Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Pierre qui roule
Pierre qui roule Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-01-2018 22:51

Pages vues : 3568    

Favoris : 202

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Chimère, Christ, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Instant, Japon, Langage, Liberté, Mental, Pierre, Simple, Soi Spiritualité, TAO, Vérité, Vide

 
entrelacs1.jpg
 
 
Pierre qui roule
n’amasse pas mousse,
mais pierre qui ne roule pas
crève dans la mousse !


Page dédiée à Kazuhisa Ogawa
 
 
Combien de Terriens crèvent dans la mousse : chaque jour des distractions par les tâches quotidiennes dans un corps physique dans un monde de plus en plus physique malgré ses tentatives de digitalisation. Combien de Terriens « rêvent » tout éveillé dans ce monde extérieur ? Le monde physique devient leur réalité : besoin d’aller travailler pour enrichir son « pouvoir d’achat », faire la lessive, acheter et préparer à manger. Chaque jour, je suis distrait par l’agitation de mon mental et le tourbillon constant des pensées.
Qui écoute encore le murmure silencieux ? Presque tous les Terriens s’en écartent par une idéation incessante de ce qu’ils doivent faire, de ce qu’ils ont fait, de ce qu’ils auraient dû faire à la place, de ce que les autres devraient faire ou ont fait, et ainsi de suite, à l’infini.
 
Mon mental vagabondant crie parfois : « Tu n’écoutes pas le murmure du Silence et tu continues à faire tourner ton manège d’idéations de ce que tu devrais faire pour écouter le murmure du Silence ».
La Vie ce n’est pas facile, alors quoi faire pour « s’en servir » ?

Pour changer de comportement il est nécessaire d’abord de prendre conscience d’un besoin de changement, ensuite, être prêts à apporter les changements nécessaires. Évidemment dans notre monde du speed et du tout connecté et son « tout tout de suite », et vue les millénaires de conditionnements : C’EST TRÈS TRÈS TRÈS LENT. Bien-sûr cela varie avec chacun d’entre nous ; mais en toute Nature, il est peu probable que le changement se produise à la façon commerciale du « tout tout de suite » ou « les jours ouvrables »
Un proverbe chinois dit : La personne qui déplace une montagne commence par enlever de petites pierres ».

Changer implique alors la conscience qu’il y a la montagne à déplacer, puis on commence à enlever de petits cailloux.
Reconnaître que la distraction ou d’être toujours tourné vers l’extérieur est déjà enlever un petit caillou.
Réaliser que mon mental bourré de n’importe quoi m’empêche d’écouter le murmure du Silence, c’est encore enlever un petit caillou. Peu importe, même le déplacement s’opère en enlevant les brins d’herbes autour de la pierre pour la dégager.
Comme pour la pierre qui ne roule pas et est bouffé par la mousse, un autre proverbe chinois dit : « N’ayez pas peur de grandir lentement, ayez seulement peur de rester immobile ».
Effectivement, la vie est un DÉPLOIEMENT. À chaque déploiement, si l’on n’y prend pas garde, correspond un point à atteindre, et ce point une fois atteint peut devenir un tombeau, là où la pierre crève dans la mousse.
Tout est toujours fluide. « La sécurité est la plus grande ennemie des mortels » (Hécate dans Macbeth).

La Queste du Graal est a-temporel : on se fout du temps qui coule pour devenir ce que nous sommes vraiment. Dans cette Queste il n’y a pas de laïcité, ou plutôt il y en a une dans le vrai sens de ce mot : Dans cette Queste du Graal le temps ne compte pas pour devenir qui nous sommes vraiment. Pour beaucoup d’entre nous c’est la Queste de chacun, quelque soit sa croyance à une tradition religieuse ou spirituelle.
Cette Queste est une question de redevenir complètement humain. Car depuis des millénaires nous sommes seulement sur le point de le devenir.

En ce monde des 10.000 ans de l’époque de la voie de l’Agriculture, il est d’extrême importance pour notre vie quotidienne de tous les jours de réapprendre petit à petit, comme pour le déplacement de la montagne, à agir non d’après la tradition, ni surtout pas d’après ce que l’on nous a enseigné, mais SPONTANÉMENT DANS LE WOU-WEI OU WUWÉI : LE "NON-AGIR", OU PLUS VULGAIREMENT : LE "LÂCHER-PRISE" : ÊTRE UN AVEC TOUT CE QUI VIT, pour se trouver enfin dans LA VRAIE CRÉATION : connaissance du Soi, ce que Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux citait par : « Je sais que je le sais », qui se situe au-delà de l’opinion qui ravage le monde ; donc vivre la Connaissance des choses éternelles en redevenant UN SACHANT.

ÉTERNEL NON-ÊTRE = IMMORTALITÉ, passer du corruptible du corps matériel à l’incorruptible éternel du Non-Être.
 
 

Dernière mise à jour : 31-01-2018 23:06

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2023 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >