Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le seul « jour d’après » possible
Le seul « jour d’après » possible Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-08-2021 20:04

Pages vues : 241    

Favoris : 52

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Croyance, Feu, Guerre, Nostalgie, Peur, Pointe, Potier, Raison, Résistance, Silence, Transhumanisme, Vie

 
fleche_bonsens.png
 
 
Le seul « jour d’après » possible
après talibanisation charia covid, réchauffisme,
et CONFORMISME RÉVOLUTIONNAIRE des
1789 français et 1917 de l’URSS, et les
« Plus ça change et plus c’est la même chose »
du régime capitalo-républicain ne peut qu’être
LE SURFEU SUPRÊME : L’AMOUR ou GRATUITÉ.
 
Nous adorons la vie et Nous nous précipitons dans sa négation, comme le mentionne Shakespeare dans le Roméo à sa Juliette : « O mon unique amour né de ma seule haine », comme quoi l’extérieur dans la dualité intérieur-extérieur n’existe pas…… Cela signifie aussi, après la CHUTE, un Amour absolu impossible ici-bas, probablement la preuve d’une NOSTALGIE DU SOI ET DE SA RÉALISATION, RE-TROUVER LA CONSCIENCE INFINIE. Nous « tombons dans l’Amour » comme le sorcier tombe dans la maladie initiatique, il lui faudra alors de longues années de Réalisation du Soi pour apaiser l’énergie du Zéro indien ou « énergie libre » (ou démonique, pouvant devenir démoniaque à l’exemple de certains récits ou films de l’industrie de Hollywood dans le genre du « fantastique »…. Parce que la dualité mâle-femelle ou dedans-dehors, cause et effet, fait ses ravages).

Capitalisme mutualisé
Mutuel ou le social façonné
en digitalisation de l’humain :
VOUS PAYER, VOUS BOUFFEZ ;
VOUS PAYEZ PAS, VOUS CREVEZ !
Le binaire causale informatique ou le
zéro et le un qui ne pardonnent pas.

Le patriarcat étatique est de plus en plus
à l’œuvre, l’URSS est largement dépassé.


Déjà dans ce monde robotisant et aliénant pas la technologie devenue folle par le capitalisme, l’ouvrier des industries du CAC40 est mécanisé, donc en phase d’être remplacé par une « intelligence artificielle » parce qu’auparavant il n’était qu’un instrument de mise en œuvre d’une technique qu’il n’avait pas lui-même construite, à laquelle il était dépassé. Il y a longtemps que l’Ouvrier, le Vrai, dans le sens de celui qui OUVRE ou ŒUVRE n’est plus en situation de percevoir les choses du Divin en filigrane de TOUT, par transparence, au travers de ses gestes, de son labour. L’ouvrier en phase d’être mangé par l’IA n’est plus qu’un salarié depuis l’après 1789, et depuis la guerre de 1914 il ne fait plus une Œuvre.

Bizarre cet être humain qui fait du messianisme et de l’évolution avec sa flèche du temps dans un unique sens, alors que principalement IL EST INCAPABLE DE SA-VOIR, INCAPABLE DE SE TROUVER CONFRONTÉ À CE QU’IL EST JUSTEMENT INCAPABLE D’AFFRONTER ! Et paradoxalement incapable de sa-voir et d’I-gnorer. Il est décidément une chose qui se ravage elle-même, qui ravage les autres formes de vie et qui est son propre ennemi ! L’être humain est complètement dans une contradiction comme si elle était vitale pour lui ! Ce qui semble logique puisqu’ « exister » est une protestation contre le Seul Réel, qui sera le seul à être accusé de « TERRORISTE » parce que « NON CON-FORME ».
Ce « terroriste » ou Seul Réel qui devra être constamment tenu en respect (Comme Sisyphe devant repousser son rocher).
Si la liberté existe ou si la vérité existe, C’EST QU’ELLE EST TERRORISTE, OU MOINS GRAVE, ELLE EST SUSPECT ! UN ACTE LIBRE OU SPONTANÉ EST SUSPECT AUX YEUX DE CE MONDE DE LA CERTITUDE ET DU NUMÉRIQUE QUI NE LAISSE RIEN PASSER ET QUI VEUT TOUT CONTRÔLER AVEC SES « PASS-MACHINS » ET SES « IDENTITÉS ».
UN ACTE LIBRE, SANS « PASS », UNE PAROLE LIBRE, SANS CENSURE DE RÉSEAUX « SOCIAUX » ET DU RÉGIME, C’EST-À-DIRE NE S’APPUYANT SUR AUCUN DOGME, CARACTÉRISTIQUE, TEXTE OU IDÉOLOGIE OU OPINION AU LOGI OU RANGÉE, SERA SUPPRIMÉ, CENSURÉ, CAR IL NE DOIT PAS EXISTER ! S’IL EXISTE, S’IL EST SPONTANÉ C’EST-À-DIRE NON NUMÉRISÉ, IL EST SUSPECT, DONC IL SERA CENSURÉ DANS CETTE CIVILISATION PARANOÏAQUE (winnerisme de l’ego qui voit des insécurités partout ce qui fabrique l’actuel social très agressif : cas de la dualité à la mode : pass/anti-passe ; vaccinés-anti/vaccinés), chaos organisé, inquisition sous forme d’accusation de « complotisme » dans cette tyrannie de  l’opinion, etc.



Avez-vous remarqué dans ce monde du digital industriel et économique qui PANique devant l’incertitude et la non-possession, et qui ne veut absolument pas être sous la servitude et l’asservissement de quoi que ce soit puisque le Graal de son système politique, sa république, doublée du Graal de sa technologie liée à son capitalisme EST ASSOCIÉ À SA « VÉRITÉ », À L’UNIVERSALISME, À LA CERTITUDE, cette numérisation de sa « vérité », ALORS QUE LA CERTITUDE EST AUSSI LE COMBLE DE LA POSSESSION ET DONC DE LA SERVITUDE !?(1)
Les humains, surtout ceux de l’argent, ont tellement peur de l’incertitude qu’ils préfèrent se soumettre à la certitude, au numérique et aux machines qui, selon eux, ne trompent pas ; soit ils préfèrent s’en remettre à un DEHORS À SAISIR, OU À UN MAÎTRE PROTECTEUR, À UN SPÉCIALISTE, À UN RÉGIME POLITIQUE REPRÉSENTANT UN ÉTAT QUI SERAIT CENSÉ DÉTENIR « LA » VÉRITÉ À LAQUELLE ILS N’ONT PAS ACCÈS EUX-MÊMES (le prestige de l’uniforme et des « blouses blanches » censées détenir la vérité !) Là encore c’est la dualité sujet-objet. Plutôt que d’assumer leurs sottises, les humains préfèrent troquer leur liberté contre l’illusion, l’artificiel de quelqu’un, d’un uniforme ou d’une machine, est là qui pense pour eux et sait ce qu’ils ne réussissent pas à savoir ou à construire. C’est là encore la dualité sujet-objet de cette sotcivilisation d’assistés.

QUE SONT LES TALIBANS, MOUTURE LOINTAINE D’UN JUDAÏSME (car l’Islam est une copie du judaïsme) ? Ce sont des FANATIQUES et le propre du fanatique est de NE CROIRE EN RIEN ! DE CE FAIT IL EST NÉCESSAIREMENT SOCIALISTE, STYLE OUMA, car il croit totalement en celui ou celle dont IL CROIT, PUISQU’IL SE REVENDIQUE « CROYANT », IL PENSE DONC QUE LES AUTRES CROIENT AUSSI EN QUELQUE CHOSE, autre variation du Thème du Messianisme ou de la Carotte. Ce n’est pas le taliban ou le mahométan qui croit, mais le Dehors, l’autre, le social, C’EST POURQUOI IL CROIT EN CETTE OUMA, EN CE SOCIAL (qui reproduit le grégarisme de la Torah des Juifs). Carotte ou messianisme puisque le taliban et mahométan croient en cette carotte, ils croient en l’autre, bien qu’ils ne savent rien de l’autre ni de ce qu’il sait. C’EST LE PROPRE DE LA CAROTTE PAR PROCURATION, SYMPTÔME DE LA CRÉDULITÉ HUMAINE DE CES DERNIERS MILLÉNAIRES.
Nostre sinistre époque Nous montre de façon criarde à rendre sourd la faculté humaine ancrée de génération en génération de CROIRE EN L’INCROYANCE PERSONNELLE DE CROIRE À QUOI QUE CE SOIT !!! Ces humains là veulent le croire pour le voir, alors que les humains d’il y  a trois ou quatre siècles voyaient nettement pour le croire. Entre-temps le virtuel et les « spécialistes » (ou « experts ») ont fait des ravages.

Suite à la page précédente sur la NAUSÉE ou FLÉAU.

Nausée vient de NAUTE (navigation en grec : nautikos) : le VASE, la VALLÉE, le VAIS-S-EAU, équivalent du Thème de la Réalisation du Soi ou du CHRISTOS rayonnant si largement dans les Gaules, et que ça ne devait pas du tout plaire aux paroissiens de la Rome de César ! Le blason de Paris représente en bonne place un navire. Plutôt une BARQUE ÉGYPTIENNE comme le remarque l’égyptologue Christiane Desroches Noblecourt, dans : Le fabuleux héritage de l’Égypte, page 277, avec l’emblème des Nautes de Lutèce : la barque égyptienne est ornée de figure de proue de de poupe à l’image de de statuette d’Osiris et d’Isis ; l’étoile de Sothis domine l’image d’Isis assise sur son trône ; à droite, une statuette d’Osiris. Isis, prototype de la Vierge Noire tenant son enfant, l’Isis lactans tenant son enfant, son fils Horus sur ses genoux symbolisant l’attente de cet Horus. Isis Vierge Marie ou Sirius, le principe magique féminin : résurrection et chute, comme Shiva : fonction de dissolution et de destruction et transformation des êtres (Shiva a un rôle central chez Ramana Maharshi). Isis Eau de vie n’allant pas sans l’Eau de mort (colle) : sa sœur Nephtys qui corrompt pour donner vie car sa fonction de « pleureuse » provoquera la PUTRÉFACTION.


armes_paris1811.jpg

 

Parisi le SURFEU SUPRÊME.

Afin de se libérer du tout numérique qui fait que je compte pour « un » en tout (indivisibilité du républicanisme), mon voisin ou voisine est le « deux », etc., et le social socialisant se résume à une numérisation des citoyenisés dans des ordinateurs d’entreprises du capitalisme et du régime républicain ; la structure de l’actuel social se résume à limiter le citoyenisé à un numéro, un QR code maintenant, soit à limiter la vie dans des structures sociales faisant un rôle limité à la vie dans la seule dimension quantitative ou productivistes des choses à consommer et des besoins physiques. Tout invite le citoyenisé bétonisé, urbanisé à le persuader que ce qu’on appelle « la vie » se limite au mental et à ses cinq sens, entre le berceau et le tombeau. C’est cela le régime capitaliste et républicain : une vie terriblement de plus en plus limitée, mitée, imitée ou digitalisée, digérée par le « isme ».
Et pourquoi, particulièrement les Gilets Jaunes et maintenant contre le cirque Coronavirus politique les gens se réveillent ? Parce que quelque chose en eux, même complètement inconsciemment, ne croit pas à ces limites imposées par ce régime, son salariat et l’idolâtrie de la marchandise, faisant de leur vie UNE PERPÉTUELLE INSATISFACTION COMME LE CONSTRUIT LE CAPITALISME qui construit des consommateurs devant être perpétuellement insatisfaits, anxieux et blasés, sous peine que les usines ferment ; alors le capitalisme manipule les masses à ressentir une loi de succion implacable, insatiable, en choses, en sensations, en expériences nouvelles « d’accomplissement personnel », en recherche de toujours plus de confort ou de « situation » (comme devenir fonctionnaire de l’État…) ; une situation refuge comme l’écologie devenue capitalisme « vert » : du style : « J’existe, je consomme, j’utilise, je me promène dans mon jardin ou au bord de la mer, et la mer est verte, le ciel des bleu, là haut le point blanc c’est une mouette qui vient de me chier sur la tête », BREF, CE MONDE DE L’OPINION construit pas les cinq sens du mental que dénonce dans sa synthèse le Yoga Vasistha : « L’apparence de ce monde est une confusion ; de même que le bleu du ciel est une illusion d’optique. Mieux vaut ne pas s’y intéresser et l’ignorer » (YV I, 3). Jean Paul Sartre dans La Nausée n’a rien inventé…. Dire « Il y a » est l’équivalent de POSSÉDER, de Pour-Voir du : « Faut-il le croire pour le voir ou le voir pour le croire ?? ». Comment voulez-vous « jouer au football » en même temps que de vous représenter que le football existe ? Un malheureux condamné à mort en 1789 en France ne croit que ce qu’il voit au moment de se trouver couché dans la lunette de la Guillotine, avant, non, il ne pouvait pas croire à cette machine à tuer variation du Thème de la numérisation de l’humain… De même, tout le monde, avant de mourir, se croit « immortel » ! De même, tout le monde chie pour se vider le ventre, y compris les « grands de ce monde », c’est là la seule égalité authentique, avant celle de la mort (égalité réelle que refusent les transhumanistes ! Qui veulent reconstruire… leur monde à eux……).

Le seul « JOUR D’APRÈS » ne peut qu’être un SURFEU.

Le SURFEU chez Djalâl-od-Dîn Rûmî.
« Tu as éprouvé bien des souffrances, mais tu es encore sous le voile, parce que mourir à soi-même était le principe fondamental et tu ne t’y es pas conformé.
Ta souffrance ne finit pas avant ta mort : tu ne peux atteindre le toit avant d’avoir terminé l’échelle.
Quand deux échelons manquent sur une centaine, il sera interdit au chercheur de poser le pied sur le toit.
Quand il manque à une corde une aune sur une centaine, comment l’eau ira-t-elle du puits dans le seau ?
Ô émir, tu ne feras pas l’expérience du naufrage du navire (de l’existence individuelle) avant d’y avoir placé le dernier man [mesure de poids].
Sache que le dernier man est essentiel, car il est comme l’étoile qui se lève la nuit : il fait sombrer le navire des mauvaises suggestions et de l’erreur.
Le navire de la conscience de soi, lorsqu’il est entièrement brisé, devient pareil au soleil, dans la voûte bleue du ciel.

Étant donné que tu n’es pas mort, ta souffrance a été prolongée : éteins-toi à l’aurore, ô chandelle de Tarâz !
Sache que le soleil de ce monde est caché jusqu’à ce que nos étoiles soient devenues masquées [suppression de la dualité winners-losers].
Brandis la massue contre toi-même : mets l’égoïsme en pièces, car l’œil corporel est comme du coton dans l’oreille.
Tu brandis en fait la massue contre toi-même, ô homme vil : cet égoïsme est le reflet de toi-même dans le miroir de mes actions.
Tu as vu le reflet de toi-même dans le miroir de ma forme et tu t’es dressé furieux pour lutter contre toi-même.
Comme le lion qui tomba dans le puits, car il imaginait que son propre reflet était son ennemi.
Sans nul doute, la négation (le non-être) est l’opposé de l’Être [réel, le Réalisé] ; et cela, afin qu’un moyen de l’un des opposés, tu puisse acquérir quelque connaissance de l’autre opposé.

[…]
Ô toi qui possèdes la sincérité, si tu désires cette Réalité dévoilée, choisi la mort et déchire le voile (3) :
Non pas une mort telle que tu entreras dans la tombe, mais une mort consistant en une transmutation, pour que tu puisses entrer dans la Lumière.

[…]
C’est pourquoi Mustafa (Mohammad) a dit : « Ô chercheur des mystères, si tu désires voir un mort vivant -
« Marchant sur la terre, comme les hommes vivants ; cependant, il est mort, et son esprit et monté au ciel ;
« Celui dont l’esprit possède une demeure dans les hauteurs en ce moment, de sorte que, s’il meurt, son esprit ne sera pas transféré,
« Parce qu’il a été transféré avant la mort : ce mystère n’est compris qu’en mourant, non en se servant de sa raison :
« C’est un transfert, mais non comme le transfert de l’esprit commun des gens [la raison], qui ressemble au déplacement d’un lieu à un autre [le principe du mental : son idéation et donc aussi la fabrication du temps] -

[…]
C’est pourquoi le Messager des bonnes nouvelles dit de façon symbolique « Mourrez avant de mourir, ô nobles ».
« De même que je sui mort avant la mort et ai apporté de l’au-delà cette gloire et ce renom ».
Toi aussi, deviens donc la résurrection spirituelle, et par là fais l’expérience de la résurrection ; ce devenir est la condition nécessaire pour connaître quelque chose (dans sa réalité).
Que ce soit la lumière ou l’obscurité, jusqu’à ce que tu la deviennes (2), tu ne la connaîtras pas complètement.

[…]
« J’ai été sourd à Tes avertissements : tout en affirmant être un briseur d’idoles [comme les Hébreux-Juifs], j’étais en fait un fabricant d’idoles [comme les Hébreux-Juifs].

[…]
Mais tu t’es laissé prendre au filet des futilités : ce n’est qu’à présent que tu as compris le mystère de la mort.

[…]
Puisque le don de la Mer est déversé par notre jarre, quoi d’étonnant à ce que la Mer elle-même soit contenu dans un Poisson [le Réalisé vivant ou l’Univers révélé à Lui-même].
L’œil sensuel s’attache à la forme de la route : tu la considères comme une route, mais lui (l’homme parfait ou réalisé) comme une demeure permanente (il réalise d’Instant en Instant le Ici et Maintenant).
Cette dualité est caractéristique de l’œil qui voit double ; mais, en réalité, le premier et le dernier et le dernier est le premier.
Écoute : par quels moyens cela t’est-il connu ? Au moyen de la résurrection (spirituelle). Cherche à faire l’expérience de cette résurrection ; ne discute pas à son sujet.

La condition nécessaire pour faire l’expérience du Jour de la Résurrection, c’est de mourir d’abord ; car le mot ba’th (résurrection) signifie « Faire revenir les morts à la vie ».
C’est pourquoi tout le monde a pris la mauvaise direction car ILS ONT PEUR DE LA NON-EXISTENCE (3), alors que c’est en réalité LE REFUGE.
Comment chercherons-nous à obtenir la véritable Connaissance ?
En renonçant au savoir [donc à la culture et à ses pensées uniques]. Comment chercherons-nous le salut ? En renonçant à notre salut personnel (4).
Comment cherchons-nous l’Existence ? En renonçant à notre existence. Comment chercherons-nous le fruit (spirituel) ? En n’étendant pas la main (matérielle de la possession ou de la loi de succion).
Ô meilleur des secoureurs, Toi seul peux faire que l’œil qui considère la non-existence regarde ce qui est réellement existant.
L’œil qui a été produit à partir de la non-existence considérait l’Essence de l’Existant (le Réel) comme totalement non existante ».
(Mathnawî, Livre sixième, 723-36, 739-40, 742-46, 754-57, 771, 776, 817-26).

LE SEUL SURFEU OU « JOUR D’AVANT ET D’APRÈS » POSSIBLE.
« Si tu possèdes un œil, regarde avec ton propre œil ; ne regarde pas par l’œil d’un ignorant stupide [le Dehors, le propagande des médias et du régime].
Si tu as une oreille, écoute avec ta propre oreille : pourquoi dépendre des oreilles des imbéciles [de la tyrannie de l’opinion et des « réseaux sociaux »] ?
Prends l’habitude de voir par toi-même sans suivre aveuglément une autorité [un uniforme, une blouse blanche ou un « spécialiste », un « expert »] : pense en accord avec l’opinion de ta propre raison ».
(Mathnawî, Livre sixième, 3342-44).


La nostalgie du paradis et du « jour d’avant » en un « jour d’après » à la juif suivant leur évolutionnisme (Attali, page 18, Les Juifs le monde et l’argent) est ce désir insatiable en forme de messianisme ou de carotte qui ne doit jamais arriver ou être mangé qui forme un désir insatiable de plaisir et qui ne connaît jamais le contentement, désir ou carotte immangeable si bien que tous les aspirations du messianisme se soldent par un échec, le désir en forme de dualité causes et effets ne connaît pas de fin, d’ailleurs selon le principe transhumaniste et son « augmentation » (de l’homme, de la « réalité »). Un « jour d’avant » ou un « jour d’après » mais jamais un « Jour du Ici et Maintenant » !

SURFEU = LE JOUR DE L’INSTANT : « Le sentiment de l’ego qui perçoit la diversité [la quantité, l’espace-temps et l’augmentation] est le créateur de la division [on peut diviser sans fin un corps indifférencié ou uniformisé]. Le sentiment de l’ego est la servitude et sa cessation est la libération. C’est tellement simple. Où est la difficulté ? La division « a vu le jour » exactement comme la vision de deux lunes prend naissance dans la diplopie. Dans ce cas, comment peut-on dire qu’elle a « vu le jour » ? Elle est irréelle. On ne saurait apparenter la Conscience et l’inertie. La Conscience ne peut pas devenir inconscience. C’est la conscience [la raison qui calcul] seule qui, d’une façon ou d’une autre, pense qu’elle est inerte, et alors, tel un rocher qui en rebondissant dévale une colline, la limitation se précipite dans la conception de la matérialité ». (Yoga Vasistha, La Libération).

SURFEU = LE JOUR DE L’INSTANT : « Abandonne toute notion de division. Repose dans la connaissance de Soi, en ne laissant ta conscience déborder qu’un peu au dehors. Ainsi tu es totalement en Paix comme en profond sommeil au-dedans de toi-même, que tu sois ou non extérieurement actif, que tu t’accroches à quelque chose ou que tu abandonnes quelque chose. Tu sera alors complètement libre de toute dysharmonie puisque tu réalises la non-différence entre les états de veille et de sommeil profond. Ainsi, par la pratique de l’Éveil au Soi qui est sans début ni fin (2), tu vas peu à peu atteindre cet état suprême de Conscience dénué de dualité et qui transcende toute matérialité. Là il n’y a ni unité ni diversité, mais Paix suprême ». (Yoga Vasistha, La Libération).

ÊTRE « COUR » (sans espace-temps) : « Il ne voit aucun « autre » [aucun « social » à la mode]. Il est libre de tout désir et de tout besoin [libéré des frères Oppenheim (5) messianistes créateurs de besoins]. En lui ne se trouve pas de ‘je’, de ‘tu’, ni d’« autre ». IL EST SEUL (TOUT + UN). (Yoga Vasistha, La Libération).
PAS DE DIVISION ENTRE L’OBSERVATEUR ET L’OBSERVÉ = LA PAIX SUPRÊME (”comme si le Vide était la Vérité ultime”, dit le saint Vasistha dans le Yoga Vasistha).
ÊTRE « COUR » (sans espace-temps) = ÊTRE LE NAUTONIER : Il n’y a pas de nautonier du bonheur puisque c’est notre état naturel. (Voir la page Étain = Stargate et rayonnement de la Gaule). Le Nautonier ou Stargate. C’est la vie qui est navigation périlleuse, et le Corps-Vaisseau symbolise la PROTECTION, l’ego est une protection : il ne va pas sans le Soi ! L’ego favorise l’existence. Dans le Christianisme de l’Église de Rome, la Barque c’est l’église. Ne pas oublier qu’en Égypte ancienne tous les Dieux ont une MAISON : PER (une Barque), soit le mariage du ‘Je’ et du ‘je’; Pharaon s’écrit Pr-‘3 ; Pr-’nh est la Maison de Vie (école du temple) ; Pr-nsw est le Palais ; Pr-hd est le Trésor ; Pr-dt est le domaine funéraire ; prî est sortir, partir, champ de bataille : Prt (Peret) sont les semences, etc.

Le Nautonier et N de Navire, Naviguer, Nautonier :
les Vagues-Vases, Ondulations de
Noun Première Source : In (dans) :
INnervé (flux, courant, ENergie, ENervé), le
courant transporte comme B-N-ir (benir) :
transporter le I Axe ou Point sur le I du
Point c’est Tout : INcarner, INcantation,
INcorporer.
Le Centripète du N fonctionne avec une
voyelle : Ne, Ni, No (Niant), à ajouter
le son N de haine ou rejet inverse de centripète,
à ajouter le N de Nom si dramatique (lié à l’ego
et à l’identification-possession et confort).

Le N de Nord si important qu’on peut le
perdre dans toute Navigation et Navire.
Le N de Naufrage suite à la perte du Nord.
NE PAS PERDRE LE NORD = RÉALISER LE SOI.
Le N de Navré (dépression, enfoncement, perte)


LE N DE PERTE, NOIR, PUTRÉFACTION, APOCALYPSE OU RÉVÉLATION ET NOIR DES EAUX PROFONDES.
LE N DE KÊM (noir en égyptien), KÉMIT LA TERRE NOIRE (Égypte : réunion des deux contrées formant l’Égypte).
PUTRÉFACTION : KÊM, KEMIT, KHIMÉRA – KHIMAIRA : SAINTE CHIMÈRE du « Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi », ou le SEUIL = « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore », dit la devise alchimique qui correspond à la Connaissance transcendante ; allé dans les profondeurs abyssales ou OBSCURITÉ DES ORIGINES.
NOIR = LA VACHE DU CIEL : LA VIERGE NOIRE, les Grandes Déesses de la Fertilité (que combattirent tant les Hébreux et leurs prophètes), sont souvent noires car d’origine chthonienne (CENTRIPÈTE), DONC GOUFFRE SANS FOND. Alors Alquimie sera AL le Soleil ou EL, principe Divin qui mit E ou tridents du E Trinité. Rassembler le Tout dans le Principe/origine à partir de ce Principe/origine.
KÊM, KEMIT = TERRE FERTILE du « Si le grain ne meurt » de l’Évangile (Jean 12, 24) car la Terre Noire PRÉPARE LA RE-NAISSANCE. L’Administrateur Satan est représenté en noir et parfois le Christ aussi (sens du négatif attaché au désir ou tentation). NOIR-APOCALYPSE parce qu’attaché à une vie renouvelée : éternité, rien ne naît ni ne cesse.


Notes.
1. COMBLE DE LA POSSESSION du genre Great Reset et autres Agenda 2030 et du « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux », comme le précise la Stance 16,9 de Nagarjuna : « “Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana m’atteindra“. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de l’appropriation ». Comme si la délivrance ou la liberté pouvait se trouver UNIQUEMENT dans l’ego ou l’individualité, le ‘je’ du consommateur, le corps (augmenté) nostalgie du paradis et loi de succion vers l’éternité. Par l’invention de la « liberté », tous les pouvoirs ne font que fabriquer son contraire, la soumission (à eux). AINSI, PERSONNE N’EST LIÉ (par la prison du social ou des « autres ») et personne n’est libéré, parce que la libération ne fait qu’engendrer également la dualité winners-losers (actuellement vaccinés-non-vaccinés…)

2. Le « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ », du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).

3. Cette peur signifie LE REFUS DU GRATUIT OU REFUS DE L’AMOUR : le Seul Réel est ainsi considéré comme CRUEL : soit un mécanisme de défense qui entre en jeu dès que le Seul Réel est perçu comme cruel, difficile, brut, simple, sans fiction donc sans temps pour « a-viser »… Sans temps pour monnayer….

4. CIVILISATION DU COCOONING POST 2001-2021. Se faire « vacciner » covidesque (ARNm) pour continuer « comme avant » à jouir de plaisirs matériels est de l’égoïsme, de même que se faire « vacciner » covidesque pour ne pas contaminer les autres ou les membres de sa famille est LE PIRE ÉGOÏSME : PAR POSSESSION : ON S’IDENTIFIE À L’AUTRE OU À L’EXTÉRIEUR OU « MONDE » QUI N’EXISTE QUE DANS LE MENTAL À L’ÉTAT DE VEILLE.
« Quant à la prière pour le bien des autres, elle ne paraît désintéressée qu’en apparence. Si vous analysez le sentiment qui la motive vous y découvrirez, là aussi, de l’égoïsme. Vous désirez le bonheur d’autrui afin d’être vous-même heureux. Ou bien encore, vous voulez bénéficier du mérite d’avoir intercédé en faveur des autres. Dieu n’a pas besoin d’un intermédiaire. Occupez-vous de vos affaires et tout ira bien ». (Ramana Maharshi, entretien 594 du 15-12-1938).

5. CROYANCE et logique du judaïsme commerçant, républicain : en 1840, les frères Oppenheim déclaraient ceci : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent).
 
 

Dernière mise à jour : 24-08-2021 21:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >