Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le fétiche Zemmélanchon et autres
Le fétiche Zemmélanchon et autres Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-10-2021 03:40

Pages vues : 341    

Favoris : 69

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Banque, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, Images, Jardin, Marchandise, Nostalgie, Paradis, Peur, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Serpent, Silence, Social, Spirale, Vie, Vierge

 
apophis_snak.jpg
 
 
Le fétiche Zemmélanchon et autres
Les revendeurs des fétiches covid-19 l’Attila fléau
du fétiche marchandise, et l’autre connerie :
par le Co2 la mer va monter ; ça ne mange pas de
pain en ce qui concerne la VRAIE destruction
de la planète. Voir la page précédente sur
la symbolique du roman FONDATION d’Isaac Asimov.


Page dédiée à Tiamat ou Apophis (ou Apopis, dragon mythologique RYTHME du Chaos : adversaire-renaissance en Égypte ancienne, identifié tardivement à SETH. NEÏTH la déesse bisexuelle, ou Vierge Immaculée ou Père Mère ou Grande Mère Universelle).
 
Page précédente : Démocratie = fétiche marchandise et conflits d’intérêts

Les éoliennes (mode de « décarboner » ou abandonner le charbon) des Zemmélanchon vont encore plus bétonner la planète, perturber des champs d’ondes, tuer des oiseaux et les écosystèmes, saloper des lieux, faire un bruit infernal, etc. (voir le cas de la baie de Saint-Brieuc). Et la voiture électrique : par son retraitement une fois usée, notamment de sa batterie, ça va multiplier par des millions le problème des centrales nucléaires…. Le capitalisme VERT n’est pas un capitalisme propre, il est le moment ou les fétichistes étatiques de la marchandise entre dans un speed de coagulation ou de synthèse comme jamais vécu dans l’histoire humaine ; c’est le capitalisme LE PLUS MORTEL qui s’annonce officiellement ; capitalisme qui construit des fictions pour masquer les véritables perceptions.

Le fétiche Zemmélanchon est comme le fétiche : FAUX, de l’hypnose pour zombis produite par des marionnettes tout aussi aliénés.

Maintenant en ce qui concerne la tyrannie sanitaire : il est stérile de manifester en foule tous les samedis depuis le mois d’août 2021 en criant et en brandissant des pancartes « À bas la dictature sanitaire ! Vive la liberté ! ». Parce que, qu’est-ce qui, pour tous, rend le mensonge possible de cette tyrannie sanitaire ? Pour la crise de Gilets Jaunes ça commençait par la taxe des carburants, donc un moyen de production pour l’État ; le covid-19 est aussi un mode de production (masque, économie afférente à cette crise sanitaire et surtout économie de production de l’industrie pharmaceutique et de la santé en général jusqu’aux hôpitaux et à son personnel). Les Gilets Jaunes avaient compris que dans la taxe sur les carburants, il y avait la crise capitaliste doublée d’une oppression de classe : toujours cette dualité winners-losers ; pour le social, le mouvement a fait un flop (mise en sommeil, mais pas mort).
Mais à ce hui, un phénoménale nombre de gens sont les prisonniers de cette tyrannie sanitaire symptôme du cancer en phase terminale du capital.

Le fétiche Zemmélanchon est dans la tradition maintenant solide des « plus ça change et plus c’est la même chose » : les virus sont partout, les épidémies vont augmenter, alors, « il faut se faire ”vacciner ” ». C’est toujours le même modèle du SÉCURITAIRE, DU CONFORT PÉPÈRE, LE REFUGE ÉGOÏSTE, L’INDIVIDUALISTE (et paradoxe dans une société qui se rêve « vivre ensemble » en une singerie de religion ou d'harmonie), L’AUGMENTATION DE L’EGO, LA SOI-DISANT « ALLIANCE » MODÈLE ANCIEN ET NOUVEAU TESTAMENT, L’ARC-EN-CIEL QUE TOUS SALISSENT Y COMPRIS LES LGBTISTES en en faisant une marque de fabrique noachique, jusqu’au CLOU NOUVELLE ALLIANCE PAR LE TROU-CHRIST TROUÉ (2)….
Le fétiche Zemmélanchon en tant que représentant du régime capitalo-républicain ont compris que pour museler la lutte « ouvrière » (prolétarienne) qui ne manquera pas de surgir, le mensonge écologiste du même Thème que celui du covid-19 est une CLÉ ESSENTIELLE DE CONTRÔLE SOCIAL. Donc, entre autres, par le fétiche Zemmélanchon, il faut impérativement empêcher LE RETOUR HISTORIQUE DE LA LUTTE OUVRIÈRE, OU MIEUX, DE LA LUTTE HISTORIQUE DES PAÏENS OU PAYSANS, LES PAGANS CONTRE LES HÉBREUX ET LES RELIGIONS ABRAHAMISTES.

Pourquoi le fétiche Zemmélanchon, surtout Zemmour, est médiatisé comme pas possible ? PARCE QUE TOUJOURS CETTE GUERRE DES HÉBREUX CONTRE LES PAÏENS OU PAYSANS. Macron vient de chez Rothschild, Zemmour est financé dans son parcourt médiatique par la même tribu, le tout vient d’un rapport social : LA VALEUR DES ÉCHANGES D’OPINIONS : LES RELIGIONS ABRAHAMISTES ont fait leur GREAT RESET de tous les anciens cultes à la MÈRE DIVINE en qualifiant ses représentations d’« idoles ». Leur GREAT RESET qui consiste en la victoire ou en winnerisme du Dieu sur la Déesse, et le Serpent se traduit dans le social par le passage du matriarcat au patriarcat, l’État en est un bon exemple, surtout actuellement dans cet État régalien français (autorité souveraine qui se veut « dieu » tout puissant, au-dessus de Tout).

MÈRE DIVINE représentée par la VIERGE NOIRE : androgynie de la Mère Universelle : elle est noire, et avec un enfant symbolisant LA NON-CAUSE (le NOIR). NOIR = SILENCE. Cette ignorance cette l’androgynie de la Mère Universelle va produire notamment chez les Hébreux avec leur Yahvé uniquement masculin livrant bataille contre le Serpent Léviathan : chez les Phéniciens ce Serpent était terrassé afin d’amener sur la terre l’ondée bienfaisante (utilitarisme agricole et du fertile…). Le Serpent Léviathan est le SAINT CHAOS vu dans l’Apocalypse 12 comme le Dragon face à Michel, sorte de « résistant à Dieu », du genre le Serpent avalant le soleil ! L’éclipse qui en suivait plongeait dans la nuit et la croyance faisant qu’alors les sorcières dans la nuit noire pouvaient s’en donner à cœur joie ! Mais, ce Serpent Léviathan capable de bouffer le soleil est LUI-MÊME LE DIVIN : LE POUVOIR DE DIEU EST AUSSI CELUI DU DIABLE : LES DEUX SE CONFONDENT DANS L’ANNULATION DE CE QUI A EXISTÉ, DE FAIRE EN RÉSUMÉ QUE CE QUI A EXISTÉ N’EST PAS D’EXISTENCE : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». (Ramana Maharshi, entretien 264, du 20-10-1936).

Et ce passage du matriarcat au patriarcat a fabriqué un FÉTICHE Léviathan devenu l’État suprême, l’autorité suprême, le PATRIARCHE, LE SOUVERAIN ABSOLU PUISQUE LA RÉPUBLIQUE EST « AU-DESSUS DES LOIS DES RELIGIONS » (en France (1)), INVERSION DE LA DEVISE DES MAHARADJAS : « SATYAN NASTI PARO DHARMA » (Il n’y a pas de Religion supérieure à la Vérité) ; la république n’est nullement la Vérité, elle n’est comme gouvernement qu’une réunion de gens atteint par le pouvoir, une maladie grave comme un cancer : « Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance »(1).

La république se veut LA religion, LA Vérité sous FAUX prétexte de laisser ses « enfants de la république » croire ce qu’ils veulent….. Alors que la croyance suprême est cette république ET SES MENSONGES, INVERSION DE LA RÉALISATION DU SOI, INVERSION DU CHRIST-JÉSUS. L’État-Léviathan au venin politique du covid-19 est bien devenu totalitaire voulant DOMINER TOUS LES CORPS DES TERRIENS PAR SES INJECTIONS-INJONCTIONS AUX ARNm du capitalisme médical, et forcément social : la protection des corps de consommateurs, des usagers, pour que ça continu à rapporter à un petit nombre (en France la chasse ouverte aux prêtres catholiques qui touchent aux enfants EST DU MÊME THÈME QUE LA TYRANNIE SANITAIRE et autres MeToo, anti-racisme, Black Lives Matter, anti-ceci anti-cela…).
Cette conséquence absolutiste de l’État AU-DESSUS DE TOUT, MÊME DE LA PLUS PETIOTE CROYANCE NE PEUT QU’AUGMENTER LA LOGIQUE D’UN « ISME » DE PLUS EN PLUS MATÉRIALISTE QUI PRÉTEND « PROTÉGER LES AUTRES » (façon antienne du Talmud), LES COLLECTIVITÉS, À COUPS DE CHOSES MORTIFÈRES COMME SES MENSONGES ET SES ARNm, ÉVIDEMMENT AU PRIX DE TOUTE LIBERTÉ ET D’UNE OBÉISSANCE COMPLÈTEMENT PASSIVE ENVERS LE POUVOIR (qui est au-dessus du TOUT, comme l’annonçait un Macron-Rothschild à la première minute de son érection [pas de faute]).
Tel est le sens actuel et FAUSSÉ du véritable Léviathan symbole du Saint chaos et des Eaux Primordiales.
Le Saint Chaos est comme la Connaissance : AUCUN NOM-LA-FORME NE S’Y TROUVE : l’univers entier est contenu dans l’éther mental [l’espace qui est dans le mental], de même ce dernier est contenu dans l’éther de la Conscience. L’éther-chit [conscience] est chit même. Aucune forme ne s’y trouve, il n’est que pure Connaissance (réf. entretien 589 du 27-11-1938).
Le monde actuel est bien de pire en pire une pensée sur la pensée sur la pensée, et ainsi de suite…


Seul celui qui est délivré de l’ego est au-dessus de TOUT, y compris du meurtre d’un enfant ou de mille enfants :
- Question : Dieu étant immanent en tout, on ne doit pas ôter la vie à qui que ce soit. La société a-t-elle raison lorsqu’elle punit de mort un assassin ? L’État en a-t-il le droit ? Les pays chrétiens commencent à croire que c’est une erreur.
- Maharshi : Qu’est-ce qui a poussé l’assassin à commettre le crime ? Le même pouvoir lui infligera également la punition. Que ce soit la société ou l’État, tous deux ne sont que des instruments entre les mains de ce pouvoir. Encore ne parlez-vous que de la suppression d’une seule vie. Que dire alors des millions de vies qui disparaissent durant les guerres ?
- Question : C’est exact. La perte de toute vie est un mal. Mais alors, la guerre est-elle justifiable ?
- Maharshi : Pour un homme réalisé, celui qui demeure toujours dans le Soi, la perte d’une seule vie, de plusieurs vies ou de toutes les vies dans ce monde ou dans les trois mondes ne présente aucune différence. Même s’il est amené à les détruire toutes, aucun péché ne pourra atteindre cette âme pure.
Le Maharshi cita alors la Bhagavad-gītā, chapitre 18, vers 17 : « Celui qui est délivré de la notion de l’ego, dont l’intellect n’est pas conditionné, celui-là, même s’il détruit tous les mondes, ne tue pas, pas plus qu’il n’est enchaîné par les conséquences de ses actions ». (Entretien 17 du 24-1-1935).
Le régime du politisme de la république n’étant présentement qu’un agrégat d’ego, ces ego censés représenter ce régime politique en « isme » n’est nullement déconditionné de la croyance à l’ego et ne peut pas se prévaloir d’être « au-dessus » de ce qu’il est lui-même : UN CROYANCE, et nullement une Connaissance ! De la manière dont en France il se prétend « au-dessus » de Tout, il avoue son aspect de dictature qui se cache derrière son étiquette « démocratie ».
La république et surtout ceux qui en détiennent le pour-voir ne sont pas la Connaissance et encore moins ceux qu’ils sont censés « servir », car leur « connaissance » se situe uniquement dans la dualité sujet-objet ou cause et effet, LA RELATION, LE COMMERCE, L'ÉCHANGISME. Connaissance avec un C majuscule signifie le jnânâ ou le Soi, le svarûpa : la nature réelle. Connaissance = ÊTRE ; et avec la république c’est = AVOIR (le consommateur, l’utilisateur ou l’usager…) ; alors, où est sa prétention au suprême ? Certainement pas avec ses citoyenisés injectés, zombifiés, comme ont les entend à longueur de journée sur une radio d’État comme France-Info… Les zombifiés et leur élection au « suffrage universel » leur faisant CROIRE qu’ils sont devenus le roi depuis 1789, autant demander à un aveugle de choisir LIBREMENT la couleur de ses chaussettes !

La spiritualité originelle adorait le principe de la fertilité et de la fécondité dans le concept de LA SOURCE, de l’influence du soleil, de la lune, de la montagne, de la forêt, du fleuve, du gros rocher, etc. Mais quand l’historicisme s’installe avec évidemment le mental et les pensées, les influences énergétiques de la Nature commence à devenir DES CONCEPTS HUMAINS : ILS DEVIENNENT DES NOMS-LES FORMES : le Dieu-Serpent à buste d’homme, le Dieu-Homme mais avec des serpents naissant de ses épaules, le Dieu complètement anthropomorphisé mais conservant toujours près de lui son attribut, un Dragon par exemple. Avec les noms-les-formes les humains inventèrent les Gilgamesh, Ishtar, la Déesse Mère, etc. Les Dieux de la création vivent comme les humains : ils boivent et s’enivrent et ont peur devant le combat. Un peu plus tard, les Dieux immortants vont s’éloigner de l’humain et surtout devenir immortels, bien qu’ils conservent des liens matériels sur Terre : temples, chars, barques, chanteurs et musiciens, danseurs et danseuses, sacrifices à heure fixe.

À Babylone se trouvera l’important Dieu Marduk, deuxième grand Dieu de la vie de l’Ancien Orient et Dieu principal de la ville de Babylone où il détrôna le vieux Dieu sumérien Enlil en héritant de tous ses pouvoirs.

Jonas et la Baleine, Léviathan ou Tiamat (Saint Chaos ou Eaux Primordiales) terrassé par Marduk. Tiamat Mère des noms-les-formes dans le Thème des TRIDENTS, TRINITÉS, DES DIVINITÉS DE L’EAU : Neptune, Chalchiutlicue, Shiva (incarnation du Bonheur) et son Trident, et le Serpent du Caducée, la lettre E (Ciel, Humain, Terre). Arrive alors le mental ET SES ÉQUIPEMENTS UTILITARISTES sous forme de Marduk, armé d’une masse, d’un arc et d’un carquois au côté, d’un filet colossal, il se met à faire du VENT (onde… court-circuit local/non-local…) capable de perturber Tiamat. Finalement, sous le concept de temps valorisé, il arrive à capturer Tiamat dans son filet. Comme pour la Baleine de Jonas, La Baleine-Tiamat ouvre sa gueule afin d’engloutir Jonas-Marduk. Mais Marduk déclenche alors un ouragan qui, en pénétrant dans la gueule de Tiamat la lui maintient ouverte pour que d’autres vents puissent pénétrer jusqu’à son Cœur. Marduk lui décoche alors une flèche qui le transperce au ventre ; alors il l’éviscère, la dépèce [même symbolique que le découpage en morceaux d’Osiris…] et lui arrache le Cœur, etc. Marduk crée alors le Ciel et la Terre, les Plantes, les animaux, et forme l’Homme au moyen d’argile (ADN [information]…) et du sang de Kingou, le fils vaincu de Tiamat.

Dès lors, comme en république avec l’Église, tous les Dieux lui rendent hommage en prêtant serment d’allégeance. Suit alors une cérémonie de purification qui va assurer l’absolue pureté : un prêtre cuisinier va trancher la tête d’un bouc, puis les prêtres exorcistes vont transporter le corps du bouc dans la chapelle de Marduk en récitant des formules d’exorcisme. Puis ils vont jeter ce corps dans l’eau du fleuve. Le rite judaïque du bouc émissaire est là, ainsi que le justice grecque où un criminel [le pharmakos (2)) était conduit à travers la ville puis précipité dans la mer.

SALAUD DE MARDUK ! BEAUCOUP DE MARDUK SONT LES WINNERS ACTUELS RONGÉS PAR L’UTILITARISME ET LE POUR-VOIR… Tiamat-Apophis c’est le LOSER vaincu par le WINNER le soleil, lequel est facilement comparable à la république « universelle » installée sur cette planète : la théologie solaire. La république est une théologie solaire, puisque aucun loi n’est au-dessus d’elle !

Tiamat-Apophis et le Saint Chaos ce sont les REBELLES, LES ADVERSAIRES, LES TERRORISTES, LES ENNEMIS DE « L’ORDRE ÉTABLI » (le désordre), LES ENNEMIS DE L’ÉTAT, DONC AUSSI LES ENNEMIS DU FÉTICHE ZEMMÉLANCHON. L’État c’est le soleil, le Dragon Léviathan (Nik dans sa variation égyptienne) tombe sous son glaive, comme dit la prière à Rê-Khepri-Atoum (stèle 730 de Berlin (N.E.) : Aeg. Inschr II,132 ; Assmann Hymnen n°61).
Parmi les Eaux Primordiales ne pas oublier le Dieu Crocodile SOBEK, né dans un lac (Qaroum) et déposé sur une butte sablonneuse ; honoré notamment au Fayoum, et vénéré dans le Delta oriental. Sobek sera comme « bouffé » par le soleil en devenant « Sobek-Rê », puis Horus fils d’Osiris, et Osiris lui-même, ou encore masqué en devenant PTAH, et le plus compréhensible, à Hâpy, le Nil en inondation avec qui la vie de Sobek est étroitement liée. Mais quel winner ce saurien Sobek.
CROCODILE = NUIT, LUNE, OPPOSÉ AU SOLEIL, LE NOIR, les forces maîtresses de SHIVA (fonction de dissolution et de destruction, et transformateur des êtres, et rôle central dans l’existence de Ramana Maharshi).
CROCODILE = SAINT CHAOS (chez les Aztèques la Terre est née d’un crocodile qui vivait dans la Mer Originelle). Dans le Pop Wuh de l’Amérique indienne, le Serpent Tepeu (Souverain Serpent à Plumes) vient de l’infini (le Saint Chaos, ce en quoi on ne voit ni n’entend rien d’autre… et c’est bien-sûr indéfinissable, indescriptible par un mental humain). Voir aussi la page Rapidité Maya et éternité.

Léviathan, Sobek ou Tiamat : Dragons des légendes, hydrosauriens gigantesques préhistoriques symbolisant CE QUI EST CACHÉ DANS LE MENTAL, COMME L’INCONSCIENT, LES SOUVENIRS, et par là même Maîtres des mystères de la vie et de la mort ; « En dehors du Dragon qui veille, les choses ne sont pas gardées », écrivait Fulcanelli dans Les Demeures Philosophales. Serpents et Dragons GARDIENS DU SEUIL… GARDIEN DU NOIR (DE CHARBON-DIAMANT)…. GARDIEN DU GRAAL… ET ILS GARDENT SI BIEN que c’est dans la pénombre qu’une corde ressemble à un serpent ; de même la Connaissance est pure Conscience infinie ; le mental qui s’élève d’elle se trompe lorsqu’il considère que les objets sont séparés d’Elle (entretien 589 du 27-11-1938) ; c’est comme s’il y avait comme une coupure de courant, une absence de source, or :  « Le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source »….

LE LÉVIATHAN ACTUEL C’EST L’HYSTÉRIE MONDIALE EN FORME DE TYRANNIE SANITAIRE POUR FORCER LES GENS À SE FAIRE EMPOISONNER PAR LES INJECTIONS-INJONCTIONS AUX ARNm (notamment cas de thrombose par D-Di-mere. Voir aussi le témoignage d’un médecin sur les effets secondaires de l’ARNm).
Quelques cancéreux du pouvoir fabriquent des associations de « santé mentale » pour repérer les « brebis égarés », ceux ou celles qui ne « compte » pas dans le CORPS social, la baleine sociale, qui n’y sont pas « intégré », qui échappent non seulement à l’ARNm mais surtout qui échappent à l’actuel ingénierie du grégarisme mortifère de plus en plus visible : ceux qui ne sont pas « intégrés au corps social » passe pour des « anormaux » (au mieux pour des complotistes).
Or, c’est ce monde « moderne » qui engendre la démence dans son règne mécaniste des systèmes, celui des philosophismes, du scientisme, du politisme des « plus ça change et plus c’est la même chose » et de leur politique qui se veut « démocratique », TOUS sont des asiles d’aliénés, des prisons, une clôture, un esclavage, une LIMITATION DE L’ÊTRE (voir ou revoir le symbolique film Vol au dessus d’un nid de coucou, parce qu’à ce hui rien n’a changé dans le domaine de l’opinion socialisé, winneriste, et étouffant) ; car TOUTE OPINION, PUBLIQUE OU INDIVIDUELLE, EST LE GERME D’UNE TYRANNIE PROVOQUÉ PAR L’EGO ET L’IGNORANCE.


Certains peuvent refuser tout système, donc tout social sclérosant, étouffant et stérile, ce DEHORS, ce fut le cas de Jean Coulonval comme il l’exprime dans son livre Synthèse et Temps Nouveau, lettre 12 à Jean Charron le 15 mai 1972. Mais ce monde se faisant de plus en plus tyrannique, violent socialement, mensonger, cet humain renonce du même coup à être concrètement intégré à un « isme » ou un système social, un engrenage du social, à exister, à « compter », à être inséré sous la couverture sociale donc dans le superficiel. Le Christ-Jésus a dit : « Qui perd sa vie la gagne » (Marc 8,35). Évidemment c’est anti-confort, anti-civilisation actuelle, anti-consommation. Mais, comme l’écrit justement Coulonval, « Il faudra bien qu’un jour ce ne soit plus vrai. Quand il y aura de nouveaux Cieux et une nouvelle Terre ».


Pour ne pas faire le jeu du Pour-Voir et de ces cancéreux, NOUS DEVONS ÊTRES NOIR COMME LA NUIT, NOIR COMME TIAMAT, comme Serpents et Dragons GARDIENS DU SEUIL… GARDIEN DU NOIR (DE CHARBON-DIAMANT)…. GARDIEN DU GRAAL. Nous devons rester INCONTRÔLABLES, NON IDENTIFIABLES, NON CLASSABLES, DANS L’OMBRE COMME LA VILLE D’YS (dans la non-dualité Dedans-Dehors). La Tradition associe Paris et Par (pair) YS en proclamant que la fin de la capitale PARIS verrait la re-découverte de la ville engloutie d’YS… YS étant l’Eau Primordiale, le mouvement des Gilets Jaunes (seulement en sommeil comme YS) en passant par la catastrophique période de 1789, la France et ses Grands Ancêtres Gaulois est bien le moteur du monde, en corrélation avec l’Inde… Les Gilets Jaunes ou sous une autre forme sera désormais un MOUVEMENT INCONTRÔLABLE ET EN RÉACTION EN CHAÎNE.


armoirie_duc_de_milan.png
 
Blason des ducs de Milan avec le Serpent couronné qui, telle la Baleine de Jonas, engloutis un enfant (SHIVA Involution-Évolution transformation), l’enfant étant comparable à l’Enfançon du Taoïsme embryon d’immortalité. Le Léviathan, Serpent Tiamat est donc ce qui se dévoile de manière fulgurante et ce qui se voile de manière tout aussi foudroyante : LA GRAND ALTERNANCE, comme l’onde ou la vibration que représente l’ondulation du Serpent.
« Le Serpent vomit alors de sa gueule comme un fleuve d’eau derrière la femme pour l’entraîner dans ses flots. Mais la terre vint au secours de la femme : ouvrant la bouche [double gueule en dualité bien-mal…], elle engloutit le fleuve vomi par la gueule du Dragon » (Apocalypse 12,15-16).
« La terre vint au secours de la femme » : déjà le relent de la Voie de l’Agriculture…. Et toujours cette dualité Dedans-Dehors…..


Notes.
1. Extrait de la conférence de Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin ».
« Peut-être avez-vous souvenir de cette histoire du diable et de son ami : ils marchaient dans la rue quand ils virent devant eux un homme se baisser pour ramasser quelque chose et le mettre dans sa poche. L’ami dit au diable : « Qu’est ce que cet homme vient de ramasser ? » « Un petit bout de Vérité », répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! », remarqua l’ami. « Oh, pas du tout, répliqua le diable, je vais l’aider à l’organiser ! »
Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ».
Ainsi il y a Dragon et Dragon… l’un est effectivement SÉDUCTEUR afin de créer des besoins.

2. Pharmakos en grec désigne ce qui est mauvais, donc le criminel grecque, et pharmacie a l’étymologie de 1575 farmacie (remède), et du bas latin 1314 pharmacia, du grec pharmakeia, de pharmakon : poison, remède. (Réf. dic. Le Robert).
Le condamné à mort avait un rôle comme un Dieu holocauste. Un condamné à mort figurant UN GREAT RESET pour effacer les péchés…… UN CLOUÉ AU PILORI OU SUR LA CROIX……. AFIN DE MONTRER L’EXEMPLE POUR QUE ÇA NE RECOMMENCE PAS……. Le problème est que ça recommençait parce que situé dans la dualité action-réaction ou sujet-objet, cause et effet… CLOUS, POINTER, AIGUILLE, CHAISE-PIVOT D’ISIS…..
 
 

Dernière mise à jour : 14-10-2021 04:49

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >