Accueil
BOURGEOIS = HABITANTS DES BOURGS OU CITÉS Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-07-2021 17:13

Pages vues : 173    

Favoris : 27

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Bourgeois, Carotte, Chaos, Croyance, Dictature, Feu, Guerre, Messie, Nostalgie, Peur, Raison, Résistance, Silence, Vie, Virus

 
daum_ttete1wb.png
 
 
BOURGEOIS = HABITANTS DES BOURGS OU CITÉS
C’EST LE CITOYENISÉ DE 1789 ET DE SON ÉTAT RÉPUBLICAIN
DANS LEQUEL IL CRÈVERA, PARCE QUE C’EST LA FORME
DE POUVOIR OU DE DOMINATION ULTIME, ET QUE LE POUVOIR
EST LE VÉRITABLE CANCER DE L’HUMAIN À CAUSE DE
LA CROYANCE EN SON EGO.
 
Avec les ennemis que sont les citoyenisés, il y a
les évolutionnistes Juifs (Attali page 18 : Les Juifs,
le monde et l’argent
: « le sens au progrès ou la flèche
du temps dans un seul sens pour fourguer le
”libre arbitre” » ou tyrannie de l’opinion.
Attali ajoute toujours en page 18 qui résume le judaïsme
et annonce l’Homme augmenté des Juifs Transhumanistes des
Google-Facebook : « dépasser sa faute [décrite dans
l’Ancien Testament des mêmes Hébreux-Juifs], soit
METTRE EN VALEUR LE TEMPS », l’HOTC (Histoire-Opinions-
Temps qui coule).
Mettre en valeur le temps ET LE COMMERCE.

HOTC : OPINION = NÉGOCIER, OPINIONER
page 22 du livre d’Attali cité.
Attali ne peut aussi qu’ajouter page 18 que
TOUT DÉRAPE (voir les Adam et Ève, Noé, Caïn et Abel
annonçant l’arrivée du Néolithique et de la voie du
sédentaire et de l’Agriculture et du citoyenisme futur.
Le citoyenisme futur c’est cette bourgeoisie ou les
urbains des « Plus ça change et plus c’est la même
chose » qui telle la TOUR DE BABEL va s’écrouler une
fois pour toutes ! Et ENFIN, on ne parlera plus ni
de changement ni d’évolution ni de progrès !!!

L’ennemi de l’être humain, c’est l’échange ou
LE COMMERCE, LE RÉSEAU SOCIAL SYNONYME
D’ÉCHANGE D’OPINIONS ET AUTRES REGROUPÉS
SOUS LES NOMS DE « DÉMOCRATIE » ET « VALEURS ».

AVERTISSEMENT AUX HÉBREUX-JUIFS : les idolâtres,
que vous accusez de « prostitués », c’est vous
les Hébreux-Juifs avec votre évolution, votre
évolutionnisme économique débouchant sur votre
« mise en valeur du temps » et donc du corps ou
ego et de sa LOI DE SUCCION et de sa quantité
productiviste en évolution constante, et de sa
terrible dualité DEDANS-DEHORS, laquelle n’est
qu’une opinion de plus qui alimente votre ego :
pour qu’il y ait du Dehors, IL FAUT UNE
CROYANCE À L’EGO.

Échangisme socialo-commerciale juif :
ÊTRE UTILE POUR ÊTRE ACCEPTÉ (page 382 du
livre d’Attali cité).
COMMERCE = IDOLÂTRIE DE LA VALEUR (des objets)
IDOLÂTRIE DU DÉSERT ET DU SPIRITUEL
IDOLÂTRIE MONOTHÉISTE DE DIEU !!!


« Ce qui compte, c’est que le mental soit tourné vers l’intérieur et reste actif durant sa recherche. Quelquefois il arrive, lorsque les yeux sont fermés, que les pensées latentes s’élancent avec une grande vigueur. Mais les yeux ouverts, il peut être difficile d’introvertir le mental. Cela exige une grande force mentale. Lorsqu’il absorbe des objets, le mental est contaminé par eux. Autrement, il est pur. Le facteur principal en dhyâna est de garder le mental actif dans la recherche de lui-même sans enregistrer des impressions extérieures ou sans penser à autre chose ». (Ramana Maharshi, entretien 61 du 6-7-1935)

BOURGEOIS = HABITANTS DES BOURGS OU CITÉS : LÀ OÙ COMMENCE L’UNIVERS DU LANGAGE ÉCRIT DÉLAISSANT LE LANGAGE PARLÉ.LÀ OÙ COMMENCE LE LANGAGE ÉCRIT COMMENCE LA PENSÉE UNIQUE, LE FIXE OU « PRÉJUGÉ » (l’opinion).

Les cartes de géographie tracées sur parchemin puis sur papier ne sont pas les seules à Nous projeter sur le papier et à ce hui dans l’ordinateur. Littérature, science, philosophie, droit, religions sont fondamentalement des phénomènes artificiels humains (des artéfacts) qui procèdent de l’écrit renforçant cet artificiel. De cet artificiel l’humain actuel CROIT se représenter lui-même et l’ensemble EXTÉRIEUR du monde qui l’entoure. En somme, l’humain des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture n’habite pas vraiment le monde, mais seulement ces artéfacts qui le représentent.
PEUPLE DE L’ÉCRIT = PEUPLE BOURGEOIS DIT « CIVILISÉS ».

Cependant, ATTENTION à ne pas coller systématiquement VILLES = BOURGEOIS = INÉGALITÉ.
De grandes villes purent par le passé lointain être égalitaires pour les peuples qui y vivaient. Comme l’exprime le Yoga Vasistha à III 5.6 : « Ainsi que d’innombrables rayons se déversent du soleil, de lui émergent des divinités sans nombre tel le seigneur Vishnu. De Lui sont issus des mondes infinis à la façon dont les ondulations plissent la surface de l’océan ».

LOI DE SUCCION COMME LA DUALITÉ ATTIRANCE-RÉPULSION produit l’inégalité. Maintenant, triompher de cette inégalité, demande de l’ascétisme (anti-confort), pas de la sagesse !
Les inégalités proviennent de la LOI DE SUCCION, COMME LA CRÉATION DU MENTAL « qui n’est qu’une agitation [vagabondage] au sein de la Conscience [infinie] ; et le monde existe dans le mental ! Il donne l’impression d’exister du fait d’une vision défectueuse, d’une compréhension imparfaite. Au vrai, ce n’est guère plus long qu’un rêve. Si on saisit ce point, c’est la fin de toute dualité, et Brahman, jiva, mental, maya, acteur, action et le monde seront tous considérés comme synonymes de l’infini conscience non duelle » (Yoga Vasistha, L’histoire de Lîlâ).

De l’invention du monothéisme et des inégalités : « Quand le mental perçoit la dualité, il y a la dualité mais aussi sa contrepartie l’unité. Lorsque le mental abandonne la perception la perception de la dualité, il n’y a ni dualité ni unité [et ni monothéisme]. Une fois ferment établi dans l’unité de l’infinie conscience, qu’il soit en état de repos ou activement engagé dans un travail, l’homme est jugé en paix avec lui-même. Quand un individu est ainsi établi dans l’état suprême, on appelle également cet état l’état de non-moi, ou état de conscience du vide.
Du faut de l’agitation du mental [son vagabondage incessant]n la conscience paraît devenir l’objet de connaissance [loi de succion] ! Alors naissent dans le mental toutes sortes d’idées fausses comme : « Je suis né », etc. Ce genre de connaissance ne diffère en rien du mental. Voilà pourquoi on la qualifié d’ignorance ou d’illusion.
Le seul remède qui permette de se débarrasser de ce samsara ou semblant du monde est la sagesse ou connaissance du Soi. Seule la connaissance peut rectifier l’erreur qui fait voir un serpent dans la corde. […] Quand le mental nourrit des idées d’objets, il y a de l’agitation ou du mouvement dans le mental [l’idéation vagabonde] ; et quand ne se trouvent ni objets ni idées, il n’y a pas de mouvement de pensée dans le mental. Quand il y a mouvement, le monde semble exister : en l’absence de tout mouvement du mental, l’apparence du monde cesse. Le mouvement de la pensée lui-même est appelé jiva, cause et action ; c’est le germe de l’apparence du monde. Après quoi vient la création du corps » (Yoga Vasistha, L’histoire de Lîlâ, III 66.67).

Quand s’installe l’idéation s’installe l’ego : « Je suis », « C’est à moi », etc. L’apparence du monde ne survient qu’à l’état de rêve et surtout de veille ; de là s’installent les inégalités sans fin. Et avec l’invention de la monnaie les inégalités devenaient DÉLUGES : dans les civilisations hyper étatiques comme les notre, un fonctionnaire ou un politiste grassement payé et sans vraies responsabilités jouit de privilèges tout aussi artificiels qu’un propriétaire de capitaux anonymes : il advient même que des profiteurs du chaos républicain socialiste soient des prolétaires !!!
« Une société s’avère malsaine dans la mesure où elle tend à fonder sa hiérarchie sur la différence morte de fortunes [celles de ceux qui s’achètent des navires de plaisance (yacht) long comme la Tour Eiffel ou qui s’envoient en l’R dans un vaisseau spatial pendant 10 minutes pour voir « comment ça fait »], au détriment de la différence vivante des fonctions. Cette tendance fut, comme on sait, la stigmate indélébile de la société capitaliste… » (en réf. à Gustave Thibon : Diagnostics).

« Ce n’est pas d’ailleurs l’effet du hasard si les époques où le primat social est dévolu à l’argent sont aussi celles où sévit la pire fièvre égalitariste » (Gustave Thibon, Diagnostics). Comme pour le monothéisme qui fabrique la dualité un Dieu et des Dieux ou « prostitution » de l’idolâtrie selon l’opinion des Hébreux-Juifs.
LA MYSTIQUE ÉGALITAIRE DU RÉPUBLICANISME DE 1789 À CE HUI A CAUSÉ BIEN DES RAVAGES SANGLANTS.
La Vraie Égalité s’appelle AMOUR OU GRATUITÉ : elle suppose l’état originel : abandon de la croyance à l’ego et à la loi de succion. « Les hommes qui se détournent de l’amour commun soit voués à la haine réciproque » (Gustave Thibon, Diagnostics). Les premiers Chrétiens retrouvèrent cette Vraie Égalité originelle.

Le péché du mental ou de l’ego est la révolte contre l’infini du Seul Réel. « Tous les autres péchés sont des révoltes contre la mesure », ajouterait Gustave Thibon.

La folie des évolutionnistes capitalistes est d’exiger l’impossible, c’est-à-dire l’infini ou l’immortalité dans le fini, le bonheur dans les contradictions de la vie mortelle ici-bas, l’esprit dans la matière (voyez les « objets connectés » et autres « intelligences artificielles »), soit carrément exiger le divin dans l’humain. Exactement ce même impossible que la Grâce ou la Félicité du Soi nous DONNE GRATUITEMENT : « LE ROYAUME DES CIEUX EST EN VOUS », c’est gratuit et pour tous, Vraie Égalité.

Du berceau au tombeau, Nous ne voyons jamais l’intérieur de quoi que ce soit, Nous sommes dans une non-dualité en forme de dualité dedans-dehors et ainsi toujours Nous tombons sur des surfaces, des « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante.
Les surfaces ou parcourir le SENTIER : LE CENTRE EST NULLE PART MAIS LA CIRCONFÉRENCE EST PARTOUT, ICI ET LÀ, SUR LE SENTIER. En d’autres mots : celui qui cherche le Soi le trouvera n’importe où puisqu’Il est le Soi, MAIS à condition de ne s’arrêter nulle part, car à chaque déploiement, si tu n’y prends pas garde, correspond un pas sur le Sentier, et ce pas sur le Sentier peut devenir ton tombeau. DÉPLOIE, DÉPLOIE, MAIS NE TE FIXE JAMAIS, CAR LA VIE EST UN GATE GATE… ET NON UN BUT À ATTEINDRE.
« La sécurité est la plus grande ennemie des mortels » (Hécate dans Macbeth). Et nous sommes à fond dans le cocooning du sécuritaire PAR LA SERINGUE, LA SPIKURE PROTO COVIDESQUE…
 
 

Dernière mise à jour : 29-07-2021 17:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >