Accueil arrow News arrow Dernières news arrow HOTC Pierre-Pinceau
HOTC Pierre-Pinceau Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-02-2022 05:09

Pages vues : 537    

Favoris : 58

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Bimbo, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge

 
chimere_en_chinois.png
 
 
HOTC Pierre-Pinceau
Histoire-Opinion-Temps qui Coule
Combien d’HOTC nous faudra-t-il pour
apercevoir que « croire à l’existence d’une
erreur et qu’il est possible de l’éliminer,
c’est L’ERREUR MÊME et non une libération
de l’erreur ? »
Mais le FRIC/FLIC du régime atteint de la
racine du mal : LA SAISIE, par sa soumission
à la dualité Dedans-Dehors CROIT qu’il y a des
erreurs et qu’il lui faut les éliminer, au nom
de faire du Fric/Flic.
Combien de PUTRÉFACTION ou RENONCEMENT, de
NON-AGIR (Wou-wei ou Wuwéi) faut-il
pour comprendre que l’erreur est vide
de sens, tant elle dépend de l’HOTC, car
PUTRÉFACTION = SAGESSE : voir la sagesse
de l’erreur !
 
ÉLIMINER LES ERREURS = ÉVOLUTIONNISME (juif)
(Ils se proclament réparateurs du monde ou
”peuple élu” : le tiquon , éliminer la souffrance
par le pouvoir d’achat, donc par les
échanges ou commerce, le social, le Dehors.
Tiquon : fabriquer un mal pour proposer, ensuite, le
remède au problème, principe de l’évolutionnisme juif.
C’est aussi ce que pratique la mafia : « Je te casse
ta maison, et si tu ne veux pas que ça recommence,
je te protège, si tu me paye tous les mois… »).

Dans la Liberté de la Pierre éclatée (taillée)
et de la Pierre polie (caressée), ou dans la
Liberté du Crayon ou du Pinceau, le brutal
brise le silex, il ne le travaille pas.
Dans le Pinceau il y a la CALLIGRAPHIE impossible
avec le Crayon qui n’a pas la souplesse, le
souffle, la légèreté et la spontanéité du Pinceau.
Dans les deux cas, la main pilotée
par le mental est essentielle !

Un silex taillé représente parfaitement
LE MENTAL, LA RAISON, UNE FORCE CALCULÉE,
UNE SAISIE, qui annonce
l’âge du FER/FAIRE actuel.
Avec le Pinceau et la Pierre polie, si par
le Pinceau on est mieux DANS L’INSTANT,
paradoxalement avec la Pierre polie on retrouve
la CARESSE du pinceau en un mouvement doux,
enveloppant et rythmé tel le SOUFFLE VITALE
DANS L’INSTANT : ON NE PEUT PAS REVENIR SUR LE
TRAIT DE PINCEAU : C’EST DANS L’INSTANT,
OU ÇA N’Y EST PAS, ET IL FAUT TOUT RECOMMENCER.

Bizarrement l’âge de la Pierre Polie
correspondrait à l’actuel Néolithique et au
développement de la sédentarisation et de l’État,
et de la domestication d’animaux qui produisent
du lait par exemple, et en conséquence le départ
progressif de la voie de l’Agriculture.
Néo : nouveau, et lithique : la pierre nouvelle !

AINSI, DANS LA LIBERTÉ DU TAILLÉ OU DU POLI,
DU CRAYON OU DU PINCEAU, TOUT DÉPEND DE NOUS.
ALORS QUELLE QUE SOIT LES APPARENCES, LE MIEUX,
C’EST DE RESTER DANS L’ÉTAT NATUREL
, PUISQUE LE
CATÉCHISME OCCULTE LE PROCLAME DANS L’INSAISISSABLE :
LE FRUIT DE L’ÉVEIL OU LA SOURCE DE LA FONTAINE
DE JOUVENCE EST ÉTERNELLEMENT DANS L’INSTANT,
ICI ET MAINTENANT.
INSAISISSABLE : NE RESSEMBLER À RIEN,
telle est la définition de la SIMPLICITÉ.
Se mettre en chemin les mains vides et
revenir les mains vides délivré de la
Loi de Succion c’est comme cela qu’on se
libère de l’État et de son chaos puisque
l’État est la saisie par essence : sa
trinité armée-police-justice sont la
saisie même : LA LUMIÈRE leur permet
la saisie, ils détestent la nuit car
dans la nuit aucune saisie possible !


RÉEL = UN ENSEMBLE NON CLOS, NON LIMITÉ, D’OBJETS NON IDENTIFIABLES, NON SAISISSABLES (ce qui fait peur à tous cancéreux du pouvoir). LE RÉEL EST ÉTRANGER À TOUTE CARACTÉRISATION, DONC ÉTRANGER À TOUTE SAISIE. IL EST INSOLITE PAR NATURE, IL EST PANique. IL EST EXTRA-ORDINAIRE CAR SINGULIER. ON NAÎT SEUL ET ON MEURT SEUL. ON NE NAÎT PAS POUR ÊTRE SOLIDAIRE, MAIS SEULEMENT POUR ÊTRE SOI-MÊME : « Je suis ce JE SUIS ». « Donc le contraire d’un être altruiste et solidaire, c’est-à-dire quelqu’un d’exclusivement égoïste », écrit F. Pessoa illustrant le paradoxe de la Réalisation du Soi. En note de bas de page du banquier anarchiste de Pessoa il est cité un vers d’Alvaro de Campos : « Après tout, la fraternité n’est pas une idée révolutionnaire » (ou socialiste-communiste).
Dans le Paradoxe de la Réalisation du Soi ou le Vrai qui cesse d’être vrai quand il est vu, on a le ici et ailleurs dans le poème de Garcia Lorca, la Chanson du Cavalier :
Cordoue.
Lointaine et solitaire.
Cheval noir, lune grande,
Et des olives dans ma sacoche.
Bien que je connaisse le chemin,
Jamais je n’atteindrai Cordoue.
Par la plaine, par le vent,
Cheval noir, lune rouge,
La mort est là qui me regarde
Du haut des tours de Cordoue.


L’ici et maintenant c’est Cordoue, et le cavalier s’en trouve définitivement éloigné, privé de toute relation avec autre chose que lui ; alors il n’y parviendra pas ; il pourra s’en approcher autant qu’il le voudra, il ne sera jamais ici et maintenant, puisqu’il est LÀ-BAS. AUCUNE ROUTE NE MÊME À ICI. Tout ce qui arrive est de l’ordre de l’Histoire-Opinion-Temps qui coule et non de la fin : rien de réel ni de définitif ne se produit ici-bas, c’est pourquoi il est imbécile de coller, par exemple, au mot « république » le mot « universel », qui ne peut que concerner le spirituel, soit le vrai sens du mot « politique » : « JE SUIS ».
Alors, « L’homme politique », ou la femme politique, C’EST NOUS TOUS.
L’Histoire-Opinion-Temps qui coule correspond au spatio-temporel, soit tout ce qui naît et meurt, qui est balayé et aussitôt remplacé indéfiniment par d’autre Histoire-Opinion-Temps qui coule. Rien de ce qui arrive dans le spatio-temporel n’est une arrivée : la mort seule ou PAN fait le mariage entre l’événement et l’ÊTRE ; au mieux la Réalisation du Soi conduit au Réalisé vivant, encore si rare de nos jours.
Bref, la « fin des temps » ne peut pas exister : tant qu’il arrive quelque chose, donc l’Histoire-Opinion-Temps qui coule, on n’est pas arrivé, et si par malheur on est arrivé, alors il n’arrive plus rien !
Comme l’Univers ici est hors d’atteinte et se dérobe à toute approche de la part de ce qui n’est pas ici. Du haut de sa tour le Cavalier de Lorca ignore à jamais son ailleurs !

L’attente du messie est identique à la peur du réel, de l’insolite, de ce que l’ego ne peut pas prévoir (il n’a pas le temps de raisonner, il ne peut pas se « sécuriser »). Donc toute peur est la peur du Réel : la PANique. L’attente du messie est encore un moyen politique de « socialisation » des masses ignorantes. Le Réel devient PANique si on y introduit le spatio-temporel : réaction de panique à l’égard de quelque chose qui loge d’une manière indéterminable à proximité. La nuit fait peur (surtout aux policiers et autres « services d’ordre »), l’invisibilité aussi, dans la mesure où il ne peut être identifié immédiatement et certainement (par cette même police qui cherche à SAISIR). La peur survient lorsque la Réalité est toute proche.
Ainsi pour échapper à cette PANique nous survivons dans le CHARME, dans le FÉTICHISME, dans l’IDÔLE, dans l’HOTC ; un comble pour les religions abrahamiques faisant la guerre contre les Païens qu’ils accusent d’être des idolâtres !!!
Bible : Livre de la Sagesse : Ce qui est à notre portée nous ne le trouvons qu’avec effort. (À rapprocher de la Caverne de Platon).
Les paroles vraies paraissent paradoxales (Lao-Tseu).

XUN, L’ÂGE DE LA PIERRE CARESSÉE L’ÂGE DE ”PETITS MOTEURS” (qui valent mieux qu’un gros qui peut casser tel l’État jacobin ou du N.O.M.).
« L’œuvre la plus grandiose s’accomplit nécessairement par de menus actes. Le saint n’entreprend rien de grand et peut ainsi parfaire sa propre grandeur [sa Réalisation] ». Tao-tö king, Verset 63, trad. Liou Kia-hway.
Et le Non-Agir au Verset 43 du Tao-tö king ;
« Le plus tendre en ce monde
domine le plus dur.
Seul le rien s’insère dans ce qui n’a pas de failles.
À quoi je reconnais l’efficace du non-agir.
L’enseignement sans parole
L’efficace du non-agir,
Rien ne saurait les égaler ».

XUN (idéogramme ci-dessous) = le NATUREL du FROTTEMENT car l’humain accède à sa propre Nature, Frottement dans le sens du Retournement de la Lumière ou introspection D’INSTANT EN INSTANT par le « QUI SUIS-JE ? » L’univers étant DANS le mental, le soi-disant « FEU DU CIEL » COMMENCE AU DEDANS DE NOUS-MÊME, TEL QUE L’ÉNONCE : « LE ROYAUME DES CIEUX EST EN VOUS » ; LE VRAI FEU FUT SURPRIS EN NOUS AVANT CELUI DU PHÉNOMÈNE DU CIEL !!!


xun_orig.png

 
RAPPEL CONCERNANT LES YAHVISTES : la symbolique du feu vulgaire le représente par un OISEAU (le Phénix) portant sur sa queue une marque rouge qui est la trace du feu vulgaire. Et dans la tradition le voleur de feu est le plus souvent un roitelet, un rouge-gorge, un oiseau-mouche, ou un petit animal : rapport à Prométhée. Le feu est aussi produit par une vielle femme qui « assouvit sa rage en arrachant des bâtons aux autres et en les frottant violemment l’un contre l’autre ». Le nom Zum roten Schild (à l’écu rouge, ou à l’enseigne rouge) représentant une communauté yahviste et leur signalement local donna naissance au nom ROTHSCHILD.
Une légende australienne avec un animal totémique qui s’appelle euro, portait le feu en son corps ; un homme le tua, lui arracha l’organe génital mâle et le fendit en deux et s’aperçut qu’il contenait un « feu très rouge » (réf. Gaston Bachelard, La psychanalyse du feu).
SANG = FEU et VIE ET COULEUR ROUGE (chez les mammifères). Selon l’opinion ou croyance du yahvisme, l’âme possède un « support matériel » dans le sang (voir la « circoncision-Zum roten Schild » au huitième de leur naissance…..).

ENTRER SANS ENTRER : Celui qui apprend la véritable nature de toutes choses et la pratique avec ardeur pratique l’entrée sans entrer : LA FIXATION CAVALANTE, il ne progresse pas de terre en terre ou de lieux en lieux. S’il est dans la non-localisation, il ne se trouve ni dans le nirvana ni dans le samsara (cycles des naissances et des morts, monde phénoménal des noms-les-formes) puisqu’il n’y a pas de dualité Dedans-Dehors donc rien à atteindre.
Fixation Cavalante : pas de contradiction entre immobilité et mouvement (de la pensée) : ainsi ces deux états se laissent-ils percevoir.
Dès qu’une pratique coïncide avec le Seul Réel, Seul Réel et pratique disparaissent.

XUN c’est l’insaisissable, l’impénétrable, l’Entrée dans entrer : absence de la racine du mal par la saisie dans la dualité du Dedans et Dehors qui engendre nécessairement cette saisie ou LOI DE SUCCION ; avec Xun Sagesse et Réel se confondent : il n’y a donc aucun Dedans-Dehors puisqu’aucune loi de succion : rien ne pénètre ou ne saisie quoi que ce soit. OR LÀ OÙ N’EXISTE AUCUN DEDANS NI DEHORS, ON N’ENTRE NULLE PART, OU MIEUX : ON ENTRE SANS ENTRER, DÉFINITION MÊME DE L’IDÉOGRAMME XUN : L’INSAISISSABLE, L’IMPÉNÉTRABLE.

PÉNÉTRER OU SAISIR CE QUI N’EST NI PÉNÉTRABLE NI SAISISSABLE : TEL EST LE SENS DU LABOUR ALCHIMIQUE.

A-DORER : du A privatif et dorer : priver d’Or. Or justement certains de nos Ancêtres au lieu de se contenter d’HONORER le Feu (le Soleil), sont allés jusqu’à l’adorer : aspect utilitariste. Dès lors la LOI DE SUCCION naissait : ils demandèrent au Soleil de leur prodiguer ses bienfaits, et implorèrent sa protection (divine), mais, le Soleil en lui-même est justement LUI-MÊME et n’est pas un Dieu qui guérit tous les cancers et offre le « bonheur » gratuit, ce Soleil n’est qu’un astre, un phénomène…. ILS VOULURENT SAISIRENT. Dans la récente chrétienté de l’Église de ROME, l’ostensoir a la forme d’un soleil d’or entouré de rayons d’inégales longueurs ; il comporte en son centre une petiote boîte de métal destinée à recevoir l’hostie consacrée…. À ce hui l’ostensoir c’est l’argent, « l’autre face de Dieu » (J. Attali, page 693, Les Juifs, le monde et l’argent).

FEU = POLI, POLISSAGE, ET FÊTE : les fêtes du Feu sont célèbres pendant tout le Moyen-Âge. Frotter = chaleur : frotter rapidement vos deux mains l’une contre l’autre et une sensation de chaleur s’en dégage activant la circulation du sang.

LA CHUTE, C’EST LA LOI DE SUCCION : CROQUER LA POMME !
ÊTRE SOUS LA DÉPENDANCE DU DEHORS (le capital…).
Le pire de la saisie est maintenant accompli : LE VIRTUEL DE L’INFORMATIQUE : INSAISISSABLE, À MOINS DE DÉTRUIRE L’INFORMATIQUE ou DE DÉTRAQUER CE QU’ON APPELLE L’ÉLECTROMAGNÉTISME… D’AILLEURS, RIEN DE PLUS VOLATIL, ÉPHÉMÈRE, QUE L’INFORMATIQUE… contrairement à ce que voudraient nous faire croire les prêtres siliconés en leur vallée qui rêvent d’une « vie éternelle » ici-bas. « Ce qui apparaît nouvellement dans le monde des accidents ou spatio-temporel doit aussi disparaître. Ce qui EST doit perdurer à jamais ».

« Si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas de querelles », dit le Maharshi à l’entretien 479 du 22-3-1938, confirmant la délivrance de la soumission à cette loi de succion et à l’HOTC où chacun veut posséder sa petite vérité engendrant des haines sans fin


[En haut de page : la SAINTE CHIMÈRE, caractère Xuan, LE PROFONDÉMENT CACHÉ, AVEC UN COUVERCLE DESSUS. C’est la couleur Noire « inverse » du Blanc de l’Instant, la nuit obscure de Jean de la Croix ; Sainte Chimère du toujours plus obscure en évolution vers l’origine, ÉVIDEMMENT INATTEIGNABLE À JAMAIS. Même Hercule avec ses 12 travaux est incapable de « surprendre » la Sainte Chimère, soit de la tuer.
« Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi)]
 
 

Dernière mise à jour : 01-02-2022 06:22

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >