Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’opinion publique ou base objective scientifique
L’opinion publique ou base objective scientifique Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-06-2021 23:55

Pages vues : 425    

Favoris : 56

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Bouteille, Brique, Capitalisme, Catastrophe, Caverne, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Transhumanisme, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
logo_franc-macon_isr_hommedieul.jpg
 
 
L’opinion publique ou base objective scientifique
puisque depuis 1789, du moins en Europe et
Occident, Nous sommes tous devenus « roi ».
Ainsi ce « tout le monde » socialiste ne jure-t-il
que sur « la base scientifique objective » dans
cette « objectivité » qui n’existe pas !

Leur LOGE : ce monde recombinant de re-combines !
(combines : système, truc, concept, calcul, projet,
tuyau ou réseau, ”être au courant” et en courant,
calcul des probabilités ou combinaisons)
 
Science socialisante ou même soupe utilitariste
ou consumériste pour tous contre Science au sens
spirituel et mode de vie au sens de la Vraie Paix.
- SCIENCE : dans le sens officiel :
"Expérience reproductible en tout temps et en
tout lieux et contrôlable et reproductibles par
d’autres partout et toujours. Il s’agit donc
entièrement d’utilitarisme et de QUANTITÉ.
- SCIENCE : dans le sens alchimique ou
de Réalisation du Soi :
« Il n’y a que ÊTRE et rien d’autre que ÊTRE »
(Ramana Maharshi, entretien 33 du 4-2-1935).
« La cause de tous les malheurs est la fausse
croyance : ”Je suis le corps”. Fausse croyance
qui doit disparaître. C’est cela la Réalisation.
[…] C’est simplement la suppression de tout
camouflage [de tout masque] » (entr. 96 du
13-11-1935). La suppression de loi de succion.

Dans le premier cas, les uns vont prétendre que
« les lois de la Nature sont les mêmes partout
et toujours », dans le second cas aussi !!
Mais dans le premier cas les gens voient la
Nature de façon MÉCANISTE (comme : les animaux
sont des machines…) ;
et dans le premier cas il y a l’évolutionnisme
des Juifs, de même qu’il y a L’HABITUDE TOUT CONFORT
ET SURTOUT L’INCONSCIENT COLLECTIF, notamment celui
des Anciens philosophes Grecs et des Romains, de
la théologie chrétienne et son Verbe : ils ont
tous leurs CONSTANTES….
ce sont des DOMINANTS, des COLONISATEURS,
des DESTRUCTEURS ;
dans le second cas il y a le cycle du Retournement
de la Lumière et l’anti-confort ou anti-routine,
le toujours nouveau du : « Aller vers
l’obscur et l’inconnu par ce qui est
plus Obscur et Inconnu encore »,
LE TOUJOURS NOUVEAU DU PAÏEN…


Leur LOGE : ce monde !

Vers le quatrième siècle de nostre ère, avec l’établissement de l’Église de Rome, est venue l’opinion considérée par cette Église comme hérétique (on dirait à ce hui « complotiste » ou « fake new »), que les êtres humains sont pareils à Dieu par leurs propres FAIRE/FER et OPINIONS, sans intercession de cette Église et de ses dogmes : cet Homme-Dieu fut considéré comme hérétique et l’est encore par exemple chez un Pierre Hillard, et en son temps fut combattue par une inquisition féroce. Cette opinion de l’Homme-Dieu est proprement le fait d’une certaine franc-maçonnerie utilitariste en réseaux qui avait besoin de secret, sinon ils se retrouvaient à griller sur un bûcher. Si une personne trahissait, la loge était en danger, et le reste des maçons pouvait être « assassiné légalement », LA MÊME MÉTHODE ÉTATICO-POLITIQUE QU’À CE HUI : VOIR LA CENSURE EXERCÉE PAR LES RÉSEAUX MÉDIATICO-INFORMATIQUES SUR CEUX QUI CONTREDISENT LE POUVOIR DU RÉGIME.

Cet Homme-Dieu fut considéré amorcé au quatrième siècle arrivé à l’âge adulte parfait en 1789 en passant par la Renaissance et arrivé à ce hui à son état de vieillard, car cet Homme-Dieu n’est évidemment pas un Réalisé vivant au sens de la Réalisation du Soi : « Le siège de la Réalisation est à l’intérieur et le chercheur ne peut pas la trouver comme un objet, extérieur à lui. Ce siège est la Félicité, le centre de tous les êtres. C’est pourquoi on l’appelle le Cœur. Le seul but utile de la naissance présente est de se tourner vers l’intérieur et de le réaliser. Il n’y a rien d’autre à faire ». (Ramana Maharshi, entretien 219 du 30-6-1936). « Les tendances [donc les souffrances] seront brûlées d’elles-mêmes si seulement vous restez ce que vous êtes véritablement » ; ce qui ne fut nullement le cas de l’Homme-Dieu du quatrième siècle, depuis la Renaissance en passant surtout par le 1789 français et jusqu’à nos jours où il est devenu LE CONSOMMATEUR, LE LIBÉRALISME répandu, presque, partout sur la planète.

La guerre des Hébreux-Juifs contre les Païens produit toujours les mêmes des « plus ça change et plus c’est la même chose », de ceux qui veulent « libérer » les autres et qui par là-même renforcent leurs chaînes.

Les mêmes qui rêvaient dans l’Antiquité d’un royaume ou d’un empire mondial sont les mêmes qui continuent la guerre mondiale commencée il y a plus de 4000 ans : LES HÉBREUX-JUIFS CONTRE LES PAÏENS : NOUS, LE PEUPLE NON-ÉLU, en passant par 1789, 2001, et maintenant le covid-19 et ses « soins » par ARN messagers (dans l’optique des « bio-technologies » donc pas bio du tout et des béquilles-prothèses transhumanistes) qui peuvent intégrer l’ADN par transcriptase inverse et se retrouver en grande concentration à la fois dans les ovaires des femmes et dans la moelle osseuse, ce qui prouve une PROGRAMMATION ARTIFICIELLE INTRODUITE DANS LE CORPS DE L’HUMAIN DES SOI-DISANTS « VACCINÉS » EN "VACCINS-SPECTACLE", DONC CELA N’EST PAS LE FAIT D’UN HASARD MAIS BIEN D’UNE INTENTION. LES PERSONNES ACTUELLES QUI ONT MISENT ÇA AU POINT SAVENT CE QU’ILS FONT : ILS SONT DES CRIMINELS SPEEDEURS UTILITARISTES CONTRE L’HUMANITÉ. L’HUMANITÉ DOIT SE RÉVEILLER AFIN DE VOIR QU’ELLE EST ASSASSINÉE DANS LE PROLONGEMENT DE CETTE GUERRE MULTI-MILLÉNAIRES MAINTENANT.
De plus, nous sommes à l’époque du « tout tout de suite » dans l’ère du « tout connecté » ce qui a poussé les criminels « sauveurs » à faire fabriquer à la hâte, sans précaution, leurs « bio-technologies » béquilles transhumanistes robotisantes ; idem de vouloir faire piquer MASSIVEMENT EN PÉRIODE D’ÉPIDÉMIE (ce qui favorise les variations de reproduction de virus : les variants ou MUTANTS : un ou plusieurs caractères différent des originaux ; voir les virus « recombinants », dont les coronavirus sont les maîtres).
Si on vaccine en masse pendant l’épidémie, comme c’est le cas, le virus d’origine ne sera plus reconnu par le corps humain, LE VARIANT NOUVEAU AURA ALORS LA VOIE LIBRE ! C’est exactement ce qu’il se passe dans les hôpitaux où l’on utilise énormément d’antibiotiques, les microbes se défendent, déjouent tous les pièges des humains et les antibiotiques ne servent plus à rien, ou il faut toujours en trouver de nouveaux, ça n’a pas de fin, c’est très utile pour les comptes en banques de Big Pharma, et c’est en définitive à court terme la mort du genre humain.

C’est-à-dire qu’on utilise une thérapie génique qui favorise la recombinaison des variants et on fait une « vaccination » massive en période d’épidémie, quand le virus circule partout, alors que des variants peuvent émerger. Et ces virus recombinants ont plus de chance de réapparaître d’autant plus que l’on « vaccine ». « Vacciner » en masse avec la thérapie génique à ARN messagers favorise donc la multiplication des variants. En plus, il y a l’opinion criminel de vouloir piquer les enfants qui ne sont pas malades.

Ces gens criminels savent que la protéine spike, soi-disant la « clé » de la thérapie expérimentale des ARN messagers est très dangereuse. La technologie de thérapie génétique (appliquée à des vaccins) est totalement artificielle et donc n’est pas là pour générer des anticorps protecteurs contre le covid mais pour générer une cytotoxicité (toxicité cellulaire) des lymphocytes (globule blanc du sang, arrondi et pourvu d’un noyau (leucocytes).
La protéine spike et aussi parce qu’elle se détache de la cellule et se balade dans tout le corps, dans votre cerveau, votre cœur, partout et fait que vous pouvez avoir des symptômes très différents, que ce soit un gamin de 16 ans qui ne peut plus parler ou voir pendant 48 heures après l’injection, ou quelqu’un qui tremble de manière incontrôlée et en devient handicapé. Sur les effets plus qu’indésirables voir mortels de cette thérapie génique à ARN messagers il y a une censure qui s’exerce depuis plus d’un an qui est très bien documentée et qui est sans équivoque.

Tout ceci n’est donc pas nouveau et s’inscrit dans la continuité de l’après 1789 quand en Europe s’installent tout au long du 19è siècle en pleine révolutions industrielles de nouvelles banques, ce qui commençait la mécanisation des âmes, le viol des masses. Historiquement, l’ingénierie de la mécanisation sociale a progressé parallèlement à la mécanisation chimico-électro-industrielle.

Les criminels de la protéine spike veulent leur univers à eux, leurs constantes, et ils veulent y foutre les autres dedans sans leur demander leur avis. C’est la logique impérialiste du « CE QUI EST BON POUR NOUS EST BON POUR VOUS » : ils font que leur univers leur convenant, il devrait donc aussi convenir pour Nous tous, puisque naturellement l’univers étant dans le mental, il ne peut qu’être fait POUR NOUS : il est nostre Soi. Mais les spikeur anti-covid veulent spiker tous les autres dans leur mental…. C’EST DU PLATONISME GRECQUE ET LE MONDE DU NUMÉRIQUE ET DES MATHÉMATIQUES ET ALGORITHMES (algébrique).

Les cancéreux du pouvoir veulent NUMÉRISER LES TERRIENS, C’EST-À-DIRE LES METTRE DANS LEURS CERVEAUX, ALORS QUE LE MONDE : C’EST CHACUN DE NOUS, L’UNIVERS EST UNIQUEMENT CE QUE NOUS PENSONS QU’IL EST ET PAS AUTRE CHOSE COMME UN « UNIVERS EXTÉRIEUR ». CHAQUE MONDE DE L’HUMAIN EST INDIVIDUEL IL Y AUTANT D’UNIVERS QUE DE TERRIENS ICI-BAS ; ET L’UNIVERS DANS LEQUEL CHACUN RÉSIDE EST NATURELLEMENT LE FAIT DE NE POUVOIR COÏNCIDER AVEC CEUX DES AUTRES ; NOS MONDES INDIVIDUELS SONT DES PAYS DU RIEN DU TOUT CRÉÉ PAR NOTRE SOI. Ainsi, le monde ne peut qu’être INTÉRIEUR, le concept d’extérieur n’existe pas ou n’est pas quelque chose d’extérieur à Nous ; chacun d’entre Nous existe entièrement seul(e) : SINGULARITÉ, propre à chacun(e).

SI POUR ÊTRE VIVANT, IL FAUT PENSER (les pensées s’élèvent uniquement parce qu’il y a un penseur), ALORS CE MONDE EST MORT : « Nous confondons l’ego et nous l’appelons intellect ou mental. (Ramana Maharshi, entretien 238 du 20-7-1936).
« Le penseur est l’ego. L’ego, en le recherchant, s’évanouira automatiquement. Le mental et l’ego sont une seule et même chose. L’ego est la « pensée-racine » de laquelle toutes les autres pensées s’élèvent » (Ramana Maharshi, entretien 347 du 23-1-1937).
Aussi le capitalisme et son régime républicain ont tout intérêt à SPIKER toujours plus d’humains pour les faire penser selon ce qu’ils veulent qu’ils pensent ; sinon, leur monde est effectivement mort….




L’Homme-Dieu du quatrième siècle apothéose de la loi de succion : formations karmiques des causes et effets accumulés : la quantité. Puis avec cette conscience conceptualisante naissent les noms-les-formes et les six sources de perception. Le contact sera la rencontre d’une faculté, de son objet et de la conscience correspondante. Et avec ce contact naît la sensation. La loi de succion désigne la croyance-attachement en tant que poison né de la sensation. La saisie est le développement de cette loi de succion. Le messianisme ou devenir-existence est le karma pollué qu’amplifie la saisie. La possession sera donc la loi de succion ou soif faisant que tout se rapporte sans aucune distanciation.

L’Homme-Dieu est L’OBÈSE DE LA QUANTITÉ qui ne peut connaître les entrées des dix extases de la Vacuité :

Dans l’extase du Vide de l’essence propre, dans l’extase du Vide de la vérité absolue, dans l’extase du vide premier, dans l’extase du grand vide, dans l’extase du vide des combinaisons, dans l’extase du vide de l’émergence, dans l’extase du vide qui, selon le Réel, ne discrimine point, l’extase du vide qui ne renonce à rien et, enfin, l’extase du vide qui se détache sans se détacher. De même, en continuant par ces dix extases dans la non-identification, au Réalisé vivant se présente d’autres extases de sans identification et de sans-souhait ou sans-possession, PAR CENTAINES, PAR MILLIERS (le Zéro Indien dans le Soûtra des Dix Terres, chapitre VI, 6).

La maladie de ce monde sont LES ACTES DE LA PENSÉE FORMANT LA TYRANNIE DE L’OPINION. En même temps que cette conscience naissent les noms-les-formes, et ainsi de suite en évolutionnisme jusqu’à l’immense masse de toutes les souffrances. L’existence du triple monde [de la Forme, du Désir, du Sans-Forme] repose sur les pensées. Le cercle des naissances et des morts est une production de la pensée, et la fin de la pensée signe la fin du samsara.
L’ignorance a deux fonctions : ne pas comprendre l’objet et être la cause des enchaînements de causes-effets. Idem pour chaque facteur jusqu’à la vieillesse et la mort. De là naissent toutes les souffrances, inépuisables en évolutionnisme, les transhumanismes se perdront là-dedans.
L’ignorance, la loi de succion et l’appropriation sont des facteurs émotionnels, les formations et l’existence et les chaînes de causes-effets sont des facteurs de souffrance. La multiplication des contacts et des sensations = souffrance de la souffrance ; les autres facteurs : la souffrance de la transformation. Toutes souffrances s’éteignent quand on perçoit l’inexistence du soi ou du corps.

L’enchaînement cause-effet apparaît dans la condition d’ignorance ; sans cette condition, l’ignorance n’existe pas. Si la cause produit l’effet, la fin de la cause signe la fin de l’effet : l’examen de cette vérité révèle la vacuité de l’essence (et surtout de quoi en rire…).
Quand ceci EST, cela EST ; quand ceci n’est pas, cela n’est pas. (En réf. Soûtra des Dix Terres, chapitre VI, stances)
 
 

Dernière mise à jour : 21-06-2021 00:19

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >