Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La Démocratie est la pire dictature
La Démocratie est la pire dictature Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-04-2021 22:46

Pages vues : 494    

Favoris : 50

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Ampoule, Anarchie, Araignée, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Ouvrier, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Pieuvre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Rire, Royauté, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Washingtonisme, Yokaï

 
tore_trsp1.png
 
 
La Démocratie est la pire dictature
cachée derrière la trinité judéo-maçonnique de
« liberté-égalité-fraternité » pire mensonge depuis
l’histoire de l’humain sous dictature de l’État.
Le Rav Dynovisz ci-dessous dit la même chose,
et simplement, que le site Fangpo1, que Jean Coulonval,
Terence Gray et tant d’autres, soit le GRÉGARISME
ou ce socialisme de la même soupe pour tous,
la société fourmilière, où seul un petit groupe
de têtes d’œufs, politico-financier, auront
droit au ‘Je’.
Le monde étant dans le mental, certains
veulent posséder les autres dans leur mental :
celui de l’industrie, des usines du
capitalisme et leur monde du FRIC/FLIC.
 
La démocratie fonctionnant par l’ego et donc
par conflits d’intérêts, elle ne peut qu’être
condamnée à la frustration permanente par ses
propres limitations.
La démocratie est non seulement stérile, mais
la pire dictature de n’importe quelle dictature
ancienne.



À 42,40 de la vidéo : fondamental réflexion du Rav Dynovisz sur le messie. En bref, le messie, toujours projeté dans le temps par l’idéologie abrahamiste, est l’équivalent du type qui invente un moteur fonctionnant avec n’importe quoi : air, eau, sable, ce qu’on a sous la main, donc avec quasiment RIEN ; ce type aura alors toute la finance internationale et du pétrole et de la City de Londres, soit le principe de la thermodynamique à ses trousses pour le tuer.
Le seul, GROS, problème, c’est le système CAROTTE : l’attente d’un messie ou du « Jour du Rassemblement », le Demain On Rase Gratis (DORG), soit le contraire de ce que retransmettent les entretiens de Ramana Maharshi dans la tradition universelle du Circulus ou du TORE, alors que l’idéologie abrahamiste de l’intéressant Rav Dynovisz se situe dans l’évolutionnisme formidablement résumé en quelques lignes page 18 par Jacques Attali dans son livre : Les Juifs, le monde et l’argent :

La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus) : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus, Ouroboros] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie : cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».
« Mettre en valeur »…. Là est le problème !!!

Sous épisode Covid-19 séquence « vaccins », il est flagrant de constater que nous sommes maintenant entré dans la culture transhumaniste des capitalistes de la vallée siliconée : interdiction de mourir (sécuritaire, confort, technologie, assurances, vaccins, entertainment), soit tout ce qui permet la « mise en valeur du temps », MAIS AUCUNEMENT DE VIVRE, CAR L’UNIQUE SOURCE DE LA VRAIE VIE RÉSIDE AU-DELÀ DU TEMPS ET CONTIENT NATURELLEMENT LA MORT DANS SON UNITÉ.
DEPUIS L’ÉPISODE COVID-19 NOUS AVONS DÉPASSÉ L’AURORE ET NOUS SOMMES EN PLEIN JOUR D’UNE CIVILISATION OÙ LE SOUCI STÉRILISANT D’ÉCHAPPER À LA MORT NE PEUT QUE CONDUIRE LES HUMAINS À OUBLIER LEUR SIMPLE VIE NATURELLE.


- Christ ou Jésus = le Soi, « Le Royaume des Cieux est en vous ». CIRCULUS.
- Le Messiah (ou le Messie de l’idéologie juive) = « mettre en valeur le temps » (et l’argent ou la matière…..). ÉVOLUTION.

Par le passé, l’humanité a connu d’horribles abus de pouvoir. Mais ces tyrannies naturelles restaient seulement AU NIVEAU CORPOREL ; ELLES INHIBAIENT LA LIBERTÉ DANS SON EXERCICE EXTÉRIEUR, ELLES NE RONGERAIENT PAS SES RACINES SPIRITUELLES,  ELLES NE L’EMPOISONNAIENT PAS DANS SA SOURCE.
Les humains étaient des esclaves, ils n’étaient pas des pantins comme dans la démocratie actuelle. À ce hui, les chaînes qui liaient jadis le corps de l’esclave sont devenues les ficelles de la démocratie et de sa république qui meuvent, de l’intérieur, l’âme de la marionnette : le citoyen (l'urbain).
Médias, école, entertainment, publicité et propagande républicaine, s’acharnent à réaliser la parfaite mécanisation de l’âme. L’ancienne ou classique tyrannie s’arrêtait au seuil de la conscience. À ce hui, par la technologie, l’humain peut être transformé en zombi… Un zombi dans cette société devenu une IMMENSE MACHINE, où - comme dans tout, ordre mécanique - chaque rouage est condamné à une passivité absolue, on le voit avec les masques, vaccins, etc., de l’épisode Covid-19 ; passivité absolue ou originalité réprimée, donc détruite par le camp contaminé par le pouvoir ou le winnerisme (dans cette dualité winners-losers).

Il est de moins en moins possible de « servir » avec sa Liberté, avec son âme : il faut choisir entre l’isolement et l’esclavage du social. Le consommateur enfermé dans la prison de son ego est au pays des esclaves solitaires, ceux enfermés dans leur ‘je’ du : « votre député, votre santé, votre voyante, votre ceci, votre cela », soit LE PAYS DE L’ENFER.
Comme écrit Gustave Thibon dans Diagnostics : « Les hommes qui se détournent de l’amour commun sont voués à la haine réciproque ». « La Vraie Égalité est le fruit d’un amour commun : elle présuppose donc l’oubli et le don de soi ».

Le Grand et terrible puissant NIMROD meurt de la même façon par une petiot chouse comme un virus : un moustique s’introduit dans son nez et passe dans son cerveau lui occasionnant de terribles maux de tête.
Celui qui se prenait pour un Dieu meurt de façon humiliante, de la même façon que les humains qui maintenant se prennent pour des Dieux grâce à leur fric et leur technologie sont attaqués par un petit virus, probablement en partie fabriqué à des fins d’ingénierie étatique politico-financière.

METTRE EN VALEUR LE TEMPS, ET DONC LE CORPS, LA QUANTITÉ ET LA DIVERSITÉ (marchande) :
« Considérez votre sommeil. Êtes-vous conscient d’être asservi dans le sommeil ? Et y cherchez-vous des moyens pour vous libérer ? Êtes-vous alors conscient de votre corps ? Le sentiment d’être asservi est associé au corps. Sans ce sentiment, il n’y a pas d’asservissement, pas matière à être asservi et personne qui soit asservi. Tout cela apparaît cependant dans votre état de veille. Cherchez à qui cela apparaît ». (Ramana Maharshi, entretien 264 du 20-10-1936).
« La mukti est synonyme du Soi. Les termes jîvan-mukti (Libération de son vivant) et videha-mukti (Libération à la mort) ne sont que pour les ignorants. Le jnânî n’est conscient ni de mukti ni de bandha (asservissement). Les notions d’asservissement, de libération et de divers degrés de mukti ne concernent que l’ajnânî [l’ignorant, le non-réalisé] afin de l’aider à se débarrasser de son ignorance. Il n’y a que la mukti et rien d’autre ». (Entretien 264).

« Où est tout le monde ! Il n’y a pas non plus de libération. Elle pourrait exister seulement s’il y avait asservissement. Mais en réalité, il n’y a pas d’asservissement et, par conséquent, pas de libération non plus ». (Entretien 264).
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 03-04-2021 23:00

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >