Accueil arrow News arrow Dernières news arrow POUVOIRS SIDDHI : MACRON
POUVOIRS SIDDHI : MACRON Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-11-2021 21:02

Pages vues : 555    

Favoris : 78

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Banque, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, Images, Jardin, Marchandise, Nostalgie, Paradis, Peur, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Serpent, Silence, Social, Spirale, Transhumanisme, Vie, Vierge

 
macron_bide_robot.jpg
 
 
POUVOIRS SIDDHI (1) : MACRON
l’opportuniste né.
Hollywood-Rothschild le pouvoir et
le « Chevalier Blanc » (non justiciable).
Il se protège un maximum, ce qui veut
dire qu’IL EST FAUX, ARTIFICIEL,
EGO AUGMENTÉ COMME LA « RÉALITÉ ».
Celui qui est un personnage publique et
qui se cache n’est pas clair !
 
 
OPPORTUNISME : PRENDRE, POSSÉDER LE POUVOIR. Politique (ou mode de vie) qui consiste à tirer parti des circonstances, à les utiliser « au mieux », en transigeant, au besoin, avec les principes.
PAR SON EGO MACRON = LE LIT DE PROCUSTE : tels les « sauveurs du monde », et les Sigmund Freud observateurs « objectifs », ajustèrent comme sur un lit de Procuste, la « réalité objective » à leur concept. Freud au lieu de soumettre cette « réalité » à approfondissement, il en fit un système, une coagulation, comme un « gobe-tout ». À sa manière, juive, il ressemblait à certains atteint de pouvoir que les « faits » embarrassaient, et se serait exclamé : « tant pis pour les faits » (phénomène inquisitorial appelé de nos jours « théorie du complot » ou « fake news » en ce qui concerne tout ce qui est embarrassant pour un pouvoir ou pour une opinion dominante ; alors tout ce qui embarrasse un pouvoir ce pouvoir le fout sous le tapis portant le nom de « complotiste », voir à la mode de l’après 1945 : d’« antisémite »).
OPPORTUNISME : Comportement d'une personne qui règle sa conduite selon les circonstances, qui subordonne ses principes à son intérêt momentané, à son ego donc ; ça fait la partie du Thème du capitalisme avec sa dualité OFFRE-DEMANDE : l’opportuniste adopte une politique ou un mode de vie d’attente, une sorte de messianisme à la façon de la carotte attachée à distance de la tête de l’âne pour le faire avancer.
Macron ne pouvait que mettre en avant ses « premiers de cordée » puisque venant lui-même d’une « grosse cordée » : les Rothschild (parfait réservoir de réseautage tout azimut !)

MACRON C’EST LE VIRTUEL, LE BLUFF, LA FAÇADE, LE CHARME. Et tout ce qui est charme est vouloir posséder l’autre, le BOUFFER, le TUER. Comme il est dit dans la vidéo ci-dessous, les photographes de presse arrivent parfois au saisir dans le regard de Macron UN REGARD DE TUEUR. Ce n’est guère étonnant car tout ceux qui prétendent vouloir du « BIEN » aux autres SONT DANGEREUX : AIDER L’AUTRE, C’EST FAIRE L’HORREUR DE LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS, ET EN CONSÉQUENCE AMOINDRIR LA LIBERTÉ D’AUTRUI : comme l’explique Fernando Pessoa, page 70 dans : Le banquier anarchiste ; de même que Ramana Maharshi ne donnait jamais des leçons magistrales, mais se contentait de répondre aux questions qu’on lui posait, et d’en susciter de nouvelles suivant le degré de connaissance du questionneur.

Macron est un homme politique DUR, Nous l’avons vu à l’œuvre avec les Gilets Jaunes qui ont faillit le faire prendre la fuite du palais de l’Élysée en décembre 2018 ; il était évident en tant qu’opportuniste qu’il allait se « venger » par un durcissement envers les Gilets Jaunes manifestants. Macron a un visage avec un regard DUR (qu’il essaye de cacher pour tous moyens de séduction ; et qui dit regard dur, dit personnage À CRAINDRE, QUI PEUT FAIRE PEUR).
Macron a donc des méthodes pour charmer, pour manipuler les gens en leur posant par exemple son systématique : « Comment tu vois les choses, ou comment tu vois le pays ? », comme le poncif de couverture social du « Comment tu vas ? », alors que largement souvent on n’en a rien à foutre !

OPPORTUNISME POLITIQUE = RÉSEAUX (d’ego d’influences ou d’opinions). En haut de la pyramide, dans l’oligarchie (élite politico-culturel et surtout financière), Macron continue a être admiré ; et en son contraire en bas de la pyramide chez les prolétaires il est détesté, pire que Sarkozy !…
BREF, MACRON AU POUVOIR C’EST LE MENTAL, LA RAISON KILLER AU POUVOIR.

Macron est un « agité du bocal » : il bouge tout le temps, si bien qu’on n’arrive jamais à saisir précisément ses intentions.
Plus que sous un autre président, sous Macron JAMAIS le pouvoir économique et le pouvoir politique n’avaient autant été indissolubles.

Macron ne connaît pas la compassion : la conscience de partager et de comprendre les souffrances d’autrui : IL FAIT SEMBLANT.
Pour Macron : « Si, par contre, un homme s’efforce consciemment de démontrer ses pouvoirs (Siddhi), il ne recevra que des coups ». (Ramana Maharshi, entretien 449 du 31-1-1938).

Macron veut teindre, a-teindre, alors qu’IL NE PEUT RIEN TEINDRE (du A privatif et teindre) :
- Question : S’il vous plaît, dites-moi quelle est la méthode pour atteindre la vérité éternelle.
- Maharshi : Vous êtes CELA. pouvez-vous rester séparé du Soi ? Être vous-même ne demande aucun effort puisque bous êtes toujours CELA [”Le Royaume des Cieux est en Vous”] » (Ramana Maharshi, entretien 123 du 3-1-1936).

Macron devrait aller de coucher, là il en ferait des conquêtes….
- Question : Les Occidentaux considèrent le mental comme le plus haut principe, alors que les Orientaux pensent l’inverse. Pourquoi ?
- Maharshi : Là où la psychologie prend fin, la philosophie commence. C’est un fait d’expérience ; le mental naît ; nous le voyons ; mais nous pouvons aussi exister sans le mental. L’expérience de chacun le prouve.
- Question : En sommeil profond, je ne semble pas exister.
- Maharshi : Vous dites cela quand vous êtes éveillé. C’est votre mental qui parle maintenant. En sommeil profond, vous existez au-delà du mental. (Entretien 126 du 4-1-1936).
« La liberté est le dialogue entre un agissant qui est le ‘Je’ divin et un agi qui est le ‘Moi’ humain [l’ego], selon la Vérité du Verbe qui est médiane entre le Ciel et la Terre. Hors de là, parler de la responsabilité de la personne n'a aucun sens « Mon Père, pardonnez-leur, car ils ne savent ce qu'ils font » [Luc 23,34]. (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).

Les lampes n’ont pas à s’éclairer elles-mêmes,
parce qu’on n’y trouve aucuns ténèbres.

A-TEINDRE, NE PAS TEINDRE, NE PAS OPINIONER :
« Dans la Vérité ne se trouve ni servitude ni libération. L’infini pense : « Je suis le corps », et cette pensée fabrique la servitude. Quand l’humain s’aperçoit que tous ces concepts sont faux, il brille en tant que Conscience infinie. Une fois purifié par des pensées et par des actions, le mental prend la nature de l’infini […] Quand le mental abandonne la relation sujet-objet qu’il entretien avec le monde, il est absorbé à l’Instant dans l’Infini.
Le mental n’a pas d’existence séparée de la Conscience infinie. Il n’existait pas au commencement, n’existera pas à la fin, et n’existe donc pas maintenant ! Qui pense que le mental existe vraiment tient la souffrance à la main. Qui sait que le monde est en réalité le Soi, dépasse cette souffrance. Ce monde lui octroie à la fois la joie et la Libération.
Le mental n’est qu’un tissu d’idées et de concepts. Qui s’affligera à la disparition d’un mental pareil ? La Réalité est Conscience qui est le milieu, entre celui qui voit et l’objet » (Yoga Vasistha, chapitre : L’histoire de Bhîma, Bhâsa et Drdha).

Macron est incapable de comprendre L’INNOCENCE la NAÏVETÉ, quand on baigne dans le concept d’argent ou économie, l’Innocence est PAR ESSENCE inconnue : Parce que l’Innocence devant le MAL ABSOLU MARIANT POUVOIR-EGO-ARGENT, sera toujours une plaie qui ne s’infecte jamais et qui n’a donc pas besoin d’un vaccin, car cette plaie est UNE BLESSURE INVULNÉRABLE, protectrice de tous les réseaux manipulateurs possibles et protectrice de tous les politismes opinionesques sur le marché. La NAÏVETÉ est une blessure invulnérable.

L’innocence en ce monde du faux et du conventionnel est un crime punissable comme ce sophisme policier étatique de l’URSS, dont un des inspecteurs policier de la police politique déclarait : « Jamais nous n’arrêtons un homme qui n’est pas coupable. Et même si vous n’étiez pas coupable, nous ne pourrions vous relâcher, parce que les gens raconteraient qu’on rafle des innocents ». (Référence à Goulag - Une histoire, de Anne Applebaum, page 257). L’institution du Goulag fut partie intégrante des 74 ans de l’URSS : de 1917 à 1991 ; pendant ces 74 ans au moins 476 complexes virent le jour, consistant en plusieurs milliers de camps, qui contenaient chacun de quelques centaines à plusieurs milliers de détenus ; le Goulag, un État DE l’État, grâce à Lénine, le chef de la révolution qui exigea que tous les « éléments peu sûrs » fussent enfermés dans des camps de concentration à l’extérieur des grandes villes. Déjà en 1921 on dénombrait 84 camps dans 43 provinces, camps destinés à « réhabiliter » les premiers « ennemis de la liberté ». Mais à partir de 1929 Staline décida de recourir au travail forcé afin d’accélérer la révolution industrielle de l’Union sociétique (pas de faute), ceci pour extraire les ressources naturelles du Grand Nord, à peine exploitable. Grâce aux arrestations massives des années 1937-38, les camps entrèrent dans une période d’expansion rapide ; et à la fin des années 1930 on trouvait de camps dans les douze fuseaux horaires du pays. Le Goulag a continué à se développer pendant toute la seconde guerre mondiale et dans les années 1940 pour arriver à son apogée au début des années 1950, où ces camps jouèrent une rôle central dans l’économie de l’URSS, produisant un tiers de l’or du pays, une bonne partie de son charbon et de son bois d’œuvre, et une grosse quantité de tout le reste ou presque.
Ce n’est qu’en 1987 que Mikhaïl Gorbatchev, lui-même petit-fils de détenus du Goulag, entreprit de dissoudre entièrement les camps politiques de l’Union sociétique.

Il n’est pas étonnant que les Juifs à la tête de l’industrie de Hollywood n’est jamais fait de film sur les Cosaques ni sur le sujet de la révolution russe, ni sur les camps léninesques et staliniens puisque ce sont les Juifs qui la déclenchèrent. Par contre Steven Spielberg a réalisé des films sur les camps de concentration japonais (L’Empire du soleil) et nazis (La Liste de Schindler), mais rien sur les camps staliniens.

Ce monde vit du chiffre, pourtant aucun chiffre ne saurait refléter l’effet accumulé des répressions des Lénine-Trotsky-Staline sur la vie et la santé de familles entières : un homme était jugé et exécuté comme « ennemi du peuple » ; une femme était conduite dans un camp en tant que « membre d’une famille ennemie » ; ses enfants étaient placés dans des orphelinats et rejoignaient des bandes de criminels ; sa mère mourait de stress et de chagrin ; ses cousins, ses tantes et ses oncles coupaient tous les ponts entre eux, histoire d’éviter d’être contaminés à leur tour. Les familles se détruire, les amitiés aussi. Seule la peur régnait lourdement sur ceux qui restaient derrière, même si tous ne moururent pas.

L’Union européenne chère à Macron est un parfait négationisme du Goulag. Le mental au pouvoir peut détruire l’humanité.


Note.
1. Siddhi : pouvoir et pouvoir surnaturel : ce qui n’est pas naturel au Soi. « Ce qui n’est pas naturel, mais acquis, ne peut pas être permanent et ne vaut pas la peine que l’on s’efforce de l’obtenir » (Ramana Maharshi, entretien 20 du 29-1-1935).
« Pour manifester des siddhi ou pouvoir, il faut qu’i y ait d’autres personnes pour les reconnaître. Ce qui veut dire que celui qui manifeste de tels pouvoirs est dénué de jnana [Connaissance du Soi ou Conscience infinie] ». (Ramana Maharshi, entretien 57a du 24-6-1935). La dualité mercantile offre-demande…. Ou de l’élu et l’électeur…
Bref, TOUS les pouvoirs sont à condamner, TOUS.
Pour Macron : « Si, par contre, un homme s’efforce consciemment de démontrer ses pouvoirs (Siddhi), il ne recevra que des coups ». (Ramana Maharshi, entretien 449 du 31-1-1938).
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 05-11-2021 21:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >