Accueil arrow Yôkai arrow Dernières news arrow Comment peut-il y avoir une absurdité
Comment peut-il y avoir une absurdité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-12-2021 01:31

Pages vues : 2400    

Favoris : 95

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, Images, Jardin, Marchandise, Marxengelsisme, Nostalgie, Paradis, Peur, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Serpent, Silence, Social, Spirale, Transhumanisme, Vie, Vierge

 
 
frise_moulin.png
 
 
Comment peut-il y avoir une absurdité
comme « l’apparence de la Vérité ? »
L’Éternité ou la Vérité n’est pas une
« apparence » !
Seuls les « plaisirs de ce monde », et
naturellement leurs contraires les souffrances
sont une apparence devant la Vérité éternelle.
L’apparence de Vérité est cette pensée ou
pansée unique (injections aux ARNm) devant
NORMALISER LES MASSES JUSQUE DANS LEUR CHAIR
EN AUGMENTANT EFFECTIVEMENT LES CORPS,
L’EGO, LE MENTAL KILLER.
 
L’ÉGOÏSME AUGMENTÉ PAR CES INJECTÉS QUI
ATTENDENT ANXIEUX LEUR ÉNIÈME INJECTION
POUR CONTINUER À BÉNÉFICIER DE LEUR
« PASS PROCHAINEMENT ”VACCINAL” »,
pour ces ego augmentés il leur faut
absolument leur ixième dose pour aller
aux sports d’hiver ou pour voir le dernier
Star Wars au cinéma (comme avant).
Nous sommes bien dans la continuité
de 1789 (voir plus bas).

« L’apparence de la Vérité » est la même
imbécilité du « le politiquement correct » et
son  « Les ennemis de la liberté » de Saint-Just.
C’est aussi la tyrannie du bien, de
l’égalité démocratique, de l’opinion et de sa
« liberté d’expression » puisque depuis 1789
en France tout le monde est devenue le roi.

Comment peut-il y avoir une telle
absurdité comme « le bien de tous »
quand on a conscience que ce monde
ne fonctionne que sur la QUANTITÉ,
le CHIFFRE ?
Or ce n’est pas parce que 6 ou 7 millards
de Terriens « ont raison » que c’est
la Vérité !
Avec les moyens techniques maintenant
l’inconscient collectif et le dogme se
fabriquent facilement.


« Tout jaillissait devant moi comme la vérité vivante que je percevais directement, presque sans raisonnement. Le ‘Je’ était quelque chose de très réel, la seule chose réelle en cet état ; et toute l’activité consciente en relation avec le corps était centrée sur lui.
Depuis cet instant, le ‘Je’ ou mon ‘Soi’, par une fascination puissante, fut le foyer de toute mon attention. La peur de la mort s’est évanouie instantanément et pour toujours. L’absorption dans le Soi s’est poursuivie dès lors jusqu’à ce jour.
D’autres pensées s’élèvent et disparaissent comme diverses notes de musique, mais le ‘Je’ demeure toujours comme la shruti [Écriture révélée, Veda], la note sous-jacente qui accompagne les autres notes et se confond avec elles. Que le corps fut occupé à parler, lire ou quoi que ce soit d’autre, j’étais toujours centré sur le ‘Je’. Avant cette crise [de se croire proche de la mort physique à l’âge de 16 ans] je n’avais pas de perception claire du ‘Je’ et je n’étais pas attiré consciemment vers lui. Je ne ressentais pour lui aucun intérêt directement perceptible ; encore moins la tendance à demeurer en lui d’une manière permanente [trad. Narasimha Sami, B.V. Self-Realisation, 1931, dans la présentation de L’enseignement ou les entretiens de Ramana Maharshi] ».

« Shrî Bhagavân insista sur la seule vérité essentielle pour la Libération : il n’existe qu’un seul Soi et rien d’autre que le Soi. Le connaître, c’est connaître tout le reste. Cela ne peut être répété trop souvent.
« “Vous êtes le Soi, nous dit-il, rien que le Soi ; tout le reste n’est qu’imagination, alors soyez le Soi ici et maintenant. Il n’est pas nécessaire de se retirer dans une forêt ou de s’enfermer dans une chambre ; poursuivez vos activités essentielles, mais libérez-vous de l’association avec leur auteur. Le Soi est le témoin, vous êtes Cela” », dit la présentation en conclusion par le Major Chadwick [Anglais arrivé à Tiruvannâmalai en 1935 et proche disciple du Maharshi ayant vécut à l’ashram jusqu’à sa mort en 1962].

- Question : Pourquoi les objets (drishya) doivent-ils être éliminés ? La Vérité ne peut-elle être réalisée en laissant les objets tels qu’ils sont ?
- Maharshi : Non. L’élimination de drishya signifie l’élimination des identités [ou références qui passent nécessairement par la dualité ou raisonnement] séparées du sujet et de l’objet. L’objet est irréel. Tout drishya, y compris l’ego, constitue l’objet. Lorsqu’on élimine l’irréel, la Réalité subsiste. Quand une corde est prise par erreur pour un serpent, il suffit de détruire la fausse perception du serpent pour que se révèle la vérité. Sans l’élimination des fausses perceptions, la vérité n’apparaît pas. (Entretien 25 du 4-2-1935).

L’apparence, extrême, de la vérité se trouve à fond dans le régime capitalo-républicain qui depuis 1789 déclare que tout le monde est devenu le roi, l’individu, le consommateur, et qui réclame un socialisme de « vivre ensemble » ou de « vous protéger vous et les autres » dans le cas de la f(r)iction covid-19 !!!
Car le coup d’État de 1789 se résume en deux points :
- Individualité de la liberté, puisque tout le monde est désormais le roi, et par conséquence le consommateur, l’usager.
- En sens contraire l’autorité s’est renforcé par la centralisation de l’étatisme comme jamais auparavant, voir la suppression des Provinces et le découpages arbitraire en départements. En refoulant dans la violence ces pôles contraires, alors qu’il est dans leur nature d’être en harmonie, le régime les a mises en antagonismes, et créé un socialisme essentiellement VIOLENT, parce que reposant sur l’ego de chacun devenu le roi et donc devenu l’autorité, une autorité devenue collective et forcément irresponsable à cause de la loi de succion ou du consommateur et de son ego du chacun pour soi, et par là même SANS LIMITE, et ou la liberté cessant par exemple d’être corporative, est stérile, sans garanties.
La terrible loi de succion ou de gravitation universelle fait que depuis le début du Néolithique et la découverte du feu vulgaire les humains se sont associer pour PRODUIRE TOUJOURS PLUS ET SANS LIMITE, car on peut diviser dans fin un corps indifférencié, alors qu’ils devaient produire seulement pour être en harmonie les uns les autres. Par exemple les corporations à l’époque du Moyen-Âge étaient solides et parfaites quand elles furent des FRATERNITÉS, mais, quand elles commencèrent à tourner à un monopole de classe et au lucre, elles déclinèrent rapidement et la fraternité disparue pour laisser la place au winnerisme.

Le 1789 français a ouvert la porte À L’EGO-ÉGOÏSME EN GRAND, EN AUGMENTÉ : voir l’actuel winnerisme des injectés anti-covid, comme si le Saint Graal de la liberté était enfin trouvé, les injectés seront devenus les WINNERS, les SUPERMEN contre les SUPER-MÉCHANTS non-injectés.
Le 1789 français a surtout ouvert la porte À L’EGO-ÉGOÏSME EN GRAND, EN AUGMENTÉ : AU CAPITALISME, AU LIBÉRALISME, DONC À L’EGO, À LA LOI DE SUCCION RACINE DU MAL : LA SAISIE. la campagne mondialiste des injections aux ARM messagers est un exemple de ce capitalisme-libéralisme (1).

L’être humain étant par nature un HOMO RELIGIOSUS, sous la dualité pur-impur (l’impur étant principalement la maladie, la souffrance, ce qui empêche, ce qui prive de liberté), il est par conséquent à l’origine sous le pourvoir et loi de succion de la MAGIE : DUALITÉ VENDEUR-CLIENT : LE DEMANDEUR EXERCE SA LOI DE SUCCION SUR UN DIEU OU UN DÉMON. ET PRIER CE DIEU OU CE DÉMON REVIENT À LE CONTRAINDRE. C’est pourquoi à cette origine médecine théurgique et magie ne font qu’un.
L’INJECTION PFIZER NOUVEAU DIEU EST DEVENU UNE RELIGION : « Reconnaissance par l'être humain d'un pouvoir ou d'un principe supérieur de qui dépend sa destinée et à qui obéissance et respect sont dus ; attitude intellectuelle et morale qui résulte de cette croyance, en conformité avec un modèle social, et qui peut constituer une règle de vie » (réf. Dic. Le Robert). Religion signifie : relier, socialiser, politiser, manipuler par la propagande, diviser par les paroisses au sens de diviser par les classes.
LA LOI DE SUCCION COMMENCE PAR LA DUALITÉ PUR-IMPUR : lorsque la conscience s’introduit dans l’embryon, le nom-la-forme se développe dans les quatre éléments, puis il se module en « facultés » pour provoquer une sentiment, UN CONFORT DE RÉALITÉ. Alors le contact précède la différenciation en agréable ou pur et en désagréable ou impur, ou bien en neutre beaucoup plus rarement. Se répétant, les sensations issues de cette dualité créent la loi de succion ou attachement, gravitation universelle et les sensations sans fin. La soif, le mot ‘moi’, les valeurs d’échanges, les opinions et la discipline ou l’autorité sont prétextes à la loi de succion ou racine du mal : LA SAISIE. LE PREMIER INSTANT DE CONSCIENCE PORTE ICI-BAS LE NOM DE « NAISSANCE », ET LE DERNIER INSTANT DE CONSCIENCE LE NOM DE « MORT ». Ce qui fait peur aux injectés ARNm qui prisonnier de leur ego, de leur corps, on peur de mourir, ce qui ne serait pas bon pour leur UTILISATEUR-UTILITARISTE.


QUI SONT LES RESPONSABLES DE LA SITUATION DE L’ALIÉNATION ACTUELLE ?
Mais les injectés eux-mêmes, ceux du même Thème des « PLUS JAMAIS ÇA », ou du « ET SI C’ÉTAIT VOTRE ENFANT » CE COMBLE DE L’ÉGOÏSME, CE COMBLE DE LA POSSESSION.
NOUS SOMMES AU PAROXYSME DE LA RACINE DU MAL INOCCULÉE JUSQUE DANS LE MENTAL À TRAVERS LES CHAIRS DES NOUVEAUX ROIS : LES CITOYENISÉS, LES USAGERS.
NOUS SOMMES AU PAROXYSME DU CHACUN POUR SOI SOUS « APPARENCE DE VÉRITÉ » : LA QUANTITÉ SOCIALISANTE, GRÉGARISANTE, LE CHIFFRE QUI FAIT DIRE N’IMPORTE QUOI, DONC LE FAUX PARFAIT PUISQUE LE CHIFFRE « NE MENT PAS » (et on en fabrique des chiffres avec la technologie informatique utilisant la statistique, donc l’artifice parfait, la propagande parfaite assistée par la technologie de la quantité productiviste conditionnée).


Production conditionnée ou interdépendante = valeur d’échange, comme « Ceci étant cela est » ou loi de succion en cause et effet. « Ceci étant, cela se produit ; de la production de ceci naît cela ». En d’autres mots : l’ignorance conditionne les formations karmiques, et les formations karmiques conditionnent la conscience ou raison chère aux riches perruques poudrées du 18è siècle français. Puis la conscience ou raison conditionne le nom-la-forme ; le nom-la-forme conditionne les sources des sens ; les sources des sens conditionnent le contact et le faire/fer ; le contact et les échanges conditionnent la sensation ; la sensation conditionne conditionne la soif ; la soif conditionne la possession ; la possession conditionne le devenir ; le devenir conditionne la naissance ; la naissance finalement conditionne la vieillesse et la mort, l’affliction et les choses impures, la souffrance et les lamentations et les tourments. Voilà ce qu’est l’attraction universelle !
Mais lorsque cesse cette attraction universelle en série ou loi de succion en série, c’est cela que le Réalisé peut appeler « PRODUCTION INTERDÉPENDANTE ». « Ce qui dépend de causes et de conditions, on le dit ni dépourvu de causes ni dépourvu de conditions. Voilà pourquoi on l’appelle « Production interdépendante » (dit le Soûtra du Diamant, dans le Soûtra de la Pousse de riz).

Évidemment « Ceci étant cela est » ou loi de succion en cause et effet n’a aucun sens dans la non-dualité, dans la SINGULARITÉ, TOUS IDIOTÈS, SEUL, UNIQUE.
Nagarjuna, Stance 1,10 : « Étant donné que des entités dépourvues de nature propre n’ont pas [vraiment] d’existence [au sens de l’absence d’ego, de naissance ou de cause, et qui rejoint le Paradoxe de la Réalisation du Soi (2)] la formule « ceci étant, cela est » est inadéquate ».
Les entités sont SANS POURQUOI : elles sont incapables de se refléter ou d’apparaître en double dans un miroir. Et c’est le sort de toute Réalité que de ne pouvoir se dupliquer sans aussitôt devenir AUTRE, FAUX, VIRTUEL : L’IMAGE OFFERTE PAR LE MIROIR N’EST PAS SUPERPOSABLE À LA RÉALITÉ QU’ELLE SUGGÈRE. C’est évidemment le cas de l’Univers puisque NOUS SOMMES DEDANS, son « complément en miroir » est impossible à jamais. Aucun miroir ne peut saisir le reflet de l’Univers, ni celui de la Vierge Noire…

Et dans l’Unique la relation entre les choses n’existe pas. Il n’y a donc pas de vacuité ou de néant façon nihilisme : seul existe la Singularité, l’Idiot, la Vierge Noire, et par conséquent il n’existe pas l’invention de « liberté » et sa variation « la souffrance » : « Si elle [la production impossible hors de conditions, il n’existe rien non plus qui en soit, en fait, vide, Stance 24,19], se produit hors de toutes conditions, comment la souffrance viendra-t-elle à exister ? En effet, ce qu’on appelle souffrance c’est l’impermanence [que les transhumanistes voudraient rendre permanente], lequel ne se trouve pas dans ce qui a nature d’être-en-soi [Singularité, Idiot, Vierge Noire] » (Stance 24,21).
La « coproduction conditionnée » implique loi de succion en causes et effets dans un évolutionnisme sans fin qui ne mène à rien. Alors que la perfection réside dans l’INCONDITIONNÉ, ou INCOMPOSÉ, qui signifie « qui n’a ni commencement, ni milieu, ni fin ».

Qui à ce hui peut encore CROIRE qu’une autorité quelconque, surtout une BLOUSE BLANCHE À LA RADIO OU À LA TÉTÉ, peut Nous vouloir du « bien » ? Le processus d’une forme DE TRIAGE ou PRÉSÉLECTION est bien réel. La « santé publique » est la PANique de l’oligarchie et la super apparence de vérité ; les preuves qui s’accumulent jour après jour sont ignorées du régime et cela MONDIALEMENT : ceux qui prétendent s’occuper du « bien » d’autrui ont depuis longtemps cessé de vouloir du bien à quiconque !

RAPPEL : Avoir en mémoire qu’en triomphant en Occident à l’époque de la Renaissance, la libre pensée signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible pour un État et son gouvernement de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Ainsi il ne fallait pas s’étonner du chaos aliénatoire produit pas le covidisme depuis 2020 ! Le régime ne peut tenir que par l’État profond dans lequel ne peut que se situer la finance internationale et sa City de Londres LOI DE SAISIE OU SUCCION. La religion du sociale a été réalisé le plus profondément en France et en Occident européen, et elle a été copiée et augmentée ou amplifiée aux États-Unis où la mystique de l’argent et de la technologie et du commerce ou valeur d’échange s’est si bien communiquée à toute la société, que l’intégration du citoyenisé dans le social s’accomplit sur le plan de la pensée unique, l’uniforme des attitudes psychologiques dans l’usage des biens matériels, et les injections cycliques anti-covid en sont un symptôme. Injections qui apportent d’ailleurs la preuve avec en France le futur « pass vaccinal » que l’individu porté sur le trône en tant que roi ne doit JAMAIS être une personne au sens, premièrement du « QUI SUIS-JE ? » et deuxièmement au sens du « Je suis ce JE SUIS », car ce serais se SINGULARISER, donc RE-trouver sa Vraie Nature, mais le régime impose de FAIRE COMME TOUT LE MONDE, c’est devenu claire avec cette religion PFIZER, ETC.


Note.
1. RAPPEL : un vrai vaccin (dans la pure tradition homéopathique) protège de la contamination, empêche d’être contaminé et d’être malade et de contaminer les autres en étant encore porteur du virus, alors qu’avec les ARN messagers injectés, on peut toujours être porteur du virus et contaminer les autres, et en plus l’injection doit être renouvelée tous les X mois, DU JAMAIS VU (depuis mes 76 ans !), donc ceux qui parlent sans arrêt dans les médias du régime de « vaccin » sont des MENTEURS, SURTOUT LES « SPÉCIALISTES » CES NOUVEAUX UNIFORMES DE ROIS UN PEU PLUS ROI QUE LES AUTRES. Les manipulateurs serinent à longueur de journée en réseaux pour opinioner leurs opinons que « ça protège des formes graves du covid et que les non-vaccinés sont majoritairement hospitalisés ». Manipulation PAR LA PEUR à peine déguisée pour forcer les gens non encore piqués à se faire piquer.

Et qui est la cause de cette f(r)iction covid-19 ? Mais les NOUVEAUX ROIS, les CITOYENS ou HABITANTS DES CITÉS, ceux de LA LOI DE SUCCION OU DE LA SAISIE : LE CAPITAL OU RAISON, LE MENTAL DONC. Ce mental uniquement préoccupé de sa loi de succion : LE CHIFFRE, LA QUANTITÉ, ET AU DIABLE LA QUALITÉ comme les médicaments peu chers autres que ceux de l’industrie de Big Pharma (les hydroxychloroquine, l’Ivermectine et l’artemisinine, la vitamine D et C, le Ravintsara, etc.).

Les injectés étant capable de se contaminer entre eux doses après doses, pourquoi le régime insiste-t-il à vouloir « protéger » les non-injectés et en bonne santé en leur imposant des restrictions avec le pass sanitaire (”vaccinal” prochainement) ?
Maintenant : la liberté sous condition : Tu fais où le régime te dis de faire, et tu es libre… C’EST LE CONTRAT SOCIAL, LA LOI DE SUCCION ÉTATIQUE, SOCIALISTE, TOTALITAIRE.
Les injectés deviennent SOUMIS AU DÉSIR OU LOI DE SUCCION À L’AUTORITÉ, et contre le virus de l’autorité, il n’y a qu’un seul vrai vaccin : « QUI SUIS-JE ? », notamment pour jauger et se protéger de cette autorité totalement artificielle puisqu’issue de la RACINE DU MAL :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou Eucharistie,
la gravitation universelle].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V,14)
 
 

Dernière mise à jour : 20-12-2021 02:14

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >