Accueil arrow News arrow Dernières news arrow YA UN PROBLÈME
YA UN PROBLÈME Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-01-2022 06:53

Pages vues : 1886    

Favoris : 117

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, Images, Jardin, Marchandise, Marxengelsisme, Nostalgie, Paradis, Peur, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Serpent, Silence, Social, Spirale, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge

 
logo_onde1coul2.png
 
 
YA UN PROBLÈME
Le Big Problème lié à la RACINE DU MAL :
L’ATTRACTION UNIVERSELLE OU LOI DE SUCCION :
les masses ONT PEUR DE VIVRE alors ils se font
injecter PAR LE DEHORS des saloperies dans
leur croyance à leur corps, soit SORTIR
DE L’UNIVERS POUR S’EN PROTÉGER, pour se
protéger d’eux-mêmes !
 
Se faire injecter par le Dehors de la
Racine du Mal = LA FACILITÉ ASSASSINE
ou L’ESCLAVAGE DORÉ :
FUIR LA GRAVITATION POUR S’ENVOYER
EN L’R protégé par le confort du Dehors :
l’autre, l’État, la Matrice, la Providence
de la République, soit fuir le Gratuit ou
Seul Réel au profit de l’ordre imposé et
de TAILLE MAINTENANT GIGANTESQUE :
LE NUMÉRIQUE INFORMATIQUE.
« FACILITER » LA VIE = SOUMISSION TOTALE
À L’INFORMATIQUE ET À SON INDUSTRIE DES
MACHINES ET DE SES PROGRAMMEURS, TOUJOURS
DANS LA LOI DE SUCCION RACINE DU MAL.

FACILITÉ ASSASSINE = la PANique devant le
non-nécessaire pour se faire robotiser
par un ordre ou par un programme imposé
par le Dehors qui lui, sera alimenté
par qu’il est aussi soumis à la loi
de succion. La saisie : entre-prendre,
entre-prise, entre-voir et POUR-VOIR.
REFUSER LE GRATUIT OU L’AMOUR = LE REFUS
DU SEUL RÉEL par un mécanisme de défense
qui entre en jeu quand le Seul Réel est
saisi comme cru-EL.

LA MENACE ACTUELLE EST L’INFORMATIQUE ET
SES « CONNECTIONS » VÉRITABLE CHAÎNE DE
L’HUMAIN EN LOI DE SUCCION DE LA DUALITÉ
SUJET-OBJET OU CAUSE ET EFFETS SANS FIN
ET DE FAÇON TOTALEMENT STÉRILE (1).

L’humain esclave DORÉ du numérique
car il est réduit en « données ».

Loi de succion = découverte du feu vulgaire,
qui par cette PREMIÈRE TECHNOLOGIE TERRIENNE
a conduit des épées au nucléaire
et à la bombe atomique et à une
pollution phénoménale de la planète avec
les disparitions inquiétantes de nombreuses
espèces végétales et animales, et la limitation
de certaines ressources non renouvelable
avec facilité car elles demandent « du temps ».
Ce qui pose le problème qu’il y a trop
d’êtres humains sur Terre : l’évolutionnisme
en chaine sans fin de causes et d’effets (1).



L’épisode covidesque en cours a beaucoup accéléré la facilité de la robotisation de l’humain : le robot fabriqué par l’homme ne tombe pas malade ! LÀ ENCORE : RACINE DU MAL, LE DEHORS REMPLACE L’HUMAIN, L’HUMAIN VEUT TOUJOURS ENCORE ET ENCORE SORTIR DE L’UNIVERS.

L’« intelligence artificielle » est un parfaite imagination corporelle de l’humain atteint par la racine du mal : surtout le « spécialiste » (tel par exemple le médiatiste), à partir de la fameuse « raison » mise à la mode par les riches perruques poudrées françaises au 18è siècle.
Le 1789 français et sa « raison » mathématique des républicains français célébraient déjà le culte du corps ou mental (voir leur Encyclopédie des Diderot et Cie.), ce qui ne pouvait que conduite à pondre son ŒUF RÉPUBLICAIN ULTIME : L’ORDINATEUR, lequel est en train de tuer l’être humain, son créateur et fabricant, en le rendant de plus en plus inutile dans la conduite des affaires de tous les jours, en supprimant ce qu’il croyait être sa raison d’être.
Intelligence artificielle devrait signifier : RAISON AUGMENTÉE (et augmentation de la rapidité, toujours sous la fabrication du temps), ce qui devrait rendre jubilatoire les perruques poudrées là où elles se « trouvent »
Les mots « intelligence » et « artificielle » se contredise !

- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou Eucharistie].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme, du Désir, du Sans-Forme].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors, lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 14)

L’Unicorne ne cherche rien, n’a besoin de personne, se suffit à lui-même, n’ayant pas de besoin. il ne convie personne là où il EST, ne jaillissant pas de dedans à dehors : mais il reconnaît partout et toujours les Siens et Joue avec eux le grand jeu de l’Existence sur le Sentier. C’est Cela vivre… Point n’est besoin d’Avoir pour CELUI QUI EST. Et celui qui plaça au creux de la Pierre était l’Enseignant qui SAIT (et non qui croit). Et chacun pouvait Savoir sans désir d’avoir le Savoir (qui n’est que bagage intellectuel), sans désir de technique et Art d’Avoir (des bagages culturels, de la culture, des informations disons-nous à ce hui).

« Mais il reconnaît partout et toujours les Siens et Joue avec eux le grand jeu de l’Existence sur le Sentier ». Alors que l’homme, dans sa saisie, CROIT qu’il peut évoluer seul, sans se préoccuper des énergies sous-jacentes en œuvre partout autour de lui et en lui, puisqu’IL EST L’UNIVERS (qui lui a prêté vie).
LE TEMPS N’EXISTE QUE S’IL Y A UNE PERSONNE POUR LE VOIR, ET AINSI LE FABRIQUER. Dans l’absolu, par quoi d’autre ce « temps », et donc aussi ce monde, pourrait-il être perçu ou saisi, sinon par notre propre conscience et la Conscience infinie ? Mais les marxengelsistes SORTENT DE L’UNIVERS : ils affirment que nous percevrions le monde parce qu’il existe !!! C’est donc ce monde actuel matérialiste et physique qui ne vit que par le Dehors.

« L’Unicorne ne cherche rien, n’a besoin de personne, se suffit à lui-même, n’ayant pas de besoin » : par évolution-involution il EST. Alors qu’un mécanisme, une machine, N’EST PAS (on peut la démonter, la remonter, sans problème, alors qu’on ne peut pas démonter un humain et le remonter… C’est pourtant ce que tente de faire en ingénierie socialiste le Pour-Voir de l’oligarchie du régime capitalo-républicain, y compris le freudisme et le productivisme de l’industrie de Big Pharma ! Le « Je pense donc je suis » de Descartes, c’est du mécanisme à la socialisme et à la « raison » chère aux riches perruques poudrées de leur « lumière »).
On peut en mécanique superposer deux roulements à billes pour voir s’ils ont la même dimension, mais on ne peut pas « superposer » par exemple deux molécules-images de carbone asymétrique (aniline), exactement comme ne sont pas superposables généralement un objet et son image dans un miroir….

C’est pourquoi le monde ni d’hier, ni de demain, EST : celui du I (premier Nom de Dieu [Dante] et racine celtique pour ”nourricier” (2)), lettre 9, NEUF : NOUVEAU ou ORIGINEL, L’ÊTRE VÉRITABLE, LE ZÉRO INDIEN :

La Sainte Chimère dans le Tao-tö king Verset IV.
Le TAO est comme un VASE,
que l’usage ne remplit jamais.
Il est pareil à un gouffre,
origine de toutes choses du monde.

Il émousse tout tranchant [symbole d’éminence],
Il dénoue tout écheveau [symbole du conflit],
Il fusionne toutes lumières [symbole des qualités],
Il unifie toutes poussières [symbole des défauts],

Il semble très profond,
il paraît durer toujours.
Fils d’un je ne sais qui
il doit être l’aïeul des Dieux.
(Trad. Liou Kia-hway).

NEUF : chiffre du Ciel en Chine et Ouroboros universel atemporel : le CERCLE, dont le corps humain l’expose avec ses 4 éléments, l’E-ther (E et 3) ou le TROU : l’emploi de la roue dépend du vide du moyeu (3) et Maha narayana-Upanishad II.1-11, qui expose le Centre qui est nulle part, quand encore aucun Dieu ni aucune chose ni ciel ni terre n’existaient en dehors de Narayana. Le Purusha ou Être cosmique était solitaire « et ne pouvait donc être heureux ».
« L’Atman [le Soi, le soi] est semblable à l’éther, car il est sa vacuité extérieur (3), et il est tout autant impérissable. Il n’est pas objectif, car il n’a ni corps ni forme, mais il est objectif en tant qu’il est une entité. Il est sensible, car il a la forme de la lumière, et il est inerte comme le rocher car il n’est pas sujet aux tourments de conscience [la raison]. Il crée différentes sortes d’univers au sein de l’akasha [éther, espace] du cœur, où il réside [le Centre est nulle part et la Circonférence est partout].
Cet univers n’étant que la simple lumière de cet Atman, n’en est donc pas différent, et toutes les différence qui se rencontrent en cet univers sont aussi sa manifestation. Omniprésent, intimement relié à tout ce qui existe, le mouvement de cet Atman est universel, il est la forme de la Vérité incarnée. Il est l’état suprême du Purusha [l’homme, l’homme originel] bienveillant. L’Atman est Connaissance et Félicité, l’abandon de tout désir du mental est (la voie) qui y mène. Les sages disent qu’on peut le percevoir même lorsque l’état d’Éveil n’est pas réalisé. La création et la dissolution de l’univers accompagnent l’expansion et la contraction de cet Atman. Je suis Brahman, l’Atman suprême, je suis établi dans l’Existence-Conscience-Félicité [Sat Chit Ananda], qui est indescriptible et conforme aux déclarations du Védanta ».

Le TROU ESSENTIEL du vide du moyeu se nomme MER-VEILLEUX (ou Mère Veilleuse), très souvent LA CLÉ du mental : FORT (Axe, I et ver-T-I-cale de l’INSAISISSABLE : ABSENCE DE LOI DE SUCCION ou ANTIGRAVITATION) et ”for” intérieur manifesté par le T. De là Nous avons le 3 qui permet le retour à O ou au 8 (lettre H : PAN, le Grand TOUT, et les noms d’Héraclès, Héraclite et Hermès le trois fois grand : Énergie du Père-Mère réalisant par la participation consciente du Fils, le Tout universel ou Vie, et mariage des contraires). Dans un trou il n’y a rien à voir, pas même le trou ! Ce qui aidera à comprendre que le MASQUE ou PERSONA lié à l’ego ne peut qu’être ARTIFICE ABSOLU QUI EMPÊCHE DE VIVRE PAR CE MASQUE FAISANT DE LA VIE UN RICTUS PROPRE À CETTE TYRANNIE DE L’OPINION. Lettre H ou chiffre 8 : incarnation, symbole du Christ cosmique, chiffre figurant l'éternité immuable ou l'autodestruction. Il représente aussi le point d'arrêt de la manifestation. En Chine, le 8 exprime la totalité de l'univers. Chiffre de l'équilibre et de l'ordre cosmique, selon les Égyptiens. (Réf. Les Nombres, Symbolisme et Propriétés, de Steve Desrosiers).

I ou FUSÉE-FUSEAU (Shiva esquif vase fuseau), Sagittaire. Dans les Upanishad la flèche est symbole de l’intuition fulgurante (absence de spatio-temporel) : sagitta est de même racine que le verbe sagire : perce-voir rapidement, ou de façon atemporelle.
RAPPEL : une homélie d’Origène qualifie Dieu d’archer… la suppression de loi de succion par la verticalité.
Bref, la vie entière est dirigée par CC (cesser), et AC (assez), qui exprime l’INSAISISSABLE ou DÉTACHEMENT, RENONCEMENT, PUTRÉFACTION, au sens de ART (arrêter), au sens du N’EST PAS X :  XUN en chinois, le TROU, le « N’est pas X » : « Tu ne découvriras point la nudité de ton père, ni la nudité de ta mère. C'est ta mère : tu ne découvriras point sa nudité ». (Lévitique 18,7).
LE TROU : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». (Ramana Maharshi, entretien 264, du 20-10-1936). Voir en note 3 le sens du Trou et de la Toupie.

Prenez une TOUPIE, si vous la regardez par dessus, vous constaterez par exemple qu’elle tourne dans le sens GD, mais si vous la regardez par en dessous, vous constaterez que cette même toupie tourne dans le sens GD, donc même énergie et même « particule » pour un +1 et -1. Mais dans le cas de l’Unicorne, qui ne cherche rien, n’a besoin de personne, se suffit à lui-même, il correspond à DEUX TOUPIES ou PLUSIEURS PARTICULES : si je décide par opinion d’affecter un sens de rotation de la première particule ou spin à +1, et que je constate ensuite que la deuxième tourne dans le sens inverse de la première, alors la physique actuelle considère que quand un système est formé de deux ou plusieurs particules, « il doit y avoir conservation du spin total », que que soit l’opinion conventionnelle de signe du spin choisi pour désigner le spin de l’un quelconques des particules.

Pourquoi le mot ŒIL devient YEUX au pluriel ? Alors que parfois le pluriel est ŒILS… Lié au Pour-Voir et à la dualité sujet-objet, SAUF si on reste en « jeu d’enfant » et « travail de femme » (sens en Alchimie) avec l’É-tonnement : voir le symbole en haut de page de non-localité). Pour-Voir et dualité = AMBIGUÏTÉ, qui se résorbe par : OO, bi-ologie… Les phénomènes ou émanations cessent de sortir du O parcellaire (regard par la racine du mal y compris dans le rêve) pour la V-I-sion trinitaire du Je transcendant (Le Royaume des Cieux est en vous) :

     Je
Moi    Toi


Le Yoga Kundalini Upanishad dit : « Alors, à cet Instant même, les deux principes fondamentaux de l’individu : l’Activité [le Faire/Fer] et la Lumière, se dissolvent à leur tour dans Shiva. […] L’adepte soudain devient gigantesque. […] Le corps subtil resplendit. […] puisqu’il n’est autre que l’Âme universelle, présente en tous les êtres ».
Se comprend alors la GLANDE PINÉALE : Je suis ce JE SUIS (Singularité), COUR (sans temps). En effet, seule la TRINITÉ ou Triangle première forme fermée de l’unique Voie ou TAO peut permettre à l’humain de réconcilier corps et Conscience, ou Moi-Individuel et Moi-Cosmique.


viktor_schauberger.jpg


Le temps inventé par le mental de l’humain sous forme d’UNE LIGNE DROITE : LA FLÈCHE DU TEMPS OU L’ÉVOLUTIONNISME et TOPOLOGIE (concept d’espace-temps, vitesse et racine du mal par dualité Dedans-Dehors) est contraire au principe de vie : inexistence de la ligne droite, SEULEMENT LA SPIRE-SPIRALE (voir la forme d’enroulement hélicoïdale que possèdent les chaînes d’ADN et ARN).
Ainsi comme actuellement, lorsque la matière ou le corps  et les phénomènes de la Manifestation pose problème, toutes les opinions, politiques, scientifiques, philosophique et religieuses tentent de CONFORTER, RASSURER, SÉCURISER en tentant d’exposer l’Origine des choses, la cause. Mais Re-assurer, Re-conforter n’est que Re-itérer, comme le pratique depuis au minimum les deux derniers millénaires des « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE » : L’ÊTRE N’EST PAS ASSURÉ, PAS EN FÉLICITÉ NATURELLE.
RAPPEL : la sentimentalité judaïque et chrétienne (église de Rome) jusqu’au politisme républicain EST LA DUALITÉ MÊME, PAR L’ÉPOUVANTABLE DUALITÉ PURE-IMPUR OU BIEN-MAL.

Si les 2 spins tournent de sens contraire, leur totalité sera de zéro, quelque soit l’opinion de signe sur la première particule ou premier spin. Une fois le spin total du système fixé, la valeur de ce spin ne change pas, sauf si le système interagit avec une ou plusieurs autres particules situées HORS du système.
PROBLÈME : on reste dans la dualité ou binaire informatique du zéro et du un ou du + et -. Comme si la pensée humaine fonctionnait en des états alternés +1 et-1, style fonctionnement d’un disque dur d’ordinateur, où les éléments ont des états alternativement 0 ou 1.

spirale_toroidale.jpg
 
spins_plus_moins.jpg

Glande Pinéale et fonctionnement en non-dualité, tout devient alors possible sans limite mais sans le danger actuelle de la thermodynamique évolutionniste (dont le folie capitaliste de la « voiture électrique » dans leur tradition des « Plus ça change et plus c’est la même chose »).
THERMODYNAMIQUE = LA TRINITÉ « PAIN-TRAVAIL-PAIX » (équivalent de l’antique romaine devise politique : « du pain, du vin, des jeux »).
Glande Pinéale, dans le schéma ci-dessus avec texte en anglais dont le « Energy Cannon » est le « TROU NOIR » ou Stargate, la Porte, le Trou, le Seuil (appelé par certains « soleil noir », à ne pas confondre avec ce qu’en firent les nazis du temps d’Hitler qui prenaient la suite de l’occultisme florissant après le coup d’État français de 1789 !)
MAIS DANS UN TROU IL N’Y A QUE LE TROU, DONC PAS DE TROU À VOIR (noir), donc aucun temps ni espace : LA LOI DE SUCCION EST ABSENTE, L’UNIVERS ET SES CONDITIONNEMENTS SONT ABSENTS.
LA NUIT OBSCURE de Jean de la Croix, en le catéchisme du Soûtra du Diamant et du Cœur de la Connaissance transcendante : « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).



PRINCIPE DE LA THERMODYNAMITE (pas de faute) : L’EXPLOSION (comme le moteur thermique du même nom), soit LA RACINE DU MAL : TOUT POUR LE SEUL DEHORS, ET JAMAIS LE DEDANS. TOUT POUR L’EXPLOSION, l’idée actuelle de la technologie de l’humain C’EST LA VIOLENCE AVEC PREUVE RÉCENTE LA SICOTISATION PAR INJECTIONS OU VIOL (tous les vaccins sont une forme de viol qui sicotise ou pénètre, donc qui pratique la racine du mal, la saisie).
La thermodynamique c’est le chariot de Cugnot : on met un peu d’essence ou d’eau à bouillir dans un réservoir pour « pousser » les volontaires assis là-dessus, puis on allume une mèche ou on ouvre une soupape, et on vérifie qu’au bout d’un temps il reste des survivants… Tout est construit sur la flèche du temps, l’expansion ou l’évolutionnisme cher aux Juifs (page 18 du livre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent).


Cette dualité pure-impure se manifeste en géométrie euclidienne de la ligne droite; mais si on trace sur une feuille de papier une ligne droite, et qu’on enroule ensuite la feuille de papier pour en faire un cylindre, de telle manière que la droite tracée ne soit ni dans une section du cylindre, ni parallèle à l’axe du cylindre, alors cette ligne droite est devenue UNE SPIRALE semblable au dessin ci-dessous. Si des photons de lumière se propagent selon cette droite spiralée, leur direction de polarisation pourra être schématisée par une perpendiculaire à la feuille en chaque point où se trouve à chaque Instant le photon. La direction de polarisation va tourner d’un certain angle pendant que le photon, entré au bout de la spirale, sera sorti par l’autre bout, ayant ainsi traversé une région de l’espace à topologie cylindrique. Tant que l’on restera dans la dualité guerrière, on sera soumis implacablement par la loi de succion ou gravitation….

EN RÉSUMÉ : TOUT LE PROBLÈME DE LA PLUS PETITE TECHNOLOGIE TIENT À SON EFFONDREMENT PAR LE POUR-VOIR OU POUVOIR, ET LA PREMIÈRE TECHNOLOGIE SUR LA PLANÈTE FUT CELLE DU FEU VULGAIRE, QUI A CONDUIT DE L’ÉPÉE EN PASSANT PAR LE TANK ET L’AVION JUSQU’AU COSMIQUE DANGEREUX NUCLÉAIRE.


[En haut de page : symbole de la NON-LOCALITÉ : pas d’espace-temps, émetteur-récepteur sont confondus]

Notes.
1. L’idée de « création » ne peut venir que dans la dualité SUJET-OBJET ou CAUSE-EFFET !!! « C’est parce que vous dites que vous êtes né, que les Écritures [abrahamisme] vous disent « d’accord » et ajoutent que Dieu vous a créé » (Ramana Maharshi, entretien 238).
Avec un Dieu créateur on fabrique une sanctification de la dualité. C’est ce que symbolise parfaitement Jean Coulonval dans son livre Synthèse et Temps Nouveaux, dans « L’œuf et la Poule » : « Une jeune cousine, élevée par les bonnes sœurs, me disaient un jour : ”Pour avoir un œuf il faut une poule et pour avoir un monde il faut un Dieu”. À quoi je répondais : ”Pour avoir une poule il faut aussi un œuf. Tu t’enfermes dans une chaîne de causes et d’effets dont les deux bouts ne se rejoignent pas, et que tu peux allonger à l’infini, sans que ton raisonnement soit valable” ». Notre monde malade actuel fonctionne de cette façon : l’évolutionnisme en une course sans fin (ou vers la Super Carotte « fin des temps »). « Pourquoi une ligne aurait-elle une fin, puisque après un pas je peux en faire un autre ? ». Je « progresse », donc je « construis » (Faire/Fer), JE CAPITALISE…

2. Nourricier : alaunos, en gaulois ; remonterait à la racine i.r. AL (nourrir), cf. l’i.e. alma (source), le vieil irlandais alim, le latin alere, le vieux-norrois ala (nourrir), le grec analtos (insatiable). Une autre étymologie a été proposé : errant. (Réf. Dic. Français-Gaulois, de J.-P. Savignac). Précision : AL ou EL signifie le Divin.

3. Toupie, rejoint aussi la HACHE à la fois arme et outil. En anglais hache se dit AX, AXE, comme le Centre de l’Univers. L’Axe est un symbole fondamental, comme l’essieu plus tard nous donnera le CHARIOT. L’essieu supporte la totalité du poids du chariot ; il est fixe et les deux roues tournent sur les fusées. Donc nous avons une triade (voir la Triskell celte avec le signe du S cher à l’art gaulois), et l’idée de « roue » ou chose qui tourne ou figure un cycle, un rythme, évoque les cycles lunaires et solaires, l’ombre courant sur un cadran solaire indiquant une PÉRIODE, etc.
La Vacuité est représentée par l’immobilité du Vide au centre du moyeu-Axe d’une roue qui ne cesse de tourner : comme la TOUPIE. Le Centre est nulle part (et la Circonférence est partout).
 
 

Dernière mise à jour : 15-01-2022 07:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >