1917 en Russie et ses 74 ans de socialisme, d’établir un centre du Cosmos où s’exprimerait LA réalité absolue (la fin des temps des Yahvistes). Toutes les civilisations essayèrent de construire un Centre Cosmique sur Terre, et polaire au Ciel, entouré des quatre points cardinaux ou de quatre phases cardinales de la révolution cosmique.

Mais pour ceux qui comme moi habitons la capitale de Paris, nous avons notre obélisque, non pas venant de l’Égypte ancienne, mais du Moyen-Âge : la TOUR SAINT-JACQUES, récemment magnifiquement restaurée, pour la énième fois depuis 1789 ! Cette magnifique fusée à destination des empires extraterrestres. C’est notre Stargate parisienne bien plus que l’obélisque de la place de la Concorde. C’est le lieu le plus magique de la capitale française avec tout proche ce qu’il reste de l’Hôtel de Cluny. Les terroristes républicains de 1789 se sont acharnés sur la Tour Saint-Jacques en projetant au sol les dix neuf statues des Saints, et des quatre gardiens de l’Apocalypse situés au sommet (Lion ailé, Taureau, Homme ange, Aigle et le Saint-Jacques).
Au 19è siècle on refait les statues, mais elles ne sont plus à la même place...

La Tour Saint-Jacques à Paris est sacré, c’est pour cela qu’elle a subit de multiple restaurations depuis 1789. La Tour symbolise et est maîtresse du TEMPS CHRONOS : elle est construite sur un carré de Douze sur Douze, elle a une action sur l’espace. La Tour Saint-Jacques est la partie de l’Église de la Boucherie (alors quartier des Bouchers) détruite en 1797. La Tour Saint-Jacques rappel le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, dont la route pour les pèlerins passait précisément par là.


Les Ziggourats

Elles sont des Tours de Babel en miniature. Elles s’élèvent en terrasses : 3, 5, 7 de plus en plus étroites, reliées par des escaliers. Quelques Ziggourats atteignaient 100 mètres de haut. Sept terrasses en correspondance avec les sept planètes et sept couleurs de l’Arc-en-Ciel. Donc les Ziggourats ont une fonction proche de celle de l’Arc-en-Ciel, une petite Stargate et un effort désespérer de se rapprocher de l’Instant. Mais depuis longtemps déjà comme tout est perverti, l’humain s’est soulé à la magie doublée de technologie comme aujourd’hui et il est aveuglé et rongé par le pouvoir. La recherche du pouvoir et de la puissance s’est substitué à la réalisation du Soi Instant ; ainsi est la signification de la Tour de Babel ou Babélisme. C’est un renversement de l’Arbre de Vie ou Axe reliant Ciel et Terre.
Le pillage des trésors de l’Égypte ancienne pour mettre ses obélisques dans les grandes capitales citées plus haut est anormal, il est un signe de MAGIE NOIRE : ces obélisques NE SONT PLUS EN PHASE, ou plutôt, ils sont dans une phase anormale, inversée, puisque ils ne sont pas chez eux, ils sont perdus. Ils sont peut-être destinés à faire un mauvais traitement invisible à coups d’acupuncture en aiguilles d’obélisques, comme le faisaient les Menhirs mais dans le sens d’un accord avec le Cosmos ; curieusement on n’a pas mis un Menhir sur la place de la Concorde... Pourquoi ? Alors que la France vient des Gaulois et pas des Égyptiens !
La Tour Saint-Jacques c’est autre chose, elle est pure et non phallique, c’est une fusée, un véritable laboratoire en plein Paris. Je l’ai mise en haut de page comme un hommage : ici l’église complète dans un dessin de Garnerey en 1784 (document Gallica, Bibliothèque Nationale de France).
 
 

Dernière mise à jour : 20-06-2013 01:22

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >