Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les spécialistes… de l’indistinction
Les spécialistes… de l’indistinction Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-04-2021 22:28

Pages vues : 274    

Favoris : 28

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Mieux, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Numérisation, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, Religions, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Yokaï

 
alerte_proprieteprivee.jpg
 
 
Les spécialistes… de l’indistinction
dont le « Uni dans la diversité » de
l’Union européenne.


Page dédiée aux Ânes.
 
 
Le déclin rigoureusement en correspondance entre la diversité et l’unité EST UNE TRAGÉDIE. Jamais les êtres humains, surtout depuis les moyens de liaisons tels : chemin de fer, aviation, téléphone, maintenant informatique, n’avaient été aussi semblables, donc dans l’indistinction, et aussi étrangers les uns aux autres, fait encore plus flagrant avec les réseaux sociaux et les smartphones !!! Pas étonnant alors le lancement du « Vivre ensemble », en France lors du drame dans un journal de caricatures censées être « drôles ».

Une indistinction ou indifférenciation allant de pair avec le chaos, voir les errances autoritaires de l’État français pataugeant jusqu’à ce hui dans sa crise sanitaire covidesque !
Dans l’ère de l’homme-objet consommateur ou usager de la fabrication standard, où tout artisanat, toute division organique du travail agonise à cause de l’informatique et son « intelligence artificielle », et en sa démocratie républicaine du « siècle des lumières », on constate, comme d’ailleurs le montre superbement l’Encyclopédies des Diderot et Cie, une palanquée de spécialistes et de spécialités (si scolairement listées dans l’Encyclopédie des Diderot). On cherche en vain dans un village un cordonnier, mais en ville on trouve une pharmacie et un commerce de vêtements, voir surtout une banque à tous les coins de rue ; on boit partout, au lieu du bon vin que chaque vigneron encore dans les années 1950-60 faisait à « sa façon », où à la place on ne trouve qu’un ignoble liquide standard, mais chez Big Pharma au trouve au minimum, dans les années 1980, plus de 24.000 spécialités pharmaceutiques.
Bref, la Vraie spécialisation ne peut qu’être NATURELLE : elle sera par conséquent LIMITÉE : les métiers vitaux ne sont pas du quantitatif industriel, ils ne sont pas multipliables à l’infini. Mais la fausse spécialisation actuelle au contraire est synonyme de cette indifférenciation, et, par là-même, elle ne connaît pas de limite selon le principe évolutionnisme juif et capitaliste : on peut diviser sans fin un corps indifférencié, et ça va se retrouver jusque dans la mécanique de l’ARN messager (l’ARNm devient LE SPÉCIALISTE qui déclenche artificiellement une dualité cause-effet ayant effet, artificiel, sur la réaction de défense immunitaire face à une agression extérieure, donc toujours artificiellement, l’organisme floué fabrique lui-même « son propre vaccin », comme un bon ou une bonne démocrate, comme un BON USAGER AUTONOME PUISQU’IL OU ELLE EST DEVENU LE ROI LA REINE DEPUIS 1789 ! Le piqué à ARNm devient ainsi « responsable » comme le demande la propagande républicaine…).
LE CORPS INDIFFÉRENCIÉ, DONC LE « VIVRE ENSEMBLE », LE SOCIAL À LA MODE, NE CONNAÎT PAS DE LIMITES ET EST DONC CONFORME À L’ÉVOLUTIONNISME JUIF : ON PEUT DIVISER SANS FIN UN CORPS DANS L’INDISTINCTION ! Telle est la clé de cet apparent paradoxe, qui fait croître en même temps l’atomisation et l’uniformité.

Cette fièvre de la spécialisation est celle qui FRAGMENTE, DIVISE, et donc qui s’adresse à des humains-objets, ou rendus débiles ; son objectif n’est pas la partie amplifiée du Tout, mais une singerie du Tout qui gît dans le cadavre de la partie mutilée. Ainsi, séparée du Tout et centrée sur elle-même, comme sous thérapie génique ARNm produisant elle-même son « petit vaccin » d'homme augmenté, elle encrasse et parasite l’organisme collectif, d’où la justification de l’avertissement salutaire ci-dessous.


alerte_suisenbonesante.jpg


Aucune Vraie Paix ne sera possible tant que les activités économiques humaines continueront à se différencier façon « chacun est le roi » suivant un speed étranger à l’Être et à ses besoins, autrement dit, tant que la « spécialisation » ne correspondra à aucune spécificité naturelle.

L’actuelle dualité est devenue infernale avec le dedans-dehors par le covid-19 et amplifiée par les « vaccins » covidesques. Ainsi est évolutionnée LA SOUMISSION AU DEHORS, DANS LE MAL ABSOLU DE LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS AUSSI AMPLIFIÉE PÂR L’AUTORITÉ qui empoisonne par ses confinements et ses règlements sanitaires sans fin, parce que SANS VIRUS, SANS DOMINATION OU SANS SOUMISSION, BIG PHARMA FAIT FAILLITE, ET L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT EST VOUÉE NÉCESSAIREMENT À LA SCLÉROSE ET À LA MORT.
Le glissement de l’être humain hors de l’unité de sa Nature ou hors de son Soi, - de ce processus de DISJONCTION IDOLÂTRIQUE par lequel chaque élément en dualité sujet-objet, devenu pour lui-même un centre absolu, puisque depuis 1789 il est le roi, ne peut s’affirmer qu’en excluant le reste, phénomène du culte du narcissisme dans cette société de consommation. Ainsi la liberté devient révolte [maintenant contre l’argent], et l’autorité devient tyrannie, visible surtout avec le covid-19 et les Gilets Jaunes, les deux s’opposent et s’enfantent sans fin l’une et l’autre. Si bien que la civilisation est devenu une immense machine où - comme dans tous ordres mécaniques - chaque rouage, donc chaque citoyen-roi, est condamné à une passivité absolue, d’où la palanquée de spécialistes pour « l’aider » dans son ”votre ceci votre cela”, ou condamné à une originalité dangereuse énoncée par le Christ : « Qui perd sa vie la gagne ».

Dans cette société de l’indifférenciation, il est de moins en moins possible de « servir » avec sa Vraie Liberté, son âme : IL FAUT CHOISIR ENTRE CE QU’À DIT LE CHRIST (cité ci-dessus), ET LA SERVITUDE DE « HEUREUX EST CELUI QUI SE SATISFAIT » EST SA PRISON : les « Samsuffit » et électeurs aujourd’hui masqués… et piqués…
Car il n’existe aucune Vraie Liberté sans communion, donc sans Eau Primordiale, ni de Vraie Communion SANS EAU PRIMORDIALE, SOIT SANS VRAIE LIBERTÉ (« AQUARELLE : Fait avec l’Eau, c’est alors seulement qu’il se passe quelque chose. Voir l’Alchimie où rien ne se passe s’il n’est réduit en Eau »).

LE CITOYEN DEVENU ROI SUITE À 1789 EST MAINTENANT EN RÉGIME RÉPUBLICAIN LE RÉGIME DES ESCLAVES SOLITAIRES (qui se CROIENT solidaires, surtout depuis leur smartphone et leurs réseaux sociaux), SOIT IL EST DÉSORMAIS EN ENFER. L’analogie avec l’Enfer, le pays des esclaves solitaires et « autonome », s’impose tragiquement.

Le bon vin que chaque vigneron faisait à sa façon… est devenu la logique du HORS SOL DU CITOYENISÉ EN SA CROYANCE EN SA RÉALISATION QUI N’EST QU’UN NARCISSISME ALIÉNATOIRE MARCHAND : l’argent doit circuler partout, il n’est donc pas raciste puisqu’accepté partout, comme la marchandise est acceptée partout, et avec bonheur !
Le citoyenisme où chacun est le roi se retrouve dans certains lieux particulier à cette indifférenciation marchande : on dit aux gens « Bonjour tout le monde », mais surtout pas « Bonjour Madame, Bonjour Mademoiselle, Bonjour Monsieur » ; ba non, ça fait trop long, il faut être speed, puisque le temps c’est de l’argent…. Donc place au tout connecté (en distanciation physique…) place au « vivre ensemble » décrit plus haut dans ce paradoxe qui fait naître simultanément l’atomisation et l’uniformité de la même soupe pour tous ; qui fait naître le « Uni dans la diversité » de l’Union européenne capitaliste.
Le citoyenisé étant devenu le roi depuis 1789, il est en démocratie, il a enfin le droit d’exercer son total DÉSIR DE CONSOMMATEUR grâce aux absolus MARCHANDS DE CONFIANCE (ancien nom des banquiers), puisqu’il est enfin un « réalisé » ou un « libéré » (le roi est mort, l’Église est ailleurs, séparée de l'État, l’opinion ou la liberté d’expression est soi-disant une reine [évidemment une fausse reine, à voir les misères subit par la liberté d’expression du Professeur Robert Faurisson et autres Alain Soral jusqu’au mou Étienne Chouard]).
Problème, la démocratie basée sur l’ego et donc sur le corps et ses désirs du mental ne peut fonctionner que grâce aux conflits d’intérêts comme on met des ordures dans la chaudière du hammam : « L’orgueil recherche toujours le pouvoir et la richesse, parce que la chaudière du hammam tire sa perfection de l’ordure [qui sert à l’alimenter] ». ((Mathnawî, Livre cinquième 1947). La démocratie de la république socialisante est condamnée à la frustration permanente par ses propres limitations. Elle est stérile. Elle est stérile par le DÉSIR DE CONSOMMER DÉVORANT OU REMPLIR LA FLÈCHE DU TEMPS JUIF, LE DÉSIR DE CONSOMMER TOUJOURS PLUS DE PLAISIR ET D’ÉVASION JAMAIS SATISFAIT, QUI TIENT DU PRURIT PLUS QUE DE LA FAIM, TOUS PHÉNOMÈNES TÉMOIGNANT D’UNE GRAVE ÉROSION DE LA SUBSTANCE MÊME DE L’HUMAIN.

INDISTINCTION OU INDIFFÉRENCIATION = faire perdre aux humains toutes traces de leur véritable Nature, de leur Soi, conformément au rêve des perruques poudrées de leur siècle des lumières et du triomphe de leur « raison », soit le triomphe du mental, le triomphe de l’ego, du ‘je’, du corps, de l’usager, le total winnerisme du culte du narcissisme. L’injure raciste anti-humain d’être traité de « complotiste » si on conteste l’autorité ou le pouvoir est destiné à appliquer cette indistinction, cette privation de repère ; et le « complotisme » n’est en résumé qu’un QUESTIONNEMENT SUR UNE CHOSE DONT ON PEUT NATURELLEMENT EN TOUTE LIBERTÉ DOUTER, SURTOUT QUAND IL EST QUESTION D’UN POUVOIR, VÉRITABLE MALADIE DE L’EGO ! PERSONNE ICI-BAS NE DÉTENANT LA VÉRITÉ (ou alors il serait Dieu…).
INDIFFÉRENCIATION = ÉTERNISATION DE LA MARCHANDISE : L’UNIFORMITÉ OU INDISTINCTION NE CONNAÎT PAS DE LIMITES : ON PEUT DIVISER SANS FIN UN CORPS INDIFFÉRENCIÉ, DONC C’EST TOUT BON POUR LE PRODUCTIVISME SANS FIN, EN ÉVOLUTIONNISME, DE LA MARCHANDISE, JUIVE…

C’EST TYPIQUEMENT DU MESSIANISME CAPITALISTE : UN SALUT ayant pour stricte condition de son efficacité le fait que ce salut ne doive en aucun cas advenir, comme le judaïsme et sa « fin des temps » messianique en témoigne de façon criante. LA MARCHANDISE, ATTRIBUÉE À L’AUTRE, AUX VENDEURS ET AUX FABRICANTS, AUX SPÉCIALISTES, DOIT DEMEURER LE PRIVILÈGE DE CET AUTRE, DE CES SPÉCIALISTES, DE CE DEHORS.
LA LUMIÈRE ATTRIBUÉE À L’AUTRE, AU DEHORS, DOIT DEMEURER LE PRIVILÈGE DE L’AUTRE, COMME RESTER ÉTRANGÈRE À L’ÉGARD DE SES PROPRES OMBRES.
AINSI, L’AUTORITÉ DE TOUT MESSIE COMME DE TOUTE MARCHANDISE CONSISTE EN SON « ABSENCE », OU PLUTÔT DANS LA DUALITÉ DU SUJET FACE À L’OBJET (de son désir) : mais si le messie ne doit effectivement jamais arriver, la marchandise finira par arriver, MAIS TOUJOURS À DISTANCE DU SUJET FACE À L’OBJET, DISTANCE OU DUALITÉ RENFORCÉE PAR L’ARGENT NÉCESSAIRE À L’ACHAT DE L’OBJET.
Cet « a-venir » du messie-marchandise de sa « flèche du temps » qui « accorde à l’homme le choix de son destin [et des marchandises] » (page 18 du livre de J. Attali : Les Juifs, le monde et l’argent) peut suggérer sans dommage le chaos du n’importe quoi et du tout à l’envers de ce monde actuel parce que ça demeure sans aucun effet sur le cours du monde, une extinction totale de toutes choses ne compromettrait dans le Ici et Maintenant aucune chose en particulier. Dieu devenu LA MARCHANDISE est l’attribut essentiel de Dieu d’être CACHÉ ; il faut l’acheter, le mériter, il faut vivre dans la dualité du sujet face à l’objet : le messianisme ne fonctionne par sans la carotte de la CHUTE : Attali écrit en page 18 que : « L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps ». Ainsi cette humanité fonctionne en dualité sujet-objet ; mais, a-teindre = du a privatif = ne pas teindre… LÀ EST LE PROBLÈME DU A-TEINDRE…
.


MESSIANISME/MARCHANDISE = FÉTICHISME PAR LOI DE SUCCION : la carotte fait avancer l’âne, elle ne doit jamais être mangée, sinon l’âne n’avance plus ; de même que le messie ne doit jamais arriver comme le fétiche, qui est le Réel, l’Unique, alors que les autres ou l’extérieur sont des copies, des faux. La marchandise, le fétichiste, restent FROID devant la chose elle-même : il est ému non par le direct de la chose, mais par quelque chose qui le signale, comme pour voir il ne faut pas pointer directement mais déporter sa vision À CÔTÉ, D’OÙ LE REFUS DE L’INSTANT OU DU ICI ET MAINTENANT. QUI CHERCHE LE FÉTICHE ET DONC LA MARCHANDISE LÀ TROUVERA BIEN-SÛR EN PAYANT, MAIS QUI CHERCHE CE QUE LE FÉTICHE SIGNIFIE RÉELLEMENT NE TROUVERA RIEN (en tous cas pas le fétiche).
Le FÉTICHE TYPE EST LA FABRIQUE DU CONSOMMATEUR-CONSENTEMENT, SELON LE PRINCIPE MESSIANIQUE DE LA CAROTTE : LE CONSOMMATEUR DOIT ÊTRE COMME L’ÂNE DEVANT SA CAROTTE POUR LE FAIRE SALIVER ET LE FAIRE AVANCER, POUR LE RENDRE PERPÉTUELLEMENT INSATISFAIT PUISQU’IL NE PEUT PAS MANGER LA CAROTTE, LE MESSIE N’ARRIVERA JAMAIS. La carotte publicité propagande politique éduque les masses à un appétit fétichiste insatiable, non seulement d’objets, mais également de nouvelles expériences et « d’accomplissement personnel » : elle vend la consommation comme la Médecine universelle ; mais simultanément elle crée la soumission en forme de perpétuellement mécontentement selon le principe de la démocratie construite sur les conflits d’intérêts et donc condamnée à la frustration à cause de ses propres limitations.
DÉMOCRATIE = MALAISE INDUSTRIEL ET PRODUCTIVISTE. Le délire « vaccination covid-19 » transforme les piqués en marchandises (pour les firmes de Big Pharma) ; LA MALADIE, L’ALIÉNATION, SONT MAINTENANT DES MARCHANDISES : la désolation existentielle de l’humain moderne a pour seul remède la consommation, et en 2021 la consommation de vaccins… et de masques…. la consommation PROMET, SÉCURISE, COMME LE MESSIANISME, COMME LA CAROTTE DEVANT LA TÊTE DE L’ÂNE, de résoudre tous les malheurs, mais elle en crée, elle exacerbe de nouvelles manières d’être malheureux : messianisme, évolutionnisme juif (« les forces progressives »…), jamais dans l’Instant.

LE RAPPORT
Timour Leng (ou Timur Lang) a convoqué Nasr Eddin pour une affaire sérieuse.
- Nasr Eddin, tu as acquis, dit-on, la connaissance des mystères. Je voudrais donc que tu me dises ce qu’est une certaine science occulte appelée « ésotérisme », paraît-il.
- Par la barbe du prophète, seigneur, je n’ai jamais entendu parler de cette science-là i
- Eh bien, informe-toi, questionne. Je veux que tu me fasses un rapport là-dessus dans un mois.

Un mois plus tard, Nasr Eddin, qui entre-temps s’est borné à cultiver son jardin et à bichonner son âne comme d’habitude, revient à la cour, mais les mains vides.
- Nasr Eddin, je vois que tu as oublié ce que je t’avais demandé.
- Oublié ? Ô maître du monde ! J’ai parcouru des provinces entières, j’ai questionné les plus grands sages, j’ai lu des centaines de traités. Et qu’Allah me maudisse si je mens !
- Mais alors donne-moi ton rapport. Je ne le vois pas.
- Mon rapport tient en un seul mot !
- Comment ? fait Timour stupéfait, un seul mot pour expliquer toute une science secrète ! Dis-moi donc lequel.
- CAROTTE ! crie soudain Nasr Eddin aussi stupidement que glousse un dindon.
- Comment carotte ? Que signifie cette incongruité ?
- CAROTTE ! répète sur le même ton Nasr Eddin. J’ai appris deux choses sur « l’ésotérisme ». La première, c’est que beaucoup d’ânes s’y intéressent. Le deuxième est que, fort heureusement, la partie la meilleure en est cachée.
[D’après l’édition préparée et présentée par Jean-Louis Maunoury, Phébus Libretto]

Le Hodja (Nasr Eddin Hodja) serait un « fou voyant », car il s’ingénie à faire tomber les murs, à ouvrir des perspectives inattendues. Il révèle à tout un chacun des paysages inaperçus, quand bien même ces paysages se révèlent être, eux aussi, de notre monde. Le Hodja, fou non dément, est considéré comme un « illuminé », comme un Bienheureux. Je le vois proche des Taoïstes. La lumière dérangeante qu’il projette sur les choses lui vient d’ailleurs. Il peut alors apparaître dans certaines traditions comme divin. Par sa simple malice il donne la grâce de comprendre.
De plus il a toujours le dernier mot, personne ne peut en rajouter ! Même si c’est de la déraison, celle-ci prévaut sur la raison résonnante et trébuchante ! On ne peut être que pétrifié par son aplomb inébranlable. Même les plus puissants perdent tout leur pouvoir face à lui. Impossible de l’avoir, ou de lui faire la leçon ; il se charge de se la donner lui-même.

Ainsi, ne cherchez pas le Seul Réel ailleurs que dans l’Instant, car Il est Ici et Maintenant et seulement Ici et Maintenant. Mais si on veut consommer, alors il est préférable d’avoir recours au messianisme : aller voir ailleurs ce qu’il se passe, écouter et voir « les infos », venant du DEHORS, pourvu qu’on soit sécurisé, vacciné, de n’y rien jamais trouver. Car on n’y trouvera jamais rien d’autre que ce qu’on y cherchait : précisément : RIEN.


Ce grave problème messianique devenue marchandise idole fétiche, Dieu, est le MÊME GRAND PARADOXE que la Réalisation du Soi : la recherche de sa propre identité est ce Paradoxe rendant impossible de jamais identifier le Seul Réel, qui est précisément ce qui, pour être sans copie, sans social, SANS DEHORS, demeure réfractaire à toute tentative d’identification. Le ‘Je’ est SINGULARITÉ, IDIOTÈS par nature, sans caractéristique, sans info, et c’est cela que cherche à singer le capitalisme dans son INDIFFÉRENCIATION (et par là-même par son « Great Reset ») : LE CAPITALISME CHERCHE À RENDRE SON MONDE PLANÉTAIRE «  OLITAIRE, SEUL DE SON ESPÈCE », SANS COPIE (même s’il envoie des engins dans l’espace toujours dans un but utilitaire et intéressé conformément à sa démocratie et conformément à la loi de succion…). BREF, IL EST COMME DIEU, COMME LE ‘JE’ OU CONSCIENCE INFINIE. Le capitalisme cherche à rendre LA MÊME SOUPE POUR TOUS : IL EST DEVENU DIEU (L’Alliance avec Dieu dit Attali : l’Alliance seulement, c’est-à-dire encore la dualité dedans-dehors puisqu’une alliance demande nécessairement un sujet et un objet extérieur… Alliance : étymologie de lier, relier quelque chose, comme dans le corporel union mari et femme).
« Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction ». (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935). Seulement dans la dualité on peut vivre le Paradoxe.

« Ce n’est pas par l’action ou en engendrant de la progéniture ou de la fortune que l’on obtient l’immortalité [cela pourrait s’adresser aux transhumanistes…]. Quelques-uns atteignent cet état par le renoncement. Les Sages [ceux qui ont vaincu les
sens] atteignent le sat [le Réel] qui est supérieur au paradis et qui brille seul dans le Coeur.
Les chercheurs ayant, par le renoncement et un mental concentré, obtenu un coeur pur et ayant reconnu la certitude de la Vérité par la connaissance intuitive, comme c’est proclamé dans le Vedânta, seront complètement délivrés de la mâyâ causale [illusion de la chaîne sans fin de causes et d’effets] dans le brahmaloka [monde de Brahmâ, synonyme de la Réalisation du Soi] au moment de la dissolution du corps.
Seul ce qui brille en tant que minuscule akāsha [éther, espace], dépourvu de souffrance et résidant dans le coeur de lotus, le siège minuscule du Suprême immaculé dans le centre le plus profond du corps, mérite d’être adoré.
Seul Lui est le Seigneur suprême qui est au-delà du Verbe originel [le Logos des stoïciens et le Verbe des chrétiens], début et fin des Véda, et en qui se fond la cause créative. » Le Réel au-delà de l’irréel, texte dans l’entretien 511 du Maharshi le 9-9-1938, d’après les mantras tirés du Yajurveda, dont Mahanarayana-Upanishad, 227-234), récités habituellement à la fin de toutes récitations des Véda. Ces mantras sont récités tous les jours à l’ashram de Shrî Ramana Maharshi.

Comme il est dit par le Maharshi à la fin de l’entretien 511, que d’efforts et de discipline (style « travaux d’Hercule ») pour faire disparaître, l’ignorance… qui n’existe pas !

[En haut de page : LE PANNEAU DES ESCLAVES CITOYENS-ROI SOLITAIRES EN DISTANCIATION PHYSIQUE DE LEUR VIVRE ENSEMBLE ! Par thérapie génique pasteurienne ils sont devenus propriétaire possédant de la fabrication de leur propre vaccin]
 
 

Dernière mise à jour : 26-04-2021 23:27

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >