Accueil arrow News arrow Dernières news arrow PRINCIPE DE LA DÉMOCRATIE
PRINCIPE DE LA DÉMOCRATIE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-01-2015 17:27

Pages vues : 5193    

Favoris : 56

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
je_suis_dieudonne.png
 
 
PRINCIPE DE LA DÉMOCRATIE

Les envahisseurs,
ces êtres étranges venus du
« siècle des lumières » et
des compas-équerres.
Leur destination : la TERRE.
Leur but : en faire leur univers.
Belenuntia (1) les a vus.
Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre,
le long d’une route de campagne,
alors qu’il cherchait un raccourci
que jamais il ne trouva.
Cela a commencé par un champ en friche,
et par un homme que le manque de sommeil
avait rendu trop las pour continuer sa route.
Cela a commencé par l’arrivée des
judéo-francs-maçons spéculatifs du Grand Orient de France,
tous habillés d’un cache-sexe blanc.
Maintenant, Belenuntia sait que les
républicains et judéo-maçons sont là,
avec leur laïcité et leur « droit au blasphème »,
et leurs sionistes,
il sait qu’ils ont pris forme humaine et qu’il
lui faut convaincre un monde robotisé par
la démocratie que le cauchemar
a déjà commencé.
 
 
Les envahisseurs, ce sont l’étatisme républicain,
les véritables fabricants de terroristes.
C’est l’étatisme de l’Empire USionistan qui fabrique
la haine dans le monde actuel ; les cancéreux du pouvoir
qui beugle le mot « haine » alors qu’ils ne savent même pas
QUI ILS SONT ! L’expression infâme de l’après 11/09/2001
« la guerre au terrorisme » est elle-même une incitation à la haine,
une division entre winners et losers comme cette division
« peuple élu » et la masse de non élus.
Mais non, les cancéreux du pouvoir et fomenteurs de la haine
et des divisions ne comprennent pas : ils sont hélas ignorants.
CE SONT EUX LES ENVAHISSEURS.

Voir aussi la page : Libre pensée ou liberté d’expression
 
 
Les envahisseurs, ce sont typiquement LES ABUS DE POUVOIRS de tous étatismes, républicain comme monarchie. Mais honte à la pourriture républicaine et judéo-maçonnique qui depuis 1789 ne sait que DIVISER, FOMENTER LA HAINE. Ces père-la-morale maçons qui décident de ce qui est bien ou mal. Infâme, anti humanité et manipulateurs d’humains qui façonnent les circuits neuronaux des masses dès l’enfance : le juste et l’injuste, le pur et l’impur, etc. QUE DES DIVISEURS ET POURVOYEURS DE HAINE QUI N’ONT ABSOLUMENT AUCUNE BASE OBJECTIVE. L’objectivité ici sur Terre ça n’existe pas, il n’existe que la tyrannique opinion de l’étatisme républicain.
Ainsi, la question (des actuels moutons « On fait quoi ? » est désormais : « À quel degré et comment un humain est conditionné, et par qui et par quoi, et surtout DANS QUEL BUT. Et si cet humain en prend conscience, s’il réussit à s’en affranchir un peu, alors il s’approche de la libération ». La libération ne peut venir que de l’intérieur, jamais de l’extérieur. Mais les cancéreux du pouvoir le savoir plus ou moins ; ainsi le problème reste dans quelle mesure et comment on peut manipuler sa faiblesse pour mieux dominer l'être humain et pour l’exploiter.

Comme écrivait Jean Coulonval : « En triomphant, la libre pensée signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d'accord. Le pouvoir du peuple est un bluff, et les régimes d'assemblée, si subtil que soit leur dosage, n'ont pu tenir que parce que les sociétés secrètes exerçaient occultement, en usant habilement de tout le clavier des appétits économiques des individus et des groupes, le pouvoir métaphysique qui avait été abandonné par la royauté officielle ».

En républicanisme : vous réunissez au minimum deux personnes, vous leur demandez d’exprimer leur opinion : sur la politique, puis sur la religion. Au bout de cinq minutes revenez avec une boîte de secourisme ou appelez la police !

Le principe de la « démocratie » est la manipulation : il s’agit de guider les masses à l’intérieur d’une fausse représentation de la réalité (illusion sur illusion) qu’on peut facilement construire à l’aide des technologies et des médias surtout, de manière à porter les masses où l’on veut.
Par conséquent une définition de la démocratie pourrait être :
La démocratie consiste non pas en un gouvernement qui fait ce que la majorité veut, mais en un gouvernement qui convainc le peuple à accepter ce que le gouvernement ou étatisme veut. Nous sommes dans une société pyramidale comme la pyramide sur le billet de un dollar : les masses inconscientes orientées par une « élite » soit des malades du pouvoir, car le pouvoir détruit l’humain à cause du mental.
Comme la démocratie consiste à manipuler les masses pour obtenir du consentement au « suffrage universel », cette société sera profondément conformiste (voyez le ‘phénomène Charlie’), normalisée à la mode judéo-franc-maçonnique des compas-équerres (compas-guerre) et de leur géométrie de la ligne droite (évolutionnisme). Une société du Nouvel Ordre Mondial hautement hiérarchisée, automatisée, mécanisée et fonctionnement sur la base de la pensée unique, ou du moins d’une étroite variabilité, des connaissances, des besoins, des comportements. Pub  commerciale et propagande politique sont identiques : VENDRE, orienter le choix des consommateurs… et des électeurs, guidés aux moyens des mêmes techniques. Les plus riches en politique se payeront les meilleures « campagnes » et seront élus.

En ce qui concerne le « phénomène Charlie » de ce début janvier 2015, nous entrons probablement dans une nouvelle « affaire Dreyfus », soit une très haute division de l’Occident et jusqu’au Moyen et Proche Orient, d’où d’ailleurs la totale illusion que renvoyait la brochette de chefs d’États au défilé républicain du dimanche 11 janvier 2015 tentant de « recoller les morceaux » à la mode du républicanisme. Une brochette d’assassins, de menteurs et manipulateurs et de cancéreux du pouvoir renvoyant la puanteur républicaine. « Nos salauds alliés de l’OTAN » comme l’exprime si bien cet article de Résistance 71.
Diviser pour régner ou « choc des civilisations »… Bref, institutionnaliser  la peur comme le firent les républicains en 1789 et les Juifs bolcheviques en 1917 en Russie.

La démocratie étant principe de manipulation comme exprimé ci-dessus (information/désinformation), il n’est point étonnant que l’attentat de Paris du 7 janvier soit fabriqué par l’USionistan et sa CIA ou autres « agences à trois lettres ».

Il est devenu vital de s’échapper de ce monde complexe, dominé par les « processus globaux » en fausse religion, anti Yôkai, anti Gnomes, anti Ondines, bref, anti Élémentals. Seul le « Connais-toi toi-même » permettra de se passer de tout gouvernement parce qu’alors les êtres humains seront assez éveillés pour rayonner tout seul, créer un ACCORD NATURELLE ENTRE-EUX qui balayera définitivement la tyrannie de l’opinion née autour de la Renaissance et qui a atteint son sommet en 1789 jusqu’à nos jours.

Il est devenu vital ici en Occident de sortir de l’évolutionnisme de la religion d’Israël qui contamine tout. Parce que nous sommes entré en guerres de religions depuis le début du 20è siècle.

La pourriture humaine, et donc la division est déjà à l’ouvre : des numéros de Charlie Hebdo se vende jusqu’à 2010 euros, et le Charlie d’après attentat oscille entre les 9 à 250 euros. Les morts sont là, aussitôt les charognards arrivent, c’est bien connu !


Les attaques de l’étatisme républicain visent à constamment discréditer la source de l’auteur de la contre-information sur le plan de la moral à la mode du moment, par des insinuations d’immoralité idéologiques prenant les gens pour des cons, ou par des associations (on dit aujourd’hui ‘amalgame’) destructrices comme : terroristes, nazis, fascistes, communistes (du temps de l’URSS). Il suffit de se rappeler du debunking du révisionnisme ou du négationnisme, avec interdiction de remettre en cause la « vérité » du républicanisme.


Voir aussi cette page sur la monstruosité de l’ego pouvant emprisonner certains en Occident. Un ego tellement puissant, tellement « Têtes raides », qu’il sera le terrible Karma de ces personnes.

Voir aussi la page : La Ligue des Droits de l'Homme met en garde contre la perte de libertés



Note.
1. Rappel : le thème développé dans la série télé « Les envahisseurs » est universel et peut aussi concerner « les microbes » (voyez La guerre des mondes, du génial H.G. Wells). Ici Belenuntia est le nom gaulois de la Jusquiame (employée en Homéopathie : Hyoscyamus niger), il s’agit d’un Dieu guérisseur comme Bélénos, équivalent gaulois d’Apollon (voir apollinaris, nom de la Jusquiame en latin, et herbe de sainte Apolline en français). Un Bélénos plus proche selon moi d’Imothep que d’Apollon trop proche de l’opinion de la Rédemption ou religions du Salut…
Cette plante a été utilisée depuis la nuit des temps pour ses effets hallucinatoires. Ce terme peut être issu du substrat pré-indo-européen du nord de l’Europe, et a été réinterprété en ‘herbe de Bélénos’ par les Celtes. (Réf. Dictionnaire Français-Gaulois, de Jean-Paul Savignac).
 
 

Dernière mise à jour : 14-01-2015 17:52

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >