Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Partout et nullipart
Partout et nullipart Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-04-2017 01:02

Pages vues : 3827    

Favoris : 80

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Vide, Volonté, Yokaï

 
 
 
Partout et nullipart
Les limites du monde cosmique sont
partout et nulle part,
comme le PLOMB (1) dans la région de l’EAU, ou
le MÉTAL au milieu de l’Eau primordiale,
contrôler l’intérieur depuis l’extérieur.

Jamais en place ou,
bien nulle part :
« Je suis le chat qui s’en va tout seul,
et tous les lieux se valent pour moi ».
Le Nulle Part qui est le « Bon chez Soi ».
 
 
Nullipare ou Nulle part : pas encore né, qui n’existe pas, qui n’est en aucun lieu.

ORgane, ORganiser, ORgasme, ORgie, ORgueil : corps (mental-désir-sexe-nourriture-sommeil).
Partout, mondialement, les humains sont policés par la si-vil-isation. Ils se font la guerre les uns contre les autres sous couverture « sociale » nommée « démocratie » comme pour cacher leurs horreurs et leur pétrole.

Comme ça n’existe pas on cherche partout ! Mais, la vérité est partout et nulle part. Elle est là quand nous sommes serrés dans un wagon du métropolitain parisien, dans les toilettes, dans le brouhaha du bistrot, dans un champ. Comment voulez-vous « voir » le TAO ? Aucun but à atteindre. Pas de fuite, pas de rapprochement non plus. Le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu ; il n’est pas saisissable. Parce qu’il est partout et d’Instant en Instant !
 
Pourquoi ce verbiage « social » civilisationnel en forme de gouffre insondable d’ignorance : « Je vais bien, merci », quand on répond au questionnement comme un robot, alors qu’on est conscient que ça va mal ? Il n’y a pas pire « couverture sociale » que ce social là d’une superficialité phénoménale !

L’être humain est possessif et veut « avoir raison », il veut posséder SA vérité. IL VEUT FIXER. Or le poisson respire dans l’eau et il se noie dans l’air comme l’homme a pour ennemie l’eau qui va le noyer. Idem : de l’EAU au-dessus du FEU (l’eau dans une casserole). Les 2 éléments sont en relation
l’un avec l’autre, il y a aussi production de vapeur.
Attention cependant :
A - Il faut veiller, car si l’eau déborde, elle éteint le feu.
B - Si on laisse l’eau bouillir un temps trop long, elle se répand dans l’air, et le feu attaquera alors la casserole.
Donc bien ressentir les Contraires formant un TOUT (la vérité, ou NON-JUGEMENT, NON-OPINION, NON-GRÉGARISME ).
Celui qui est dans l’Instant embrasse tous les aspects sans en rejeter aucun : il est dans l’Aleph.

VÉRITÉ  VER(S)-I-T, donc projection, éloignement de l’Instant provoquant illusion et ambi-gu (goût) I.T., du Sacré comme de l’Androgyne en dualité du spatio-temporel. Soit : à chacun son point de vue, sa perspective. Sur un même « objet » nos points de vue peuvent être totalement différents, parce que ça dépendra de l’opinion, donc de l’ego. Pour les Couilles en Or Rothschild-Rockefeller l’Or sera un trésor, pour d’autres ce sera l’ennemi. À propos des Couilles en Or, plus ils deviennent riches, et plus ils s’emmerdent ! Aussi leur faut-ils des sensations fortes comme les réseaux pédophiles et prostitution de mineurs pour oligarchie. Plus les humains sont gonflés, engrossés, ils s’emmerdent : tout le temps sur le trône… tout le temps sur les grosses commissions…
Vérité et illusion sont des constructions du mental de l’être humain. Constructions qui sont des égrégores.

Dans notre époque de folie technologique, comment voulez-vous détecter la vérité du faux ? Tout devient virtuel et contrefaçon ou artifice ! Vrai ou faux, je ne cherche plus, et j’aime regarder des séries ou des films de science-fiction avec des trucages à gogo. Un artifice est un artifice, je le prends comme tel : du eyes candy. IL S’AGIT BIEN DE LE PRENDRE COMME TEL : ÊTRE DANS L’INSTANT (ne pas le prendre pour son contraire le « vrai »).
Idem pour bon-mauvais, ce sont des opinions produites par le mental.

Pour Monsieur François Fillon :
Comme le sacré est par principe ambiguïté même, le bien est « bien » si on agit « bien », et de l’autre côté quand on a envie d’agir mal, on refoule le mal pour agir bien ! En d’autres mots : quand on vous regarde, ou en publique, vous exhibez vos belles actions, mais selon les circonstances, si personne ne vous voit, pourquoi ne pas s’enrichir sur le dos des peuples puisque vous serez « présumé innocent » et que s’est très pratique dans ce monde de l’opinion ! Bientôt, avec la galopante du « tout connecté », cette ambiguïté de possédant ne sera plus possible dans un monde de transparence virtuelle !

Partout et nullipart.
Ciel et Terre ont même origine, Adolf Hitler et Christ-Jésus ont même origine. Il n’y a pas de contraire bien-mal ou bon-mauvais de cette scolarité à la Jules Ferry judéo-maçonnisée. Tout est une question d’ÉCHELLE, de FRACTAL : LES CHOSES SONT CE QU’ELLE SONT, ELLES SONT. C’EST VOUS QUI FABRIQUEZ UN « MÉCHANT HITLER » OU VOUS RÉPUBLICAINS QUI FABRIQUEZ UN « MÉCHANT VENDÉEN », OU VOUS OLIGARCHIE QUI FABRIQUEZ UN « TERRORISTE ».
« Il ne peut exister un plus petit grain de Matière (sens Euclidien) Infiniment/non défini/petit, et Infiniment/non défini/grand = mêmes problèmes » (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).

Bien et mal ou pur-impur s’interpénètre : tantôt l’un, tantôt l’autre, et inversement. Pur-impur n’existe pas. Ceux qui tirent gloire de leur aspect winner comme à la fin de la seconde guerre mondiale en 1945 sont autant criminels qu’un Adolf Hitler partant en guerre. Winner ou « être reconnu » par le plus grand nombre, le quantitatif, fabriquer encore un égrégore et un Pour-Voir. Idem pour les criminels du régime républicain qui organisèrent le génocide de la Vendée en 1792, et que ce même régime de nos jours cherche à occulter tant bien que mal.
UN EST LE TOUT : TOUT LE MONDE EST ADOLF HITLER, TOUT LE MONDE EST CHRIST. Bizarre : l’être humain est un « juste » diplômé quand il cacha ou sauva un Juif pendant la seconde guerre mondiale, et après 1945 il sera un « anti-mythe » s’il touche à un cheveu de la tête d’un membre du « peuple élu » ! Cependant tous ces gens ont même origine. Une marionnette peut devenir n’importe quel personnage. Christ-Jésus et Lucifer ou Adolf Hitler ont même origine. Christ-Jésus est partout de même que Lucifer. Leur origine est l’Instant, ou Soi ; un INSTANT ABSOLU : EST, comme le Caillou.

Spatio-temporel ou monde des accidents et ses habitants ne peuvent qu’engendre chaos et désordre, surtout si des humains se mêlent de pondre des lois et conventions pour dire ce qui est bien et ce qui est mal, ce qui est pur et ce qui est impur !

Le mental c’est comme la technologie actuelle : IL FAIT CROIRE À L’EXISTENCE D’UN SUJET (moi je). IL PRODUIT DE L’ILLUSION EN GROS COMME UNE INDUSTRIE FABRIQUANT UN OBJET. IL FABRIQUE DE LA POUSSIÈRE DE MAISON. Et homme fabriqué par la poussière du sol d’après l’Ancien Testament.
POUSSIÈRE ou FÈCES : FESSES [MERDAS] ou Excréments [CHIER]. Dépôt d’impuretés, ou excréments. Sur un tas de Merde on peut trouver bien des richesses/engrais.
Impuretés : par exemple en les mélangeant à une poudre métallique, les fèces s’attachent aux parties les plus grossières de cette poudre et les retiennent avec elles au fond du récipient.
CHIER (1250) : Faire ses besoins, ou se vider le ventre, faire CACARE.
AISANCE : cabinet d’aisances. L’aisance de la richesse matérielle (et son ennui).
La « commodité », le contraire de gène !
En Chine, il y a la Déesse de la Fosse d’Aisance ou troisième Dame de la Fosse d’Aisance, KENGSANGU. (D’après Henri Maspéro, Essais sur le Taoïsme)

Les fèces sont les illusions, les poussières qui voilent le RIEN DU TOUT, QUI VOILENT LA PIERRE.
Les fèces ce sont les lois et conventions, les dogmes ou canons, soit LA CHUTE OU DÉGÉNÉRESCENCE. Il y a plus lourd que le fèces : LES PASSIONS, soit LE POUR-VOIR et LA HAINE.

Les fèces sont comme les trésors des autres (ou des Couilles en Or), leurs connaissances qui n’apportent rien. On est pareil que le comptable du prêteur sur gages qui compte de l’argent qui ne lui appartient pas ! Les fèces voilent l’Instant.
Dire de quelqu’un « mourir comme un chien » est non seulement une injure envers cet animal mais aussi une attitude marchande : on voudrait que le mort rapporte (comme le chien rapporte à son maître) : « mourir pour quelque chose », comme recevoir sa médaille !

FÈCES = LE DOIGT QUI MONTRE LA LUNE, SOIT LE POUR-VOIR DU DOIGT.


Ne voir que l’évolution est accumulation de fèces en quantité en croissance permanente, car on oublie l’involution. « Tout homme possède en lui la face invisible des choses (Universelles), il ne perçoit que L’ENVERS DES CHOSES (la partie Euclidienne et jalonnée et conventionnelle). Mais dès qu’il vit son identité ontologique (être soi) en tout son “ vital ” avec l’intérieur des choses, il vit et voit (en Esprit) L’ENDROIT DES CHOSES. Sujet et objet s’identifient, se fondent dans la perception de l’être (Involution) », écrivait Jean Coulonval.

En France actuel, le RIEN DU TOUT est parfaitement symbolisé par l’artifice financier E. Macron, mais pour donner LA TOTALE ILLUSION. De plus il n’y a rien de pire qu’un type qui joue avec les émotions, un type QUI COMME ADOLF HITLER EST UNE ÉPONGE QUI PREND TOUT POUR LUI : Hitler déclara : « Je prends sur moi l’entière responsabilité ». Macron fait de même en se retranchant derrière son ego : il se nourrit de toutes les opinions qui passent dans l’Instant propice, soit le Super Égrégore du moment, pour former un gloubi boulga ou du même symbole que le kloug bûche de Noël de Monsieur Preskovic dans le film Le père Noël est une ordure. C’est une machine du symptôme « Vu à la Télé ! ».

Quiconque a encore une once d’instinct de conservation intact sent bien que seul un imposteur peut prétendre résoudre grâce à sa « responsabilité » d'élu l’existence d’autrui qu’il traire de « mes amis ». Quiconque promet tout et avale tout comme E. Macron, ne tiendra rien, comme du temps de l’hollandisme qui se voulait « ennemi de la finance ».
Bref, l’humain privé du Soi devient la proie de l’opinion publique ou Super Égrégore bouffeur de kloug à la E. Macron.

E. Macron marionnette de l’oligarchie anglo-américaine divise en se prenant pour le camp du « bien ». Ce type n’agit pas pour les autres, mais pour lui (et ses « amis »). Bien-sûr il se démène comme un Diable dans sa boîte et vocifère parfois comme Hitler (en moins bien), mais il ne semble pas claire avec lui-même, comme s’il voulait échapper à ses propres tourments. Son physique renvoie un aspect étriqué de bureaucrate dans une tour de verre dans ce que le Super Égrégore de la City de Londres a matérialisé : Manhattan.
E. Macron symbolise parfaitement ce monde phénoménal ET SANS LIMITES, COMME LA TECHNOLOGIE telle que le souhaitent les transhumanistes des Google. Mais « sans limites » uniquement en monde des accidents…

Oh ! les fèces énormes sont cette institution du régime républicain appelé « Française des Jeux » : l’impôt par la chance ! « Avoir de la chance », comme avoir la santé, ou comme on a une femme, une voiture, un chien et un smartphone ! Tous les régimes politiques actuels entretiennent savamment l’ego.


LIBERTÉ : Retrouver le Pays du Rien du Tout et la Demeure du Sans Pourquoi. Le Nulle Part qui est le « Bon chez Soi ».


Note.
1. PLOMB : marié avec l’Eau primordiale (je le vois comme Paracelse) ; il est le fondement ou carcasse de la Connaissance ; c’est pourquoi on l’appelle aussi « le plus vil des métaux », mais encore « Saturne » ; les Alchimistes le nomment « Père des Dieux ». Il est comme une « faculté » à lui tout seul, mais sans noms-les-formes. Vraie faculté parce qu’il est lumineux à l’intérieur, il est capable de repousser les afflictions extérieures (voir les radiations). Il est comme le pivot de la Création : Étoile polaire ; la lumière cachée dans l’obscure (noir ou putréfaction).
EAU, PLOMB : NETI NETI, TOUT : ni ceci ni cela ; Fractale des Fractales.
Non, non, il n’y a pas de Plomb dans une aile !!! Il est plutôt léger comme une plume de Maât…
Dire que le Plomb est vil, c’est comme accuser une herbe d’être mauvaise, ou Adolf Hitler d’être « mauvais ». Être dans l’Instant ou Réaliser le Soi c’est être DANS les mots/maux où n’existe plus de dualité. Et encore, le mieux est le SILENCE !
 
 

Dernière mise à jour : 06-04-2017 01:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >