Accueil arrow News arrow Dernières news arrow République = société fasciste
République = société fasciste Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-11-2015 22:55

Pages vues : 4108    

Favoris : 106

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Communisme, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dualité, Esprit, État, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paysan, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
République = société fasciste
comme l’Empire USionistan et ses
fascistes oxydentaux-oxygénés


Bravo les perruques poudrées et autres philosophistes et banquiers juifs pour la destruction de notre Terre, et l’instauration du règne des winners (compétitivité).

Page importante sur ces Occidentaux qui chient partout leur démocratie et foutent leur merde partout et qui polluent tout. Et après, ils chient leur COP21.
 
 
Je ne suis ni Charlie ni COP21, ces tyrannies de l’opinion.

 
Voir aussi l’autre importante page : Élite = Meneurs-Menteurs Mondialisme, où il est question de la grande division Païens-Religions du Livre, identique à la division actuelle entre winners et losers.

FASCISME : dogme politique à principe de totalitarisme et d’autorité, de hiérarchie, de nationalisme, sur des structures capitalistes. Je l’appel le capitalo-socialisme, et c’est la république actuelle réinventée en 1789. Le fascisme hitlérien, italien de Mussolini, le socialisme des 74 ans de l’URSS, le républicanisme vendu à toutes les sauces regroupées sous le nom de « démocratie » sont des totalitarismes, des « ismes ». Le dernier exemple de fascisme, après « l’opération Charlie » de janvier 2015 à Paris est l’opération COP21, destinée à pratiquer l’eugénisme sur Terre pour supprimer sournoisement 80% DES TERRIENS NON RENTABLES, tant la planète devient de moins en moins vivable, notamment à cause des perruques poudrées du siècle dit « des lumières » et de leurs riches amis banquiers juifs.
Actuellement pour les cancéreux du pouvoir, le mot « fascisme » comme le mot laïcité leur sert d’inquisition pour clouer au pilori ceux qui n’entre pas en religion du capitalo-socialisme.
FASCISME = MENSONGES GÉNÉRALISÉS.
DÉMOCRATIE = FASCISME tant ce mot est un fourre-tout, puisque le nazisme se disait démocratique (Hitler a pris le pouvoir avec 95% de voix), le socialisme ou communisme se dit démocratique. Depuis 1789 tous les régimes se disent démocratie. C’est devenu le Graal, la glu formidable pour attraper les masses comme des alouettes.
De même le mot « fascisme » dont la propagande communiste de l’URSS se servait pour désigner des constellations mentales aussi différentes que le fascisme de Mussolini, le nazisme d’Hitler, le régime de Franco, de Salazar, etc. en y ajoutant le gaullisme… (en référence à Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux).

FASCISME = CAPITALO-SOCIALISME ou combinaison du capitalisme et du totalitarisme. C’est donc une société de technologie, car qui dit technique dit grands moyens financiers et grand système technocratique (pensez à l’Union européenne).
 
Bientôt un Ministère de la Rentabilité Humaine (le MRH sous la direction d’une fédération de banquiers) pour décider qui doit vivre et qui doit passer à la casserole (voir le film Soleil Vert).

Le nazisme, le fascisme, ce sont des Super Grégarisme : rituels de masses, des messes noires liées par le sentimentalisme, l’attentat à Paris en janvier 2015. Un Super Grégarisme amplifié car touchant le milieu des journalistes et des médias, et par la même la fameuse « liberté d’expression », qui, en triomphant, signait son arrêt de mort, puisqu’il est évidemment impossible pour le moindre système politique étatique de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord.
L’attentat de janvier 2015 est sa publicité, très claire, nous annonçant la civilisation prochaine, celle du Nouvel Ordre Mondial. Une pub en forme de packaging de « la bien pensance » des « gens de biens »avec exacerbation de la division ou dualité bien-mal, winner-loser.
Le principal événement de janvier 2015 est l’arrivé de la propagande du pouvoir, digne du stalinisme prenant son essor juste après la terrible guerre civile en URSS. Nous n’avions pas ce genre de propagande d’État dans les années 1950-60, quand la France était encore un Jardin. Comment ne pas être surpris par le mensonge invraisemblable et l’aplomb avec lequel tout ceux qui nous mettent à l’Inquisition nous vendent leurs « valeurs de la république » ? Aurions nous oublié que depuis Napoléon III et 1871 nous sommes hélas en république ? Aurions nous oublié l’arnaque du « suffrage universel » ? Qui a inventé le capitalo-socialisme, et après vient pleurnicher sur ses morts et sur le malheur de ceux qui maintenant en tirent profit ?

RAPPEL : Chez les Charlie, on peut taper sur les Musulmans, surtout sur les Chrétiens, mais jamais sur les Juifs !!! Tout symptôme du Nouvel Ordre Mondial !

L’attentat de Charlie Hebdo de janvier 2015 fut l’affiche parfaite, qui fait froid dans le dos, d’un régime totalitaire dans toute son horreur. Ce ne fut qu’un pas de plus vers le fascisme international depuis l’après 1945. OUI, HITLER A GAGNÉ LA GUERRE. LA « VICTOIRE DES ALLIÉS » C’EST ADOLPHE HITLER. Et les masses ne se rendent compte de rien. Comme dit souvent Pierre Hillard dans ses conférences, tant qu’il y a de la bouffe dans le frigo, personne ne bougera ! Donc les gens ne fonctionne qu’au ventre et au bas-ventre… Donc au corps, à l’ego le plus dur, au mental ou sentiment.

Tout le jeu de propagande du républicanisme actuel va nous vendre la situation géo-politique dans l’immédiateté, Soit l’envers du Soi ou Instant, l’envers de la Spontanéité. Cela s’appel la stratégie du choc, donc L’ENVERS DE PAN ET SA PANIQUE, Et effectivement quand il n’y aura plus de bouffe, non seulement dans le frigo, mais aussi au supermarché, ce sera la Panique, la peur de crever avant l’heure ; donc l’envers du sens du mot PANIQUE et PAN quand surgit, dans l’Instant, la Conscience totale, l’éveil, la Connaissance, créant la Panique parce qu’il n’y a plus de possibilité de recul, plus de possibilité d’a-viser : suppression de viser, ON EST LA CIBLE, ON EST L’INSTANT, ON EST LE JE SUIS CE JE SUIS. Plus de dualité.
Mais la perversité de tout pouvoir ou de toute chefferie, et la perversité du mental, est effectivement la STRATÉGIE DU CHOC, avec un événement très violent pour conditionner les masses, ainsi elles n’auront pas le recul nécessaire pour a-viser ou protester.
Or dans le vrai sens du mot PAN et PANIQUE, s’il y a effectivement panique pendant un moment, ensuite c’est l’éveil, la Félicité.
Or dans la Stratégie du Choc, qui ne peut être qu’ARTIFICIELLE, PARCE QUE PRÉPARÉE, DONC PENSÉE PAR LE MENTAL, on propose la Super Carotte après le choc. C’est typique de la torture dans l’Inquisition, ou dans tout système répressif lié à l’étatisme et ses « services d’ordre » (armée, police, justice, psychiatrie). Dans le choc les gens sont près à accepter n’importe quoi POUR SURVIVRE, alors que sans choc ils continuaient à dormir. Ainsi la Stratégie du Choc n’entre nullement dans l’immédiateté de l'éveil ou non-dualité, car liée au mental, à la préparation, comme l’indique le mot STRATÉGIE (de sens essentiellement militaire et mercantile).

La division antique Païens-Judéo-Chrétiens est la même que celle de ce hui : les gentils et les méchants terroristes, à savoir les « djihadistes », il n’y a pas si longtemps c’étaient les « brigands » (les Vendéens). Et plus proche de nous dans les années 1930, en Europe c’étaient les Juifs. Comme c’est la division winner-loser, les cancéreux du pouvoir actuel considèrent que, qui dit losers dit à jeter, non conforme, comme on jette maintenant un produit à date de péremption programmée pour maintenir le niveau d’emploi dans les usines. Les losers er autres « brigands » son « non-recyclables », alors à la déchetterie et que ça saute ! On brûlait les sorcières autrefois, ou considérées comme telles, donc les Païennes… Ne pas oublier aussi que LE POUVOIR BOUFFE TOUT, RÉCUPÈRE TOUT.
Mais il y a pire : ces malades cancéreux du pouvoir ne se pose JAMAIS la question du pourquoi ces mouvements extrémistes : QUI EST EXTRÊMISTES ? LES OCCIDENTAUX OU LES MUSULMANS EXTRÉMISTES ? Alors que les Occidentaux ont les millions et des millions de morts sur la conscience, pour ne citer qu’un exemple, se souvenir de l’ethnocide des Peuples Du soleil par les conquistadors espagnols et portugais au nom de leur religion, mais plus surement pour s’emparer de leur Or et en faire de la marchandise et des bénéfices par l’esclavage.
L’Occident est directement responsable de centaines de millions de morts depuis la Renaissance, et même depuis Saint Louis et les Croisades. L’Occident est indéfendable, et pour des millénaires. Et à ce hui ce même Occident poursuit son œuvre de mort et de destruction avec sa « démocratie », surtout après le 11 septembre 2001. Depuis cette date, les armées des Occidentaux ont ravagé le Moyen-Orient, évidemment ce n’est nullement pour « apporter la démocratie ou la ‘civilisation’ aux sauvages » comme Espagnols et Portugais apportaient maladies et « civilisation » aux « sauvages » !
Les armées des Occidentaux comme les conquistadors ne sont intéressés que par l’OR, soit les intérêts de la City de Londres, de Wall Street et de la grande bourgeoisie ou Couilles en Or, afin, comme au Pérou et en Amérique du Sud d’imposer leur religion : l’argent.

Que sont allés faire les armées des bourgeois occidentaux en Afghanistan ? Sinon pour établir un étatisme à la occidental afin de briser la vie des peuples nomades ; toujours dans cette criminelle colonisation à l’évolutionnisme du « primitif » pour aller vers le « civilisé », donc du Païen au Chrétien. Ces Païens, ou ces tributs autonomes sont bien-sûr à traquer parce qu’elles échappent encore à l’étatisme, au Logos !
Qui dit étatisme dit Couilles en Or, bourgeois, capital, classe dominante ou Oligarchie anglo-saxonne de la City de Londres. Et la Panique des Couilles en Or est que les peuples s’auto-organisent et ne veulent plus de la chefferie occidentale ni de son étatisme ! En conséquence, l’oligarchie, de moins en moins sournoisement, s’ingénie à rendre impossible partout dans le monde toute forme de non État, toute forme d’autonomie et d’auto-financement, que ce soit dans les armées, dans les services secrets, dans les instruments de propagandes comme les écoles, médias et l’entertainment.
L’étatisme occidental et son républicanisme est l’ennemi le plus impitoyable de la liberté depuis 1789 et jusqu’à nos jours.

Quand on a pris conscience de cet étatisme criminel jusqu’à l’attaque du journal Charlie Hebdo ; quand on a pris conscience de la proximité entre la colonisation depuis les conquistadors en passant par les Vendéens dont les républicains les faisaient déjà cuire dans des fours, et ces mêmes fours à Auschwitz… et tout cela au nom de « l’unité nationale », et maintenant « internationale » puisque c’est devenu l’autre religion celle des « droits de l’homme », cela fait froid dans le dos ou donne envie de vomir. France-Info racontait même que le 11 janvier 2015 était le départ de la troisième guerre mondiale et que la « manif d’unité nationale » du 11 janvier était l’occasion pour les Français de « retrouver les valeurs de la république et bla bla bla ». Bref, le fascisme, le grégarisme dans toute sa saleté, l’anti humanisme, l’anti Unité, l'anti Création, et le retour au départ de la première guerre mondiale quand « on allait casser du boche ».

L’unité nationale qui bien-sûr a été détruite en 1789 ! Et que le pouvoir du républicanisme essaye de reconstruire avec son « vivre ensemble ». La fabrique des âmes qui est l’école obligatoire essaye aussi de reconstruire l’unité perdu. Et maintenant l’embrigadement est plus sévère qu’avant 1914-18 au temps du sabre et du goupillon suite à la défaite française de 1870 !

De nos jours de « démocratie » le pouvoir français étudie et enseigne son expérience de la saloperie du colonialisme (surtout suite à la guerre d’Algérie) : la guerre ou stratégie contre-révolutionnaire, tant la révolte ordinaire fait peur aux Couilles en Or en place. Avec la technologie, les médias et l’Internet la désinformation va bon train. Il faut y ajouter le bonne vieille PEUR, si stratégique en 1789 et 1917.
L’EMBRIGADEMENT EST GÉNÉRAL ET EST LE SOMMET DE LA TYRANNIE DE L’OPINION COMMENCÉE À LA RENAISSANCE AVEC LE LANGAGE ÉCRIT (le monde sur le papier, et maintenant informatisé, c’est écologique, on ne coupe plus d’arbre pour la pâte à papier… ).

Embrigadement général : les cancéreux du pouvoir sont parvenu le 11 janvier 2015 à grégariser, lobotomiser, quatre millions de couillons. L’opération des Couilles en Or fut un succès. Là encore, ça fait froid dans le dos : en 1994 Radio Mille Collines donne le signal du génocide au Rwanda, et en France la chaîne télé TF1 lance le début d’un deuil préprogrammé, et les lobotomisés marchent comme un seul individu (à la tête des foules un âne siffit).

Pendant que les cancéreux du pouvoir fabrique la peur, la loi Macron passe en douce comme un suppositoire enduit de vaseline. C’est se moquer des peuples de France. il n’existe plus de fraternité comme avant 1914 et surtout comme avant 1789, il n’existe que la religion de l’argent et la guerre de tous notre tous et placent aux winners : toujours les mêmes depuis des siècles. Oui nous sommes plein pot dans le fascisme, la société d’Hitler a gagné.

TOTALITARISME : qui se prétend voir l’ensemble, comme un régime politique totalitaire, avec à sa tête un ou plusieurs personnes qui ont seuls droit au ‘Je’ ou Soi-Instant. On a donc à faire à un SYSTÈME ou « isme » de dominant-dominés, de chefferie.
Le totalitarisme c’est le besoin de domination de l’initié sur l’ignorant. Le dogme et totalitarisme.
L’éducation nationale est totalitarisme car dressage, fabrication coulage dans un moule, surtout en encore après 1789 ; de nos jours il n’y a jamais eu autant de séparation aussi nette et brutale entre fabricants (quelques-uns, l’oligarchie, et à le limite un seul) et les fabriqués (les masses, les milliards). Cela doit faire partie du Plan du N.O.M. à n’en pas douter.  

Le totalitarisme c’est la mort du monde des Paysans, la mort de l’autonomie au profit de tout centralisé, le Logos et sa dictature ! Avant 1789 nous avions un monde en épaisseur ; de nos jours nous avons un monde épais comme une feuille de papier : regardez comme les compas-équerres envahissent tout avec leur géométrie (voyez les zones de banlieues toutes en angles droits), leur quadrillage, leurs coordonnées informatisées et « géolocalisées ». Plus rien n’échappe au Big : Brother, Datas, Pharma, etc.

Quand une société devient « isme » ou système à elle toute seule, car fabriquée de A à Z par des technocrates et naguère par des perruques poudrées, des gens qui ne touchent jamais à la terre de peur de se salir les mains, ça donne effectivement l’Union européenne et une société mécanisée, dont les âmes sont systématiquement violée. Historiquement, la technique de la mécanisation sociale à progressé parallèlement à la mécanisation industrielle grâce à la montée en puissance des banques, et grâce à la destruction des Paysans qui désertèrent leur campagne pour aller travailler en ville comme prolétaire. Mécanisation des âmes = pensée unique ou politiquement correct. De nos jours ça s’accentue grâce à l’informatique… La liberté agonise sous les tas de merde des banques, des systèmes, des régimes, des utopies de travailleurs du chapeau, DANS L’INCONSCIENT COLLECTIF À LA C.G. JUNG, LÀ OÙ LA PENSÉE S’ÉTEINT ÉTOUFFÉE PAR LES SIGNES DE TOUT LE MONDE, ÉTOUFFÉE PAR L’OPINION. il n’y a plus de mystère (sauf en franc-maçonnerie et ailleurs… ), tout est devenu logique, rationnel, et « circulez ya plus rien à voir ! », fin du Merveilleux. Le mystère est fabriqué par l’entertainment d’Hollywood, autre monde fasciste à sa manière.

Une civilisation de robots qui n’ont jamais vu un agneau naître, ou même jamais assisté à la mort de leurs parents ; une civilisation qui ne cultive plus ; que des individus « spécialisés », donc coupés en morceaux, donc ignorants, et qu'on peut spécialiser à l'infini selon le thème évolutionnisme ; une civilisation de robots fabriqués dans les écoles. TOUT EST FAIT POUR NOUS ÉLOIGNER DE L’INSTANT, DU SOI, NOUS EMPÊCHER D’ÊTRE NOUS-MÊMES, NOUS EMPÊCHER D’ÊTRE LIBRE. NOUS SOMMES DEVENUS SOUMIS, NON PLUS À DIEU, MAIS À UNE CHEFFERIE ÉPOUVANTABLE, SOUMIS À UN MENTAL HÉTÉRONOME (tourné uniquement vers l’extérieur) ET QUE C’EST TOUT CONFORT ET BIEN PRATIQUE (c’est moderne) POUR TOUS. LA NORME COMPAS-ÉQUERRE ET L’ÉVOLUTIONNISME, LA DISTANCE LE CONTRAIRE DU DIRECTE OCCULTE, OCCUPENT ET VERROUILLENT TOUT.
Tout le monde est maintenant sous la tyrannie de l’opinion, donc de l’extérieur : images, sons, sensations, etc. Donc tout le monde est sous la tyrannie de l’ultra-spécialisation des savoirs : regardez la course aux diplômes de ceci ou de cela, à cette compétition remise dans le grégarisme par la Couille en Or Pierre de Coubertin.
Tout est fabriqué pour le profit et cette religion de l’argent, et de l’immédiat des envies : tout tout de suite et à moindre frais. Cela à la grande satisfaction de l’étatisme républicain qui ne fait que diviser, diviser, diviser, afin d’obtenir tout pouvoir de vie et de mort sur chacune des unités qui le composent.

FASCISME = CAPITALO-SOCIALISME ou combinaison du capitalisme et du totalitarisme. Le « travailler à la sueur de son front » disparaît au profit de « l’unité de la nation », comme en janvier 2015. Dans cette « union fraternelle », travailler à la sueur de son front perdure à la façon du destin chrétien et de la Chute, et cela n’est pas contestable selon le pouvoir (tout opposant risque de devenir comme en URSS et en 1789 « un ennemi de la liberté ».), ainsi va la norme ou « valeur de la république », soit le Logos ou synthèse de tous les signes qui gomment, bidouillent toute contradiction. Ainsi capital et travailler à la sueur de son front se retrouvent dans la même galère dirigé de main de maître par le capitaine Couille en Or.

Ainsi, les individus qui subissent la tyrannie de l’opinion sont dépossédés de toute capacité critique, et n’ont d’autre alternative que le refoulement. Mais tout désir refoulé, frustré, ressort un jour ou l’autre, voyez les désastres de rapports humains en Occident, l’ambiance dans les écoles, les problèmes de drogues, problèmes dans les banlieux, les violences quotidiennes et ce que le pouvoir nomme « incivilités ». Pauvres peuples occidentaux persuadés de vivre dans l’abondance, qui sans repère peuvent fabriquer sans prévenir le moindre bouc-émissaire, comme à certaines époques les peuples se défoulaient sur les Juifs. Une frustration collective transformée par le pouvoir nazi en haine des Juifs.

Non, le Charlie de janvier 2015 n’est pas en lui-même un déclencher de quoi que ce soit. Mais ce qui en découle révèle l’état nauséabond et mortifère de notre civilisation, quand par exemple des enfants se retrouvent au commissariat suite à leur refus de « la minute de silence », ou quand certains totalement ignorants réclament l’identification de « ceux qui ne sont pas Charlie ». Et ça continue sur sa lancée avec l’arrivée de la COP21 quand ce même genre de personne ignorante comme une Corinne Lepage (la « spécialiste » d’un machin) nous sort : « Le deuxième sujet, c'est la question de la liberté d'expression. Moi je suis un grand défenseur de la liberté d'expression, dès lors, si il y a des gens qui ont envie d'être climatosceptiques, c'est leur affaire. Je pense quand même qu'à un moment donné du temps, il va falloir tenir un registre très précis de tous ceux qui se seront prononcés et qui auront agi dans un contexte climatosceptique, pour que dans quelques années ils portent la responsabilité au moins morale de ce qu'ils auront fait ». Là nous sommes en plein dans la laïcité et sont tribunal d’Inquisition (voir la citation ci-dessous). Et ça fait froid dans le dos et indique bien le fascisme de notre société.
Mais pour le plus grand nombre tout cela est sournoisement caché, telle que le fait la mafia, par le système républicain. Alors il a recours au lavage de cerveaux digne de 1789 dans les écoles (1) pour inoculer tel un virus les « valeurs de la république », dont la principale, sa religion de la laïcité judéo-maçonnique spéculative.

AINSI, LA « VÉRITÉ » NE VIENT PLUS DU JE SUIS CE JE SUIS, MAIS VIENT DE L’EXTÉRIEUR : L’ÉTATISME OU POUVOIR CENTRAL, LE LOGOS (PETIT-PÈRE DES PEUPLES). Le républicanisme n’est pas en reste, puisque totalitarisme oblige, la psychiatrie et les médias s’en mêlent.
Mais le plus grave est ceci, déjà mis sur nombre de pages, le voici à nouveau sur une page déjà trop longue :

La laicité ou manipulation subtile des peuples est exactement le principe de l’INQUISITION et de la Tchéka qui copient cette Inquisition. Car en URSS comme en république, il s’agit de défendre un DOGME, appelé aussi ‘Valeur’, c’est-à-dire une position du mental qui, pour l’accusation ou le pouvoir, est censée être implicitement acceptée par tout le monde, comme les « valeurs de la république », comme un centre dont on ne doit pas s’écarter sous peine de raisonnement faux. Aussi, si la pointe du compas dérape, la circonférence, le raisonnement et les actes qui les suivent, sont nécessairement faux. Tout accusé qui se reconnaît lié à la foi d’une religion (par exemple c’était le cas de Galilée, et c’est le cas de tous membres d’un parti, surtout communiste ou socialiste ou d’une république) est supposé avoir parfaitement conscience d’avoir contrevenu au dogme, sauf dérangement mental. Il est donc normal que le tribunal lui demande : « Sais-tu pourquoi tu es là ? » S’il le sait, il se condamne lui-même par auto-critique et ne subit qu’une peine légère ou ne subit pas une condamnation imposée. S’il ne sait pas pourquoi on lui reproche quelque chose, c’est qu’il est fou, et pour ce cas là le post-stalinisme des années 1960-1970 a institué des hôpitaux psychiatriques spéciaux dans lesquels il y envoyait également ses dissidents. L’inquisition brûlait ses opposants comme possédés de Satan, c’était moins barbare que n’importe quel hôpital psychiatrique moderne… qui là aussi sont dans le thème de l’évolutionnisme… (En référence à Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).
Ainsi, le totalitarisme indique que le système s’est glissé dans le moindre neurone d’un « citoyen ». Alors, comme avec la laïcité, toute autonomie disparaît, c’est digéré naturellement par tout le monde, et même ils en redemandent tellement la soupe semble bonne. Hypnose des foules quand tu nous tient, et principe de la démocratie actuelle !
Maintenant ce sont les Couilles en Or qui détiennent la vérité, qui interdisent que l’on conteste cette vérité. CE QUI VEUT DIRE QUE LE CONTRAIRE SERA VÉRITÉ.

Note.
1. LE MAÎTRE D’ÉCOLE (qui est un judéo-maçon) A DIT :
Mettre la laïcité et la transmission des valeurs républicaines au coeur de la mobilisation de l’École.
- Mesure 1 : Renforcer la transmission des valeurs de la République
- Mesure 2 : Rétablir l'autorité des maîtres et les rites républicains
- Mesure 3 : Créer un nouveau parcours éducatif de l'école élémentaire à la terminale : le parcours citoyen
Développer la citoyenneté et la culture de l’engagement avec tous les partenaires de l’École
- Mesure 4 : Associer pleinement et développer les temps d'échange avec les parents d'élèves
- Mesure 5 : Mobiliser toutes les ressources des territoires
Combattre les inégalités et favoriser la mixité sociale pour renforcer le sentiment d’appartenance dans la République
- Mesure 6 : Engager un chantier prioritaire pour la maîtrise du français
- Mesure 7 : Accélérer la mise en œuvre du plan de lutte contre le décrochage
- Mesure 8 : Renforcer les actions contre les déterminismes sociaux et territoriaux
- Mesure 9 : Une action en faveur des publics les plus fragiles
Mobiliser l’Enseignement supérieur et la Recherche
- Mesure 10 : Mobiliser l'Enseignement supérieur et la Recherche pour éclairer la société dans son ensemble sur les fractures qui la traversent et sur les facteurs de radicalisation
- Mesure 11 : Renforcer la responsabilité sociale des établissements d'Enseignement supérieur


L’évolutionnisme des Yahvistes dans toute sa splendeur : le COP21, et Demain On Rase Gratis (le DORG). Voyons voyons, vous semblez ignorer notre « modernité » : LE THERMOSTAT EST INVENTÉ DEPUIS UN MOMENT : BAISSEZ LE BOUTON ! Bref, fermez vos gueules, occupez-vous de vos affaire et interrogez-vous sur votre ego, et la température se réglera toute seule comme sait le faire la Nature… NOUS TOUS.




Moi aussi je ne suis RIEN. Ci-dessous en voilà un qui risque le tribunal de l’Inquisition, il n’est pas dans la laïcité, il n’est pas Charlie, pardon, il n'est pas COP21 !
 
 
 

Dernière mise à jour : 10-11-2015 23:58

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >