Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le ment-AL qui ment à AL
Le ment-AL qui ment à AL Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-07-2021 23:11

Pages vues : 203    

Favoris : 38

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Climat, Guerre, Oxygène, Peur, Résistance, Silence, Virus

 
 
frise_poliak9.jpg
 
 
Le ment-AL qui ment à AL
ou EL le Divin.
 
 
« Il existe tellement de théories scripturales et scientifiques. Ont-elles jamais atteint une finalité ? Elles ne le peuvent (1)
Il peut exister une quantité infinie de théories de la création. Toutes ne traitent que du dehors [c’est Nous qui soulignons]. Elles n’auront jamais de limites, car le temps et l’espace sont illimités. Elles n’existent cependant que dans le mental. Lorsque vous voyez le mental, alors le temps et l’espace sont transcendés et le Soi est réalisé.
Nous expliquons la création de manières scientifique ou logique pour notre satisfaction personnelle (1). Mais y a-t-il quelque finalité à tout cela ! De telles explications traitent de la création graduelle [krama srishti]. D’autre part, la théorie selon laquelle le monde est créé par celui qui le voit [drishti srishti] est création simultanée [yugapad srishti]. Sans celui qui voit, il n’est pas d’objets vus. Trouvez celui qui voit et la création fait partie de lui [comme l’Univers est lui-même]. Pourquoi regarder au-dehors et continuer à expliquer les phénomènes sans fin ? »
(Ramana Maharshi, recueille par Muruganar (1890-1973), dans Padamalai, qui signifie « une guirlande pour Padam ». Padam, au sens littéral : « pied », est ici synonyme du Soi, l’Être véritable. L’œuvre entière témoigne de la reconnaissance que Muruganar vouait à Ramana Maharshi, dont il fut l’un des proches disciples éveillés).

Comme TOUT EST DANS TOUT, comment pourrait-il y avoir un « commencement » genre Big Bang ou création, et une dissolution ??? « Il n’y a pas d’asservissement, il n’existe personne qui suit des pratiques spirituelles, ni personnes en quête de libération spirituelle, ni de personne libérée. Celui qui est établi dans le Soi voit cela de par sa connaissance de la réalité. […] La conscience-ego sans début qui est présente dans le Cœur est le germe de ce monde.
La manifestation des tendances [vasana] signifie la fin de la création [Nous y sommes plein pot…] » (Ramana Maharsi, Padamalai).

Justement, certains veulent leur monde à eux et ils veulent Nous enfermer dedans, ça se traduit immanquablement par le Great Reset ou Nouveau Monde (Nouvel Ordre Mondial), c’est pourquoi Nous avons comparé l’addition « réchauffement climatique », mode du terrorisme, et frictions du COVID-19 à la GRANDE OXYDATION apparue à un moment et en conséquence qui devrait disparaître à un autre moment.

Ce qui apparaît nouvellement doit aussi disparaître, telle l’OXYGÈNE (que l’humain peur d’ailleurs fabriquer, c’est dire l’état de naissance et de mort de l’Oxy-gène…).

Le FAUX POINTU OU OXYGÈNE, LA FAILLE EST REVENU FIN 2019 SOUS FORME DE COVID-19 NOUVELLE FORME DE CATASTROPHE OXYGÈNE.
OXYGÈNE (OXYDE, DIOXYGÈNE O2) : étym. pointu, aigu, aigre, acide, âcre (irritant) ; QUELQUE CHOSE QUI ATTAQUE, CORRODE, PIQUE. La fausse pointe du Point du le I ou la fausse chaise d’Isis.
« Lorsque les fontanelles se ferment, l’enfant est coupé des Anges », dit un dicton picard, c’est-à-dire que par la Réalisation du ‘Je’ les fontanelles (”petites fontaines”) s’ouvrent et le « crâne » (C.R.N. comme le Christ qui fut crucifié sur le Golgotha, le « Mont du Crâne », et ce Christ était COURONNE : C.R.N.) se découvre comme la POINTE ULTIME, LA CHAISE D’ISIS ; le Christ ou ‘Je’ est ce Centre qui n’existe pas mais sans lequel le ‘Je’ ne peut pas exister, comme la Circonférence ou la sphère ne serait pas sans ce Centre qui est nulle part. Ce Centre, ce sommet, n’ex-iste pas : il est seulement le EST, car sans Lui il n’y a pas d’existant, pas de ‘Je’ ni de ‘je’. TOUT EST DANS TOUT, FRACTAL.


SPIKE (protéine dans les vaccins contre le covid et ses variants) = POINTE, PIC, CLOU, DAGUE, TRANSPERCER.
Le POINT : principe de l’émanation et du retour, et puissance créatrice de toutes choses. Point ou Bindu (sanskrit) germe de la manifestation (spatio-temporel). Dans le Yantra, le Bindu est le point de contact des deux triangles opposés par le sommet figurant Shiva et la Shakti : le Brahmâ en non-dualité.
Le point est encore le OM sacré, le Principe totalement informel des Êtres et du TOUT.


Dans le cas de la protéine SPIKE singerie du corps mystique, il s’agit bien du MARQUAGE DE LA BÊTE : uniformité, un seul corps, le consommateur, l’uniformité est quantitative ; chaque individu SPIKÉ, TRACÉ, NUMÉRISÉ, devient une cellule ou un engrenage de ce corps singeant le TOUT.

Que fait le virus covid-19 ? COMME L’OXYGÈNE IL PIQUE, SAISIT CHAQUE CITOYENISÉ DE LA PLANÈTE :
Comme avec la CATASTROPHE OXYGÈNE (Grande Oxydation), bien plus qu’avec le 11 septembre 2001, le coup du covid-19 est une répétition de la catastrophe Oxygène, ici artificielle car déclenchée par l’Homme ; dans les deux cas il s’agit d’AIR POLLUÉ (fluide gazeux que respirent certaines formes de vie).
NE JAMAIS OUBLIER que corrélativement au phénomène covid-19 il y a le phénomène « réchauffement climatique », ce qui renforce l’analogie avec la catastrophe oxygène.


GRANDE OXYDATION ET COVID-19 + RÉCHAUF-CLIMAT (et gaz-à-effet-de serre) = POLLUTION PAR DÉGRADATION ENVIRONNE-MENTAL. Cela servira totalement l’ingénierie du régime capitalo-républicain pour IMPOSER UNE NOUVELLE FAÇON DE VIVRE ET UNE NOUVELLE ÉCONOMIE SOUS LA MENACE DU CLIMAT ET DES VIRUS : PEUR DU CLIMAT + PEUR DES VIRUS : AMPLIFICATION DU NOUVEL ORDRE MONDIAL, CELUI DES « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE », C’EST-À-DIRE CE MONDE DU FRIC/FLIC OISEAU PHÉNIX QUI NE CHANGE JAMAIS EN SE RÉGÉNÉRANT PÉRIODIQUEMENT, c’est aussi simple que cela !
Si le « vert » est à l’origine de la production d’oxygène, le même vert actuel mais artificiel (du billet de un dollar) et celui de l’« écologie » RENVOIE TOUJOURS AU FRIC/FLIC (et à certains Juifs). Ce « vert » qui renvoie au « FEU VERT » et au rêve « zéro carbone » : LA DICTATURE PAR UN SYSTÈME BANCAIRE PAR LA POSSESSION PAR LES RICHES (ROTHSCHILD-ROCKEFELLER ET AUTRES LAZARD SOUS PACKAGING « DÉVELOPPEMENT DURABLE ».

La Friction (2) COVID-19 OU X ni médicale ni sanitaire mais INGÉNIERIE POLITIQUE. Car depuis le triomphe de la libre pensée en Europe à la Renaissance, la libre pensée signait son arrêt de mort, puisqu’il est évidemment impossible à un gouvernement de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Le « pouvoir du peuple » ou « tous le Roi » est la pire escroquerie de l’humain de cette voie du Néolithique. Sa démocratie fonctionnant sur l’ego et donc par conflits d’intérêts ou de POSSESSION par le consommateur, elle est condamnée à la frustration permanente par ses propres limitations. La démocratie synonyme de liberté n’est que le droit de recherche les conditionnements ou soumissions qui arrangent le mieux le citoyenisé ou l’urbanisé, dont il jouit le plus, ce qui n’est pas possible sans contredire ce qui convient à l’AUTRE, le SOCIAL. D’où les perpétuels conflits d’intérêts, entre individus, classes et nations.

La démocratie est stérile par essence. C’est d’ailleurs pourquoi la députée danoise Ida Auken peut dire : « Je ne possède rien. Je ne possède pas de voiture. Je ne possède pas de maison. Je ne possède ni électroménager ni vêtements ». « Le shopping n'est plus qu'un lointain souvenir dans la ville smartcity de 2030, dont les habitants ont craqué pour l'énergie propre et empruntent ce dont ils ont besoin à la demande… ».
MAIS QUI CONTRÔLE ET PROGRAMME CES SMARTCITY ? QUI LES FABRIQUENT ? QUI FABRIQUE VOTRE VOITURE ET VÊTEMENTS MADAME IDA AUKEN ? QUI DÉCIDE DE CECI OU DE CELA ?
Ce recyclage « responsable » du citoyen-roi aboutit à une Singerie du bouddhisme :
« Vous n’aurez rien et vous serez heureux »,
Une singerie du nirvana et la pollution ne sera qu’un lointain cauchemar, mais le cauchemar capitaliste-oiseau-phénix sera encore là dans le masque du nihilisme devenant une énième dualité.

Mais si vous êtes « heureux », parce que vous n’avez rien, à quoi vous servira la COMPASSION chère aux Bouddhistes ? Si tout le monde est « heureux », le mot compassion ne veut plus rien dire !!!

Et si ces gens de « possèdent plus rien », PAR QUI S’ONT-ILS POSSÉDÉS, SINON PAR LA CONSCIENCE INFINIE ?!
Car dès lors qu’il n’y a plus de saisie, comme l’analyse a été approfondie elle-même par Retournement de la Lumière et que l’analyse est ainsi SOUMISE elle-même à l’analyse, il se produit PANique puisqu’il n’y a plus rien à quoi se raccrocher. Quand plus aucun dogme existe, la croyance disparaît, et alors c’est la PANique devant la vacuité, devant la possibilité de de plus rien pouvoir posséder ! Aucun saisie, aucune opinion… Mais le Vrai Réalisé n’a pas à craindre la PANique, parce qu’il n’est plus un croyant mais un SACHANT : « S’il a des dogmes, il n’est pas dogmatique » (pour employer l’expression de Jean Coulonval). Tout cela pour signaler que le socialisme où l’opinion atteint son ultime maturité en se parant des prédicats de l’absolu divin dans une vision mondiale, une fausse synthèse du TOUT, est morphologiquement une création en creux, à l’envers, une inversion de la Catholicité ou Taoïcité en Orient chinois.

LA SPIKESATION DES TERRIENS est en correspondance avec le isme du politisme de l’État : un social, une cage, une clôture, un esclavage, une limitation de l’Être. Plus que sous l’Ancien régime, à cause du mondialisme favorisé par la technique,  Nous vivons le règne des systèmes qui imposent à l’ensemble, et toute opinion publique qui impose à l’ensemble (comme de se faire « vacciner », bien-sûr selon l’opinion de « ne pas contaminer les autres ») est le germe d’une dictature. Un humain peut évidemment refuser tout système, certain comme Jean Coulonval l’ont fait (tel qu’il le décrit dans Synthèse et Temps Nouveaux). Mais ce monde mécaniste du tout connecté et du smartmachin étant ce qu’il est, le Terrien qui refuse RENONCE du même coups à être inséré dans les engrenages, à « compter » dans le corps social, à « être vacciné ». C’est évidemment anormal de devoir « compter » de faire un effort pour cela : QUI PERD SA VIE LA GAGNE = GRATUITÉ, a dit le Christ-Jésus annonçant cette dureté de vie ; « Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera » (Matthieu 10, 39). Idem : « Et que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s'il ruine sa propre vie ? » (Marc 8, 36). Ces deux annonces évangélistes indiquent clairement qu’un jour cela ne sera plus vrai, quand les Eaux primordiales commenceront à couler à nouveau et que le mot GRATUITÉ ou AMOUR s’installe comme Il était à l’origine.

Le Grand Reset ne peut que se traduire par LE REGARD TOUJOURS VERS LE DEHORS, et comme écrit plus haut : « Pourquoi regarder au-dehors et continuer à expliquer les phénomènes sans fin ? »
AU LIEU DE VIDER LE PUITS ILS LE REMPLISSENT : l’égoïté favorise les désirs sans fin, et le rêve de la député danoise Ida Auken n’est pas de supprimer l’ego, mais de LE RENFORCER DANS UN SOCIAL DE RAPPORT SOCIAUX AFIN DE MIEUX ATTRAPER L’ÂME IMPRUDENTE, CAR LE MENTAL EST L’UNIQUE CAUSE DE TOUS LES OBJETS DE CE MONDE.
Ida Auken par sa « non-possession » veut amplifier la possession dans une singerie de sans-désir, donc sans visée précise, qui va augmenté le chaos ; tantôt ce sans-désir emporte dans une direction, tantôt il précipite dans une autre comme un cheval fou : amplification du réseau…
REMPLIR LE PUITS = PRENDRE LE SEUL RÉEL POUR DE L’IRRÉEL. « Nous creusons un puits et créons un immense trou. L’espace au sein de ce trou ou puits, n’a pas été créé par nous. Nous n’avons fait que retirer la terre qui le remplissait à cet endroit. L’espace y était avant et s’y trouve encore maintenant. Semblablement, il nous faut simplement rejeter toutes les tendances mentales séculaires [samskara] que nous abritons ; et une fois qu’elles auront toutes été abandonnées, le Soi brillera, seul », dit Ramana Maharshi dans Padamalai. « La Connaissance [jnana], le Soi auquel il faut se fondre, est la cessation complète de la dépendance du mental au non-Soi ».
Le puits, ou l’écran de cinéma, ne se remplit ou ne se vide pas d’images par le social !

OXYGÈNE-OXYDATION-ROUILLE : quand le mental vagabonde ou nomadise, « quand il est externalisé, il expérimente la souffrance. En vérité, chaque fois que nos pensées ou désirs trouvent satisfaction, le mental retourne à sa source et vit le seul-bonheur-Soi. Voilà comment l’activité mentale erre sans repos : elle émerge du Soi et l’abandonne, puis (après un temps) elle retourne au-dedans » (R. Maharshi, Padamalai).
Où voulez-vous trouver en ce monde un seul objet « bonheur » ? Il faut être tourné au dehors, dans un « reset » permanent pour chercher perpétuellement des objets et n’être JAMAIS satisfait pour la raison que l’objet ou le dogme une fois né devient vieux et demande une nouveauté, et ainsi de suite…. Principe du nomadisme (idéation)…

GRANDE OXYDATION = GRANDE CIVILISATION : « Le comportement moderne de « civilisé » qui vise à cacher un cœur hypocrite sous des mots doux et séduisants convient très bien, vraiment bien ! Délivrez-vous en évitant la vie moderne et « civilisée » dont la nature est exerce de la tromperie [le tout connecté et tout virtuel et numérique de l’informatique], elle est semblable au fait d’étaler l’ambroisie sur du poison. […] Seul de ceux qui ont appris à se comporter avec un profond respect pour la sensibilité des autres [donc le qualitatif] peut-on dire qu’ils ont appris à se comporter de façon civilisée. L’erreur est humaine, mais pardonner leurs fautes aux autres le cœur débordant d’amour est un comportement distingué et divin » (Ramana Maharshi, Padamalai).


Notes.
1. Cependant avec le mondialisme et la pensée unique, il y a nettement le rêve de POSSÉDER une théorie unique de l’Univers, comme si l’individu, en l’occurence : le chercheur cherchait à sortir de l’Univers pour l’examiner !!! C’est la voie du TOTALITARISME À LA SOCIALISME (JUIF). L’ego s’élève et s’augmente, et n’a pas besoin d’être « augmenté » par le transhumanisme des Juifs Google-Facebook, et « son seul et unique but est DE CONQUÉRIR, alors que Padam (le Soi) procède dans le seul devoir de l’anéantir » (en référence à Ramana Maharhi, Padamalai).

2. Le taux mondial de mortalité COVID-19 est de 0,03% des personnes malades, ce qui veut dire que 99,97% des malades en guérissent, mais il faut PAR PIQURES MARQUER DU SIGNE DE LA BÊTE plus de 7 milliards de Terriens !
Il est temps de réagir que l’oligarchie de la finance internationale au Pour-Voir arrête, dans un premier temps, de prendre les peuples pour des ignorants ; toujours cette infernale division entre INITIÉS ET PROFANES, synonyme de pouvoir des uns sur les autres, soit du plus petit nombre sur le plus grand nombre, ou lors d’élection (arrangées par le vivier restreint offert aux électeurs) produisant inévitablement la quantité (possession) et jamais la qualité.
 
 
smartphone_slave_horiz.png
 
 

Dernière mise à jour : 19-07-2021 00:00

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >