Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Sortir de la Norme judéo-maçonnique
Sortir de la Norme judéo-maçonnique Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-05-2014 16:03

Pages vues : 4932    

Favoris : 82

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
cerveau_idee.jpg
 
 
Sortir de la Norme judéo-maçonnique
imposée depuis Saint Louis avec le
concours des Chrétiens.
Sortir de cette dualité de guerres
perpétuelles entre bien et mal,
de guerres perpétuelles dans le
business des armes et de la drogue,
SORTIR DE LA NORME IMPOSÉE.
SORTIR DE L’ÉCOLE MAÇONNIQUE.


Cette civilisation de Normes qui tue l’Essence-Ciel : RÊVER.
 
 
« Le jeu en vaut la chandelle » dit le proverbe populaire. Mais le Pouvoir est l’éteignoir de la chandelle ! Le Pouvoir c’est l’EGO. Saint Louis est un serviteur du Diable quand il veut imposer un « pouvoir juste », un « pouvoir spirituel » ! Nous en subissons toujours le résultat de nos jours. Pouvoir = Cancer. Saint Louis est un des premiers mondialistes.
Une de grande norme à la mode de nos jours est la fabrication d’Al-Qaïda par l’USionistan pour remplacer les méchants juifs bolcheviques de la troïka Lénine-Trotsky-Staline. Al-Qaïda c’est copyright façon Hollywood, façon Phineas Taylor Barnum !
 
Sérotonine et Mélatonine sont responsables des rêves, des EMC (états modifiés de conscience) et des EEC (états étranges de conscience).
La Mélatonine ralentit le travail des organes. Elle apaise le corps en vue de meilleure préparation au sommeil, mais surtout elle favorise le contact avec divers réalités ou dimensions subtiles, l’âme et la conscience.
Quand la Mélatonine entre en action, la Glande Pinéale déclenche une cascade de réactions qui arrêtent, permettant aux visions et aux perceptions propre à la dimension de l’astral de surgir dans nos songes. Mais dans des conditions plus rares, elles apparaissent aussi à l’état de veille.

Comme le souligne si souvent Ramana Maharshi, le Sommeil profond est l’état naturel du Soi ou Instant, donc l’état naturel de la Conscience primordiale ; mais en l’état actuel de cette civilisation, la Conscience primordiale se révèlera perturbatrice pour l’individu ordinaire dans son monde des accidents (monde spatio-temporel), d’où le déclenchement de la PANIQUE ou autres troubles psychiatriques graves pouvant devenir permanents.
Cette Panique ou troubles psychiatriques surviennent à cause de cette civilisation normalisée depuis au minimum des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture et de l’avatar Moïse la Friture et ses « commandements » et ses suites en « droits de l’homme », c’est-à-dire l’ENFER SUR TERRE, LA DUALITÉ BIEN-MAL. La CHUTE, aussi l’organisme de cet humain d’après la Chute ne possède pas d’autre solution que d’interdire les enthéogènes (1) en la synthèse de la pinoline et des tryptamines endogènes psychoactives, afin de se conformer aux normes sociales sur Terre selon la mode du moment pour éviter tout « désordre » psychologique ou plus grave : psychiatrique.

Ainsi notre corps produit des MAO, qui désactivent la chaîne tryptophane lors de l’existence dans le monde des accidents. Elle préservent l’être humain de cet âge du Fer/Faire d’une confrontation dont il n’est pas préparé avec d’autres dimensions, d’autres concepts physiques, que celui auquel il a choisi d’adhérer selon un grégarisme ou consensus communautaire vieux de 10.000 ans et imposé par certains. Voilà pourquoi nous avons, momentanément, perdu l’ÂGE D’OR ; le premier qui commença « à réfléchir », à travailler du chapeau, entraîna tous les autres dans la Chute.

Heureusement que toutes les nuits le Sommeil profond tue l’ego momentanément pour tout de même nous en protéger et éviter la souffrance, et le plus important : maintenir le Soi ou Instant éternel, et limiter l’effet des MAO et des radicaux libres qui engendrent le vieillissement et la mort.
Depuis la Chute ou perte de l’Âge d’Or, notre Soi est devenu le soi avec son s minuscule, là où se trouve la dualité du Bien et du Mal, donc le monde des accidents.

ACCIDENT
[ACCIDENS] [INCONVENIENT] Monde du Courant, du fluide. Accident /survenir : contraire de constant/fluide/éternel.
Quand l’homme se fait de l’absolu une conception qui convient à ses appétits, dans le monde du temps profane (ou spatio-temporel). Fabriquer ou imaginer un extérieur, en oubliant son intérieur. D’où le danger d’une imagination mal contrôlée. C’est aussi ce qui arrive quand on naît : on entre, comme toute Matière, dans le temps profane ou temps des accidents. Il y usure et fatigue : “ l’injure du Temps ” ou thermodynamique.
Le temps profane ou temps visible, celui qu’il y a entre une naissance et une mort. Dés la première seconde après la naissance, le chrono est enclenché, la Chronologie tueuse est au Grand Œuvre.
C’est le monde des êtres gouvernés par la Nature, hors du domaine “ des Dieux ”. Accident, parce que prisonnier de la Matière ; et tout ce qui est organiques : animaux, végétaux, est obligé de manger, de brûler. Les trois règnes sont attaqués par des microbes, et autres maladies, attaqués aussi par leurs semblables. Il faut être vigilant au début de la croissance des choses, et même après. Une fois arrivé dans le monde visible, c’est la tempête du changement qui frappe de tous les côtés. Rien n’est pareil d’un instant à l’autre ; tout bouge tout le temps.
La *Pré-Matière* devenant *Matière* est déjà “ morte ” puisque matérialisée.
Ainsi la vie existait probablement bien avant la Matière, et était peut-être le produit d’un “ champ ” spirituel pré-existant, sorte de TOUT ou “ Grand Livre ” (d’après Rudolf Hauschka).
Le vivant meurt, mais l’inverse n’est pas possible. On ne peut créer du vivant à partir de la mort (sauf dans le mythe de FRANKENSTEIN, Prométhée moderne, héros de Mary Godwin Shelley).
Depuis le “ commencement ” nous faisons tout pour nous faciliter la vie : construire une habitation, se chauffer, se vêtir, cultiver, manger, échanger, chanter, inventer, démolir, réparer, etc. Cela peut aussi s’appeler *Évolution*, mais plus précisément CONFORT, CONFORMISME OU NORME, SYSTÈME.
Dans le temps des Accidents, les gens aiment la nouveauté (on appelle ça aussi la CROISSANCE). Faire vendre un paquet quelconque avec imprimé dessus “ Nouveau ”, ça marche !
La Matière/Forme est conditionnée par 2 jambes ou 6 pattes pour avancer ; le parapluie est conditionné par son maître. Il y a aussi les Accidents des découvertes scientifiques (drame du nucléaire déclenché par les humains).
Mais le plus dur, ce sera de lutter contre soi-même, étant donné que dès qu’il y a naissance, il y a attaque de tous côtés, d’où Accidents. Il faudra lutter dans ce monde des Accidents. Peut-être qu’avant “ la Chute du Paradis ” il n’y avait pas de différences entre Accidents et invisible, parce que c’était l’ÂGE D’OR.

Qu’est-ce que c’est l’ÉVOLUTION sinon le sens purement PHYSIQUE, matérialiste, notamment de l’électromagnétisme : l’endroit des choses en oubliant leurs envers.
Tout homme possède en lui la face invisible des choses (l’Universel), aujourd’hui il ne perçoit que L’ENVERS DES CHOSES (la partie Euclidienne et jalonnée, normalisée). Mais dès qu’il vit son identité ontologique (être soi) en tout son “ vital ” avec l’intérieur des choses, il vit et voit (en Esprit) L’ENDROIT DES CHOSES. Sujet et objet s’identifient, se fondent dans la perception de l’être (Involution), et la dualité disparaît. (Références à Jean Coulonval, Ramana Maharshi)
L’endroit des choses/intuition/induction, ne peut pas se mesurer avec des instruments scientifiques.
La volonté entre aussi dans le monde des accidents, elle sert notamment en Magie ; et noire ou blanche, la frontière est infime comme préviennent nombre de personnes, afin d’éviter les accidents toujours possibles à cause de l'ego.

Le monde des accidents est donc celui du Karma ou loi de Cause-Effet. Depuis ce temps l’humain subit le supplice de la réincarnation pour tenter de se guérir, de se délivrer de l’emprise de l’ego et de son illusion. C’est ainsi que chaque nuit l’individu a la possibilité, la grâce, de se régénérer en franchissant le TROU NOIR ou STARGATE pour aller dans d’autres dimensions, dans l’optique de s’affranchir de ce monde des accidents, notamment par le biais de la chaîne tryptophane.
Ce processus s’accomplit grâce à l’intervention d’enzymes : les IMAO, et de la Mélatonine, de la Pinoline, tous deux métabolisées par la Glande Pinéale en réponse au rythme circadien et à l’obscurité de la nuit.

À quoi sert le « réveil », de Re (deux fois) et veille ? Mais à la survie terrestre (et non la Vie), soit uniquement le maintient de l’inertie collective humaine (sa norme, son grégarisme). En revanche, pendant le sommeil, la Conscience onirique favorise le retour à la Vraie Vie, à la Connaissance et à l’Amour Divin. La Sérotonine est comme leur médiateur.

Maintenant qui dit dimensions dit UNIVERS (au pluriel), car notre Univers est, probablement, né d’un « éternuement » d’un Univers précédent, si on s’inscrit dans la géométrie de la ligne droite et de la Chronologie tueuse (ce serait différend en s’inscrivant dans le RYTHME ou CYCLES). Et le « Big Bang » s’inscrit dans cette opinion évolutionniste : naissance engendrée suite à la collision de deux branes ou membranes (selon l’opinion ou théorie des Cordes). Se rappeler que tout bouge tout le temps et qu’il n’existe que l’Instant ! Ainsi si on parle comme certains de « dimensions temporelles enroulées » on tombe évidemment dans « la machine à remonter le temps ». Or comme déjà écrit, le temps n’existe pas, il n’existe, ou n’est qu’une opinion que si on prend la peine de l’observer, mais alors on sort de l’Instant et tombe dans la dualité sujet-objet ou Chronologie tueuse. De la même manière l’espace n’existe pas, d’où l’idiotie de « l’année lumière » et de sa « vitesse ».
C’est l’ego de chacun qui se projette sur le monde pour tenter de la posséder (de soi-disant le com-prendre), et si certains en croient d’autres à propos de « l’espace et du temps », c’est leur problème !!!

Donc si on imagine temps et espace, il est facile d’imaginer d’autres dimensions, mais certainement pas selon l’actuelle conception de la « physique » par l’humain ! Les « autres dimensions » sont tout simplement celles qui se trouvent DANS LE SOI-INSTANT, là où TOUT EST POSSIBLE, c’est-à-dire L’ÂGE D’OR, LE VRAI SENS DU MOT OR.
Les opinions de Newton et d’Einstein n’étaient pas bonnes, elles n’ont changé en rien le délabrement de notre civilisation. Si elles étaient un minium en accord avec les Lois Cosmiques, nous ne serions pas dans cet état !!!

Les Lois Cosmiques sont par exemple :
FLUIDITÉ [FLUIR] COULER – [FLUX] FLUIDE, COURANT Déployer/Transparent.
Fluidité = Spontané. Le coulant entre les 2 contraires. Le JUS *Électricité*
Ce qui freine n’est pas bon : l’électricité dynamique dans un conducteur métallique chauffe icelui, il y a usure et perte d’énergie en même temps que fourniture/nourriture d’énergie.
Fluidité = Non routine ou pas s’installer. (L’Eau qui dort, le confort).
Ce qui est Fluide est bon : la plante s’oriente vers la Lumière et progresse. C’est un des secrets de l’augmentation (épanouissement).
La Fluidité c’est l’échange é-change de CHANGIER (change tout le *Temps*), l’Eau en passant d’un récipient à un autre récipient change bien de forme, il y a Fluidité.
L’Eau ne résiste pas, et l’échange est présent, l’Eau gardant son caractère d’être incompressible. *Résistance*
Quand il y a maladie ou mauvaise circulation des fluides (aspect acupuncture) : “ Car le dérangement de notre corps ne vient uniquement, exception faite des indispositions mécaniques, que des courants de vie qui ne peuvent librement circuler ” (Cyliani)
Deux modestes exemples de Fluidité : pour “ amorcer ” une pompe, il est nécessaire de verser de l’eau dedans.
Pour “ amorcer ” ce que l’on appelle “ prise de Terre ”, il est parfois nécessaire de verser de l’eau autour du pieu fiché en Terre pour faire la liaison.
La Forme dans le spatio-temporel arrête la Fluidité, ou la contient ! ou encore l’empêche de FLUIR. *Matière* Et quand il n’y a pas Fluidité, c’est crispant ! C'est cristallisé !

TRANSPARENCE
[TRESPARENT] [VITRIN] / FLUIDE
Contraire d’opaque.
Traverser, passer au travers. C’est le passage. *Temps : partie Instant*
La mélodie sur sa route accompagnée par la mélodie seconde ; toutes les deux AVANCENT irrémédiablement, distinctement par l’Art du Contrepoint.
C’est la garantie de la beauté d’une Création.
Transparence de l’Eau, Transparence d’une composition picturale.
Transparence d’une direction d’orchestre : Zarzuela dirigée par le Chef d’orchestre Espagnol Ataulfo Argenta. *Sincérité*
Ce qu’il y a entre. *Âme*
Dans une oeuvre avec le “ voyez l’ensemble ” en Dessin, c’est également le ENVELOPPER et CARESSER, comme le Vent, comme le Feu...
Que les événements de ce Monde prennent leurs “ Places ” en harmonie simplement, en parfait mélange et grande netteté.

Il est facile d’imaginer des dimensions, ou des Univers « mesurant » un millimètre, voir un centième de millimètre ! Qui dit espace dit aussi GRAVITÉ (POIDS), certains ont d’ailleurs inventé le Graviton.

Dans le même cirque on a évidemment nos Trous Noirs, qui sont nous-mêmes (on en est percé de toute part). Ils forment une infinité de dimensions, donc une infinité de « gravitation » ou poids. Par la Stargate nous pouvons nous y rendre : RIEN N’EST IMPOSSIBLE. Alors nous pourrons nous rendre dans d’autres Univers, dans le prochain où se trouve DÉJÀ la « lumière » qui « sera » manifestée...
Ne pas oublier que l’opinion : Longueur, Largeur, Hauteur, est une limite, une NORME de l’humain... Si tout le monde dit qu’il y en a trois, alors il y en a trois... et ce sera la limite... C’est pour ça qu’il existe une police de la pensée, cachée le plus souvent, moins maintenant dans cette civilisation de la démocratie (celle de l’USionistan et de ses droits de l’hommistes et de son OTAN) où tout doit être truqué pour faire fonctionner les Couillons. USionistan issu de 1789 et de sa tabula rasa.

[En références à : La chimie de la Conscience - Le mystère de la Glande Pinéale, de Ka Ren ; Glossaire de M. Roudakoff]


Note.
1. Enthéogène : de En-théo (de Dieu, et Gène pour génération, générer) signifiant « facilitateurs de l’esprit », facilitateurs naturels ou artificiels.


Tabula rasa de Avro Pärt.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 23-05-2014 16:41

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >