Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Aimant ou Magnétisme
Aimant ou Magnétisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-12-2008 20:00

Pages vues : 8904    

Favoris : 187

Publié dans : Les News, Dernières news

 
moulin_trp1.png
Aimant ou Magnétisme


L’Aimant attire le Fer/Faire pourtant !
Le sens de solidaire ou magnétisme reliant les êtres pourrait s’apparenter ou s’attirer vers le sens du mot religion. Dans son sens le plus simple : elle est ce qui relie des personnes respectant une croyance en un principe supérieur. C’est-à-dire qu’il ne devrait plus exister de barrières nationalistes, raciales ou religieuses.
Attention, il ne s’agit pas non plus de prôner : « La même soupe pour tout le monde ». Chacun exprime une vérité en conformité avec sa tradition et sa culture, et par « nécessité naturelle » inhérent au terrain sur lequel il vit en osmose. L’Art n’est pas non plus le rival de la philosophie.
Le magnétisme, la sympathie pour son « contraire », le roulement du jour et de la nuit et des quatre saisons font partie d’un amour universelle. Quand cet amour sera établit, les créatures du règne animal trouveront dans les humains de « grands frères aînés », et la cohabitation sera harmonieuse car l’agressivité tombera. C’est illustré dans la Bible : ISAÏE 65 (25) : Le loup et l’agnelet paîtront ensemble. Le lion comme le bœuf mangeront de la paille, et le serpent se nourrira de poussière.
La tradition orientale raconte qu’en présence d’un saint homme, beaucoup de créatures dangereuses perdent leur crainte et cessent d’être une menace pour les autres. L’homme est placé au sommet de la chaîne de l’évolution sur la planète Terre, et son rôle n’est pas de la détruire comme en ce moment, mais d’aider ces frères les plus faibles aussi bien physiquement que mentalement (1).

Les êtres humains sur Terre pourraient en faire un Paradis, avec une immense variété de plantes.
A ce propos je rappel une histoire :
Sur un terrain aride, un brave homme travailla avec dévotion pendant plusieurs années a labourer, planter, arroser. Finalement il convertit ce misérable terrain en un magnifique jardin. Un prêtre qui passait chaque jour devant ce terrain fit cette remarque quand le jardin fut en pleine gloire : « Combien merveilleuses sont les œuvres de Dieu ». Mais le jardinier qui avait tant peiné sur la terre rétorqua : « Vous auriez dû le voir quand il était laissé entièrement entre les mains de Dieu ». Comme l’Œuvre alchimique, cela fait partie de la destinée humaine d’aider et d’accélérer le travail d’évolution de la Nature.
L’homme a été doté (par qui ?) de magnifiques facultés, d’intelligence de compréhension et d’habilités qui lui permettent de coopérer avec la Nature et de convertir la terre en ciel et l’inverse, selon le principe de ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et l’inverse.

Le poète Alfred Tennyson, qui a fait quelques expériences d’illumination du mental écrivait :
« La connaissance parfaite n’est autre que le parfait amour ». A l’inverse, le parfait amour est la connaissance parfaite.
Les chercheurs actuels en se penchant sur la matière trouvent un mécanisme incroyablement complexe au niveau minuscule. Chaque molécule est un émerveillement.
J’aime beaucoup répéter cette phrase si en avance sur son temps : « Grandes vertus gisant es chouses petiotes créées par Dieu » (Note du mode de faire des mélanges du Livre 3, des Trois Livres de l’Art du Potier du “ Cavalier ” Cyprian PICCOLPASSI DURANTOYS).
Ainsi le scientifique Paul Davies écrivait :
- Le miracle de la vie n’est pas qu’elle soit fait de minuscules outils (les cellules), mais que ces diverses parties minuscules soient intégrées d’une façon organisée. (Je dirais : un arrangement géométrique).

Annie Besant écrivait :
- Ce qui ne pourra jamais arriver au moyen d’arguments, de controverses, de raisonnements intellectuels, arrivera quand le cœur de l’amour en nous aura réveillé la nature du spirituelle. Car l’amour est plus profond que l’intellect, l’amour est plus grand que l’intelligence (2), et la nature de l’Amour et la nature Divine sont si étroitement liées qu’il ne faudra pas longtemps avant que l’homme qui aime son frère aime Dieu.

M. R.



Notes.
1. L’État c’est moi de Sarkozy, ou la mise en place d’un État sécuritaire, faisant la part belle à la tranquillité, c’est-à-dire au business (assurances sur les biens et les personnes). Désolé pour le raccourci mais cela me paraît lumineux. Toujours est-il que cet État sécuritaire se concrétise, par les récents faits divers de malades mentaux, et la réaction de notre dangereuse pile atomique Sarkozy : « Faut les enfermer ». Ça se résume par : emprisonnement soit physique, soit par camisole chimique, donc d’une brutalité inouie, et à notre époque un hôpital n’est pas une prison. La mort fait partie de la vie ! J’entend par mort, les accidents dramatiques comme le meurtre commis par un irresponsable. Les animaux aussi « pètent les plombs ». Voir les réactions très justifiées sur FRANCE-INFO.
Voir également :
http://www.france-info.com/spip.php?article230630&theme=9&sous_theme=11

2. C’est ce qu’écrivent sous forme imagée beaucoup d’Alchimistes.
 

Dernière mise à jour : 28-12-2008 20:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >