Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Trou/True/Trau
Trou/True/Trau Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-06-2015 18:44

Pages vues : 3769    

Favoris : 65

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Assassiner, Banques, Bombes, Bourgeois, Cacapitalistes, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, Cinéma, Crottasocialistes, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Dualité, Dynamite, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Forêt, France, Gadlu, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Haine, Hébreux, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Maffia, Magie, Manipulation, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Musiques, Nature, Obnos, Occulte, Oligarchie, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, Renseignement, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Spirolution, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tétéphone, Thermodynamite, Touta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Vide, Volonté, Walt Disney, Yahvé, Yankee, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Trou/True/Trau
Le TROU en anglais et en celtique
soit la STARGATE
la VÉRITÉ
l’INSTANT ou SOI


VI(D)E ou VIE du D potentiel, le D de Dette (avoir-croissance)
 
 
Le Trou est la SIMPLICITÉ [simplece], soit l’ENSEMBLE (Point Focal). Trou ou Simplicité s’apparente à l’Origine. Elle vient dès la première fois en un seul coup, selon certaines Circonstances ; sinon il faut tout démêler pour retrouver la Source de la Simplicité.
« Seule l’abondance mène à la clarté, et c’est dans l’abîme que demeure la Vérité ». Vers de Schiller, cité par Werner Heisenberg dans ‘La Partie et le Tout’.
SINCÉRITÉ : qui serre au plus près, donc qui se rapproche du Tout, du Point Focal.
SINGULIER : le Point Focal ou l’ensemble.
VÉRITÉ : Uirotus en gaulois. Force terrestre (espace et temps) redevenant concentré dans l’Origine, dans le Point Focal. Sur le Sentier aller VERs les arrangements cosmiques (IT) sur Terre (E Trinité).
Le TROU TRUE du TROUVÈRE, le Troverre ou Trouveur comme l’Ouvreur-Ouvrier : ceux qui voient le TROU-TRUE, soit la non-dualité terrestre.
Enfin, beaucoup de choses ont tendance à vouloir passer à travers un Trou, une Stargate…
UNIVERS > UNIVERBE > LE TOUT LE TROU ! Pas d’autre monde que celui de l’Un.
Le chef des Dieux c’est Dieu (le TROU) puisqu’il est infini. S’il y en avait 2, chacun serait limité par ce qui le distingue de l’autre, aucun ne pourrait être dit infini. C’est le seul UN, tout le reste est DOUBLE !
 
TRUE - VÉRITÉ : transmutation de l’ego pour aller vers la Simplicité, l’Amour (du A privatif et Mort : privation de mort). True ou Vérité et Amour ne sont qu’UN. Amour ou résister aux accidents du monde des accidents, donc résister à « l’amour du pouvoir » (le cancer de ce monde). Il ne faut pas se fier au stoïcisme ou héroïsme qui ne sont que des superbes pièges de l’ego.

Comme déjà exprimé de nombreuses fois sur le site, l’opinion « inconscient collectif » de C.J. Jung ou la Noosphère d’un Teilhard de Chardin sont à jeter. Comme disait Olivier Brachfeld (1928-1967) : « Ce n’est pas nous qui avons des rêves, ce sont les rêves qui nous ont… ». Je suis entièrement d’accord, et en cela je rejoins aussi Rudolf Steiner et sa « balance » Lucifer-Ahriman. Steiner qui énonce ce principe d’importance : « Dès que nous sortons du monde physique, nous voyons régner la loi de la métamorphose, et non plus celle de l’immobilité ». « Immobilité » que je nomme OPINION. Mais Ramana Maharshi dans l’entretien 399 dit que rêve et éveille sont tous deux, dans l’absolu, irréels.

- Maharshi : C’est comme l’homme qui cherche à satisfaire ses désirs dans le rêve par les créations du rêve. Il y a des objets dans le rêve, il y a des désirs et il y a la satisfaction des désirs. La création du rêve a autant d’utilité que le monde de la veille et cependant le rêve n’est pas considéré comme réel.

- Maharshi : La faim du rêve ne peut être satisfaite que par la nourriture du rêve. Les besoins du rêve ne peuvent être satisfaits que par des créations du rêve.

Le TRUE ou TROU c’est le TAO, l’unique Réalité sous-jacente à tout. La Vérité ne peut être qu’une.

La conception de « l’inconscient collectif » de Jung ou Teilhard de Chardin est identique à celle de Freud, ce qu’ils nomment « inconscient ». Et plonger dans cet « inconscient » pour « faire ressortir les matières refoulées » n’est pas la recette idéale. « La confiance qui pousse les psychanalystes à croire que tout s’arrangera ipso facto part de la conception naturaliste, mécaniste, qui est au fond de la doctrine freudienne » (lettre du 29 mars 1949 de Rudolf Allers à Louis Jugnet, dans le livre de ce dernier : Un psychiatre philosophe - Rudolf Allers ou l’anti-Freud). Cette conception d’un Tout dont l’humain connaîtrait tous les secrets est le rêve de tous matérialistes, de tous judéo-maçons spéculatifs modernes.

Un exemple de Réalisation du Soi donné par Allers à une personne qui le consultait : à un patient qui lui disait : « J’ai une grande maison, elle est en ruine ». Allers répond : « Utilisez les pierres, ou les briques, pour vous bâtir une petite maison solide », c’est-à-dire s’adapter en définitive à l’Instant, à la SIMPLICITÉ que la vie offre.

TOUT EST DANS TOUT, TOUT EST LIÉ, TOUT EST DANS LA TÊTE. Le temps n’existe que s’il y a une personne pour l’observer, il est donc dans le mental. Et depuis le 20è siècle nombre de chercheurs qui ne sont pas Alchimistes admettent que l’observateur, l’opérateur, affecte le résultat de l’observation, non seulement parce que tout est lié, mais parce que c’est le domaine de la dualité sujet-objet, ce qui élimine tout objectivité. Et ceci s’applique aussi bien à notre vie de tous les jours qu’aux expériences scientifiques. Toute observation et toute « réalité » dans le monde spatio-temporel n’est que subjective (contenu dans le mental), puisque le mental de l’observateur va déterminer ce qui va être vue, le résultat sera SON OPINION (il opine du chef, de la tête). Ainsi, lorsqu’un ou deux observateurs sont d’accord sur leur opinion, on peut par exemple parler d’INTERSUBJECTIVITÉ plutôt que de « réalité » qui n’est pas objective mais simple opinion. L’UNIVERS N’EST COMPOSÉ QUE DE CONSCIENCE, DE SAVOIR, DONC DE « VIDE » (le Vacum ou Divinité absolue, l’Infini : no limit).

Ainsi l’Univers, la Conscience, ne peut pas se situer « dans un endroit particulier », et encore moins sous le crâne d’un humain ! La Conscience,le Soi, ou TAO, Vérité-True est partout : le Centre est partout et la Circonférence nulle part ! La Conscience est comme les Sucres (effet domino) : le probable ou possibilité à l’infini se situant dans les trois états à droite du croquis ci-dessous. Le Sucre considéré comme particule.

 
 

C’est pourquoi on ne peut pas mesurer ni analyser le phénomène à partir du monde des accidents, ou monde du soi-disant « éveil ». La Conscience est non localisable, en dehors de la dualité sujet-objet. La trame de la Conscience est LE VIDE. Le Vide qui est la Source du monde physique ou des accidents (monde spatio-temporel) et aussi Source de la Conscience. La non-localité c’est l’absence de dualité. Toute chose est une forme de Vide (espace). Il n’y a pas « d’inconscient collectif » à la Jung-Freud-Teilhard etc., chaque Sucre-particule (Conscience) englobe tout le « Dragon » ou ‘Espace’ (effet domino), puisque chaque Sucre est un Infini dans l’Infini !

Toute matière, y compris les cellule, molécules et atomes de notre corps, est composée de 99,9999% de Vide, un Vide rempli « d’énergie et d’information » provenant du Tout ou non-dualité, non-local, comme cet Univers est saturé de Conscience et donc d’énergie. Ainsi notre ADN est toujours en contact avec tous les possibles de la non-dualité. L’ADN transmet directement, sans temps ou localité via « des Sucres sur le Dragon ». RAPPEL : le Dragon est le Gardien des trésors cachés, donc de la Conscience, et comme tel l’adversaire ou ego qui dont être dompté pour avoir accès à cette Conscience ou Trésor. Un Dragon bien-sûr ni terrestre ni céleste, il est UN ! D’ailleurs la légende de Siegfried confirme que le Trésor gardé par le Dragon n’est autre que l’immortalité, le Soi-Instant.
Le Dragon image de l’Eau primordiale ou Œuf du monde : le Verbum ou effet de la Cause à jamais cachée. La Vraie Télépathie (sans mot/maux) bien avant la parole est le « Verbum » du mental.
« Les six traits de l’Hexagramme K’ien figurent traditionnellement les six étapes de la manifestation, depuis le Dragon caché, potentiel non-manifesté, non-agissant, jusqu’au Dragon planant, qui fait retour au principe, en passant par le Dragon dans les champs, visible, bondissant et volanté » (Dic. des Symboles, de J. Chevalier et A. Gheerbrant).

Le Dragonnier ou « dompteur de SON Dragon » est celui qui dompte, apaise l’ego qui se prenait pour Dieu, et ainsi il se retrouve ‘face’ à Dieu (son Reflet). Le Dragon C’EST NOUS.

L’INSTANT EST LA CONSCIENCE, LE SOI, LE TAO, TRUE.
Là dedans il n’y a ni passé ni futur, pas de commencement ni de fin, pas de séparation entre moi et l’autre, ou entre soi et non soi. Tout est dans tout ou tout est lié. C’est l’Unité ou Non-dualité. Instant éternel qui EST LA CONSCIENCE.

L’EAU PRIMORDIALE AU CENTRE DE LA STARGATE permet effectivement de déplacer ce que l’on désire. C’est là que l’on parle de TÉLÉPORTATION. On parle de « Point Zéro », donc de Point Focal, non-duel, où « se trouve » les informations à l’infini. Des études ont été réalisées en Chine, à l’institut aérospatial d’ingénierie médicale de Pékin, et contrôlées en aveugle et double-aveugle. Des enfants et jeunes adultes doués de bonnes capacités intuitives auraient pu téléporter sur une dizaine de mètres de petits appareils de radio, du papier photosensible (rapport à la Camera De La Warr), des montres mécaniques, des insectes vivants. Les tests furent filmés et photographiés avec des appareils à prise de vues ultra-rapide. Des objets tels que pilules, allumettes, noix, éponge, insectes vivants, etc. ont été sortis d’enveloppes, de bouteilles fermées et de boîte avec couvercle vissé, sans que ces contenants aient été brisés. Les enregistrements vidéos montrent, comme dans Stargate SG1 ou Star Trek, la disparition soudaine des objets et leur réapparition ailleurs, à l’extérieur du contenant où ils étaient enfermés. « On a parfois l’impression que l’objet se confond avec l’enveloppe de ce qui le contient. Les insectes téléportés restent vivants, mais l’amplitude et la fréquence radio des petits postes de radio téléportés changent pendant la téléportation : ils sont comme momentanément imperceptibles pendant la téléportation, comme s’ils étaient « ailleurs », ce qui correspond à l’effet spécial dans Stargate SG1 où le corps est décomposé en Rien ou être recomposé dans l’Instant quelques distances ailleurs. Bref, la Stargate, C’EST LA CONSCIENCE. (Réf. Mort ou pas ? de Dr Pim VAN LOMMEL).

Notre monde ou monde des Accidents n’est qu’un passage, une dimension, un état de conscience à un autre. Le corps ou vaisseau ne sert qu’à faciliter la réception de certains aspects de notre Soi-soi ; c’est pour cela que l’ADN non codant et le DMT jouent un rôle dans le processus (voir les pages : Osmose avec l’âme de la Pierre, et Noise or Moses la Friture en Holocauste, et La Glande Pinéale).
Notre Conscience n’ayant rien à voir avec l’espace-temps, et donc avec « la vitesse de la lumière », elle est capable d’ANTICIPER LES ÉVÉNEMENTS : LA PARTIE EST COMME SUPÉRIEURE À LA TOTALITÉ. Ce qui prouve « qu’il y a quelque chose » (une ‘Intelligence’), mais ce ne sont que des mots/maux.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 06-06-2015 19:06

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >