Accueil arrow News arrow Dernières news arrow LA CHUTE
LA CHUTE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-06-2014 19:01

Pages vues : 4746    

Favoris : 119

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
maimonides_ennemihuma.jpg
 
 
LA CHUTE
celle décrite dans l’Ancien Testament des Yahvistes,
la naissance de l’ego


Par notre ego, nous sommes des PRIMITIFS,
avec une conscience vigile de veille-sommeil.
 
 
La Vraie Paix, la Vraie Libération, la Vraie Égalité, la Vraie Fraternité ne se trouve pas à l’extérieur dans l’opinion des Couilles en Or et de leurs gouvernements, chez les Yahvistes et leur YHWH ou dans quelques obédiences judéo-maçonniques spéculatives, mais se trouve EN CHACUN DE NOUS, et pas ailleurs. LA PAIX EST NOTRE ÉTAT D’ÊTRE NATUREL, ICI ET MAINTENANT ET DEPUIS TOUJOURS. LA GRÂCE EST TOUJOURS ET N’EST PAS DONNÉE, ELLE EST GRATUITE. Par conséquence, ceux qui imposent par leur ego et leurs opinions leur paix sont des criminels. Et leur système de leur démocratie est une pure dictature déguisée. Tout ce qui impose est dictature, le pire étant l’imposition sournoise comme la démocratie.
 
LA CHUTE : ce monde n’est qu’une illusion, donc le produit de l’opinion de chacun (le ‘je’) grâce à l’ego ou mental de chacun : le corps. Depuis les 10.000 ans de l’Agriculture, le monde, plutôt celui des adultes, HALLUCINE littéralement ; il est illusionné alors que la seule Réalité possible est le Soi-Instant.
Ce monde des 10.000 ans hallucine ce qu’il appel : l’espace-temps ou « réalité » qui n’est qu’un OPINION, un confort, un CONSENSUS ou OPINION fabriqué par la conformité sociale et sa morale normative. C’est cela LA CHUTE, parce qu’elle engendra les SOUFFRANCES accumulées au sein du cœur de chacun au cours de ses nombreuses vies antérieures.

Ainsi nous vivons par conformité une perception fausse, qui nous pousse à adhérer à la pensée unique déjà mondialisé depuis près de 10.000 ans : L'HUMAIN EST ISOLÉ DE LA SOURCE DONT IL PROVIENT POURTANT ORIGINELLEMENT. C’est que qu’explique simplement Ramana Maharshi tout au long de ses entretiens relevés entre mai 1935 et avril 1939.
En effet, PAS DE BUT À ATTEINDRE, LA FÉLICITÉ EST NOTRE ÉTAT NATUREL. Nous n’avons nullement besoin de l’infâme et mensongère trinité de cette judéo-maçonnerie et sa « liberté-égalité-fraternité ». Trinité tellement mensongère que cette judéo-maçonnerie l’a faite inscrire sur toutes ses institutions ! Résultat : une civilisation mortifère qui naturellement disparaîtra lorsque chacun aura retrouvé son état de toujours. Aussi il n’y aura plus besoin d’aucun gouvernement et aucun système de l’étatisme.

La république judéo-maçonnique étant nouvellement acquise depuis 1789, par la force des choses elle devra disparaître tôt ou tard (maintenant, tôt).
Quelque chose de nouveau n’est pas viable, comme la mode et toutes choses qui naissent hors de ce qui est éternel et vrai.

La plupart des gens vivent dans le conformisme ou confort en se reposant sur leurs « dirigeants », ces malades cancérisés par le pouvoir. Parce que la plupart des gens ont perdu contact avec eux-même, alors ils demandent aux autres de les guider, d’où d’ailleurs cette mode du coaching, évidemment lié au fric de ce « monde moderne » ! Autrefois on se faisait « coacher » par le curé de sa paroisse... ou plus récemment par le psychanalyste du coin...

Comment peut-on demander aux autres de nous guider si on a perdu contact avec soi-même ? Voilà pourquoi il y a tant de gouvernements et de violences et de guerres.
L’ego surgit et s’agrippe au Soi (chacun de nous). En s’agrippant à soi-même l’ego s’évanouira. « Jusqu’alors le Sage dira : « Il y a », et l’ignorant demandera : « Où ? » (Ref. R. Maharshi, entr. 132).

RAPPEL : le terme Jehovah ou YHWH ou Yahvé provient de l’opinion de Moïse où un truc extérieur à lui, qui lui aurait dit s’appeler « Je suis » (l’Être absolu est CE QUI EST) ; en trouvant la source, chacun réalise l’état de Conscience absolue ou Centrum Centri. Ainsi le terme « Je suis » correspond bien à la réalisation du Soi-Instant. Le Moïse en question serait un Réalisé, un Adepte ou Bienheureux. Mais, mais, mais, comme la quincaillerie ou système judaïque en fait un truc extérieur, genre : « Tu ne prononceras pas le nom de YHWH en vain... » (Talmud, 3è commandement), ou d’autres opinions comme celles des Chrétiens employant le mot de « Seigneur », il s’agit bien d’un Dieu extérieur, et non du Soi-Instant. Aussi Moïse ne serait pas un Réalisé, mais un vulgaire manipulateur des foules, qui elles, devaient se réaliser si...
Aussi le YHWH en question est bien un PARASITE (au sens où tout n’est que vibrations).
« JE SUIS » est le nom de « Dieu » puisqu’il fait la partie de l’Instant ou Conscience absolue.

Le « JE SUIS » soi-disant répondu à Moïse est la définition même de la TAUTOLOGIE : Je suis ce je suis (et non pas « Je suis celui qui est » comme l’a interprété la théologie chrétienne à partir de Sum qui Sum).
Les mots/maux DIeu et DIable commence par DI : deux fois, donc comme la Tautologie ; et le Principe radical en Alchimie se nomme Rebis : les deux substances Mercure et Soufre et leur racine unique ou seul Principe. DI indique aussi jour (Dies). Mais dans le mot DIable il faut y entendre DIA : élément du grec signifiant SÉPARATION, DISTINCTION, on a bien là déjà le mental à l’œuvre !
Seule l’énonciation tautologique rend justice au réel, non de son unité, mais de son UNICITÉ. A est A et ne peut être autre que A ! LE RÉEL LOGE DANS LE THÈME DE LA TAUTOLOGIE. NOUS SOMME MÊMES DANS LES FRACTALES...

La musique est un parfait exemple de Tautologie du « Je suis ce je suis » : elle est un langage que rien n’éclaire de l’extérieur et qui, si on l’interroge sur sa signification, ne peut que répéter son propre dire ! Rien de plus réel qu’une ÉVIDENCE, parce qu’il n’y a pas plus difficile à concevoir tellement c’est simple... et inconfortable ! Ne jamais oublier que celui ou celle qui cherche bien loin ses lunettes ou son collier de perles rares les a sur son front ou à son cou ! La simplicité c’est ce qui est proche, ici et maintenant, et qu’on va chercher à l’extérieur, si loin...

Monde de l’ego ou monde du spatio-temporel : monde des accidents (monde du fluide ou du courant, monde des errements du mental).

Nos RÊVES n’appartiennent pas au monde des accidents, parce qu’il se foutent de l’ego. Cet ego diabolique qui nous condamne à une perception et une opinion restreinte ou idée reçue.
Le monde des accidents est pure illusion provoquée par nos cinq sens : nous hallucinons ce que nous appelons « réalité ». Nous avons même inventé une certaine perspective géométrique, évidemment période plein pot de la Renaissance Galilée & Cie. Voir les représentations picturales AVANT cette époque. Aussi la simple impression de « relief » (qui fait du business depuis la découverte du cinéma), ou du volume, est une pure construction de l’ego ou mental, comme l’explique Ramana Maharshi.

Monde des accidents, parce qu’irréel, comme tous les objets ou choses ou êtres qui le composent, donc le ‘je’ ou ego est irréel puisque constituant l’objet (dualité sujet-objet). Lorsqu’on élimine l’irréel, la Réalité subsiste. « Quand une corde est prise par erreur pour un serpent, il suffit de détruire la fausse perception du serpent pour que se révèle la vérité. Sans l’élimination des fausses perceptions, la vérité n’apparaît pas » (entr. 25).

Comme le TEMPS, ce monde n’existe que parce qu’il y a quelqu’un pour l’observer !
Mais « qui est apparu en premier ? La conscience d’être ou la conscience du monde ? La conscience d’être est toujours là. Elle est éternelle et pure. La conscience du monde apparaît et disparaît. Elle est transitoire...
Le monde est le produit de votre mental. Connaissez d’abord votre mental et ensuite voyez le monde. Vous réaliserez qu’il n’est pas différent du Soi » (Ramana Maharshi, entretien 53).

« La conscience du monde apparaît et disparaît. Elle est transitoire », c’est pourquoi l’évolutionnisme des Yahvistes et des religions du Salut et des Couilles en Or est une illusion. Le « progrès » ou progression ou croissance est pure illusion et business des Couilles en Or et de leur sacré « Pouvoir d’Achat ».

Hallucinant la « réalité » que nous créons, il est normal qu’il existe une quantité indéfinissable d’autres dimensions tout aussi « réelles ». On peut même les comparer à des chaînes de télévision : nous sommes ici branché sur le canal « Normal ». Dans le domaine du rêve, l’éveil paradoxal permettrait la faculté d’intercepter simultanément n’importe quel canal, ou programme issu notamment de l’Instant ou Centrum Centri : c’est ça la Douleur absolue provoquée par la brusque arrivée de la Conscience quand on n’y a pas été préparé et qui peut conduire à la folie : « Depuis combien de temps est-tu fou ? Depuis que je sais, répondit... »

L’ego ou mental est la Chute, puisqu’il y a création de la dualité sujet-objet, ce qui décrit bien l’Ancien Testament : « Vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des Dieux qui connaissent le bien et le mal » (Genèse 3, 5).
TRÉPAS : trois pas ou dimension dans laquelle le corps ou ego meurt laissant la place au Soi-Instant.

Vous savez que vous ne savez rien. Découvrez ce qu’est cette connaissance. Cela est la Libération (mukti). Ramana Maharshi, entretien 12.

Dans le sommeil profond vous existez ; au réveil, vous existez toujours. C’est le même Soi dans les deux états. Ce qui fait la différence est seulement la conscience et la non-conscience du monde. Le monde apparaît avec le mental et disparaît avec lui. Ce qui apparaît et disparaît n’est pas le Soi. Le Soi est différent, il donne naissance au mental, le soutient et le résorbe. Ainsi le Soi est le principe sous-jacent. (Ramana Maharshi, entretien 97). Ramana ajoute que l’individu est malheureux parce qu’il confond le mental et le corps avec le Soi, et cette confusion est fausse connaissance. Le résultat de l’élimination de cette fausse connaissance est la Réalisation du Soi-Instant.


[En haut de page : avec Moïse, un autre emmerdeur et ergoteur juif : Maïmonide, qui ira jusqu’à influencer le siècle des perruques poudrées et par là même nous produira 1789 et les Juifs bolcheviques de 1917, jusqu’au capitalo-socialisme de nos jours. Maïmonide ou l’Aristote juif]
 

Très bonne vidéo de Vincent Reynouard sur le drame d’Oradour et les mensonges sur l'histoire de la seconde guerre mondiale.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 12-06-2014 19:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >