Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Réalité étymologie de Rien (du Tout)
Réalité étymologie de Rien (du Tout) Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-02-2021 00:29

Pages vues : 570    

Favoris : 58

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Ampoule, Anarchie, Araignée, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Pieuvre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Rire, Royauté, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Washingtonisme, Yokaï

 
 
frise_poliak7transpa_band478.png
 
 
Réalité étymologie de Rien (du Tout)
dans le NON sens d'un dictionnaire qui
avance le latin rem et res en dualité
d’un sujet relatif à un objet, comme
« réclamer une chose » (réclamer justice).
Or Réel devrait signifier RIEN : NON POSSESSION,
DE QUOI QUE CE SOIT, PAS MÊME DE SON PROPRE CORPS
QUI N’EST QUE L’EGO PHÉNOMÈNE.

 
 
LA POSSESSION OU DÉMENCE DE L’ACCUMULATION (dont l’évolutionnisme et l’opinion-polémique à n’en plus finir).

LAVER LA VALEUR POUR L’ABOLIR (laver rejoint la Teinture et le Atteindre : du A privatif et Teindre : ne pas teindre, ne pas valoriser, ne pas chuter dans le winnerisme à l’anglo-saxon…).

- SHUN : Peut-on atteindre la Voie [Tao ou Soi-Instant, la Réalisation de la Libération] et la Garder ?
- ZHENG : Vous ne pouvez garder votre corps, comment pourriez-vous garder la Voie ?
- SHUN : À qui est donc mon corps, s’il n’est pas à moi ?
- ZHENG : C’est une forme qui vous est fournie par le Ciel et la Terre. La vie ne vous appartient pas : c’est une harmonie qui vous est fournie par le Ciel et la Terre. La Nature ne vous appartient pas : elle vous est fournie par l’Univers. Vos descendants ne vous appartiennent pas : ils ne sont que mues confiées par l’Univers. C’est pourquoi vous marchez sans savoir où vous allez, vous vous arrêtez sans savoir où vous restez, vous mangez sans connaître les saveurs. Telle est la force du souffle Yang de l’Univers. Comment pourriez-vous posséder quelque chose ?
Lie Tseu (Liezi), Vè siècle avant J.C., Traité du Vide parfait, chapitre Présages célestes, partie 14, signifiant que l’ego n’est pas naturel et est la conséquence de cette condamnation à vivre : exister, synonyme de temps avec naissance et mort ! Et entre les deux : consommation consumation !


HALTE AU MESSIANISME MORALO-SANITAIRE DE LA POSSESSION DE SON CORPS ET DE L’ATTENTE DE LE PROTÉGER « définitivement » (immortalité juivo-transhumaniste) DE TOUS CEUX QUI CROIENT POSSÉDER LA RÉALITÉ, L’UNIVERS, DE TOUS CEUX QUI SE CROIENT EN POSSESSION DE QUELQUE CHOSE (et qui ne veulent pas la perdre comme ils ne veulent pas perdre leur cher argent).
Or, le Vrai Or, est bien de prendre racine dans cet état universel où l’on ne peut concevoir la moindre réalité. Alors en conséquence, on ne peut parler que d’Éveil, insurpassable parce que seul Authentique et Parfait. État de celui qui vient du noir ou de nulle part et qui ne va nulle part ; aussi une définition du Bienheureux. Cela signifie aussi que la loi de succion ou Eucharistie qui défini la SAISIE, LA POSSESSION, pousse le mental humain à saisir l’objet global, on le voit dans le rêve actuel de mondialisme et d’un « Nouvel Ordre Mondial » facilité par la technologie informatique du chiffre. Or ce qu’on peut appeler « saisie d’objet global » ne peut aucunement être une saisie parce que cela voudrait dire « saisir ou posséder la vérité », en conséquence la « saisie d’objet global » ne peut pas être une saisie mais seulement une simple désignation, ou un simple pointage dans le sens conventionnel anti-conventionnel, car le phénomène que le pointage désigne est au-delà de toute expression et cependant, les êtres croyants s’y attachent par leur opinion qu’ils prennent pour la Réalité en des débats à n’en plus finir pour combler leur temps de vie d’utilisateur (de débats). C’est-à-dire que la vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties.

Le Rien (du Tout) de l’État est une singerie qui se veut le ROI comme le CROYANT qui s’attarde sur son mental en croyant avec sa raison l’avoir complètement vidé, purifié ; bref, qui se croit « arrivé », conforté, rassuré (« sécurisé » comme ils disent de nos jours).

Seule la Patrie du Rien du Tout est la Vraie Demeure ou Vraie Patrie. L’absence d’effort est le Vrai Confort qui permet de se délivrer des conventions, du grégarisme du social killer et de ses images et formes en usage dans son spatio-temporel et, comme ce non-effort s’accompagne d’actes délibérés, on évite de chuter dans un vide nihiliste ou vacuité morte anti-zéro indien.
NON-SAISIE OU POINTAGE = LE MÉTAL AU MILIEU DE L’EAU PRIMORDIALE (le Plomb dans la région de l’Eau) : le RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE (par le vichara (1)) n’est que ce pointage, ce Point, cette piqure permettant aux apprentis de contrôler nécessairement au moins un temps la dualité du dedans par le dehors, afin de les aider à re-trouver l’indépendance, sans sujet ni objet.
LE PLOMB VRAI EST SYNONYME DE VRAIE VACUITÉ SOIT LA CONNAISSANCE AUTHENTIQUE, FACULTÉ IMMATÉRIELLE DU SANS NOM-LA-FORME INHÉRENTE À CE QU’ON APPELLE « CORPS » (humain). Faculté sombre au dehors mais lumineuse au dedans capable de toutes réparations possibles. PLOMB VRAI OU FLEUR D’OR, PIVOT, LA CHAISE D’ISIS, L’AXE OU ÉTOILE POLAIRE car en Elle se cache le TOUT EST DANS TOUT sous Lumière dans l’Obscurité identique au  « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi), identique à l’adage alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ».



La saisie ou loi de succion a à voir avec la VALEUR et le CORPS : être en « bonne santé », la vaillance, ce qui engendre son contraire : la mauvaise santé, comme la valeur engendre son contraire : la nullité, la médiocrité, lâcheté, vaurien, etc. Valeur = winnerisme : le « valeureux » (héros, soldat). Valeur qui engendre la terrible OPINION : évaluer, peser, prévoir, projeter, valider, invalider, dévaluer, valoriser, etc.
Toute valeur ne peut qu’engendrer la saisie, la possession, le besoin-désir.
Si la valeur s’effondre, l’État et son régime s’effondre….. L’État-étatisme est à ce hui devenu une mécanique totalement capitaliste : les « travailleurs » et consommateurs désireux (et donc en « bonne santé ») lui sont chers.
Une des pires valeurs est l’anarchisme et le fédéralisme en forme du grégarisme le plus étouffant : ils tuent en masse (voir le sens du mot « fédéral » qui renvoie au socialisme le plus tueur : un État ou une république fédérale, un jacobinisme, une armée, une police peut être fédérale, ce qui renvoi à une gouvernance mondiale ou un centralisme totalitaire, étouffant toute vie)

L’État-étatisme est revenu la RE-présentation totale et essence d’impuissance qui court après ce qui nécessairement lui échappe : sa démocratie étant construire par conflits d’intérêts elle sera alors condamnée à la frustration permanente par ses propres limitations. L’État ne peut que mener à la nullité et au chaos organisé, le comble du chaos ! Frustré, l’État court après l’objet du capital. Le gouvernement de la RE-présentation ou spectacle peut organiser des attentats, il peut organiser la tyrannie sanitaire, parce qu’il s’agit bien de cela, pas besoin de comparer dans le passé ! L’État organise donc ce qui lui est imposé par le court des choses, PARCE QU’IL NE PEUT RIEN FAIRE D’AUTRE, d’où son « Plus ça change et plus c’est la même chose ».
La forme supérieure de la dictature est la démocratie, le fédéralisme aussi (voir plus haut). La caractéristique de la dictature est de parler de liberté et de démocratie à tout moment possible : il faut faire avaler ou vendre, se débarrasser de son produit défectueux.
La démocratie c’est le triomphe de l’ego et donc de la possession, de la valeur ; c’est le pouvoir qui régente la valeur d’échange dans un fédéralisme (la masse aliénée par la VALEUR de l’échange procurée par la marchandise). La démocratie c’est l’impérialisme de l’ego, de la possession, du culte du narcissisme et de la marchandise humaine unifiée : VALEUR D’ÉCHANGE DANS LE SPATIO-TEMPOREL DES CHOSES (avec date de péremption nécessaire pour produire toujours plus).
DÉMOCRATIE = CAMP DE CONCENTRATION TOTALITAIRE DU BESOIN-DÉSIR ALIÉNÉ-ALIÉNANT PAR L’IDOLATRIE DE LA TOUTE PUISSANCE DE LA MARCHANDISE.


L’État à ce hui est le VIP du faux omniprésent que la marchandise envoie constamment dans tout l’espace-temps pour DRESSER LES MASSES HUMAINES À L’OBLIGATION DE SAISIE, DE CONSOMMAYION, DE POSSESSION PAR LOI DE SUCCION DU FALLACIEUX SANS CESSE REPRODUIT DANS LE « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE » DE LA DÉMOCRATIE STÉRILE MAIS PHASE SUPÉRIEUR DE LA DICTATURE (démocratie mot fourre-tout, mot valise : le nazisme se disait démocratie et Hitler a pris le pouvoir avec 95% des voies, le communisme de l’URSS se disait démocratie, tous les républicanismes se disent démocratie. C’est un formidable masque-mascarade illustré, symbolisé par le covid-19 où les masses portent toutes sur leur visage le stigmate du mensonge de la démocratie et de la valeur d’échange ou VALEUR DU SOCIAL SOCIALISANT ALIÉNANT !).
L’État est donc devenu cette formidable dernière puissance de quadrillage policier par laquelle la valeur d’échange dans la démocratie à maturité qui est la dictature à maturité : tout doit-être numérisé, la même soupe pour tous, tout doit être chosifié ou digitalisé, tout doit être mesuré ou asservi, pour l’amplification de la Re-présentation de la valeur d’échange.

Démocratie = l’utilitarisme utilisateur : votre député, votre État, votre république, votre santé, votre boulanger, votre voyante, votre cul, votre femme, votre voiture, votre chien, votre téléphone, etc. L’État se vend comme une lessive en vous disant : UTILISEZ-MOI. La démocratie est L’ÉTAT PROFOND de l’État… parce que c’est la forme la plus parfaite de l’État, et de la dictature, de la tyrannie et de l’opinion et de la marchandise. En triomphant en Occident en Europe à l’époque de la Renaissance, la liberté d’expression signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible à l’État et à son gouvernement de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord.
Les États-Unis, bastion suprême du Dieu Dollar et de la marchandise, est l’impérialisme même de la démocratie qu’ils veulent exporter partout sur la planète ! C’est pour quoi son Washingtonisme extermine en 1945 deux importantes villes du Japon, comme il a totalement exterminé les peuples amérindiens.
La démocratie est l’outil le plus parfait de la tyrannie marchande-marchandises du « votre ceci, votre cela ».

DÉMOCRATIE = STÉRILITÉ : LE TRAVAIL OU MAINTENANT « TÉLÉTRAVAIL » OU PRESSE-BOUTON S’EST EMPARÉ DE LA TOTALITÉ DU TRAVAIL VIVANT. La démocratie ou forme parfaite de la dictature renvoie à l’État comme suprême administrateur de ce travail mort ou numérisé dans ce monde du faux et de l’inversion parasitant la totalité de l’espace-temps.

L’État étant la nullité même, à l’économie du besoin-désir et de la valeur toujours en conflits d’intérêts de sa démocratie, il ne peut que lui substituer et organiser la consommation aliénatoire, organiser le chaos terroriste ou la chaos sanitaire. On voit bien que c’est une solution qui vient MASQUER qu’il n’y a pas d’autre solution.
Ce n’est donc pas la RE-présentation de cette singerie de gouvernance mondiale qui décide dans une vision de pointage, neutre et décisive, de ce qui lui est imposé, parce que son système ne fonctionne plus. Depuis 1789, surtout au 19è siècle et la révolution industrielle et nettement plus depuis quelques décennies, l’État n’invente aucunement une ingénierie sociale : c’est la conséquence de la crise qui va engendrer la nécessiter sociale de la marchandise : historiquement, la science de la mécanisation sociale ou ingénierie sociale a progressé parallèlement à la mécanisation industrielle.

Paradoxalement, le capitalisme est aussi impersonnel, comme Dieu il est aussi anonyme (en société anonyme…)

LOI DE LA VALEUR OU LOI DE SUCCION = GOUVERNANCE DE LA RE-PRÉSENTATION OU SPECTACLE DEVENU UNE VALEUR. Notez que Valeur sonne comme son contraire au sens positif de délivrance : LAVEUR (suffit simplement de déplacer le V et le L), « laveur » au sens alchimique (blanchir ou se rapprocher de l’Instant du Blanc synthèse des 7 couleurs de l’Arc-en-Ciel…). DONC LAVER LA LOI DE SUCCION, LAVER L’EUCHARISTIE…..
Sinon, un homme politique prend une décision, elle est donc conforme au sens de valeur et « prend de la valeur » (au mental du grégaire et conventionnel).

VALEUR à ce hui = TOUT EST FAUX, INVERSÉ (vous élisez un « président », un spécialisten, qui n’est qu’un COMMISSIONNAIRE, un REPRÉSENTANT OU UNE MARIONNETTE DU CAPITALISME) : les bandes organisées qui se nomment « gouvernement » et leurs « députés » ou « représentants » sont des commissionnaires : donc des spécialistes chargés de spécialités spéciales pour le compte d’autres personnes seulement en matière commerciale, ce qu’est devenu l’étatisme généralisé depuis 1914 ! C’est la mode des spécialistes ou intermédiaires, mode du tout confort et tout sécuritaire ; les spécialistes comme le « peuple élu » spécialisé en réparation (tiqoun des humains…).



L’État-étatisme ne peut plus être rien d’autre que cet appendice totalitaire du Dieu marchandise ; et si quelqu’un tente de « faire quelque chose de bien » là dedans, cela ne pourra être que la reproduction du Dieu marchandise en forme de son « plus ça change et plus c’est la même chose ».

LA VALEUR EST DEVENU LA DICTATURE SUPRÊME, PAR SA MARCHANDISE VALORISÉE MARIÉE AU MYTHE DE LA DÉMOCRATIE LIÉE NATURELLEMENT À SES CONFLITS D’INTÉRÊTS : LES MARCHANDISES MÊMES !
Il y a des crétins qui meuglent « À bas l’État policier », mais, État = trinité « armée-police-justice » ! LA DÉMOCRATIE COMME LA LAÏCITÉ, COMME LE MOT RÉPUBLIQUE, NE SONT PAS UN OBJET NEUTRE (et universel) comme le prétendent encore beaucoup.

VALEUR = TOTALITARISME, DOMINATION, COLONISATION, PARASITISME ET POUVOIR TYRANNIQUE DE LA MARCHANDISE-OBJET. Tout ce qui est reconnu, donc de l’ordre du conventionnel aussi possession, saisie, tout ce qui est considéré, et donc valorisé est la reproduction de la marchandise. TOUT EST MARCHANDISES, LES HUMAINS EN PREMIER (les arts eux-mêmes sont marchandises, la musique est marchandise avec ses « albums » et ses vendeurs albumistes) ; le capitalisme avale tout.
La marchandise est partout et l’État en est devenu le symbole et faire-valoir : la politique du pouvoir d’achat et la « relance économique » qui seuls intéressent l’État.
On ne peut pas se libérer avec une structure d’anti-libération : comme l’explique le Maharshi, l’illusion ou « maya » n’existe pas, plutôt que quelque chose de réel qui aurait créé l’illusion ; comme la Chute au sens Ancien Testament et du catholicisme n’existe pas ; comme la Liberté n’existe pas sans aussitôt créer son contraire ; comme d’inventer les « grandes écoles» sans aussitôt créer les « petites écoles » ; comme la valeur va engendrer les voleurs, et ainsi de suite en dualité causes et effets sans fin, mais avec faim…

VALEUR = REPRODUCTION (oiseau Phénix) et CONFORT (con : avec, et fort) et CONSO-CONSOLIDATION (« Homme augmenté »,
« réalité augmentée » (illusion augmentée) amélioration de la nature, comme le rêve les transhumanistes nécessairement capitalistes sous thermodynamique).
 
Liberté, Libération signifie la véritable investigation du Soi : demeurer en tant que le sujet ‘Je’ entièrement dégagé de toute association [de tout fédéralisme, dans le sens du pointage exprimé plus haut] ou identification, et dégagé de tout objet, donc dégagé de toute valeur-possession-opinion. Si bien que le Maharshi explique et maintien que dans toutes les voies spirituelles, à l’exception de vichara (1), il se produit la possession sous une dualité artificielle entre le sujet qui médite et l’objet de sa méditation. Donc apprendre à réaliser le sujet et l’objet comme UNITÉ, car dans la méditation sur un objet, concret ou abstrait, vous détruisez ce sentiment d’unité et vous créez la dualité. « Ne méditez que sur le Soi » [« Un mental purifié est élixir, un mental vidé est remède. On dit du mental qu’il est purifié quand il ne s’attache plus à rien. On le dit vidé lorsqu’il ne garde plus rien en lui. Mais si l’on s’attarde sur le vide de cette vacuité, c’est que la vacuité n’est pas encore vide. Un mental vide et qui ne pense pas à sa vacuité, voilà ce qu’on appelle la véritable Vacuité », dit Le Secret de la Fleur d’Or, traduction de Thomas Cleary. En voilà une superbe constante d’absence de constante ou constante d’absence de loi fouteuse de chaos……].

LES LAVEURS SONT EN MARCHE INDÉNIABLEMENT, LE CAPITALISME ET SON RÉGIME DE RÉPUBLICO-DÉMOCRATIE EST MOURANT, quand la matérialité de sa stérilité et tyrannie se retournera contre elle : elle ne pourra plus se reproduire, le Phénix est bien mort, et tout ce qui nait un jour en meurt un autre jour : Seul l’Éveil est l’état de celui qui vient du noir ou de nulle part et qui ne va nulle part (une définition possible du Bienheureux).

La tyrannie sanitaire du covid-19 est un mensonge étatique mondialisé qui est voulu par le spectacle de la RE-présentation mondiale, en tant que dans sa PANique de ne plus, pour la première fois, re-démarrer son économie et son politisme dans une crise du quantitatif évolutionnistré généralisé qui a dû générer ce masque-mascarade hollywoodien et grossier du coronavirus.
À quelle condition les gens vont-ils sortir de leur prison de la dualité d’un sujet qui accepte l’objet État ? Quand LA CROYANCE-CRÉDIT-CRÉANCE, SA VALEUR ET SA SÉCURITÉ OU SON CONFORT CESSERA D’ELLE-MÊME, CAR L’ILLUSION DU CAPITALISME N’EXISTE PAS ; CE FUT UNE HALLUCINATION COLLECTIVE SUR PLUSIEURS ILLUSOIRES MILLÉNAIRES, COMME LE FUT LE « TRAVAILLER À LE SUEUR DE SON FRONT DE SALARIÉ OU COLLABORATUEUR » (pas de faute) OU FÉDÉRALISTES (fausse autonomie sous autonomie de l’étatisme), mais pas à la sueur des marchands-marchandises qui en tout confort sans suer empochent un maximum de fric/flic !


Note.
1. Vichara : dans le sens d’introspection tel que le « QUI SUIS-JE ? » et investigation sur sa propre réalité, et du « Sadvidya, ne traitant que du Soi et cela d’une façon explicite » (Ramana Maharshi, entretien 332 du 20-1-1937).
 
 

Dernière mise à jour : 18-02-2021 01:20

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >