Accueil arrow News arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Inquisition actuelle
Inquisition actuelle Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-11-2020 22:46

Pages vues : 753    

Favoris : 46

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Image, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Mieux, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, Religions, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Yokaï

 
torah_synagogue_lois_chaos.jpg
 
 
Inquisition actuelle
Et guerre cerveaux en séquence
(la majorité, les winners genre Laurent Alexandre)
contre cerveaux en parallèle
(la minorité, les surdoués, alors que ça
devrait être à égalité).
Toujours cette guerre des Hébreux-Juifs
« arrivés un jour »
contre les Païens originels depuis toujours.


LE DRAME DE L’ENFANT DOUÉ
 
 
Edgar Morin, Twitter, le 14/11/2020 : « Toute contestation d’une affirmation officielle ou d’une croyance largement répandue est désormais considérée comme « complotiste ».

Faisant partie des « élites » qui, selon Laurent Alexandre, fondateur du site Doctissimo, doivent éliminer purement et simplement les « inutiles », les réactionnaires violents de LREM et les paroissiens de la « bien-pensance », se sont mobilisés pour hurler au scandale, pour écumer de rage contre le documentaire HOLD-UP et débiter les mesures de répression qui seront prises contre tous ceux qui se laisseront aller à rejeter le dogme du conditionnement de la peur ; contre tous ceux qui oseront n’avoir pas peur ou plus peur ; contre tous ceux qui seront considérés comme criminels ayant osé penser autrement que les Dieux cancérisés de pouvoir.

C’est ce qui explique en bonne partie pourquoi les défenseurs de la classe au pouvoir se mettent dans tous leurs états pour essayer de discréditer ceux qui osent n’avoir plus peur - comme quelques cerbères de supermarché qui veulent faire mettre le masque sur le nez et en rendant honteux ceux qui le porte sous le menton estimant que c’est inutile mais qui sont obligé de le faire en entrant dans le magasin - en encourageant un grand nombre de leurs concitoyens à ne plus répondre aux injonctions de la peur et à une salutaire et résolue désobéissance civique (comme simplement refuser de porter un masque et refuser de subir le grégarisme républicain du « vivre ensemble » et que « porter un masque c’est aussi pour ”protéger les autres” » comme semble nous le dire la société japonaise : une société de groupes fonctionnant comme du « papier à musique » : marcher droit, et pour soi, et pour les autres (aspect clans, tribus…) ; donc une société japonaise qui n’a aucunement résolu le dilemme politique étatique du Néolithique : Moi-Collectif/Moi-Individuel.

Aussi Nous risquons fort d’avoir prochainement une institution DU GOULAG SANITAIRE ou « isolement » non pas des opposants politique, quoi que, mais des « positifs au covid-19 » et par là même inévitablement des anti-masques et autres contestataires du régime.

Avec un Luciférien ET CRIMINEL Laurent Alexandre, Nous le voyons affirmer publiquement devant des étudiants, future « élite » (winners) de la France : « Il faut éviter la multiplication des Gilets jaunes, ce sont des êtres inutiles et substituables ! ». Toujours cette indéboulonnable dualité winners-losers. L’élimination de gens qui sont inutiles, COMME LES MAUVAISES HERBES, et losers et que l’on peut remplacer par des robots winners par exemple ! L’être humain est humilié, rendue honteux dans ce discours montrant l’arrogance représentative de cette « élite » LUCIFÉRIENNE criminelle. Le mépris par la dualité winners-losers est destructeur, il est meurtrier et monstrueuse conséquence de l’ego à maturité par sa liberté d’opinion qui plombe tout !

Oui, le documentaire Hold-Up est un révélateur, la preuve : son tonnerre médiatique. Ce film démontre à quel point l’humanité occidentale a régressé ; à quel point la violence des winners sur les losers a été amplifiée ; à quel point le double cancer et du pouvoir et de l’argent sont la maladie de ce monde…

L’inquisition actuelle fonctionne parfaitement en psychiatrie, celui qui n’est pas conforme à la « norme » utilitariste sera un « malade mental ». Dans cette catégorie se trouvent LES GENS DOUÉS, VOIR GÉNIAUX, et comme souvent écrit sur le site : les DÉVERGONDÉS, parce qu’ils ne respectent pas les conventions ou lois humaines édictées par la dite morale, la dite religion ou le dit « bon sens » relatif aux illusions apparentes dans le spatio-temporel, c’est-à-dire à court terme.


QU’EST-CE QUE C’EST L’INTELLIGENCE, ÊTRE DOUÉ ?


C’est comme la LIBERTÉ : un chose inconcevable, même si un dico comme Le Robert écrit : « Faculté de connaître, de comprendre […] Aptitude (d'un être vivant) à s'adapter à des situations nouvelles, à découvrir des solutions aux difficultés qu'il rencontre […] Qualité de l'esprit [du mental] qui comprend et s'adapte facilement ». Tout cela ne concerne que le corps, ou le cerveau localisé sous un crâne en os, et lié aux cinq sens de l’humain.
Avec l’intelligence « on n’évolue » pas DANS l’univers pour la bonne raison que NOUS sommes l’Univers : Si l’intelligence de l’humain consiste, comme écrit Le Robert, à « découvrir des solutions aux difficultés qu'il [le mental] rencontre », cela ne peut pas se « mesurer » comme certains tentent de mesurer le « quotient intellectuel » (QI), puisque TOUTE SCIENCE EST PRODUCTION DE LA DUALITÉ D’UN SUJET QUI OBSERVE ET AINSI FAIT NAÎTRE UN OBJET, comme le sujet qui observe l’objet « temps » va donner naissance à cet objet « temps » ; et que l’être humain est ontologiquement, en son TOUT, en son PAN ou en son Soi, l’Univers, la TOTALITÉ, il est de ce fait dans l’impossibilité de se poser comme sujet étudiant l’objet « univers », puisqu’il est DEDANS. Seule l’illusion Luciférienne peut laisser CROIRE du renversement des rôles entre la conscience conceptualisante située sur un crâne, et la Conscience infinie non localisable, bref, laisser croire à la dualité sujet et objet.

Certains veulent grouper les aptitudes diverses et variées du cerveau comme on récolte des vérités un peu partout pour en former une grosse et que ce serait ça LA vérité, en l’occurrence : le QI maximum, celui du génie, genre Superman-SuperDieu très musclé. Là encore, on risque fort de tomber dans la dualité chère à un Laurent Alexandre avec ses winners et ses losers Gilets Jaunes réduits à l’état de nuisibles.
Même tentative d’additionner des vérités pour en former une grosse, dans le cerveau ça s’appelle raisonner en SÉQUENCES (de petits bouts de machins ou de petits bouts de vérités qu’il faudra « organiser »… nécessairement DANS LE TEMPS).
Or dans la NON-DUALITÉ, DONC DANS LE SPONTANÉ OU NON-AGIR, le séquentiel temporalisé n’existe pas : TOUT EST DANS L’INSTANT, PUISQUE TOUT EST DANS TOUT, FRACTAL, TOUT EST LIÉ ET INNÉ-IGNÉ, on appelle ça aussi la Conscience avec le C majuscule. Le gros problème, est que le SPONTANÉ PARTICIPE AUSSI DES ÉMOTIONS, puisque TOUT est dans TOUT, ce qui entraîne une grande dépense d’énergie qui ruine la vie de cet humain doué, qui sera toujours en ÉMISSION, alors que les humains « ordinaires » fonctionnant en séquence n’ont pas ce souci existentiel puisqu’ils fonctionnent À LA PÉPÈRE, comme on en entend tant à la radio France-Info (surtout dans les discussions politiques….). De plus le mode de pensée DANS L’INSTANT est pénible dans le sens où il s’avère impossible de mettre en veilleuse le mental, même dans le sommeil ordinaire, sauf de brèves moments en sommeil profond…..
Être en ÉMISSION : dans de nombreuses situations, le Spontané ou l’être doué regarde toujours par les yeux des autres, se demandant sans arrêt quel effet il leur fait, comment il devrait être en ces circonstances, quels sentiments il devrait éprouver. Phénomène très lié aux parents : l’enfant doué aura l’impossibilité d’affirmer ses propres sentiments car il fige le lien avec ses parents, il donne à ce lien une permanence qui empêche toute délimitation (Alice Miller : Le drame de l’enfant doué). L’enfant doué ne sait pas se fier à ses propres sentiments, il doute sans arrêt, n’en ayant aucune expérience, et ne connaissant pas ses vrais besoins, il est comme ÉTRANGER À LUI-MÊME. « De ce fait il est incapable de se séparer de ses parents, et reste à l’âge adulte tributaire de la confirmation de personnes extérieures qui vont les représenter… Cet enfant doué est dés le départ UN PETIT ADULTE (Je pense à Lao-tseu, s’il exista vraiment !) »

La pensée en SPONTANÉ, dans l’INSTANT, est difficile à vivre parce que dans l’Instant, la personne pourra passer de la joie à un état d’angoisse et de dépression (la psychiatrie actuelle parle de « trouble bipolaire »…. sans pour autant que cela révèle un génie….. parce que le « trouble bipolaire » n’est aucunement lié à une intelligence quelconque……)

Le génie affecté par une exacerbation de l’émotion sera, comme indiqué plus haut, TOUJOURS EN ÉMISSION (ce que les autres percevront facilement à son désavantage) : il ressent toutes les émotions environnantes ; de plus c’est avant tout un rêveur qui s’emmerde en classe à l’école, ou au contraire qui tient bien ses cahiers parce que ça se fait mais en fait il n’en à rien à foutre. Cet être sera extraordinairement susceptible : il se coupera du monde et vivra caché tel un ermite pour ne pas avoir à subir à l’extérieur trop d’émotions toujours intenses et douloureuses pour lui ; aussi il paraîtra anti-social ou asocial. Tout sera chez lui amplifié : plus captateur des autres (plus attachant), plus généreux mais aussi terriblement exigeant (pompant la vie de l’autre), plus agité et plus impatient, donc quelqu’un d’impossible à vivre avec une autre personne…. Souvent il a comme « un train d’avance » et ne comprend pas pourquoi les autres restent en rade ou en wagon de queue…. Les cinq sens le font aussi souffrir, notamment au niveau de la vue (une gène considérable par la luminosité, surtout paradoxalement la nuit : la luminosité artificielle de la civilisation), et gène des oreilles pour les sons (les bruits extérieurs), et même du goût ; le toucher lui produira des surprises comme si c’était « la première fois », ou agréables ou désagréables ; il peut être très frileux.

Le surdoué a une curiosité extraordinaire, il s’intéresse à tout, en tous domaines, et sera hétéroclite, voir surprenant pour l’autre dans son passage du « coq à l’âne » et dans son mélange des choses qui, selon le conventionnel, ne « font pas la partie du débat, et sont hors du contexte » (évidemment on le lui fera savoir pour le censurer….).
La pensée en SPONTANÉ entraîne une imagination toujours en perpétuelle fontaine ; il y aura cependant une grande différence entre le DON du spontané, et l’acharnement au travail nécessairement produit dans le temporel que pourra effectuer le surdoué.

L’être à la sensibilité et à l’émotion exacerbée pointera du doigt la chose que personne n’aura vu, tel le petit garçon du conte d’Andersen : Les habits neufs de l’Empereur.

Cet être peut faire deux choses en même temps, écouter et rêver par exemple.
Souvent cet être sera tellement absorbé dans ce qu’il réalise qu’il en oubliera son corps et ses besoins élémentaire, comme celui d’aller pisser, ce qui sera pénible et il ne s’en rendra presque pas compte malgré la douleur montante dans sa vessie…

Paradoxalement, le Spontané fonctionne par une CERTAINE PROCRASTINATION : un perpétuel renvoie en dehors de l’Instant, comme le besoin d’uriner qui sera comme ignoré….
La pensée en SPONTANÉ procure un grand sens de l’humour, une ironie certaine, voir un humour particulier souvent incompris.
Le spontané sera souvent un GRAND FRUSTRÉ s’il ne trouve pas d’écho pour appuyer ou pour être en harmonie avec ses idées. Il a une énergie obsessionnelle pour entreprendre sa QUESTE DU SAINT GRAAL. Il a un grand sens de la justice et de la Liberté et surtout de l’AMOUR.
Le Spontané ne respectera JAMAIS une chefferie non fondée, comme par exemple celle de la chefferie républicaine élu à coups d’élections production du quantitatif et donc encore dans la dualité winners-losers, les losers étant bien-sûr ceux qui sont déçus que leur candidat soit réduit en loser.

Le Spontané sera évidemment contre l’ego omniprésent dans ce culte du narcissisme lié au capitalisme et à la consommation aliénante.
Le Spontané sera AUTODIDACTE et se formera lui-même ses techniques d’apprentissage. Il sera pointilleux sur le sens originel des mots, comme l’exige la LANGUE DES OISEAUX : les sons primordiaux ou langue originelle seulement euphonique, sifflée, parfois codée par un signe-lettre (écriture de Glozel par exemple), alors que les civilisations actuelles, celles du Néolithique, transmettent « l’Évocation », l’analogie, l’horizontal (idéation en séquence, voir en fin d’article).
Le Spontané aura une très bonne mémoire, sur tout évidemment. Comme les Orientaux, le Spontané VERRA L’ENSEMBLE.

Le Spontané aura le plus haut potentiel pour L’EMPATHIE : tel un phare ou un radar, il verra DANS L’INSTANT, DANS LES TROIS RÈGNES : MINÉRAL, VÉGÉTAL, ANIMAL ET HUMAIN, CEUX QUI SOUFFRENT OU CEUX QUI SONT HEUREUX, OU QUI ONT DES PROBLÈMES. C’est aussi cela le problème d’être toujours en émission (voir plus haut) ; par sa sensibilité amplifiée le Spontané ou Surdoué sera un parfait Ambassadeur des ÉLÉMENTALS.

Le Spontané est comme LE VENT, non pas une girouette dans le sens péjoratif, mais LES VENTS, TOUS LES VENTS, certains parleront de « caméléon », comme le VENT PREND N’IMPORTE QUELLE FORME, COMME L’EAU, et donc comme le caméléon, une sorte de « zèbre » comme certains appellent ceux qui sont « trop intelligents ». Le zèbre comme le Spontané ne s’apprivoise pas, le zèbre comme le caméléon utilise ses particularités pour se cacher (parfois ça agit en sens contraire : ”trop se cacher” va attirer l’attention sur lui).

Le Spontané ou le Doué fait la partie de la catégorie des authentiques êtres humains en voie de RETROUVER LA FÉLICITÉ ORIGINELLE ET MONDIALEMENT, car cette Félicité, ce Soi, ce Centrum Centri dépend du « QUI SUIS-JE ? », et de rien d’autre.
À « l’extérieur » dans le « isme » de l’étatisme il est stérile de tenter de combattre la haine, la violence, l’anti-ceci, l’anti-cela par des lois et des opinions toujours plus inutiles les unes que les autres : il est désormais vital de RE-trouver la Source et d’utiliser l’EAU, donc l’AMOUR permettant d’éteindre les lois des humains qui provoquent le chaos partout.
AMOUR GRATUITÉ = source d’une plénitude qui se déverse et se répand : LA TEINTURE.
Par la Teinture du « Qui suis-je ? » on peut effectivement entrer en CONTACT avec des « extraterrestres » : sortes de NOUS dans le « futur » (TOUT EST DANS TOUT, FRACTAL), dans les EAUX PRIMORDIALES : les innombrables Consciences de Réalisés tels les Ramana Maharshi et autres, tels les Christ-Jésus et autres nées au Centrum Centri des milliards et milliards de « dimensions » dont chacun devrait savoir que le SOLEIL N’EST PAS LE CENTRE PUISQUE : LE CENTRE EST NULLE PART ET LA CIRCONFÉRENCE EST PARTOUT (ce qui rejoint l’utilisation du mental en PARALLÈLE… et la résolution du dilemme Moi-Individuel/Moi-Collectif...).


Ce monde de la démocratie où tout le monde est le ROI est mourant sous la tyrannie de l’OPINION, de la POLÉMIQUE, le seul phénomène de la croyance en l’ego qui, ici-bas, soit sans fin, quasiment « éternel ». L’opinion est un feu nucléaire ou une énergie qui ne s’éteint pas, elle égare sans arrêt et met dans l’impossibilité de la cibler car elle est toujours tournée en DEHORS : L’OPINION FONCTIONNE SUR LE PRINCIPE DE LA DÉFENSIVE OU DE L'ATTAQUE (dans les médias du régime on parle de ”débats” pour donner une illusion de ”liberté” [d’expression]) : l’opinion n’est jamais en sécurité, elle porte en elle l’angoisse de pouvoir être remise en question en permanence. Aussi est-elle toujours en position de défense ou d’attaque…
La tyrannie de l’opinion c’est la « guerre » de ceux qui pensent en SÉQUENCE (dont fait la partie la thermodynamique) contre ceux qui pensent en PARALLÈLE ; l’informatique actuelle fonctionne en séquence de petits bouts de machins dans un binaire intolérant car duel (dans le sens du mot : guerrier, non singularité…)
 
 

Dernière mise à jour : 22-11-2020 23:23

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >