Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Ce monde du cocooning d’après 11/09/2001
Ce monde du cocooning d’après 11/09/2001 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-11-2021 23:09

Pages vues : 1477    

Favoris : 98

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Banque, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, Images, Jardin, Marchandise, Nostalgie, Paradis, Peur, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tiqouniste, Transhumanisme, Vie, Vierge

 
 cocacol_len_isr_consommez.jpg
 
 
Ce monde du cocooning d’après 11/09/2001
ON SE CACHE, ON RECHERCHE CONFORT
ET SÉCURITÉ : ON SE FAIT SPIKER ARNm
parfait symptôme de l’ego augmenté :
L’EXHIBITIONNISTE ou culte du narcissisme.
On se montre partout, en ligne sur les
« réseaux sociaux » et en même temps on
se cache dans le «  Graal » de sa
« vie privée » de citoyenisé opinioné
ou de glorification de l’individu
conduisant à son annihilation, d’où
la nécessité du grégarisme du social :
une masse informe et uniformisée.
 
EXHIBITIONNISTE = « Je n’ai rien à cacher »,
autrement dit : « Je n’ai rien à moi », ou
selon le Great Reset et l’agenda 2030 :
« Vous ne posséderez rien et vous serez
heureux »,
encore une fois la preuve
du COMBLE DE LA POSSESSION, car exhiber
c’est augmenter l’ego, augmenter
le corps ou la matière.

« Je n’ai rien à cacher, je n’ai rien à moi,
je suis heureux : VOYEZ COMME JE SUIS
PLUS HEUREUX QUE VOUS
 »
. (Voyez, voyez, voyez).
Par exemple un psychiatre avait une patiente
qui faisait semblant d’écrire des lettres
d’amour à un homme, pour intriguer son
entourage, mais ne jetait dans la boîte à
lettres que des enveloppes vides.
Voir le cas de l’adolescent délinquant face
au juge ou au psy. : il a un gros secret à
cacher en raison du fait que les questions
qui pourraient le démasquer sont sans danger,
sans objet. Puisqu’on lui demande QUELQUE CHOSE,
alors que ce qu’il a à cacher est précisément
qu’il n’a RIEN (pas d’opinions, pas d’intention).

Un policier de la police politique des
débuts de l’URSS déclarait :
« Jamais nous n’arrêtons un homme qui n’est
pas coupable. Et même si vous n’étiez pas
coupable, nous ne pourrions vous relâcher,
parce que les gens raconteraient qu’on
rafle des innocents ».
(Réf. Goulag une histoire, de Anne Applebaum)

On pourrait dire que suivant la logique de
cette police politique de l’URSS elle est
une PASSION SANS MOTIF : une obstination
sans motivation, une hostilité sans motif,
sorte de messianisme ou de carotte attachée
à distance de la tête de l’âne pour
le faire avancer.

La rencontre d’un but absolument déterminé,
comme dans l’exemple de l’URSS en une motivation
absolument manquante (la suppression du capitalisme
alors qu’icelui est le fait de l’État lui-même)
NE PEUT QU’ENGENDRER UNE CARICATURE,
UN GROTESQUE
(le nécessaire et non-nécessaire en non-dualité
qui a pourtant fait des millions de morts).

LE SECRET DES CHOSES, C’EST QU’IL
N’Y EN A PAS ! AUCUN SIGNAL, AUTREMENT DIT,
LE LANGAGE SUPRÊME C’EST
LE SILENCE.

Alors que l’être humain va chercher le secret
de sa nature corporel dans ce qu’il appelle ADN :
L’EXHIBITIONNISME DE L’ADN-STAR HOLLYWOODIENNE,
ET PRÉSENTEMENT LA GRANDE STAR EST :
« DÉFENSE IMMUNITAIRE », QUI PROTÈGE DE TOUT ET
POURQUOI PAS DE LA MORT ELLE-MÊME (avant l’heure) !
L’État vous achète ainsi VOTRE DROIT DE VIVRE
(puisque la spikure est à ses frais, vous ne
payez pas le poison).

Ah ! le Graal de l’ADN des Monod et Jacob,
la Torah de l’acide désoxymachine texte de loi
(évidemment juive) qui déroule le mode d’emploi
d’un humain, mais sans message à décoder.
Pourtant, l’ego œuvre du Diable tente d’arracher
un secret à cette Torah, tentative organisationnelle
qui se retrouve chez le psychanalyste cet
inquisiteur que le supplicié paye en plus !!!
PARLEZ, VOUS ALLEZ PARLER ! OU BIEN LE
SILENCE PARLE POUR VOUS !
Oui, LA PSYCHANALYSE EST UNE GARDE À VUE :
UN VIOL PAYANT AU CONFESSIONNAL À L’HORIZONTAL
(sur le divan du freudisme).
LE PSYCHANALYSTE EST NÉCESSAIREMENT SOUS
LA LOI DE SUCCION : une boulimie d’informations,
CODÉES, que ce nouveau prêtre-inspecteur,
qu’on paye, devra décoder.

PSYCHANALYSE = ILLUSION QU’IL Y A UN
SECRET À ARRACHER, OU À FABRIQUER !
CAR LES TERRIENS NE BOUFFENT QUE DES FAITS,
DES ARGUMENTS OU DE LA RAISON, ILS DÉTESTENT
LE MYSTÈRE ET L’INCONNU, L’INCERTAIN,
L’ÉPHÉMÈRE, L’INSIGNIFIANT, LE MOINS QUE
RIEN. IL LEUR FAUT DES GROSSES CROTTES
QU’ILS VONT ANALYSER PIEUSEMENT, précieux
fragments de la lange matriciel avant Babel,
fragments du puzzle inconscient des
Eaux primordiales.

Le secret des choses est qu’il n’y
a pas de secret, comme la Liberté n’a pas
à être défendue, ou obtenue, car
ELLE EST.
Ou que ce EST qui est le Divin ne peut pas
se définir sans aussitôt être possédé mais
qui pourtant est la Source de toute la
Manifestation du spatio-temporel, comme
le Centre qui n’est nulle part engendre la
Circonférence qui est partout, qui ex-istent.

Qu’est-ce que c’est « nulle part » ?
C’est le TOUT EST POSSIBLE.
Rien de plus dangereux pour « l’ordre établi »
que ce nulle part, car tous les SENTIERS SONT
OUVERTS ET AINSI AUCUNE CERTITUDE, AUCUNE
DESTINATION NE SE PRÉSENTE, DÉFINITION DU
MERVEILLEUX : MÈRE VEILLEUSE, MÈRE QUI
VEILLE SUR LES SENTIERS.
Rien de plus dangereux pour un pouvoir qu’un
humain, ou une machine, qui ne va nulle part,
car tous les sentiers lui sont,
par définition, ouverts.

IL N’Y A PAS DE SECRET, LES RELIGIONS À
MYSTÈRES FURENT, ET SONT ENCORE DES USINES
À « ISMES ».
AUCUN MESSIE, AUCUNE CAROTTE
AUCUN SIGNE DANS UN LANGAGE PARLÉ OU
ÉCRIT QUI « SIGNAL ».

QU’IL N’Y AIT AUCUN DANGER, C’EST
VÉRITABLEMENT LE FLÉAU, IL FAUT UN
DANGER (d’Anger, de Ange protecteur),
UNE CAROTTE-MESSIE, SINON, TOUT S’ÉCROULE !
« Si on se voyait sans masque, on mourrait »,
disait le curé d’Ars (parce qu’on ne
trouverait que du VIDE (que la Menorah
veut remplir et vendre……)..

Cocooning : on se cache ou on se défend,
et des terroristes, et des virus.

EXHIBITION : étymologie de avoir, posséder,
saisir, détenir, avoir droit ou ayant droit,
exhiber (produire en Dehors), prohiber :
tenir à l’écart.
Rédhibitoire et habile (pratique à tenir
ou système), qui convient, propre à ;
habiliter (réhabiliter) habilitation : de
porter un vêtement et se tenir (en un
lieu : habiter ici).


EXHIBITIONNISME parce qu’en régime républicain et capitaliste hommes et femmes ne sont que des objets qu’il faut exhiber pour L’ÉCHANGE, POUR LA LOI DU MARCHÉ. Le PLAISIR devient le calcul et l’agression est sans fin : au nom de la liberté le plaisir doit être sans limite et la satisfaction du plaisir doit être immédiate !
EXHIBITIONNISTE ne peut qu’être SOCIAL : il a besoin du regard de l’autre : le voyeur, il dépend de l’autre, du Dehors qui doit le nourrir constamment.
La rationalisation ou normalisation de la vie intérieure humaine s’accompagnant d’un messianisme en « accomplissement personnel », notamment permit par la laïcité qui permettrait de « croire ce qu’on veut », a engendré un nouvel animal social (et en réseaux).

L’ÉTAT PROFOND : ce monde des entreprises et de leurs banques, est ce monde caché et donc exhibitionniste et narcissique qui voit l’Univers comme un miroir de lui-même et ne s’intéresse aux événements du Dehors que dans la mesure où il s’exhibe dans sa propre image.
Capitalisme = orgueil, « pays en voie de développement » ou winnerisme et vanité, ET SPECTACLE DU POLITISME DEVENU SI RISIBLE SOUS SA FICTION COVID-19. Désormais tout ce qui est du politisme du régime républicain c’est du HOLLYWOOD.
WINNERISME ET VÉNÉRATION DU HÉRO : l’homme nu comme un ver qui traverse en courant un terrain de foot, devient un Instant la star de dizaines de milliers de personnes ; le criminel qui tue ou kidnappe une star mange l’énergie de sa victime.

L’exhibitionniste cherche de la RECONNAISSANCE, un pouvoir omnipotent au Dehors dont l’approbation et l’aide lui est une nourriture selon la LOI DE SUCCION.

IMPORTANT : le déluge d’illusions fabriquées par le capital, ses médias et ses gouvernements républicains finalement DÉTRUIT bientôt le pouvoir de représentation des illusions. Cette illusion d’un réalité provoque, non pas une « réalité augmentée » comme on pourrait s’y attendre, mais une spectaculaire INDIFFÉRENCE AU MONDE SENSIBLE, d’où les violences un peu partout. Plus grave, cette indifférence sous la poussée industrielle du monde virtuel informatique dénonce l’usure de notre aptitude à nous intéresser à quoi que ce soit d’autre qu’à notre ego : d’où d’ailleurs le certain succès du nombre de spikés aux ARN messager. Ainsi l’enfant et l’adulte sophistiqués de « civilisation » et blasés se goinfrent d’heures de smartphone et ne s’intéressent pas à ce qui se passe autour d’eux.
Comme il y a indifférence provoquée par les illusions, le Zuckerberg, veut les augmenter encore par son Metavers , artifice d’artifice (meta univers, du grec meta : succession, changement, ce qui dépasse et englobe, comme « métalangage »). Bienvenue dans la construction de la NOUVELLE TOUR DE BABEL VIRTUEL : une société permissive organisée et administrée en fonction des plaisirs de la consommation : AUGMENTATION DE LA LOI DE SUCCION. Et dans une société permissive, les gens seront horriblement frustrés d’apprendre que d’être privé d’une souffrance peut justement être ressenti comme une frustration.
RAPPEL : une société permissive NE PEUT QUE MASQUER UN SYSTÈME RIGOUREUX, EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, DE CONTRÔLES DE TOUS LES INSTANTS DE LA VIE DES MASSES, d’autant plus efficace qu’il évite la confrontation directe, puisque depuis bientôt deux ans ce sont les « gestes barrière » et autres « distanciations physiques » qui digèrent les citoyenisés ; système qui évite la confrontation directe avec les autorités et l’oligarchie qui cherche a imposer sa volonté. Les pouvoirs délèguent le soin de discipliner à d’autres : les spikés aux ARNm contre les non-spikés ramenés au rang d’être des « ennemis de la liberté » (de commercer) et dangereux pour les spikés. Ainsi les spikés sont devenus des « spécialistes » compétent (pas d’effet secondaire…. pour le moment…). Bref, les « non-vaccinés » empêchent le libéralisme de fonctionner….

EXHIBITIONNISME DES DROITS : MON CUL, MON CHIEN, MA VOITURE, MON ORDINATEUR, MON DÉPUTÉ, MON MÉDECIN, MON BOULANGER, MON ASSURANCE, MA SANTÉ, etc. Dans logique de « Votre député, votre santé, votre ceci votre cela » entendu à longueur de médias sous dogme capitaliste DES AYANTS-DROITS WINNERS.


Je maintiens que le POUVOIR est la plus grave maladie qui frappe le genre humain. Cette grave maladie touche ce qu’on appelle VÉRITÉ, ou Liberté, ce que le pouvoir croit posséder. Or, la Vérité ou la Liberté est inapprochable, par aucun Sentier, par aucune politique, aucun religion, aucune science ou aucun chiffre, aucune philosophie. Inapprochable, parce que la Vérité dès qu’elle est EXHIBÉE, cesse par là même d’être Vérité, et ainsi la « réalité » est déformée par les noms-les-formes organisés.

La Vérité ou Liberté n’a aucune limite, alors que le pouvoir est limité. Depuis 1789 la Liberté soi-disant illimitée donne le « droit » de POSSÉDER n’importe quoi et n’importe qui, soit les êtres humains réduits à des objets et à des organes sexuels, ainsi ils deviennent rigoureusement interchangeables dans la fièvre de l’égalitarisme, ils ne sont que des objets d’échanges : le PLAISIR devient sans limite : alors pourquoi un État CONDAMNERAIT-IL UN SIMPLE MEURTRE ? alors que cet État pleurniche parce que plein de « migrants » dramatiquement sous loi de succion à l’Occidental coulent en mer ?

Le Pouvoir, c’est l’organisation, ou la civilisation : FORCER LES GENS À SUIVRE UN OPINION PARTICULIÈRE : l’État est une opinion particulière. « Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance », pour référence à Jiddu Krishnamurti ; parce que TOUT POUVOIR PARTICIPE DE LA CROYANCE DE POSSÉDER QUELQUE CHOSE, ET CETTE CROYANCE, C’EST L’EGO.

Dernière preuve en date des graves problèmes du pouvoir, avec 66 ans d’Homéopathie dans les veines, le médecin homéopathe que je consulte depuis ces dernières années se voit refuser son statut de médecin traitant par la dictature du « Conseil de l’Ordre » et de l’agence (ARS), parce qu’il refuse de se faire spiker par les POISONS à ARN messagers fourgués aux citoyenisés français. Conséquence, il ne peut qu’exercer une consultation privée en Homéopathie, non remboursable par l’Assurance maladie, et ne peut plus prescrire par exemple un médicament pour traitement allopathique (1), dont par exemple prescrire un examen de laboratoire ou des séances de Kiné.
VOILÀ OÙ CONDUIT LE « DIABLE » ET SON « ORGANISATION » (DU CHAOS) :

FORCER LES ÊTRES HUMAINS À SUIVRE UN CHEMIN PARTICULIER, lequel pour le moment et depuis 2020 s’appelle « santé »(1), et « Great Reset » ou Grande Réinitialisation (mais en « douceur », à la sournoise, à la « gestes barrière », pas à la 1789 ni à la 1917… c’est donc la santé qui compte…).
EN RÉPUBLIQUE FRANÇAISE JUDÉO-MAÇONNIQUE NOUS AVONS DONC UNE MÉDECINE À DEUX VITESSES, CELLE POUR LES RICHES, CELLE POUR LES PAUVRES.

LE POUVOIR FAIT CROIRE QUE ?
ALORS LES PEUPLES DOIVENT AUSSI, EN ÉCHANGE, LEUR FAIRE CROIRE QUE…
Comme les peuples sont plus nombreux, la croyance doit nécessairement changer de camp et faire tomber la fausse croyance des possédants. La NON-CROYANCE étant la NON-SAISIE : ELLE NE PEUT SE TROUVER QU’EN CHACUN DE NOUS, ET C’EST CELA NOSTRE ÉNERGIE LIBRE.

NE VOUS FAITES PAS SPIKER AUX POISONS ARN MESSAGER QUI TUENT VOS DÉFENSES NATURELLES ET VOUS CONDITIONNENT À VIE PAR DES INJECTIONS TOUS LES X MOIS.
« SI LES GENS NE COMPRENNENT PAS QUE PRENDRE 3 DOSES D’UN « VACCIN » EN MOINS D’UN AN CE N’EST PAS NORMAL, C’EST QU’IL Y A UN PROBLÈME !! » (Alexandra Henrion-Claude).

Le régime ne vous force pas pour votre santé, vous êtes encore libre de vous soigner selon votre Nature, mais IL FAIT TOUT POUR VOUS AMENER À VOUS NORMALISER SELON SON EGO, SELON SA NATURE, IL FAIT TOUT POUR VOUS ROBOTISER FAÇON TYRANSHUMANISME. Le « pass sanitaire » est cette preuve pour vous forcer à suivre un chemin imposé, évidemment « pour vous et vos proches [et les autres] », argument éculé socialiste de fausse fraternité des « Plus ça change et plus c’est la même chose » où il est interdit de mourir, car c’est pas rentable.

TALIBANISER, NORMALISER LA PERSONNALITÉ DE L’ÊTRE HUMAIN, C’EST CE QUE POURSUIT LE RÉGIME ISSU DE L’OCCIDENT. Prendre conscience de cela est déjà un pas vers le Réalisation du Soi, vers la Conscience d’Être.

Avec les ”Plus ça change et plus c’est la même chose”, les non-spikés aux ARNm sont évidemment les « ennemis de la liberté » : ils « mettent en danger la ”vie des autres” », comme en URSS les « ennemis du peuple » contaminaient les « camarades ». Les « plus ça change… » sont les paroissiens du « Ministère de la Vérité » du régime et de ses « valeurs » : ses calculs appelés « raison », laquelle c’est bien connu n’a aucune limite et peut conduire à la folie et au désir le plus dément.


Note.
1. RAPPEL : dans ces temps où tout est à l’envers, la médecine dite « traditionnelle » est celle « officielle » de l’industrie de BIG PHARMA ET DU CAPITALISME QUI N’A AUCUN INTÉRÊT À GUÉRIR, CAR SANS MALADES, IL FAIT FAILLITE.
La Vraie Médecine est évidemment traditionnelle : celle de NE PAS NUIRE, elle est donc une MÉDECINE LE PLUS PROCHE POSSIBLE DE LA NATURE, LE PLUS PROCHE POSSIBLE DE LA NATURE DE L’ÊTRE SACRÉ, ET TOUT ÊTRE EST UNIQUE ; ELLE SERA ALORS EN RÉSONANCE AVEC L’INDIVIDU, SANS ARTIFICE DE CHIMIE VULGAIRE QUI BRÛLE, DÉNATURE, DÉTRUIT ET FAIT DANS LA QUANTITÉ INDUSTRIELLE ET PRODUCTIVISTE DU CAPITAL, AU LIEU DE LA QUALITÉ, AU LIEU DE SOIGNER ; PRODUCTIVISME DU CAPITAL QUI BRÛLE COMME LE SONT LES TRUCS AUX ARN MESSAGERS.
La médecine du Conseil de l’Ordre n’est qu’une MÉDECINE CONVENTIONNELLE, DÉRIVÉE ET DÉNATURÉE, SOCIALISTE ou RÉPUBLICAINE : ON FAIT EN GROS ET CIRCULEZ YA RIEN À VOIR (pas d’effets secondaires, comme l’affirme à la radio un « spécialiste »).
 
 

Dernière mise à jour : 25-11-2021 00:24

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >