Accueil
Vaccins sans fin = évolutionnisme juif Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-04-2021 18:56

Pages vues : 633    

Favoris : 68

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Mieux, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, Religions, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Yokaï

 
michelange_dieu_cause_effet.jpg
 
 
Vaccins sans fin = évolutionnisme juif
variants-f(r)ictions infinis :
septembre-octobre 2021 = autres variants,
autres vaccinations, autres confinements,
comme l’évolutionnisme (1) juif de l’abondance
sans fin des objets et de leur RAISON
devenue aussi objet-objectif-projection.
 
L’évolution ne peut se faire que d’un état à
un autre. Quand aucune différence n’est admise,
comment peut-il y avoir évolution ?
(Ramana Maharshi, 264)
Le régime capitalo-républicain ne peut plus
faire fonctionner SON PRINCIPE ÉCONOMIQUE DU
DÉSIR ALIÉNANT DE SA CONSOMMATION QUI SE
REPRODUIT SANS FIN, SANS TEMPS, ET QUI EST
LA BASE DE SES FONDATIONS.
Désirs, qui engendrent les émotions…

C’EST LA LOI DE SUCCION :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou Eucharistie].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme, du Désir,
du Sans-Forme].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors, lesquels
sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 14)

C’EST LA LOI DE SUCCION :
- LA CROYANCE À L’EGO, AU ‘MOI’.
LA SAISIE FICTIONNÉE EN « VALEUR D’ÉCHANGE »
REMÈDE : connaître le fondement de
cette maladie, l’ego, c’est éliminer toute
conception du ‘moi’ et toute conception d’un
« extérieur » et donc aussi d’une « valeur » :
l’autre, les objects-objectifs,
les autres ou « le monde ».

« L’homme rassasié [qui n’est pas encore de
ce monde capitaliste] n’attend pas avec impatience
de recevoir du pain, se demandant si sa
ration viendra tôt ou tard ;
Mais l’homme affamé [de désirs, de vaccins] demande
constamment :
« Où est-ce ? » et l’attend impatiemment, et
s’efforce de le trouver [loi de succion, cause-effet].
À moins d’y aspirer, cette libéralité de
félicité multiple ne vous adviendra pas »
(Mathnawî, Livre cinquième 1751-53)

COVID-19 = FÉTICHE ACTUEL DU CAPITAL.


En somme, qu’est-ce que c’est l’évolutionnisme juif, autre que celui décrit page 18 du livre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent ? C’est LE FÉTICHISME : Le Réalisation du Soi étant LE GRAND PARADOXE, comme tous paradoxes liés à l’ego, tel que décrit à l’entretien 28 du 4-2-1935 : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction » ; la reconnaissance du Soi et par la-même de sa propre Nature implique de SAISIR ce qu’il est justement impossible de saisir telle que l’énonce la RACINE DU MAL, et que la prise en charge de soi-même réside, en apparence, dans le renoncement même à cette prise en charge ; renoncement ou PUTRÉFACTION ÉNONCÉ PAR LE : « Ici et maintenant, soyez en paix et tranquille. C’est tout » (entretien 102 du 19-11-1935).
« Le moksha [Libération] consiste à savoir que vous n’êtes jamais né. « Reste tranquille et sache que je suis Dieu »
Rester tranquille veut dire ne pas penser. Ce qu’il faut, c’est savoir et non pas penser [or la croyance est le fait de penser, croire que ceci et cela sont ceci et cela…] » (Ramana Maharshi, entretien 131 du 6-1-1936).

Le « Ne pas penser » implique dés lors un exorcisme du double, qui va, momentanément, tuer le Soi ou l’UN, l’Unique, en exigeant que ce dernier ne soit pas seulement lui-même et rien d’autre ! Du genre de « PAS D’ICI ET MAINTENANT QUI NE SOIT QU’ICI ET MAINTENANT ! » FOURGUANT DÉJÀ UN ENFANÇON D’ÉVOLUTIONNISME JUIF OU LA TRAGÉDIE DU DOUBLE, DE LA COPIE, DU FAUX…..
LE CAPITALISME EST MOURANT, PARCE QU’IL NE PEUT PLUS ÊTRE DIEU, L’UNIQUE, IL DEVIENT DE LA COPIE, DU FAUX ; NOMBRE DE GENS NE CROIENT PLUS EN SA SAINTE PAROISSE. PLUS DE CAPITALISME QUI NE SOIT QUE CAPITALISME. Telle est la TYRANNIE DE LA DUALITÉ : QUI EN VEUT TOUJOURS PLUS DANS L’ÉC(V)OLUTIONNISME JUIF EST PRÊT À TOUT SACRIFIER, PAR EXEMPLE PAR LE LANCEMENT DU COVIDISME QUI SACRIFIE TOUT CE QUI EXISTE, SAUF LES DIEUX DU SÉRAIL CAPITALISME TELS LES AMAZON ET AUTRES INDUSTRIES DE LA TECHNOLOGIE GALOPANTE - C’EST-À-DIRE SACRIFIER L’UNIQUE, LA CONSCIENCE INFINIE - AU PROFIT DE TOUT LE RESTE : LA F(R)ICTION DE TOUT CE QUI N’EXISTE PAS, PUISQUE CE TOUT DE LA LOI DE SUCCION OU DE LA SAISIE EST ILLUSION.

CE REFUS DE L’UNIQUE EST LA FORME PRINCIPALE DU REFUS DE LA VRAIE VIE.

Le COVIDISME 19 étant un lancement du capitalisme, il amplifie LA CROYANCE en l’arrêt des usines à produire tout et n’importe quoi. L’arrêt des usines ou leur ralentissement économico-production n’a rien à voir avec une variation grippale ! Pourquoi le capital détruirait les sources de sa reproduction infinie ?
LE COVIDISME 19 EST UN FÉTICHE : DONT LE PRINCIPE CONSISTE À CE QU’IL NE SOIT PAS VU, CAR COMME LE VRAI, SEUL EST VISIBLE LE FAUX PUISQUE LE VRAI CESSE D’ÊTRE VRAI DÈS QU’IL EST VU OU COPIÉ, OU EN DUALITÉ D’UN SUJET FACE À UN OBJET OU D’UNE CAUSE FACE À SON EFFET.
Le fétiche, comme Dieu, n’existe donc qu’à la condition de ne pas être vu : le capitalisme actuel devenant, lui et son monde technologique de plus en plus virtuel n’existe que s’il est invisible, virtuel : IL CESSE D’EXISTER DÈS QU’IL EST VU, CONCRET, ET C’EST CE QU’IL SE PRODUIT ACTUELLEMENT.  

Le capitalisme et son régime républicain est en train de mourir par la reconnaissance de l’original qui passe nécessairement par sa disparition même. Le vrai-faux ne se donne à se reconnaître aux yeux de tous qu’une fois mort !!!
Le capitalisme a tellement grossi qu’il en est quasiment devenu le Soi de cette planète.
QU’EST-CE QUE RÉELLEMENT UN FÉTICHE ?
C’est quelque chose de PRODUIT-PRODUCTION, donc ayant une cause, un créationnisme ou Big Bang IMITÉ NÉCESSAIREMENT DE QUELQUE CHOSE D’AUTRE DE PRÉCÉDANT. (Fétiche dérive du latin facere en passant par le portugais feitiço et l’espagnol hechizo (doublure, sorcellerie ?).
Bref, FÉTICHE = ILLUSION, ARTIFICE, FICTIÇIUM : L’IDOLE À LA PLACE DU DIEU ou du Soi, donc le double à la place de l’original ; le mirage à la place de la Seule Réalité ; FÉTICHE = FAUX (il n’existe pas de « fétiche originaux », ou de « premier fétiche »…).

LA RACINE DU MAL ÉTANT LA SAISIE, LE DÉSIR, il ne peut que fonctionner sur les projections et jamais dans l’Instant.
LE REGARD DU DÉSIR, LE MAL ABSOLU DE LA LOI DE SUCCION EST UNE DUALITÉ DISTRAITE, JAMAIS DANS L’INSTANT, qui sera trop immédiatement visible (voir la Caverne de Platon où il est préférable de regarder les ombres projetées dans la Caverne que de regarder le Seul Réel).


JAMAIS DANS L’INSTANT = LA CHUTE : LA PEUR DU VIDE.
Les gens ne vivent JAMAIS L’INSTANT : ils parlent du « jour d’avant », cette nostalgie du « c’était mieux avant », en ce moment, c’est donc le jour « avant le covid-19 » ! L’idole capitaliste avait vu juste en créant la f(r)iction covid-19 pour relancer son mouroir.
Les gens se remplissent de « raison-opinion », de logique, ils remplissent la pansé et pensée. Mais, toute logique est un SYSTÈME : LE MENTAL USINE À CONCEPT inhérente à la loi de succion dans le seul motif de la satisfaction de penchants sentimentaux et donc de possessions très troubles.
Ces prémisses prennent nécessairement valeur de dogmes, qu’on en soit conscient ou pas. Et ce dogmatisme est d’autant plus intraitable qu’il est plus inconscient, parce que tout danger de n’y plus croire crée la PANique devant le Vide, devant la possibilité de perdre sa loi de succion, sa saisie, c’est-à-dire de perdre la possibilité de ne plus avoir de raison de vivre, parce que cette civilisation (du ‘je’) ne fonctionne que sur l’opinion, donc sur la loi de succion vampirique.

LE SOCIAL OU VALEUR D’ÉCHANGE EST MOURANT ET LE CAPITAL AVEC.


« J’ai vu et ”j’ai touché une facette du Seul Réel” à l’âge de 10 ans à l’école primaire du judéo-maçon Jules Ferry, quand ma classe se trouvait marchand en promenade vers le square des Batignolles devenant en un INSTANT à travers la cime d’un arbre le Jardin d’Eden, le Paradis.
J’ai vu la Porte du Réel pendant cet Instant, et pourtant, une fois dans le square des Batignolles, il n’y avait rien d’autre qu’un très modeste square républicain du Paris haussmannien tout bétonné ; un square juste à côté de la palanquée d’entrepôts de la SERNAM (SNCF), lesquels sont de nos jours devenus un nouveau parc ». (M.R.)

Le Soi n’existe pas, c’est pourquoi je pouvais le connaître inconsciemment en cet Instant ; mais je ne pouvais en prendre conscience que 70 ans plus tard. Dès que le double se présente, ici le square, cette pensée du double entraîne une catastrophique déception, PARCE QU’IL N’Y A PAS DE SAISIE possible : IL Y A SEULEMENT CETTE INFINIE FÉLICITÉ, CE SACRÉ INSTANT DE VRAIE PAIX GARDÉ EN MÉMOIRE, PARCE QUE LE ”VRAI” SQUARE DES BATIGNOLLES-PARADIS N’EXISTAIT PAS : LE SEUL RÉEL N’EST PAS RE-PRÉSENTABLE, IL N’EST PAS UNE FICTION, UN CONTE ET COMPTE, MAIS L’AUTHENTIQUE SQUARE DES BATIGNOLLES ÉTAIT BIEN MYSTÉRIEUSEMENT EN MOI. Par contre, habitant rue de Lévis proche du parc Monceau beaucoup plus vaste et plus « luxueux » (en plein dans ce Paris haussmannien et de l’apothéose de la juiverie industrialo-bancaire Rothschild, Cernuschi, Pereire, Camondo) à cette époque de mes 10-15 ans, il ne s’est pas produit cet Instant de Vraie Paix.
Le square des Batignolles est un « jardin de prolétaires » et de domestiques des possédants alentour, alors que le parc Monceau, d’en une portion de lui-même, est le parc des propriétaires d’immeubles haussmanniens alentour et des Juifs bancaires cités plus haut dans la tradition de la montée en puissance de la révolution industrielle par ces mêmes puissances bancaires et capitalistes presque arrivées à maturité (en 1968 suite des 1914-1945 ce sera chose faite).
SQUARE DES BATIGNOLLES : L’IMAGINATION CRÉATRICE D’IBN’ARABI : chacun porte en lui l’Image de son propre Seigneur, son Soi, et c’est pourquoi il se reconnaît en Lui ; il ne peut connaître le Soi que par le Soi ; la forme de l’Ange ou l’Arbre de son âme sur lequel il cueille le Fruit de la Conscience infinie, la Fontaine de Jouvence.


Square des Batignolles Jardin d’Eden : seul l’I-réel est vraiment réel puisque déploiement d’une « énergie » (mot fourre-tout identique à « électromagnétisme » ou à « vibration ») à partir du Soi ; ou en d’autres mots : projection d’un concept terrestre : « Les choses sont faites de la même substance que les rêves », écrivait Shakespeare. SANS LE RÊVE, LE MONDE N’EXISTERAIT PAS s’il n’était IMAGE-INATION. Le comprendre, c’est donner aux Noms-le-Formes leur « Je suis ce JE SUIS », ce que ne perçois aucunement LA CROYANCE DOGMATIQUE À LA RÉALITÉ MATÉRIELLE DE L’OBJET. RECONNAÎTRE LE SEUL RÊVE C’EST ÊTRE PAR LUI DÉLIVRÉ DE CETTE FICTION APPELÉE « RÉALITÉ » QUI FERAIT CET « AUTONOMIE DÉSIR » ; c’est seulement alors que l’Éternel compagnon de l’âme cesse d’être ce mental tueur ou témoignant contre le rêve.
« Quiconque possède le miroir de la clairvoyance voit Dieu en se voyant lui-même. Dieu dit à Bâyazîd ; ”Va avec Mes attributs vers Mes créatures. Quiconque te verra Me verra et quiconque aura recours à toi aura recours à Moi” ». (Mathnawî, Livre cinquième, présentation des Versets 2020-2049).


LA SERVITUDE DE « HEUREUX EST CELUI QUI SE SATISFAIT » EST SA PRISON : la « Samsuffit ».

Le délire mondial vaccinal est ce « Samsuffit » : la CROYANCE évolutionniste aux possibilités sans fin d’une techno-médecine genre transhumaniste qui, nouvelle superstition, permet de rejeter toute responsabilité vis-à-vis de soi-même, ALORS QUE PAR AILLEURS ”NOS ACTES NOUS SUIVENT”. Il est suicidaire et puéril de considérer l’enseignement officiel, l’extérieur, comme « vérité » et toute académie ou tout « Conseil scientifique » (naguère « Conseil de la République ») comme intouchable, tendance de la pensée unique mondialiste et grégaire qui refuse systématiquement les initiatives nouvelles dans une dimension en perpétuelle mouvement et qui vend sa pensée unique contenant le fameux mot à la mode « complotistes », destiné à supprimer toute saine émulation des non-orthodoxes !
NOTEZ qu’à ce hui, l’ARNm de Pfizer (cette chimie qui modifie le génome humain et est basé sur la thérapie génique combinée à un passeport vaccinal intégré) et ceux de ses concurrents, dont AstraZeneca, Moderna et J & J, sont légalement classés (aux États-Unis) comme « non approuvés » et « produits expérimentaux ». Ce sont des produits chimiques illégaux. Mais, l’ARNm devient la poule aux œufs d’or pour le Pfizer pointure principal de Big Pharma : piqure de rappel tous les ans ou tous les 6 mois suivant les « variants » de virus et donc contrôle général des masses.
COMMENT POUVEZ-VOUS AVOIR CONFIANCE-CROYANCE À CES CRIMINELS DE BIG PHARMA ? (Les données officielles de l’UE relatives aux décès et effets secondaires graves liés aux vaccins de Pfizer, Moderna et AstraZeneca font état de : 3.964 décès et 162.610 effets secondaires graves (27 décembre 2020 – 13 mars 2021).

Les « Samsuffit » au Pfizer Moderna etc. sont pris au piège d’un autre « samsuffit » appelé « objectivité », dialectique et causalité historique (HOTC, Histoire-Opinions-Temps qui Coule) avec des « faits » appelés « réalité » (dans le temps).


Note.
1. - Maharshi : Qui peut poser des limites à cette théorie de l’évolution ?
- Question : Sur le plan physique, elle est parfaite. Mais quant à l’âme, elle aura peut-être besoin d’évoluer davantage et cela s’effectuera après la mort de l’homme.
- Maharshi : Qui est l’homme ? Est-il le corps ou l’âme ?
- Question : Les deux ensemble.
- Maharshi : N’existez-vous pas en l’absence du corps ?
- Question : Que voulez-vous dire ? C’est impossible.
- Maharshi : Quel était votre état en sommeil profond ?
- Question : Le sommeil est une mort temporaire. J’étais inconscient et par conséquent je ne peux pas dire ce qu’était cet état.
- Maharshi : Mais vous existiez dans le sommeil, n’est-ce pas ?
- Question : Durant le sommeil, l’âme quitte le corps et s’en va quelque part. Avant le réveil, elle retourne dans le corps. C’est pourquoi le sommeil est une mort temporaire.
- Maharshi : Un homme qui est mort ne revient jamais pour dire qu’il est mort, tandis qu’un homme qui a dormi dit qu’il a dormi.
- Question : C’est parce que le sommeil est une mort temporaire.
- Maharshi : Si la mort est temporaire et la vie aussi, qu’est-ce qui est réel ?
- Question : Que voulez-vous dire par là ?
- Maharshi : Si la mort et la vie sont temporaires, il doit y avoir quelque chose qui ne l’est pas. La Réalité est ce qui n’est pas temporaire.
- Question : Il n’y a rien de réel. Tout est temporaire. Tout est māyā.
- Maharshi : Sur quoi la māyā apparaît-elle ?
- Question : Maintenant je vois où vous voulez en venir ; tout est māyā.
- Maharshi : Si tout est māyā, comment se fait-il qu’il y ait encore des questions ?
- Question : Pourquoi la réincarnation existe-t-elle ?
- Maharshi : Pour qui ?
- Question : Pour l’être humain parfait.
- Maharshi. : Si vous êtes parfait, pourquoi avez-vous peur de renaître ? C’est un signe d’imperfection.
- Question : Je n’ai pas peur. Mais vous dites que je dois renaître.
- Maharshi : Qui dit cela ? C’est vous qui posez la question.
- Question : : Je voulais dire la chose suivante : Vous êtes un être parfait et je suis un pécheur. Vous me dites que, du fait que je suis un pécheur, je dois renaître afin de me perfectionner.
- Maharshi : Non, je ne dis pas cela. Au contraire, je dis que vous n’avez pas de naissance et en conséquence pas de mort non plus.
- Question : : Voulez-vous dire que je ne suis pas né ?
- Maharshi : Oui. Vous pensez maintenant être le corps et c’est pourquoi vous vous identifiez à la naissance et à la mort de celui-ci. Mais vous n’êtes pas le corps et, par conséquent, vous n’êtes pas soumis à la naissance ni à la mort.
- Question : : Ne soutenez-vous pas la théorie de la renaissance ?
- Maharshi : Non. Au contraire, je veux effacer votre erreur de croire que vous allez renaître. C’est vous qui pensez que vous devez renaître.
Cherchez à qui se pose cette question. Tant que celui qui pose la question n’est pas trouvé, les questions ne peuvent cesser.
- Question : : Ce n’est pas une réponse à ma question.
- Maharshi : Au contraire, c’est la réponse qui non seulement éclaire ce point mais tous les autres doutes aussi.
- Question : : Cette réponse ne satisfera pas les autres.
- Maharshi : Laissez les autres tranquilles. Si vous prenez soin de vous, les autres sauront prendre soin d’eux.
(Entretien 644 du 3-3-1939).

Surtout actuellement, l’humain voit l’Univers plein de causes et d’effets, il envoie même des hommes dans des machines spatiales pour « expérimenter » des causes et effets, le machin ARNm qui modifie le génome humain est lui-même cette mode de cause-effet.
« Oui. L’homme rattache toujours un effet à une cause ; et puisque la cause elle-même doit avoir une cause, cette argumentation devient interminable [comme sont interminables les polémiques-opinions, les débats]. En rattachant un effet à une cause, l’homme est obligé de penser. Finalement, il est conduit à découvrir qui il est lui-même. Quand il connaît le Soi, il atteint la paix parfaite. Ce n’est que pour aboutir à cette perfection que l’homme doit évoluer ». (Même entretien).
 
 

Dernière mise à jour : 24-04-2021 19:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >