Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Religion républicaine franc-maçonnique
Religion républicaine franc-maçonnique Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-07-2013 22:39

Pages vues : 4788    

Favoris : 74

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Religion républicaine franc-maçonnique
ou règne de la démocratie du Saint Fric
 
 
Cette franc-maçonnerie spéculative née à Londres en 1717, et qui, composée aux trois quart d’un grand nombre de membres de la Pleurniche internationale, et ainsi faisant de cette franc-maçonnerie une obédience hébraïque, vient se plaindre de ce que beaucoup de gens maintenant ne sont pas « Gentils » avec elle. Témoin, la lettre du GODF, signé José Gulino, adressé au Petit-Père-des-peuples au Palais de l’Élysée à Paris.
Dans cette lettre il y a double fautes :
- Associer la république à l’universel, ce qui en fait une religion, car le mot Universel est de l’ordre du divin : l’Un ne peut être qu’unique.
- Écrire « universalisme » c’est transformer Dieu ou ce qui est de l’Esprit, des Essences ou du divin, en SYSTÈME, en ISME.
C’est à croire que le « Grand Maître » n’est pas un « initié » ni un Pontife faisant le pont de l’initiation à ses adeptes, mais un vulgaire profane avec ses opinions de profanes ; ce qui prouve aussi que cette franc-maçonnerie spéculative puisque ne construisant plus rien de solide est une fumisterie, un réseau de planqués qui s’en foutent plein les poches et sont à fond dans le système, et dangereuse puisque se mêlant des affaires de l’État sans consulter le peuple, et qui en plus se vente des « valeurs républicaines » en croyant que c’est le Graal de leur civilisation et du « progrès ». Un comble de l’inconscience !
 
Cette lettre est dans le thème thermodynamique comme celle de ce directeur de l’administration pénitentiaire de la fin du 19è siècle : « Il faut soumettre l’enfant, s’il continue à fauter, c’est que la discipline n’est pas suffisante, on renforcera le dressage en intensité et en durée » (cité par René Santoni dans son livre : Le Colonie Horticole de St. Antoine - Le bagne pour enfants d’Ajaccio sous le second Empire). Le pouvoir appelle son pouvoir : « la Croissance ».
Vraiment le « Grand Maître » de ce Grand Orient là est inconscient ! Et bien dans la tradition de la thermodynamique ou art de foutre de l’huile sur le feu, comme le « mariage sodomite » attisant l’homophobie et autres divisions de populations, ou les assos anti-racistes qui attisent le racisme !!! Et aujourd’hui tout est comme ça en laïcité.

Avec cette franc-maçonnerie spéculative de 1717, la laïcité est devenu leur religion : la mort de Dieu intérieur remplacé par un Dieu extérieur : GADLU (Grand Architecte De L’Univers), soit une division entre winners et losers ou un combat contre les « infidèles » au même titre que celle des Croisades du temps de Saint Louis. « Peuple élu » contre peuple non élu. Laïcité allant avec la tyrannie de l’égalitaire, chose parfaitement impossible ici-bas :

« La folie révolutionnaire consiste à exiger l’impossible, c’est-à-dire l’infini dans le fini, le bonheur dans les contradictions de la vie mortelle, l’esprit dans la matière et le divin dans l’humain [d’où la confusion actuelle entre général et universel, qualitatif et quantitatif]. Exactement ce même impossible que la grâce nous donne. Car « ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu »... (Gustave Thibon).
« La conscience sacrée [la vraie] EST [comme le Soi] quand les essences jugent des accidents. Inversement, la conscience profane [le soi, l’ego] EST quand on prétend déduire des accidents la nature des essences, et ce mode de conscience peut conduire, soit à l’agnosticisme [le non croyant], soit à des attitudes religieuses appuyées sur les seules perceptions et appétits sentimentaux et sociaux, donc tributaires de la Terre et de formes d’éducation pour ce qui en décide dans les processus mentaux et psychiques », écrit si lucidement Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux. Et la franc-maçonnerie spéculative genre Grand Orient ne s’appuie même pas sur une idée religieuse, elle s’appuie sur son pouvoir renforcé par son système de réseaux ; et n’a que faire de la morale, elle n’en vend au gouvernement en place que pour la façade et le clinquant (la lumière).

Cette Laïcité construite sur le binaire de la technologie informatique actuelle.
Cette franc-maçonnerie est une contre-église, et plus spécialement contre l’Église catholique. Cette franc-maçonnerie et sa Bible du noachisme : Les Droits de l’Homme et du citoyen ou habitants des cités (exit les paysans et habitants des campagnes).
Encore une fois, La Laïcité EST franc-maçonnique et religion, car ces francs-maçons n’emploieront jamais le mot d’athéisme, qui veut dire : incroyance, irréligion, et même panthéisme, soit la doctrine de personnes qui nient l’existence d’un Dieu personnel, donc qui nient l’Instant ou Soi. Je dirais qu’un athée, du A privatif et de Théo (Dieu), ne croit pas en l’Instant ou Soi ou Dieu ou Centrum Centri, et ne croit certainement pas à une vie après la mort !

FRANC-MAÇONNERIE SPÉCULATIVE = CANCER DU POUVOIR.
FRANC-MAÇONNERIE SPÉCULATIVE = VOYEURS


Ce pouvoir se concrétise en 1905 par la séparation de l’Église et de l’État, mais dans la réalité le départ du lavage de cerveau dans les écoles de la république installées un peu plus tôt par le franc-maçon Jules Ferry. Ainsi était fait place net pour les instituteurs, ces nouveaux prêtres laïques. Cette même franc-maçonnerie à l’origine du socialisme ou mondialisme par la création de la Société des Nations et future ONU.
Avant 1789 le gouvernement et les militaires, soit le pouvoir politique et le pouvoir économique, confiaient au pouvoir spirituel les idées et l’éducation. Après 1789 seul le pouvoir économique subsiste : la bourgeoisie, qui regroupe les trois pouvoirs. Et la franc-maçonnerie en souterrain, s’installe sur les cendres de l’ancienne Église, et par là même devient la religion de la République qui a prise sur le pouvoir.
Un ordre occulte ou caché, qui au départ devait avoir une certaine grandeur, il suffit de lire Rudyard Kipling, pour déchoir depuis la fin du 19è siècle et jusqu’à nos jours avec cette lettre du Grand Maître actuel de plaignant auprès d’un autre franc-maçon locataire du Palais de l’Élysée.
Cette Église franc-maçonnique qui se cache, comme honteuse, comme sulfureuse, comme anti-démocratique car cachée au peuple, alors que l’Église traditionnelle est le centre de la vie sociale du village.
Cette franc-maçonnerie anti-démocratique, donc anti-républicaine contrairement à ce qu’affirme dans sa lettre le « Grand Maître » ! Anti-républicaine puisque ne prenant pas modèle sur les Grecs et Athènes, mais sur les Yahvistes et Moïse et le temple de Salomon ! Cette Église franc-maçonnique n’est qu’en lutte contre le christianisme, évidemment jamais contre les Yahvistes puisque les trois quart en compose ses membres, et non plus en lutte contre l’islam ni l’église protestante, c’est pourquoi telles les croisades il est toujours question de combattre l’infidèle : traduisez en liturgie républicaine : « Combat de la Laïcité ». Évidemment on ne combattra jamais l’athéisme ! Et lisant cette lettre du « Grand Maitre », on verra que la religion de la laïcité est la plus fanatique de toutes les religions connues.

Cette lettre du « Grand Maître » de juillet 2013 marque le déclin absolu de la franc-maçonnerie spéculative cancérisée par le pouvoir, parce que désormais, les tireurs de ficelles sont ceux qui tiennent les cordons des Bourses, et que les décisions se prennent dans des « loges » au grand jour telles les Bilderberg, CFR, Fabian Society et autres Trilatérale.

La morale franc-maçonnique est celle du Diable : une esthétique du SENTIMENT nécessairement variable dans la multiplicité indéfinie des situations concrètes, des complexes, des accidents dans l’espace-temps.

Tout le monde donne aujourd’hui de la « bonté ».
Ordure !
LUI SEULE, peut donner et tout est donné.
Des vers, ivres de prétention, « donnent ».
Nous, nous ne faisons qu’apporter SON cadeau.
Ne soyez pas entachés par la « bonté » !
Qu’il n’y ait pas de « bonté » en vous !
Ce n’est pas le ml qui a obscurci le monde, mais le « bon ».
L’homme « bon » qui a fait la charité, qui aide,
que donne-t-il ?
- La mort. Vous, les « bons » qui dites :
« Nous sommes bons » - vous allez expier !
Car la Nouvelle Lumière qui vient
réduira en poussière tout ce qui est faux.
(Dialogues avec l’ange, document recueilli par Gitta Mallasz).


INSTANT - SOI.

L’HOMME CRÉÉ EST SITUÉ ENTRE LE COMMENCEMENT ET LA FIN.
L’HOMME CRÉATEUR SE SITUE ENTRE LA FIN ET LE COMMENCEMENT.
Entre le commencement et la fin est le temps.
Entre la fin et le commencement, l’éternité.
(Dialogues avec l’ange)
La Stargate est étroite : celui qui la franchit avec son corps peut se dématérialiser et rematérialiser, mais n’en demeure pas moins mortel parce qu’il y a un BUT. Celui qui franchit la Stargate en esprit, donc hors du temps chronos, entre dans l’éternité.
Voilà la grande différence entre stargate et Stargate !

À la mort de chaque Instant, tu peux entrer dans l’éternité, dans le monde créateur -
et là, c’est toi-même qui peux lancer l’Instant.
Cela est visible à tous les yeux, et ils ne le voient pas.
La porte est ouverte,
mais la voie est tellement étroite
que ce qui est né, fini, ne peut pas y entrer [d’où la dématérialisation nécessaire dans la Stargate].
C’est le plus grand mystère :
Chaque instant et l’instant de l’Instant sont portes.
IL N’Y A PAS D’« INSTANT SACRÉ ».
CHAQUE INSTANT EST SACRÉ.
AINSI, VOUS VIVEZ DANS L’ÉTERNITÉ
ET DANS LA VIE,
CAR LA VIE ÉTERNELLE UNIT LES DEUX.
Tu es balle et joueur à la fois.
Ne porte plus ton attention sur le commencement.
Le commencement est déjà la fin.
Ce qui commence se termine.
On ne peut plus le changer,
car force et matière sont mises en mouvement.
(Dialogues avec l’ange)


[En haut de page : Bernard Pierre Magnan, Maréchal de France et initié au 33 degrés franc-maçonniques en 48 heures ! Comme quoi ce genre de franc-maçonnerie est une fumisterie de première classe et synonyme de pouvoir ! Document Gallica]
 
 

Dernière mise à jour : 31-07-2013 22:57

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >