Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Marchands de Confiance, suite
Marchands de Confiance, suite Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-08-2018 00:52

Pages vues : 2097    

Favoris : 23

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Circoncision, Confort, Conscience, Corde, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Fétiche, Gordiasade, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Ignocratie, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Klan, Lait, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Migrant, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pied, Pierre, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
banquier_pouvoirachat.jpg
 
 
Marchands de Confiance, suite
ancien nom des banquiers
va avec la trinité
Crédit-Crédo-Croyance.
Tout le système (l’algorithme, le robot) de
la démocratie repose sur le CCC-CC
(les deux derniers étant Confiance-Consentement)
Les CCC-CC repose donc sur le domaine
AFFECTIVO-ÉCONOMIQUE : LA CAROTTE, LE MESSIANISME.

Obtenir la Confiance de l’autre pour le « pirater »,
comme le serpent hypnose, ILLUSIONNE sa victime.
Donc susciter l’INTÉRÊT, le contraire de la GRATUITÉ.
La Méfiance, contraire de la Confiance, sera
salutaire en ces temps de Super Grégarisme et de
tyrannie de l’opinion et de manipulation politique.
Obtenir de la Confiance ou du CONSENTEMENT
est le principe de la démocratie, et du commerce !

Au fait des CCC il faudrait ajouter l’IMITATION.

Mais, pourquoi nous acceptons le CCC-CC des autres ?
Sinon par grégarisme ! Et par MANIPULATION
en ingénierie politico-technologique.
Tel professeur m’enseigne cela.
Mais, je me laisser bouffer par cet autre, parce que
je CCC-CC qu’il est plus « spécialiste » que moi !
Cependant il n’est pas un guru comme voudrait
le faire avaler « l’éducation » républicaine française.
Il n’est jamais bon de gober l’autorité sans protection extrême.
L’Occidental n’inspire pas, IL EST INSPIRÉ, ce qui
n’est guère étonnant depuis la séparation du spirituel
et du temporel en France ; il n’est plus qu’inspiré
par la culture et son ego, son état est PASSIF,
en réception des CCC-CC.
 
 
L’art de faire vivre dans la dualité sujet-objet est de plus en plus amplifié depuis la montée du capitalisme à partir de Louis 9.
 
Le C de Cause et de Consommation et de Culture : Centrum, Commencement, Cosmique, Classement, Connaissance, Conscience, Conclusion, Conséquence. Le C ou Cassure du O : Couper, Cassure, Canal, Cacher, etc. Le C de Caput, Capuche, Capital et Capitalisme et Citoyen et Camarade ou Copain qui Coupe de l’ensemble comme coupe de l’Origine le Calcul et la « peine Capitale » (et capitaliste) qui coupe le Caput et aussi la Chute ou Coupure d’avec l’Origine ; le Chef ; et le Cul (postérieur). Sans oublier le C de Consonne…

Les Marchands de Confiance travaillent maintenant main dans la main avec le régime républicain POUR ROBOTISER L’HUMAIN À COUPS DE CALCUL (algomachin). TOUT CELA IMPLIQUE LE CONFORT (voir la page La « vérité » de l’Occidental).

Les CCC-CC implique donc LA SÉCURITÉ. Demander de la Confiance à l’autre c’est aussi se sécuriser soi-même. Pourquoi faut-il, ou y a-t-il, ou pourquoi demander de la sécurité ? La SOLITUDE est-elle le contraire de la Sécurité ? Comme quand on se sent seul, on peut avoir peur et réclamer une sécurité, comme POUR COMBLER CE VIDE DE LA SOLITUDE. Mais, NOUS SOMMES PAR ESSENCE SINGULARITÉ, SEUL. J’ai maintes fois évoqué sur le site le mot Singularité, synonyme de Soi. Être Seul ou Singularité n’empêche pas de fusionner avec le Tout, avec une montagne, une fleur, etc. Ce qui implique le problème de la CAUSE et de la CRÉATION évoqué maintes fois dans le Yoga Vasistha !
Comme écrit en titre, l’être humain a besoin de son CCC-CC, parce que tout danger ne ne plus avoir ce CCC-CC va créer la PANique devant la Solitude, devant le vide, devant la possibilité de ne plus avoir de raison de vivre. PANique paralyse. Pour éviter PAN, l’Instant, le Soi, ON COMBLE DE PENSÉES DE TOUTES SORTES, DE CCC-CC. Mais là où il y a Réalisation du Soi, il y a ATTENTION, DONC ABSENCE DE TENSION (du A privatif et Tension), ou pour ainsi dire à la fois absence d’attention et d’intention (Ramana Maharshi dans ses entretiens dit souvent que l’Ignorance n’existe pas).
Évidemment le Réalisé vivant n’a pas à craindre cette PANique, parce qu’il n’est pas robotisé par les « ismes » ou calcul ou algomachins et confort : IL SAIT, IL EST, et voilà pourquoi il n’est pas dogmatique, il n’est pas robotisé.


SÉCURITÉ : DÉLIVRÉ DE LA PEUR ET DE LA SOUFFRANCE, ÊTRE LIBRE.
Le CCC-CC sécuritaire à toutes les sauces ne peut que nuire à la sécurité physique, d’où le succès de l’économie mondiale de la drogue légale ou illégale c’est pareil, c’est toujours dépendant de la City de Londres et des CCC.
Alors, pourquoi l’être humain en recherche de sécurité cherche à s’attacher à une nation sécuritaire ? une filiation, ou réseau quelconque ? Car la judéo-maçonnerie spéculative est un réseau qui, par excellence, recherche la sécurité ! (surtout de l’emploi… dans la police… et en général ils n’ont pas besoin d’Agence pour l’Emploi…). Rechercher la Sécurité c’est SE FAIRE BOUFFER PAR L’ÉGRÉGORE, PAR LE GRÉGARISME. C’est la même chose que de chercher la sécurité-protection dans des drogues !!!
S’attacher au sécuritaire est comme s’accrocher À UNE BOUÉE DE SAUVETAGE.

Évidement un oisillon aura besoin de la protection de sa mère pour ne pas être bouffé par un prédateur quelconque, si la mère « fait le poids ». De même qu’un enfant humain aura besoin de « se sentir en sécurité » : tendresse, protection, apprentissage, contact, etc. Un fois adulte, l’être humain recherche toujours cette sécurité ou confort, c’est flagrant dans sa technologie et son CCC-CC.
MAIS, SI L’AMOUR, SYNONYME DE GRATUITÉ RÈGNE, la sécurité est une totale illusion !!! S’il y a une ou des limites à l’Amour, alors ce n’est plus de l’Amour car on y introduit de la sécurité. La sécurité est une invention humaine qui déteint jusque sur les trois Règnes : Minéral, Végétal, Animal. Si la GRATUITÉ ou L’AMOUR RÉGNAIT SUR TERRE, JÉSUS-CHRIST N’AURAIT PAS BESOIN DE CLAMER « AIMER-VOUS LES UNS LES AUTRES... ». Donc nul besoin de CCC-CC qui va fourbir l’Église de Rome et les Banques, l’étatisme etc.

Sécurité va avec SATISFACTION, PLAISIR, FÉLICITÉ.

L’ego est par essence INSTABLE, il repose sur l’opinion, qui d’ailleurs va admirablement avec l’INFORMATION-INFORMATIQUE ET SES ALGOMACHINS, car l’ego est la résultante d’expériences réalisées dans l’espace-temps quant à leur face externe, et d’autre part les besoins de l’intellect et du cœur quant à leur face interne. La conséquence sera que tout opinion est comme une construction géométrique, un algomachin dont les paramètres sont d’une part les dispositions intérieures de l’humain, et d’autre part l(expérience externe en les événements vécus. Or, les appétits, les besoins de l’âme d’une part, et d’autre part le temps et les lieux de l’expérience sensible, vécue, étant indéfiniment divers selon les lieux géographiques et sociaux, il faut conclure que de toute évidence il ne peut exister deux opinions identiques. Même un algomachin informatique ne pourra rechercher « la paix » dans une prétendue possibilité de l’unité d’opinion (l’unité dans la diversité tel le slogan de l’Union européenne), et comme le prétend le mirage démocratique.
Ainsi, l’opinion, l’ego, aura besoin toujours de sécuritaire, car l’opinion en dualité oscille en permanence entre le subjectif et l’objectif, et ce que certains médias appellent « opinion publique » n’est que le reflet d’un effet algomachin et statistique qu’on ne peut tenir en aucune façon pour un semblant de vérité ! Il est illusoire comme maintenant de rechercher une « opinion vraie », ce ne peut qu’être un mirage. La démocratie, la laïcité, ce ne sera jamais plus que « ma vérité », alors que la Vérité, le seul Réel, ne peut être un objet de possession de société de consommation ! La Vérité transcende nécessairement le conflit du sujet et de l’objet, le conflit qu’engendre l’opinion et par conséquence les CCC-CC.

Ainsi, l’ego humain repose sur des sables mouvants, ou plus frappant, sur le carrelage noir et blanc symbole qu’on retrouve dans les loges judéo-maçonniques spéculatives de l’après 1717 londonien : l’opinion se construit DANS LE TEMPS à la façon d’un carrelage, donc à la façon DE L’IDÉATION ET DE SON VAGABONDAGE, DONC DANS LE TEMPS, COMME UN MOTEUR PAS-À-PAS.

Le messianisme est par essence LE sécuritaire ! La Super Carotte ! L’effacement de tous les péchés que c’est tout confort. La soif de sécuritaire a faite inventer des Dieux aux humains, et même un Dieu unique et sa création et par là même inventer la Cause. Ce Dieu unique est une invention humaine, qui d’ailleurs provoque des drames monstrueux comme les « croisades » et autres « guerres de religions » jusqu’à la destruction des Peuples du Soleil (Incas, etc.) en passant par les Vendéens de 1793 détruits par une religion à l’envers : le régime républicain. De nos jours certains ont inventés des ordinateurs qui sont en train de tous nous bouffer. Tout cela participe du sécuritaire et des CCC-CC. Il est plus facile et tout confort de croire que de SAVOIR, surtout avec les outils du « tout connecté » etc.

Le messianisme de la société de consommation : votre produit, votre droit ou vos droits, « Je paye alors j’ai droit à mon produit », mon, mon, mon, comme : votre député, votre voyance, votre boucher, votre assureur, votre ceci ou votre cela, VOS DROITS, tout ça CONTRE quelque chose et principalement contre de L’ARGENT. Société de l’anti-Gratuit, y compris sa justice qui est par essence RAIDE comme le DROIT et sa géométrie de la ligne droite : l’évolutionnisme (faut pas s’étonner qu’à chaque problème cette justice étatique ponde une loi). Le « droit », singerie de l’Instant ou Soi.
Les humains rêvent de « droit » et « d’ordre » parce que leur conscience, leur mental est toujours en vagabondage ; ils y cherchent un MAÎTRE ÉTALON, UNE LOI, UNE STATION.
L’opinion de création personnelle prend corps ici en Occident en Europe à la Renaissance.

L’invention du temps est une parfaite sécurité, sans ce temps, ON NE POURRAIT PAS AVISER, CALCULER, SE RETOURNER POUR FAIRE FACE À CECI OU CELA. D’où la naissance de la PANique, parce qu’on ne peut plus aviser, ON NE PEUT PLUS SE SÉCURISER, ON EST PARALYSÉ (il n’y a plus de temps qui coule). La pensée n’entrant plus dans le contexte de la PANique, ELLE NE SERT À RIEN.

Avez-vous remarquez que quand on est en colère, le mental ne contrôle HEUREUSEMENT PLUS RIEN ? Il n’y a plus de calcul, ou de sécuritaire pour aviser ! IL N’Y A MÊME PLUS DE PEUR. Il n’y a plus de dualité sujet-objet ; or les sociétés occidentales répriment la colère, la haine, comme pour EMPÊCHER d’être Soi, et même POUR CULPABILISÉ : certains jeunes disent « J’ai la haine », comme s’ils avaient attrapés un rhume ou la grippe ! Ce n’est pas étonnant ils sont les plus programmés !!! Et dès que la dualité reprend le dessus, le temps reprend le dessus, on peut dire effectivement : « J’ai la haine », ou « J’étais en colère », on s’excuse comme si c’était « pas bien » et qu’il faille tomber dans le temps comme si c’était la norme !
Quand la pensée reprend le contrôle, ON CALCUL, ont tombe dans les CCC-CC, l’opinion etc. On retombe dans le temps ou HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule).
Bon, maintenant la Peur ou PANique supprime nécessairement la dualité, IL N’EXISTE PLUS QUE L’INSTANT. Encore une fois on ne peut plus aviser, alors ON FAIT LES CHOSES EN CATASTROPHE, sans réfléchir ou sans faire fonctionner la « raison » chère aux « lumières » du 18è siècle et à leur encyclopédie qui divise et étiquette tout. Catastrophe reprenant le grec katastrophé : bouleversement, renvoie à ce désir, CETTE SÉCURITÉ EN SON CONTRAIRE : L’ORDRE. L’ordre fourgué par tous régimes étatiques est son outil principal. Quand je dis : « J’ai eu peur », le mental reprend le dessus, la dualité et le temps enferment à nouveau, et en même temps JE ME DÉFEND, comme si avoir peur était honteux, contraire au Soi. Bref, on se sécurise en « raisonnant la peur ».
Dans la même honte, même CHUTE, correspondant à la logique de la raison du 18è siècle (et son ”se creuser les méninges”), on dit parfois quand on fait une erreur : « Je perds la tête », et quand le mental reprend le dessus on dit : « Où avais-je la tête ? », là encore comme pour s’excuser !

CIVILISATION DE SALAUDS QUI PLEURE LES MIGRANTS QUI COULENT.
ÊTRE EN SÉCURITÉ EST QUELQUE CHOSE DE PROFONDÉMENT DÉGOÛTANT, ENCORE ACCENTUÉ DANS NOTRE SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION PROFONDÉMENT ÉGOÏSTE
(voir à la veille des vacances les gens qui ont peur et qui ont les moyens financiers de « partir en vacances » et qui font protéger leur résidence par des rondes de police). Et après ça, il y en a qui veulent « ACCUEILLIR LES MIGRANTS » et qui ne sont pas content parce que certains laissent couler des bateaux avec migrants dedans…

Se nourrir, se vêtir, s’abriter. Est-ce la trinité de l’humain de la Chute ? C’est en tout cas celle de l’humain qui n’est plus EAU PRIMORDIALE.
L’autre genre de trinité non naturelle, et dont tous les régimes politiques et de chefferie profitent, y compris les écoles et fabriques à diplômes-diplômés, c’est la Peur-Récompense-Plaisir
 
 

Dernière mise à jour : 06-08-2018 01:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >