Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Onde, Eau a-gité, Main-tenant
Onde, Eau a-gité, Main-tenant Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 11-02-2016 23:35

Pages vues : 3577    

Favoris : 59

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
dmain1_tr.png
 
 Onde, Eau a-gité, Main-tenant
Eau a-gité : privée de ci-gît, privée de gîte (3)
 
 
ONDE du BROC VERSANT LE TRAIT ou RAYON, le JET de la BRO-derie BRODÉE AUX « PETITS POINTS ». (Certains peuples « brodent » autour de leur histoire… Ils en font tout une histoire… Tout un plat... )

Voir aussi la page :
Grégarisme, égrégore ou opinion = DANGER

Eau Courante, Cavalante, Eau de TUYAU (ONDE), LE Ré-yon (i-on), la CONDUITE (ici-bas il y en a de bonne et de mauvaises par perte de l’É-mission).
Main-tenant (1) : le D de Point de Départ (Bindu, zéro ou Univers, la Base de toutes abstractions, à ne pas confondre avec la Stargate mathématique ou infini de Bhâskara qui est l’inverse du zéro, donc une Stargate, d’ailleurs reprise par l’entreprise Google (2)), Début, Démarrage, D’abord, D’ici, D’I-rect, D’I-vin. Le Point de Départ de la Main ouverte prête à… Et pour le Soi-Instant dans ce qui est D’I-rect et qui D’écoule comme l’On-De.
ONDE : Eau/Ondes/Ondulations/Ondines (Fréquence), ondulation du ver de terre, du Vermisseau (le “tout petit peu” est nécessaire : il n’y a pas à s’en moquer parce qu’il est constructeur).
Eau/Ondes : voyages à travers l’Espace ; l’Eau Céleste aussi (tout ce qui se “balade” au-dessus de nos têtes (Archée) Eau céleste.
 
La Main du Hiéroglyphe égyptien du D de Départ est bien le BINDU du Dhyana Bindu Upanishad : « Bijakshara, la syllabe-germe [OM, A U M, traduit aussi en Occident par Ave Maria : A V (U) M] est le Point-Semence [Bindu] suprême, Nada, le son subtil, se situe au-dessus. Quand le Nada [rien en espagnol] cesse d’être audible en accompagnement de cette syllabe-germe, c’est que l’on est alors parvenu à l’état suprême qui est SANS NADA [le Vide du Vide].
Le yogi pour qui est précieux par-dessus tout ce son qui surpasse Nada, à savoir l’Anahata [chakra situé au niveau du cœur, là où l’ego remonte à sa source afin de s’y noyer, voir entretien 398 de Ramana Maharshi ; il précise toutefois que l’Anahata n’est pas la même chose que le Cœur ou Soi-Instant : « Nous ne sommes jamais éloigné du Centre qui est le Cœur. Que ce soit avant d’atteindre l’anahata ou que ce soit après l’avoir dépassé, on est toujours dans le Centre. Qu’on le comprenne ou non, on n’est jamais séparé du centre [ou jamais séparé de l’Instant. Le yoga ou le vichâra [examen mental, ”Qui suis-je ?”] se pratique en restant toujours dans le Centre [Centrum Centri] ».
L’anahata est donc le son non frappé voyant se dissoudre tous ses doutes.
« Si l’on coupait la pointe d’un cheveu en cent mille, Nada serait encore plus subtil que la moitié de la fraction ainsi obtenue ; et lorsque cette extrême ténuité s’est résorbée dans l’Anahata, le yogi atteint à l’immaculé Brahman.
Celui dont l’esprit est fermement établi et libre de toute illusion générée par les plaisirs des sens, et qui a placé son assise en Brahman, doit voir toutes les créatures vivantes comme reliées par le fil d’un rosaire [trame, broderie au ”Point Focal” du Bindu], et identiques par l’Atman, lequel réside en elle tel le parfum dans les fleurs, le ghee dans le lait, l’huile dans les graines de sésame, et l’or dans le quartz aurifère ».
 
 
puce3.png


Nouvel Ordre Mondial = renforcement de l’illusion
jacobinisation du monde.
Ici-bas tous nous souffrons de l’illusion
renforcée par cette société de consommation
sous la coupe (Graal) de la City de Londres et
de sa juiverie financière internationale
et son républicanisme judéo-maçonnisé

Notre monde A-gité, qui n’est pas dans son Gîte (3), pas dans ses Pompes.

ILLUSION = PIÈGES, DONC COMPLOTS À L’INDÉFINISSABLE


Seule l’émancipation (être affranchie de tout étatisme, de toute chefferie), l’indépendance absolue (kaivalya) est la voie de la Félicité ou Vraie Liberté. Elle déchire l’illusion. Elle vainc la mort même. Il n’existe aucun sentier vers la Vraie Libération comme l’exprime le Yoga Tattva Upanishad, qui précise même, et peut-être à l’adresse des religions du Livre et autres coincés dans la Loi : « Ceux qui tournent en rond dans le filet des Écritures sont égarés par leurs connaissances intellectuelles [ceux que j’appelle ”travailleurs du chapeau”] ».

Oui, on ne peut pas être illuminé par les Écritures !
« Car c’est CELA, qui est le séjour de l’Atman suprême (paramatman), qui est l’éternité, qui transcende tout le manifesté, qui est de la nature de la sagesse (jana) et d’une pureté absolue, peut-il adopter la forme d’une âme individuelle ? ».
« Une bulle surgit à la surface de CELA, comme sur les eaux, et elle creva, dégageant le sens du moi (ahamkara). De ce sens du moi, surgit un embryon fait des cinq éléments, amalgamés en diverses substances corporels ».
« Sache-le bien, l’âme individuelle est cela même (*) qui est associé à la joie et à la souffrance [donc la dualité], d’où le fait que le terme âme individuelle est appliqué à l’Atman suprême, lequel demeure dans sa pureté ».
(*) : C’est-à-dire la partie de l’Atman suprême qui, s’étant dégagée dans l’ego et prenant forme corporelle, entre au contact des opposés, bien que demeurant simultanément dans la pureté de l’Un, indivisible et non duel.

« Seule est considérée comme absolument indépendante (kaivalya) l’âme individuelle qui s’est libérée des impuretés qui sont : la passion, la colère, la peur, l’illusion, l’avidité, l’orgueil, la convoitise, la naissance, la mort, l’avarice, le plaisir sexuel, l’étourderie, la faim, la soif, l’ambition, la honte, l’effroi, le désespoir, la souffrance et la joie ».

Méditer en permanence dans la moindre action et même en dormant en s’absorbant dans l’Un ou Soi-Instant est le Laya Yoga (Laya : Point Focal, Stargate, etc.).
Le Yoga Tattva Upanishad décrit la force des Star Wars de George Lukas : « Avec encore plus de pratique [du Hatha Yoga], il développera une grande force qui lui confèrera le pouvoir de se mouvoir sur toute la Terre (bhucara siddhi), ce qui lui permettra de mettre sous sa domination toutes les créatures qui foulent cette terre : tigres, Sharabbas (homme-lion-aigle), éléphants, taureaux et lions, tomberont morts, à peine touchés par la main du yogi. Et il deviendra aussi magnifiquement beau que Kandarpa, le dieu du désir en personne.

C’est alors que le yogi développe des pouvoirs merveilleux, tels que la clairvoyance, la clairaudience, la capacité de se transporté instantanément à des grandes distances, une éloquence inouïe, l’aptitude à prendre n’importe quelle forme, à devenir invisible, ainsi qu’à transmuer le fer en or en l’enduisant de ses excrétions [en Radiesthésie l’Or métal vibre comme les excréments] ».

Dès qu’il apparaît le phénomène du POUVOIR, la personne qui le possède ne doit JAMAIS L’EXERCER DEVANT AUCUN TÉMOIN, sous peine de tomber dans le cancer de ce même pouvoir. C’est l’adage alchimique du Savoir-Pouvoir-Oser-Se Taire. Tous pouvoirs ne peuvent que rester secrets, sinon c’est la catastrophe assurée dans le Pour-Voir, dans le Sa-Voir qui n’est PAS VOIR (du a privatif et voir) ; NE PAS SE VOIR : ÊTRE, JE SUIS (Maât, le direct).
Selon le principe de Taoïcité, le Réalisé ou Adepte devra vivre COMME UN IDIOT, UN ENFANT ou ENFANÇON (embryon) venant de quitter la Matrice où demeure l’Esprit céleste.
Si jamais vous parlez ou évoquez vos pouvoirs, les gens immédiatement vous demanderons des PREUVES : ILS VOUDRONT VOIR VOS POUVOIRS, COMME UN ATHÉE DEMANDERA À VOIR DIEU, ou un zététicien ou un sceptique demandera à voir des preuves, des analyses, des faits (fée) ! C’est la société spectacle déjà présente il y a des millénaires. On n’a pas attendu l’invention du cinéma et de la tétévision !

Bref, être LIBÉRÉ, c’est ne plus connaître la mort, pas même dans la mort physique. L’Adepte ou Réalisé parvenant à « manger » l’Unité devient A-visé ou Libéré vivant. « S’il le désir, l’Adepte peut alors s’émanciper de son corps. Il sera alors absorbé au sein de l’Atman [le Plérôme chez les Gnostiques] et ne ressentira pas le besoin de s’en détourner. Mais si tel n’est pas son désir et que son corps lui reste cher, il pourra se déplacer dans tous le mondes [dimensions] grâce à sa possession des pouvoirs surnaturels ». Bien-sûr puisque tout est dans le mental.
« Tantôt il devient un dieu et vit, entouré d’honneurs, dans le monde céleste, tantôt il devient une être humain ou un génie (yaksha) à sa guise. Il peut aussi prendre la forme d’un lion, d’un tigre, d’un éléphant ou d’un cheval, à sa guise ».
L’Adepte parvenu à l’étape du Raja Yoga est Maître de la TRANSPARENCE : il ne connaît aucun obstacle. Il peut devenir une lampe qui éclaire le chemin de vérité.

AVISÉ - A-VISÉ : sans but à atteindre, SANS OPINION, rien ne peut être affecté ou attaqué par le monde des accidents ou spatio-temporel. Le FLUX DE VIE COULE, COURT, ICI ET MA-IN-TENANT (1).

Tout étant dans le mental, seul icelui détermine chez les êtres humains leur captivité ou leur libération.

« Le mental, lorsqu’il est attaché aux objets des sens [les 5 sens de l’humain], entraîne la captivité [de cette société de consommation captif des banques de la City de Londres et de cette juiverie financière internationale] ; inversement, lorsqu’il se dissocie de ceux-ci, il tend spontanément vers un état proche de la libération. Ainsi va la croyance commune », précise le Amrita Bindu Upanishad.
« Puisqu’on attribue la libération au mental dénué de désir pour les objets des sens, l’aspirant à la libération doit donc maintenir son mental à l’écart de tout désir, et cela constamment.
Lorsque le mental en lequel l’attachement aux objets des sens a été réduit à néant et qui est pleinement sous contrôle du cœur, parvient à la réalité de l’Atman, c’est alors le séjour suprême (paramam padam).
Jusqu’à ce que périsse tout ce qui s’élève du cœur, le mental doit être contrôlé. C’est là la seule sagesse (jnana), c’est là la seule méditation (dhyana). Toutes les autres voies sont longues et fastidieuses ».

« Brahman [Absolu, Être suprême est sans images mentales, sans but et sans cause, hors d’atteinte de la déduction et de l’analogie, sans commencement : le connaissant comme tel, le sage parvient à la Libération.
Pour lui, il n’est plus alors ni destruction, ni création, ni personne en captivité, ni fervent, ni aspirant à la Libération, ni libéré. C’est là la vérité ».
« De même que c’est la jarre qui change de place selon qu’on la pose à tel ou tel endroit, et non l’espace qui l’emplit, l’individu (jiva), à l’instar de l’espace, reste le même à l’intérieur du corps ». (Problème du vase et du Contenant-Contenu).
« Comme la jarre, le corps a des apparences très diverses. Le corps qui meurt, encore et encore, n’est pas même conscient de sa propre destruction. Mais l’individu, lui, en est conscient, toujours et à chaque fois ».



PRIS-AU-NIER DE NIER LE A.
Notre civilisation est celle du PRIS-AU-NIER : depuis 1789 effondrement du métaphysique, triomphe de l’ego, du moi, moi, moi, « selfie », renforcé avec l’utilisation du tétéphone portable (smartphone) : tout est construit pour le PRENDRE SUR SOI (comme Adolf Hitler prenant sur soi la responsabilité de l’Allemagne, nous avons vécu le résultat de 1939 à 1945 !), comme si tout vous appartenait, comme si vous étiez responsable de tout ce qui est EXTÉRIEUR (par exemple vous recevez tous les jours des mails ou pubs : votre assureur, votre fleuriste, votre marchand de ceci ou de cela, votre voyante, votre député, votre président, votre cadeau, votre bon d’achat, votre ceci, votre cela, on dirait que chacun est propriétaire de toute cette planète et de toutes ses formes de vie, dont évidemment la planète elle-même).
Tout est fait pour l’extérieur, pour que nous devenions des winners, des élites, mais encore une fois EXTÉRIEUR, et au nom de « l’égalité » du républicanisme. Et ça donne des moutons avec à leur tête un berger nommé « Président » qui remplace le roi d’avant 1789. Mais, un homme sain du mental songerait-il à prendre sur lui la totalité de responsabilité d’un pays, et de ses habitants ?! Et c’est comme maintenant permettre à des gens irresponsables d’exploiter des gens beaucoup plus capables qu’eux… L’être humain privé de ses racines, de ces ORIGINES, devient la proie des vents. Il est PRIS-AU-NIER.

Pris-au-nier ou nier l’origine le RAYON ou JET, la A, dont nous avons A-sous-Me (assumer), ce qui va donner une civilisation de Me-fait de cet âge du faire/faire du faire pour cet humain qui se veut A-Ni-Mé (A nie Me, Pris-au-nier de nier le A).
Ainsi, le mot A-Me signifie PRIVATION DU MOI, ou privation de l’ego, donc non prisonnier du mental mais Liber-E (I Trinité et retour à l’ÂGE D’OR). D’ailleurs le bouddhisme met aussi en garde contre le mental et son automatisme ou système : « Faire usage de la conscience habituelle [lumière de la conscience] et répétitive, c’est faire erreur ».

Le Bienheureux ou Adepte qui retrouve le Saint Chaos ou Âge d’Or devient Sin-gulier (Saint de Gueule (gula : gueule, ou geusiae : gosier en gaulois, de la racine gheu : verser, etc.) : il est un Silencieux : Silence-Cieux ou S-Il-en-Cieux). Il devient I-sol-E : issue du Rayon de la Source ou Axe I. C’est la Sol-I-tude, l’Unique, le d’I-vin. C’est le retour au UN, à l’Unité, il n’existe plus de dualité ou cause-effet.
Le Libéré vivant ou Bienheureux est libéré de tyrannique loi de Cause-Effet, car tout phénomène (le rayon) nécessairement attribuable à une cause (le Soleil), et dans une maison la transmission de la lumière est attribuable aux portes et fenêtres, lumière provenant du Soleil ou de la Lune. L’ego c’est posséder les choses, mais, quand je découvre en fin de compte que « ce n’est pas à moi » ; et quand il s’agit de déterminer le « ce n’est pas à moi », qui décide de son attribution ou non attribution, sinon vous ? (Pour faire référence au Secret de la Fleur d’Or). Ainsi le vide qui voit le vide tombe dans le système, l’automatisme. Seul le Vide qui ne pense pas au Vide est Vide puisque délivré de la dualité sujet-objet !

Retrouver l’EUPHONIE, le Son des mots ou ce qu’on appelait autrefois « Langue des Oiseaux » n’est pas un A-musement du mental ou un jeu d’esprit, mais retrouver la Conscience universelle ou Lumière de l’Essence, différente de la lumière de la conscience ou conscience conceptualisant et donc encore sous dualité sujet-objet ou relation entre ceci et cela. Lumière de l’Essence ou encore Hyper-rationalité, ce que dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux Jean Coulonval appelle : Métaphysique, et qui était largement présente partout chez les peuples avant les ravages capitalistes de 1789, et même avant les ravages de cette Église chrétienne ou de Rome !!! « Malheureusement, il y a dans l'Église une fantastique carence de connaissance métaphysique, en prenant ce mot, non pas au sens scolaire (ce ne sont pas les bouquins qui manquent), mais au sens de perception vécue par l'homme de son hémisphère spirituel co-naissance à l'Esprit », écrit si justement Coulonval ; qui ajoute qu’à ce niveau (actuel) « métaphysique » est devenu synonyme de « sens » (métaphysique à l’envers, en creux), et y pénétrer n'est pas affaire de scolarité ni de sentiment. Le mot « métaphysique » est naturellement de l’ordre de l’universel, alors que depuis au minimum la Renaissance nous sommes sous la coupe de l’opinion.
La Langue des Oiseaux est seulement un outil très précieux. Désormais il faut la dépasser…
De nos jours de maladie de l’égalité du républicanisme, même les « minorités » sont récupérés par le système, et n’en deviennent plus des minorités, des « migrants » (fabriqués aussi, comme les « terroristes », par le système républicaniste). Tout est faussé.
Le métaphysique c’est encore le mental qui n’est pas encore contaminé par la dualité cause-effet ou sujet-objet.

La Langue des Oiseaux c’est la Vraie Liberté, la Vraie Libre pensée : « La libre pensée, née avec la Renaissance et le besoin d'étudier la matière selon des disciplines intellectuelles autonomes [coupées en rondelle perdant ainsi la vue de l’ensemble] et libérées des suggestions de la théologie et de la métaphysique, a effectivement conduit à la liberté des opinions personnelles et à la révolution de 1789. Mais, en prenant le pouvoir politique, elle se niait du même coup », écrit Jean Coulonval, en 1960. Il écrit aussi avec pertinence : « La Révolution de 1789 a été ainsi, tout à la fois, l'accouchement d'un processus commencé avec la Renaissance et le début de temps nouveaux », le capitalisme viendra ensuite tout merdoyer.
De nos jours le métaphysique s’exerce occultement dans des sociétés secrètes genre Judéo-maçonnerie en tous genres (rongées par le pouvoir), et bien sûr qui dit « secret » on n’y mêle surtout pas le peuple, pour lui place au « du vin-du pain-des jeux-de la télé ».

« On a toujours tort d’avoir raison trop tôt. Ça fait mal ! » (Jean Coulonval, 15 novembre 1972).



Notes.
1. La MAIN-Tenant (main-stable) et Me-In-tenant représentée superbement par une main ouverte dans le Hiéroglyphe égyptien indiquant le D (de Départ, Début), symbole de la manifestation : ce qui peut être saisit par la main, l’action de mettre la main à la pâte (celle du pain ou l’argile de Khnoum). Main ouverte, rien de caché, main vide ou vierge prête à entreprendre. LA MAIN-MISE qui indique encore le JET : la paume de la main qui frappe celle de l’autre dans les anciennes salutations. Voyez les impressions de paumes de mains laissées par nos Anciens dans des grottes indiquant un COPYRIGHT ou MAIN-MISE, une POSSESSION, un MARQUAGE DE TERRITOIRE comme le chat qui urine pour marquer son territoire. On a comme l’apparition du « je » ou ego !!! L’Araignée en tissant, brodant, filant sa toile marque son Copyright, c’est son NID, le ICI ET MAINTENANT, là où elle choit ! Tisser, établir, modeler, « broder aux points » (Point Focal)…
MAINTENANT : NU en gaulois, remonte au vieil adverbe indo-européen nu, à l’origine de l’adjectif neuos (nouveau). (Dic. Français-Gaulois de J.P. Savignac).

2. Google reprend ce terme d’origine anglaise inventé par un mathématicien américain, Adward Kasner, dans les années 1940 et désignant le nombre 10 à la puissance 100, ce qui ne peut rien représenter pour l’esprit humain actuel, sauf peut-être pour les futurs transhumanistes robotisés…
« Catéchisme occulte » : ”Qu’est-ce qui est toujours ?” - ”l’espace, l’éternel, le sans parents” - “Qu’est-ce qui fut toujours ?“ - “le germe dans la racine“.
“Qu’est-ce qui, sans cesse, va et vient ?“ - “le grand Souffle“.
“Il y a donc trois Éternels ?“ - “Non, les trois sont un. Ce qui est toujours est un, ce qui fut toujours est un, ce qui est et devient sans cesse est un aussi : et c’est l’Espace“......... (La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, Préface)
Involution-Évolution : I-mis-C : I-C-I (Stargate, Point Focal).

Page d’archive préhistorique.
Un manuscrit archaïque - assemblage de feuilles de palmier rendues, par quelque procédé inconnu, inaltérables à l’eau, au feu et à l’air - se trouve sous les yeux de l’auteur. Sur la premier page l’on voit un disque blanc immaculé, sur fond noir.
Sur la suivante, il y a un disque semblable, avec un point au centre. L’étudiant sait que le premier représente le Cosmos dans l’Éternité, avant le réveil de l’Énergie encore assoupie, émanation de l’Univers en des systèmes postérieurs. Le points dans le cercle jusqu’alors immaculé, l’Espace et l’Éternité en “repos“, indique l’aurore de la différenciation. C’est le Point dans l’Œuf du Monde, le Germe qu’il contient deviendra l’Univers, le Tout, le Cosmos illimité et périodique, ce Germe étant périodiquement et tour à tour latent et actif.
Le cercle unique est l’Unité divine, dont tout procède, où tout retourne : sa circonférence, symbole forcément limité de par les limites de l’esprit humain, indique le PRÉSENCE abstraite, à jamais inconnaissable, et son plan, l’Âme Universelle, bien que les deux ne fassent qu’un. La surface du disque est blanche et le fond est noir : cela montre clairement que ce plan est la seule connaissance qui soit accessible à l’homme.
(D’après La Doctrine Secrète, H.P. Blavatsky, vol.1, début de la Préface).

3. GÎTE : être étendu, comme gîter (se coucher) : « le gîte et le couvert ». Gîte, du gaulois attegia, tegia. Voir le vieil irlandais : teg, le vieux gallois et vieux breton : tig, le breton ti (maison). Remonte à la racine teg- steg- (couvrir ; voir le grec stégos, le latin tectum, etc. ; et cabane (both en vieil irlandais), butas (demeure), etc… (Dic. Français-Gaulois, de J.P. Savignac).
Le GÎTE c’est le NID, le SOI : gié (français du Moyen-Âge) : pronom personnel, 1ère personne, Je, Je Suis ; ce qui donnera GIENS, GENS (race, peuple) ; et GIENS : de GENS (renforcement de négation, comme : pas, POINT ou MIE (miette, particule négative de renforcement). Mies avec un s adverbial, pour servir de particule de négation : « Ne vos en donroie je mies ». Mie, du latin mica (parcelle). (Dic. du Français du Moyen-Âge).
 
 

Dernière mise à jour : 12-02-2016 00:17

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >