Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Si chacun s’occupait de ses propres affaires
Si chacun s’occupait de ses propres affaires Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-07-2021 05:16

Pages vues : 199    

Favoris : 23

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Guerre

 
vendeta2_macron_gp2.jpg
 
 
« Si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas de querelles », dit le Maharshi à l’entretien 479 du 22-3-1938.
 
 
« Propres affaires » dans le sens du « Qui suis-je ? », le sanitaire y compris, car le socialo-politisme déclenchant une « fuite » volontaire de virus expérimental d’un labo, ou une « fuite » accidentelle dont le régime profitera politiquement pareillement ne change rien à L’AFFAIRE.

Vous voyez le monde et les gens qui s’y trouvent. Ce sont vos propres pensées. Le monde peut-il être séparé de vous ?
- Question : J’entre dans ce monde avec amour.
- Maharshi : Mais avant d’y entrer, étiez-vous loin du monde ?
- Question : Je suis identifié à lui et cependant j’en reste séparé. Maintenant je suis venu ici pour poser des questions au Maharshi et pour l’écouter. Pourquoi est-ce lui qui me pose des questions ?
- Maharshi : Le Maharshi a répondu. Sa réponse se résume ainsi : L’éveil véritable ne comporte aucune différence.
- Question : Une telle réalisation peut-elle être universelle ?
- Maharshi : Où sont les différences dans la Réalisation ? Il n’y a pas d’individus en elle.
- Question : Avez-vous atteint le but ?
- Maharshi : Le but ne peut être quelque chose de séparé du Soi, ni quelque chose de nouveau qui peut être obtenu. S’il en était ainsi, un tel but ne pourrait être durable et permanent. Ce qui apparaît nouvellement disparaîtra aussi. Le but doit être éternel et intérieur. Trouvez-le à l’intérieur de vous-même.
- Question : Je voudrais connaître votre expérience.
- Maharshi : Le Maharshi ne cherche pas l’illumination. La question n’est d’aucune utilité pour celui qui la pose. Que j’aie réalisé ou non, en quoi cela peut-il l’intéresser ?
- Question : Et pourtant, l’expérience de chacun contient une valeur humaine qui peut être partagée avec les autres.
- Maharshi : Le problème doit être résolu par le questionneur lui-même. Il vaut mieux diriger la question vers soi-même.
(Ramana Maharshi, entretien 476 du 21-3-1938).
La fin de l’entretien « clos le bec » à un missionnaire chrétien et apparemment anglais un peu trop à la nuque raide et très négatif par : « LE ROYAUME DES CIEUX EST EN VOUS », C’EST GRATUIT, SANS CONDITION ; À Y AJOUTER : PAS BESOIN D’UNE OU PLUSIEURS INJECTIONS-INJONCTIONS NI D’UN PASS « SANITAIRE » ; PAS BESOIN D’UN PATRIARCHE ÉTAT-MACRON-ROTHSCHILD QUI AUTORISE SES ENFANTS À ALLER JOUER (après la piqure)….

« Le monde vient-il vers vous pour vous dire « j’existe » ? À plus forte raison un virus, surtout que Nous sommes naturellement bourrés de virus comme Nous sommes bourrés d’Univers, puisque Nous sommes LES Univers. Voilà une réponse pour la « contamination » nécessairement issu d’un DEHORS qui n’existe pas, mais qui existe seulement si on CROIT POUR-VOIR être à l’extérieur de l’Univers pour le Voir (Pour-Voir ou Pouvoir), un monde qui existe seulement si on CROIT à la dualité sujet-objet comme beaucoup d’Occidentaux, ou si on croit être uniquement un corps. Et comme Nous sommes AINSITÉ : croire à l’existence réelle des choses, c’est se comporter comme dans la pensée unique, ou se comporter comme des animaux, comme des instincts grégaires qui réclament des protections tels des vaccins et la protection de l’État. Mais croire à l’inexistence des choses, c’est se comporter pire que des animaux.
AINSITÉ = l’état naturel, le Soi, la Félicité. Ainsité ou tathâgata : Celui qui vient de l’Ainsité, Celui qui est réalisé, le Réalisé vivant au sens propre, qui est intégration et non seulement une big compréhension ou big bagage culturel retombant dans la dualité d’un sujet face à un objet comme si le sujet se voulait sortir de l’Univers pour en faire un objet (son objet, sa culture, SA POSSESSION OU DIVISION-OBJET).

Connaissez CELA : Vous-même, et vous connaîtrez TOUT, puisque vous êtes le TOUT, l’Univers. « Dans le cas contraire, vous pouvez toujours demander, et en ce cas vous êtres soumis, assisté, dédouble donc, et faux ou entravé. (En référence à l’entretien 479 déjà cité, et ci-dessous).
- Question : Au réveil, je vois le monde et je ne suis pas transformé par le sommeil.
- Maharshi : Mais cela vous ne le saviez pas dans le sommeil. Que ce soit maintenant ou alors, vous restez toujours le même. Qui devrait avoir changé au réveil ? Est-ce dans votre nature de changer ou de rester inchangé ?
- Question : Quelle en est la preuve ?
- Maharshi : Votre Être propre demande-t-il une preuve ? Il suffit que vous restiez conscient de votre propre Soi et vous connaîtrez tout le reste.
- Question : Pourquoi alors les dualistes et les non-dualistes se querellent-ils entre eux ?
- Maharshi : Si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas de querelles.

Étant le TOUT, DANS le TOUT, comment voulez-vous vous protéger du TOUT par un vaccin dans lequel le TOUT INCLUS nécessairement le virus SRAS-CoV-2, nommé par un humain, dans ce TOUT EST DANS TOUT ???
Vous voulez donc vacciner l’Univers ? RÉPARER LA CHUTE ? (celle des Hébreux dans leur Ancien Testament ; et la Souffrance des bouddhistes comme la souffrance du changement comme plaisir devient douleur et inversement, et la souffrance de la blessure qui peut facilement s’infecter, ou la souffrance de ce qui naît puis se décompose).
 
 

Dernière mise à jour : 14-07-2021 05:48

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >