Accueil
SATYAN NASTI PARO DHARMA Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-07-2021 17:42

Pages vues : 287    

Favoris : 51

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Carotte, Chaos, Croyance, Dictature, Feu, Guerre, Messie, Nostalgie, Peur, Raison, Résistance, Silence, Vie, Virus

 
porte_du_soleil_tiwanaku_singerie_bouddhiste.jpg
 
 
SATYAN NASTI PARO DHARMA
(Il n’y a pas de Religion supérieure
à la Vérité), dit une devise des
Maharadjas.
Une « religion », ce truc qui
IMPOSE de l’extérieur (par son dogme).
Ce DEHORS QUI RASSURE TANT ET QUI
S’APPELLE « SOCIAL ».
Ce DEHORS de 2021 porte à ce hui le nom de
« sanitaire », et ses prêtres sont des médecins
dans la logique toujours la même : « le bien ».
 
 
La démocratie est construite sur les conflits d’intérêts et est la frustration même par ses limitations,  car l’humain se construit ses opinions comme un carrelage de carreaux noirs et blancs des loges judéo-maçonniques. Il ne peut y avoir de Paix en démocratie, car il ne peut y avoir deux êtres humains qui puissent vivre la même série d’événements, ou vivre le même événement de façon identique. Chaque humain est dans sa façon de penser, de sentir, un résultat de la vie corporelle et mentale, de sa vie à lui. Il est fabriqué, moulé dans un cadre sensible, social et temporel. IL EST CONDITIONNÉ. IL N’EST PAS LIBRE. Ce qu’il appelle « liberté », ce n’est que le droit (droit de l’Homme) de rechercher les conditionnements qui l’arrangent le mieux, dont il jouit le plus (évolutionnisme, le « isme » étatique l’autorise même à voter), ce qui n’est pas possible sans contredire ce qui convient à l’autre. Résultat : de perpétuels conflits entre individus, partis politiques, classes ou nations.

Étant donné que, depuis l’irradiation dans le monde du courant d’opinions de 1789, « normalement », aucune doctrine ou opinion, par quelque personne qu’elle puisse être enseigné ou soutenue, ne devrait s’imposer à l’acception des membres de la communauté humaine, et qu’il n’est aucun dogme ou opinion que ces membres puissent, selon leur liberté d’expression, accepter ou rejeter. Tous les membres de cette communauté humaine on le droit de s’attacher à telle école de pensée, qu’ils peuvent choisir, mais ils n’ont pas le droit d’imposer leurs opinions à d’autres. Les candidats à des fonctions quelconques dans la communauté humaine, ou les tirés au sort, ou du fait qu’ils appartiennent à une école de pensée quelconque, ne sauraient être déclaré éligibles ou inaptes à être éligibles du fait de leurs opinions personnelles quelles qu’elles soient.
Opinions ou croyances ne confèrent pas de privilèges ou ne sont cause d’aucune infériorité (pas d’actuelle dualité winners-losers).
Tous membres de la communauté humaine demandent instamment à tous les Terriens de soutenir, de défendre et de respecter ces principes fondamentaux nécessairement rattachés au fait que la liberté de pensée, commencée à l’époque de la Renaissance en Europe, devenait morte, car il est évidemment impossible pour le gouvernement d’un État, de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. C’est pourquoi le concept d’État est particulièrement bancal, et la plupart du temps DESTRUCTEUR, MORTIFÈRE, puisque évidemment s’est installée la tyrannie de l’opinion qui engendre la guerre de tous contre tous ; et que tout pouvoir par définition est un tueur en essence et en actes cachés, prémédités ou réels ; tout pouvoir est un éteignoir de la chandelle…

Le concept de démocratie qui rêve de liberté construit sur l’ego NE PEUT PAS FONCTIONNER pour la raison qu’un ‘je’ se définit par rapport à l’autre, donc par rapport au fameux social et aux autres ‘je’, et que ce ‘je’ sera limité par ce qui le différencie de cet autre, de ce social. En réalité il ne peut y avoir qu’UN SEUL ‘Je’, car s’il y en avait deux ou en forme de « social », chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait ainsi pas libre, pas infini. Il en est ainsi de la démocratie du citoyenisme du régime républicain et capitaliste.

Cette république est construite sur la laïcité, aussi elle fait semblant de ne pas s’imposer, sinon ce ne serait pas démocratique et républicain, afin de profiter à « l’intérêt général », d’être en accord avec l’ensemble, mais en postulant que cet accord existe déjà, comme s'il était un « instinct de naissance » ou mieux, un fond divin propre à l’humain.

La Vérité n’a pas à se défendre, Elle est telle « Je suis ce JE SUIS », ou elle n’est pas comme l’actuel consommateur uniquement construit sur l’avoir (conforme au sens de l’évolutionnisme et de son « toujours plus de ceci ou de cela », y compris de « liberté »).

Si la république de 1789 jusqu’à ce hui était « la vérité », alors il n’y aurait pas eu les révoltes de 1830-48, la Commune de Paris, la guerre de 1914-45, Mai 1968, les Gilets Jaunes…
Pourquoi cela ?
Parce que ce sont toujours les mêmes cancéreux du pouvoir, les « Plus ça change et plus c’est la même chose », qui imposent aux autres leurs opinions et pour-voir. De même qu’il y a toujours PLUS d’amplification de surveillance des citoyenisés, ce qui n’est pas nouveau : voir la reconstruction d’une grosse partie de Paris sous Napoléon III pour éviter les révolutions ! reconstructions accompagnées de l’éclairage au gaz pour éviter ces mêmes révolutions. Éclairage des rues de Paris au gaz, préfiguration du pass sanitaire….

Comment pouvez-bous rêver d’un lieu ou d’une Liberté puisque vous êtes déjà ce ”lieu” ou en cette Liberté ?
La logique de certains cancéreux du pouvoir qui avancent vouloir « supprimer des libertés pour mieux les retrouver », est la même imbécilité de nostalgie de vouloir « sortir » de l’Univers POUR-VOIR comment il est construit.


SINGERIE DE LA COMPASSION BOUDDHISTE ou
SINGERIE DE SHABKAR :

« Qui a la compassion possède tous les
enseignements,
Qui ne l’a pas n’en possède aucun ».

La députée danoise Ida Auken peut dire : « Je ne possède rien. Je ne possède pas de voiture. Je ne possède pas de maison. Je ne possède ni électroménager ni vêtements ». « Le shopping n'est plus qu'un lointain souvenir dans la ville smartcity de 2030, dont les habitants ont craqué pour l'énergie propre et empruntent ce dont ils ont besoin à la demande… ».
MAIS QUI CONTRÔLE ET PROGRAMME CES SMARTCITY ? QUI LES FABRIQUENT ? QUI FABRIQUE VOTRE VOITURE ET VÊTEMENTS MADAME IDA AUKEN ? QUI DÉCIDE DE CECI OU DE CELA ?
Ce recyclage « responsable » du citoyen-roi aboutit à une Singerie du bouddhisme :
« Vous n’aurez rien et vous serez heureux »,
une singerie du nirvana et la pollution
ne sera qu’un lointain cauchemar, mais
le cauchemar capitaliste-oiseau-phénix
sera encore là dans le masque du nihilisme
devenant une énième dualité.

VOUS N’AUREZ RIEN, TOUT POUR LES AUTRES,
donc amplification du mal absolue,
la dualité Dedans Dehors :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou Eucharistie].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme, du Désir, du Sans-Forme].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors, lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 14)


POUR LA ENIÈME FOIS, DEUX CHOIX DE PRÉSENTENT À NOUS :
- Ou bien le monde du régime capitaliste et républicain, ce monde luciférien des « objets connectés » que deviennent progressivement les êtres humains smartphonisés et spikés au graphène, verra la fin de toute évolution vers les Mondes Libres et il sera procréé un évolutionnisme statique et artificiel dans les trois règnes : Minéral, Végétal, Animal et Humain.
- Ou bien le monde éternel du Centre qui est nulle part et de la Circonférence qui est partout.
Dans un cas comme dans l’autre, le « Bien » disparaît et seule demeurera : ou la victoire de l’actuel monde Luciférien, ou bien le monde éternel ou Unité Originelle.

Dans le cas présent, celui de ce monde Luciférien du régime capitaliste et républicain, seul compte L’ÉVOLUTIONNISME, la FLÈCHE DU TEMPS DANS UN SEUL SENS : VOUS NE POUVEZ PLUS REVENIR EN ARRIÈRE, VOUS NE POURREZ PLUS PRATIQUER LE « QUI SUIS-JE ? » OU RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE, DES MACHINES LE FERONT À VOTRE PLACE CE QUI ÉVIDEMMENT NE SERA PAS UN « RETOUR » MAIS UNE ÉVOLUTION DE PLUS ! Déjà avec les spikures ARNm vous ne pouvez plus revenir en arrière, vous êtes condamné à vous faire assister par des spikures de rappels : VOUs DEVENEZ UN DROGUÉ, DÉPENDANT, SOUMIS AUX ENTREPRISES DU RÉGIME DE CE LIBÉRALISME LIÉ UNIQUE À LA CROYANCE À L’EGO ET AU CORPS, CE QUI RENFORCE LA CROYANCE DES JUIFS EN LEUR ÉVOLUTIONNISME (Jacques Attali, page 18 : Les Juifs, le monde et l’argent).

Dans le cas présent, ce n’est pas un virus qui fut dangereux, mais, comme toujours, ce sont les mesures dictatoriales prisent par certains cancéreux du pouvoir soi-disant pour le « bien de tous » qui firent des ravages (notamment les confinements à répétition…).

Dans le cas présent de ce monde Luciférien du CAC 40 et de Wall Street et de sa City de Londres et de ses banques, Nous sommes encore à l’ÈRE DES POISSONS : « l’animal-humain », l’individualité ou le consommateur, le nom-la- forme ou le corps impure (que veulent « augmenter » les transhumanistes conformément au dogme de l’évolutionnisme).
Pour accéder à l’âge suivant, il faut donc SORTIR de l’ère des Poissons pour accéder à l’ÈRE DU VERSEAU : CELUI DU RÉALISÉ VIVANT, qui donnera directement accès à l’ÈRE DU CAPRICORNE : L’Ère du ‘Je’ uniquement, l’Ère de l’éternité.


[En haut de page : la Porte du Soleil à Tiwanaku, qui symbolise parfaitement le TAO, la Voie, la Réalisation : Celui qui est véritablement ALLÉ : de gata du « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ », du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) SUIVRE LA VOIE DE L’AINSITÉ (tathâ), pour former la Réalisation ou tathâgata.
Le régime en singeant le bouddhisme et avec la technologie transhumaniste voudrait NOUS DÉPOSSÉDER DE NOS CORPS POUR LES CHANGER EN ROBOTS, qui de ce fait n’auraient plus besoin de rien, comme si les transhumanistes voulaient supprimer la loi de succion ; mais, s’ils ne possèdent plus rien : QUELS SONT ALORS LEURS DÉSIRS ?
Avec son corps « augmenté », winnerisé, il est impossible que du machin transhumanisté disparaisse la croyance à l’ego et donc la croyance à la possession ! IL EST IMPOSSIBLE QUE S’INSTALLE ENFIN LA GRATUITÉ OU AMOUR. Avez-vous récemment entendu une seule fois dans les médias prononcer le mot « BONTÉ » ? Le concept à la mode sanitaire du « pour le bien des autres » n’est qu’une possession de plus conforme à la même croyance à l’ego que du temps de 1789 où la liberté de l’ego renforçait cette même croyance qui donnera le libéralisme, sens de l’individualisme en forme de culte du narcissisme, paradoxe de ce monde socialisant, collant comme de la colle forte.
LE TRANSHUMANISME EST LA GOURMANDISE D’ÉCHAPPER À SA NATURE : EN ÉVOLUTIONNISME IL VOUDRA TOUJOURS SANS ARRÊT TANTÔT UNE CHOSE TANTÔT UNE AUTRE].
 
 

Dernière mise à jour : 28-07-2021 18:54

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >