Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Paradoxes de la « démocratie »
Paradoxes de la « démocratie » Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-08-2016 00:40

Pages vues : 6688    

Favoris : 50

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Daesh, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Impur, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Nomade, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Pur, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Sédentaire, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
 
frise_poliak14.jpg
 
 
Paradoxes de la « démocratie »
Elle se veut « ouverte » donc libérale
et comme dans l’état actuel des consciences
personnes ne peut se gouverner seul
et se passer de gouvernement,
elle feint de faire croire que chacun
serait « le roi », et comme cela est impossible,
car il est impossible d’accorder à chacun le
droit de ne pas être d’accorder,
elle n’existe pas, ou pour « exister »
elle obligée de mentir, de manipuler en permanence.
Elle est alors une dictature perverse,
un totalitarisme circoncis au huitième jour.
LA DÉMOCRATIE EST UN ARTIFICE DIABOLIQUE
ENCOURAGEANT L’AUTOCENSURE, LA PIRE
CAR APPELÉE LAÏCITÉ !
(La « séparation de l’Église et de l’État »
est du eyes candy pour faire gober
aux masses une singerie de « liberté de pensée »).
 
 
 
La « démocratie » est un paradoxe de processus d’histoire-opinion qui prétend imposer à des masses, à un pays, et maintenant au mode entier, comment il doit se comporter et comme un individu unique, comme étant un seul corps physique, un seul mental, un seul corps spirituel, soit une trinité matérielle ! Chaque individu serait une cellule de ce corps, donc une singerie du Corps Mystique et bien plus : un ensemble de multiples séparatifs ou unités allant cahin-caha avec leur ego.
Le règne du pouvoir du peuple construit sur l’opinion ne marchera jamais ; il ne peut qu’engendrer de perpétuelles désordres. Si mondialement les régimes démocratique tiennent encore le coup, comme exposé en titre, C’EST PARCE QUE SOURNOISEMENT IL FAUT MANIPULER LES PEUPLES : DISSOUDRE LA CONSCIENCE POLITIQUE ET RESPONSABLE DANS LA CONSCIENCE ÉCONOMIQUE (règne de la City de Londres ET DE LA BOUFFE-TOUT), ET ASPHYXIER TOUTE VIE MÉTAPHYSIQUE OU ÉLÉVATION SPIRITUELLES PAR DES DÉBORDEMENTS DE RÉACTIONS SENSIBLES, DONT LA PEUR (des microbes-migrants, des « terroristes » ET PEUR DE MANQUER) DESTINÉE À LA MASSIFICATION DES PEUPLES. Cela est vrai aussi bien pour le socialisme que pour le capitalisme. Et par dessus tout ça les sociétés occultes comme la judéo-maçonnerie spéculative à pouvoir comme le GODF exerce le véritable pouvoir politique, en compagnie de la City de Londres.

TOUS RÉGIMES FONDÉS SUR L’OPINION PORTE LE GERME DE LA DICTATURE. À la faveur du chaos social organisé, arrive un « sauveur », qui récolte 80 à 90% des suffrages, et si les déchets sont trop embêtants, on les met à « Guantanamo ».
- Poussières ou cellules d’opinions et désordre permanents.
- Opinion unique et singerie d’ordre ou artifice.
- GUERRE DU QUALITATIF (Paysan) CONTRE LE QUANTITATIF (Citoyen).
- GUERRE DU NOBLE (qualitatif) CONTRE LES ÉGAUX (quantitatif).

Donc la « démocratie » ne peut absolument pas fonctionner sur l’opinion, À CAUSE DES MOTS/MAUX, maintenant et depuis au minimum la Renaissance tous sont inversés, dénaturés, pas à leur place ; un appauvrissement de la langue parlée généralisé : perte des argots pères de la cabale phonétique (Langue des Oiseaux), conduisant ce monde à l’anti-création. LES CHOSES ÉTANT DEVENUES MUETTES, LES MARIONNETTES AUX MAINS DE COUILLES EN OR SE CHARGENT DE REMPLIR CES MOTS DEVENUS MAUX, D’ARTIFICES CONFORMES À LEUR EGO ET CULTE DE L’ARGENT ET DE LEUR SYMBOLISME JUDAÏQUE.

Les libertés et les droits que les démocraties reconnaissent à l’être humain ne peuvent être bénéfiques et inoffensives que dans un climat social VITALEMENT de Centrum Centri : faire société avec soi-même avant de faire société avec les autres.
Les régimes fondées comme l’actuelle « démocratie » sur la corruption aboutissent à la tyrannie la plus universelle. L’humanité est alors menacée de se voir plongée dans le climat politique à la fois le plus rigoureux et le plus corrupteur ; et nous y sommes.

Pendant des millénaires on a essayé les rois ; pendant à peine plus de 200 ans on a essayé la république ou socialisme, et encore, entrecoupé de deux rois et de deux empereurs. Il serait peut-être temps d’être soi-même, de LEVER LE VOILE : VOIR PAN ET L’ARC-EN-CIEL, LA STARGATE, LE CENTRUM CENTRI OU SOI-INSTANT.
Le socialisme qui prétendait dissoudre le capitalisme ne pouvait au contraire que le renforcer ! dont aussi renforcer les réseaux judéo-maçonniques spéculatifs.
Donc il serait temps de sortir de cette division des élus et initiés, les winners (qui peuvent tout se permettre telle la nouvelle aristocratie républicaine) et des profanes, les losers (contre lesquels tout est permis). Donc sortir du riche contre le pauvre, dualité républicaine cachée sous package judéo-maçonnique « liberté-égalité-fraternité » découlant des ergoteurs Grecs. Donc sortir du « boire » (liquide-pipi) et du « manger » (solide-caca) des colonnes Boaz et Jakin (ou Yakin) de l’actuelle judéo-maçonnerie spéculative et de tout consommateur-consumé de TUBES DIGESTIFS MONTÉS SUR PATTES. Donc sortir du struggle for life rendu célèbre par Darwin et son évolutionnisme, et qui donne depuis des millénaires le exploitez-vous les uns les autres, mais plus mécaniquement et systématiquement depuis 1789. SORTIR DE SA BITE ET SON COUTEAU. SORTIR DU TRÔNE (sens de faire caca, seule réelle égalité en ce bas monde des bénis-bouffe-tout et leur dollar).
Sortir de LuCiFR : LCFR : Council on Foreign Relations des Couilles en Or juives (Isra-el).

À ceux qui rêvent « d’égalité homme-femme », il faudrait peut-être avant qu’ils sortent du patriarcat qui gouverne l’Occident et les trois religions du Salut !

Sortir de la débauche intellectuelle des travailleurs du chapeau au huitième jour et autres ergoteurs en tous genres portés sur la gueule (le verbe et la bouffe), sortir de la débauche technologie et de consommation.

MARIER L’Un ou Idiotès, la Singularité, moi, le non-conforme puisque singulier, et mon autre : la « raison » et un certain ordre, ce que C.G. Jung nomme « inconscience collectif ». Bref, marier SOI et soi. AUJOURD’HUI LES DEUX SE CONFONDENT EN MASQUANT LE PREMIER : désordre et imbécilité sont installés au pouvoir, pour fabriquer un nouveau conformisme : révolution en politique, morale et lois vendues à tous coins de rues des cités-citoyens, néant et absurde en philosophie et autres. Aussi les amants de la « raison » et d’un certain ordre sont maintenant dans le camp des révoltés, des losers ! (À ne pas confondre avec la « raison » des perruques poudrées des « lumières »).
 
 

Dernière mise à jour : 31-08-2016 01:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >