Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’inconscient collectif commercial chez DC
L’inconscient collectif commercial chez DC Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-07-2022 02:36

Pages vues : 660    

Favoris : 31

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
11septembre2001thermodynamite.jpg
 
 
L’inconscient collectif commercial chez DC
Entertainment dans le social de l’amabilité
commerciale : PLAIRE-PLACEBO pour créer un
BESOIN, créer une LOI COMMERCIALE DE SUCCION
et TOUT CONFORT (comme son sécuritaire lui
aussi commercial : la « paix » nécessaire
au commerce).
Le film ”Krypto et les super-animaux” rien que
dans son trailer renvoie une palanquée de signaux
convenus d’une grande banalité tous issus de
l’inconscient collectif du monde anglo-américain
pour faire fonctionner la loi de succion du social
et ce qui de nos jours va avec : LE TIROIR-CAISSE
JOUANT À LA FRATERNITÉ par l’entertainment.
Pareil pour l’anim. ”Koati” pour ses harmonies
de couleurs issues de l’inconscient collectif
de la palette logicielle d’ordinateur, pour fourbir
un assemblage de couleurs là encore d’une
banalité qui se voudrait ”eyes candy” attractif
qui en devient putassier, racoleur…
Mais tout est lié à ce qui est À LA MODE, donc
lié à l’opinion, au conventionnel du social
du moment, comme par exemple l’artiste
« reconnu » (par ce social, comme Picasso
ou un peu plus vieux : Rembrandt) :



INCONSCIENT COLLECTIF = LA MÊME BANDE DU
MÊME ÉGRÉGORE (de nos jours celle DU TIROIR-CAISSE
de Wall Street et de la City de Londres)

 
 
Page précédente sur l’inconscient collectif.

L’inconscient collectif commence aussi à
« l’Académie française » des noms-les-formes
conditionnés.
Dans cette « académie » on consomme comme
partout, on fait dans la SAISIE, la chose
qui devient une fin en elle (comme un dogme).
Quand la connaissance devient, par convention,
un objet, on peut l’apprécier SANS LE SAISIR,
SANS LE CONSOMMER ; sinon, on tombe dans le
conventionnel, LA MESSE.

Le Pèlerin sur la Voie qui cultive la compassion
en connaît la Vacuité, ainsi il ne la possède pas,
comme si la Vacuité n’avait pas de caractère
de vacuité.
DÈS QU’IL Y A SAISIE IL Y A CONVENTION, et
fabrique de l’inconscient collectif.
Mystiques ou contemplatifs savent que la
connaissance au sens « culture » ou « bagage »
et langage n’est pas nécessaire.
L’étude donne une forme, une chosification
ou une représentation, mais elle est incapable
de donner un sens qui est ESSENCE, le EST de
l’INSTANT.


« J’appelle OPINION toute conception de l’Être en soi issue de l’expérience de l’existant [dans le spatio-temporel]. Dans la vision des choses, aucune doctrine ne peut être immuable [ou dite ‘universelle’] parce qu’elle a sa source dans la chronologie tueuse. Donc la doctrine communiste est perpétuellement fluante, souple, se pliant aux circonstances. De là ses contradictions toujours imprévues qui déroute les Occidentaux, et qui pourtant n’en sont pas dans la morphologie de la pensée communiste ». (D’après Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux).

L’inconscient collectif FABRIQUE L’ADHÉSION (le ”vivre ensemble”) : donner son accord à une doctrine et au programme qu’elle engendre, au groupe humain qui se crée dans son ”vire ensemble” pour l’appliquer, et à l’ÉGRÉGORE-MAÎTRE (1) doctrinal de ce groupe.
Par exemple un syndicat nécessairement dépendant du régime et l’État et du capitalisme souhaitent que les salariés s’intéressent à la vie politique du pays, sous réserve qu’ils soient d’accord avec ses principes-opinions, ainsi ce syndicat ne souhaitent pas avoir d’ennemis doctrinaux-opinions. Plus une opinion est ferme et plus elle tend à s’imposer, à exercer sa dictature sur les cerveaux. Il ne faut pas s’étonner que les régimes de dictature politique comme la Chine n’admettent pas la pluralité des partis ; ce sont des démocraties arrivées à leur maturité en leur forme issue de l’inconscient collectif.
Le dogmatisme politique d’un régime étatique et salarial sera d’autant plus intraitable qu’il est issu de l’inconscient collectif, parce que tout danger de n’y plus croire crée la PANique devant la Vacuité, devant le possibilité de ne plus avoir de raison de vivre, donc de ne plus AVOIR DE BESOIN, DE NE PLUS AVOIR DE DIALECTIQUE HISTORIQUE À BOUFFER (ne plus avoir de grain à moudre, car cette dialectique historique est avant tout économique).
L’UNSA et la NUPES sont-elles une amorce de cette nouvelle religion dépendante de l’inconscient collectif du Néolithique, dont le socialisme ou communisme façon vivre ensemble (consommer ensemble), voie fausse, Luciférienne, mais bon questionnement ?

Il n’y a pas d’un côté la conscience relativiste appelée « raison » qui ne fonctionne qu’à l’état de rêve et de veille, bref, le temporel ; et de l’autre la Conscience infinie soutenant la conscience relativiste : le spirituel, et située au commencement et surtout au-delà du sommeil profond. La vérité où tout est Vacuité et la vérité qui opère dans le monde NE SONT PAS DEUX. Le Gate gate… (2) permet diligemment ses racines de bien, le EST.

« Moi et autrui », l’agent et le patient sont des opinions et des liens sociaux ayant nature d’obstacles. Le vent de la distraction par la loi de succion agite le mental et s’éteint ailleurs que dans la Vraie Paix. Dans la Vacuité de la Vacuité pas de perversion : la vacuité de tel ou tel objet pouvant inspirer au consommateur « objectif » l’irréalisme, ou le nihilisme, des mystiques en herbe ou d’une certaine goinfrerie spirituelle chez certains du peuple élu. Seule la Vacuité de cette vacuité, comme le vide de toutes choses, l’emportera au-delà de l’objectivité et du nihilisme d’ignorants, par-delà moult perversions possibles du rapport de l’individu en état de veille et du monde.

NUIT OBSCURE OU PUTRÉFACTION, LE RENONCEMENT.
Dès lors que l’enfant de Bouddha ou Pèlerin de la Taoïcité, Pèlerin du Gate gate… RENONCE à son pays, à sa cité, à son hameau, à son champ, à sa maison, à l’argent, aux femmes et aux hommes, et à son corps, il renonce à tous ces phénomènes dans l’inconditionné ou non-packaging et sans caractéristique, sans identification-opinion.
La connaissance et les opinions qu’il a de soi-même et des autres sont le fait d’association conventionnelles ayant source dans l’inconscient collectif, dont le MAÎTRE-ÉGRÉGORE n’existe que dans l’interaction les facteurs de la production conditionnée interdépendante (le social) nés de la croyance au corps-ego et à l’état de veille.
RIEN NE S’AGRÈGE, RIEN NE SE DÉSAGRÈGE ET NUL D’ADOPTE QUOI QUE CE SOIT.
Malgré les apparences TOUJOURS TROMPEUSES SURTOUT SI ELLES SONT UNITAIRES (jouant sur la généralisé confondu de nos jours avec l’universel), IL N’Y A NI SOI NI OBJET DU SOI (de la conscience ou raison), et tous les phénomènes demeurent purement conventionnels puisqu’issus de l’inconscient collectif lui-même conventionnel par retournement.
Dès lors que le Pèlerin ne renonce à aucun phénomène Dehors ou Dedans, pas plus qu’il en adopte le moindre, on dit que le Pèlerin, ou le Réalisé entre en contemplation : il a devant les yeux des concepts qui ne sont qu’associations conventionnelles issues de l’inconscient collectif.
Dans ce type de contemplation ou de Renoncement, son mental accède au recueillement d’extase dans la Vacuité.

Le Pèlerin du Tao qui a décidé de cheminer lentement dans le Gate gate… médite à tout moment, qu’il se tienne debout, assis, couché, ou qu’il se déplace : dominant le Vide et le conventionnel de l’inconscient collectif, il se joint à la Nature, ou au EST (l’Essence) des choses, leur Sans Pourquoi comme le Lierre est Sans Pourquoi ; il escalade le mont du Néant de la Naissance et voit TOUT ce qui EST dans son Être et dans son Non-être ce qui n’est pas. L’Arc-en-Ciel n’est jamais né, sous la brume ou sous l’ondée il n’est qu’une apparence, du Vide : on ne peut saisir avec ses doigts un Arc-en-Ciel.

Toute la loi de succion formant les émotions négatives issues de la croyance à la permanence, au bonheur, au corps ou à la matière et à la « valeur » des choses viennent de la SAISIE et en conséquence de l’IGNORANCE (d’autre chose, la saisie est par nature limitée : elle engendre le ”toujours plus” de l’évolutionnisme) qui méconnaît l’Essence même de la Connaissance transcendante. Toutes les pratiques commencent donc par la Re-connaissance ou Nouvelle Naissance envers cette Connaissance transcendante.
Le Pèlerin qui s’exerce au Retournement de la Lumière en un nombre ineffable de contemplations basées sur la Connaissance transcendante accède au Gate gate… de la vérité de la Voie du Sentier, le Gate gate…

Un packaging de l’égrégore actuel de l’inconscient collectif fait dans la croyance que le cerveau est un amas bio-truc-adn située SOUS UN CRÂNE, donc dans la croyance au corps et à l’état de veille ; CE QUI VA PRODUIRE L’ACTUEL MODÈLE DE TOUT CONNECTÉ À PARTIR DE LA RACINE DU MAL LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS : une communication de cerveau à cerveau, du fait de son illusion de logique a produit UN VERROUILLAGE MENTAL MONDIAL EMPÊCHANT SA REMISE EN CAUSE (l’égrégore est devenu trop puissant). Cette logique apparente de communication de cerveau à cerveau est la même logique que l’inconscient collectif de C.G. Jung, l’INCONSCIENT COLLECTIF CONVENTIONNEL.

La Télépathie est notre langage originel, notre communication ultime se situant dans la Réalisation du Soi-Instant, le ici et maintenant, et surtout LE SILENCE cher à Ramana Maharshi.
Ce qui reste de la Télépathie est utilisé contre les populations pour les manipuler. C’est pourquoi depuis l’installation de l’étatisme, aussi bien monarchique que républicain, la Vraie Télépathie est la chose la plus interdite à la conscience des Terriens : il suffit de voir la puissance de l’IMAGE (cinéma, théâtre, musique, médias et informatique), LA PUISSANCE DU SPECTACLE OU REPRÉSENTATION (maintenant dans le cirque médiatico-politique et financier-économique). Je dirais comme Ingo Swann que la Télépathie est si interdite que certaines religions et courants ésotériques préfèrent parler de « réincarnation » (comme le Christ devenu un PRODUIT, UN CORPS), soit l’existence de l’âme après la mort, comme si c’était là encore une « chose extérieur » et n’impliquant aucune possibilité de Télépathie ; ce qui est faux, car par exemple Danielle Fecteau dans son livre : Télépathie - L’ultime communication, donne maints exemples de Télépathie au-delà de la mort, donc dans l’Après-Vie.

La Vraie Télépathie ce n’est pas la communication d’ego à ego ou de cervelle à cervelle, puisque comme le SILENCE elle se situe dans le Soi-Instant, AU-DELÀ de l'inconscient collectif (dans le Centrum Centri, le Centre est nulle oart et la Circonférence est partout). L’opinion qui voudrait que la Télépathie se produise uniquement d’ego à ego, donc LOCALISABLE, est la meilleure Inquisition possible avec sa castration planétaire.
De toute façon comme l’exprime Ramana Maharshi à l’entretien 18 : « La Télépathie ne peut exister sans quelqu’un qui entend [le récepteur], et la clairvoyance sans quelqu’un qui voit », comme la conscience dépend de l’objet extérieur et inversement. Bref, seul l’auditeur ou le voyant a de l’importance, peut importe la « distance ». Sujet et Objet ne sont qu’une seule chose.
Le social brandit par tous pouvoirs capitalo-socialistes est une forme de répression du développement télépathique originel, et c’est masquer les raisons réelles que le pouvoir a d’agir comme il le fait. Rendez-vous compte, la Télépathie permettant une transparence totale, cela dérangerait n’importe quelle institution de n’importe quel étatisme ! La Télépathie permettant de « percer le moindre secret » d’un État et ses mensonges permanents et de le démasquer doit être effrayant pour tous pouvoirs ! Et ce serait la disparition définitive du politisme en opinions à n’en plus finir. Les gens au sommet de la pyramide du Nouvel Ordre Mondial ne veulent absolument pas que l’espèce humaine se développe, s’élève, c’est pourquoi les médias et l’entertainment aux ordres du pouvoir et des Couilles en Or font tout leur possible pour endormir et abrutir les masses.

Ne jamais oublier que nos Anciens qui n’utilisaient que le langage parlé et n’étaient pas aussi matérialistes que maintenant se moquaient de la chose ou objet mais fonctionnaient en mettant en première place l’information à obtenir et par tous moyens, et ne s’embarrassaient pas de logique et autre analyse. Aujourd’hui avec le langage écrit en plus, nous pensons en termes de CHOSES À ACQUÉRIR, À POSSÉDER. Par exemple, si de nos jours nous pensons que le mental et l’intuition sont des « outils » permettant d’acquérir de l’information, des connaissances, nous mettons de la distance entre l’outil et l’information : ce n’est pas directe, donc pas bon. Il ne doit pas y avoir d’outil du tout, pas de dualité sujet-objet, pas de Dedans-Dehors, mais seulement le direct, l’Instant ; comme un mental vide qui ne pense pas à sa vacuité, ce qui est le seul véritable Vide.

Il y a des faits dans le spatio-temporel et l’inconscient collectif que sa raison-rationnel occidentale ne pourrait pas expliquer, et qui est la réalisation du mariage de la conscience relativiste et de l’unique Conscience infinie : un des plus important de ces deux derniers siècles est celui de la grotte de Massabielle à Lourdes le 11 février 1858, par la Déméter (l’Humide-Chaud de la Fermentation avant la Putréfaction) nettement plus modeste : Bernadette Soubirous.
Aucune tyrannie de l’opinion politique, aucune technocratie de la monade capitaliste, aucune raison de l’État de droit et de laïcité n’auront jamais assez d’énergie pour éradiquer en l’être humain ce qui fait son fondement et sa raison d’ÊTRE : ÊTRE (et non pas « exister » comme l’y autorise le régime républicain et capitaliste désormais plutôt du registre en phase du GÉNOCIDE MONDIALISÉ PAR VERROUILLAGE MENTAL INDUBITABLE EN SON INCONSCIENT COLLECTIF).

LOURDES = LA MÈRE, LE SAINT-ESPRIT OU L’ANGE GABRIEL ET LES FIDÈLES D’AMOUR (TROUVÈRES) sont tous du même Thème de la Madonna Intelligenza : le Soi ou Conscience infinie, présence du Féminin (créativité spirituelle attribuée à la femme : le féminin créateur). La Pistis-Sophia est du même Thème que Fatima (fille de Muhammad) : Lumière ou Vierge de Lumière comme l’Or Rose du Pommier.
Or Rose : Androgyne (sans l’androgynisme très visible à ce hui dans le genrisme mercantile et consommateur et dans l’inclusivisme orthographique et social (3)), ou éternel féminin parce que non-dualité, alors que le mâle est dans la dualité agent-patient ou winner-loser. Le masculin ne possède qu’un côté. Rûmî écrit dans Mathnawî, Livre 1, vers 2437 :

Explication de la parole prophétique : « En vérité, les femmes l’emportent sur l’homme sage, et l’homme ignorant l’emporte sur elles ».
La femme est un rayon de Dieu. Elle n’est pas cette bien-aimée terrestre : elle est Créature, pourtant il me semble qu’elle ne soit pas créée.
(Rûmî explique que l’animalité des hommes ignorants l’emporte sur leur humanité)

INSAISISSABLE :
« Les choses s’agrègent et se décomposent sans qu’on puisse les préserver. De même en est-il pour la conscience qui les contemple », de même que tout semble conscience y compris les objets au Dehors, et qu’il n’y a pas de conscience sans objet. Les transhumanistes voudraient des choses-objets « éternelles » et donc des consciences aussi « éternelles », ce genre de saisie est le summum de la saisie, le summum du matérialisme : une conscience-objet, du dur de chez duraille, du dur de l’utilitarisme.

Notes.
1. Le mot ÉGRÉGORE par exemple est lié au conformisme révolutionnaire actuel, à son N.O.M. et « Great Reset » et à son ordre établit dogmatisé, mondialisé par technologie : en plus d’opinion publique, égrégore signifie aussi : formes-pensées vibrant à un même rythme tendant à s’assembler pour constituer cet égrégore. Alors il y aura autant d’égrégore qu’il y a de familles, de classes, de communautés, de partis politiques, de philosophies, de sectes, de religions, bref d’opinions. Par exemple, les membres d’un parti ou mouvement politique liront les mêmes journaux et se nourriront mentalement de courant de pensée bien déterminé ; ils auront un langage propre et des expressions identiques dont ils useront et abuseront pour évangéliser, même s’ils en ignorent le plus souvent le sens véritable. Bref, ils se croiront « libres », alors que ce sont les premiers conditionnés par des « larves astrales » constituant leur égrégore, comme des vampires se nourrissant de leur sang, d’autant plus redoutable que nous ne pouvons pas nous en rendre compte lorsqu’ils nous ont atteint personnellement, le siège de son action de situant exclusivement dans notre inconscient. C’EST POURQUOI UN ÉGRÉGORE EST UNE FORME-PENSÉE COLLECTIVE INFINIMENT PLUS DANGEREUX QUE L’HOMME LE PLUS RICHE DE LA PLANÈTE ET DE WALL STREET RÉUNIS, CAR IL EST ENGENDRÉ PAR LE MENTAL CRÉATEUR D’UNE MULTITUDE D’ÊTRES ET S’ÉTALE SOUVENT SUR DES CENTAINES VOIR DES MILLIERS DE GÉNÉRATIONS (qui définiront l’inconscient collectif).
L’égrégore est donc comme une PIEUVRE DONT LES TENTACULES SONT SES MEMBRES QUI SE CROIENT « LIBRES » MAIS QUI SERVENT À LEUR INSU UN MÊME MONSTRE IDENTIQUE : sous prétexte de création et d’organisation, LE POUVOIR DU DIABLE EST IDENTIQUE AU POUVOIR DU DIEU DÉMIURGE OU GRAND ARCHITECTE ORGANISATEUR DE L'UNIVERS.

ÉGRÉGORE = PRINCIPE DU DIABLE : CELUI QUI ORGANISE UN PETIT BOUT DE VÉRITÉ (de verroterie, V.I.T.R.I.O.L. Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Operae Lapidem [ou Occultum Lapidem] (Descends [ou explore] dans les entrailles de la terre [donc réalise le Soi, ou le « Connaître toi-même par toi-même »], en distillant [ou en rectifiant] tu trouveras la Pierre de l’Œuvre [le ”Je suis ce JE SUIS”]).
Ainsi, la Vérité pour qui ?
L’égrégore comme le diable bouffe de l’organisation. Ramana Maharshi dit que la Libération est déjà là. Mazu Daoyi (709-788) dit la même chose parce que : « Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque. Utilise-les spontanément, à quoi bon rechercher vers l’extérieur [et s’il n’y a pas de loi eu dehors, il n’y en a pas non plus au dedans de soi-même] ».
DONC AMBIGUÏTÉ DE CE QUI DE NOS JOURS EST APPELÉ « DÉVELOPPEMENT PERSONNEL », Y COMPRIS LES ARTS MARTIAUX ET LE COMMERCE AUTOUR DU YOGA ET DU SALUT OU RÉDEMPTION !!!

Avec le mot ÉGRÉGORE il est essentiel de distinguer :
- Le socialisme qui prétend « servir les autres », et fait ainsi dans la dualité Dedans-Dehors comme s’il se mettait en DEHORS DE L’UNIVERS, ET PIRE : QUI PRÉTEND SE «  SACRIFIER » POUR UNE CAUSE. Pour un judéo-maçon du 33è degré comme C.W. Leadbeater, il écrit page 28 dans Rites Mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, à propos du mystique : « il me semble perdre l’immense avantage de l’effort accompli par l’occultiste [au sens d’appartenance à une loge ou à un groupe], soutenu par l’aide si considérable des Êtres supérieurs [sic] dont il évoque la présence [?] ». Ici les « Êtres supérieurs » peuvent allègrement être confondu avec l’esprit de groupe ou une forme d’opinion publique. Leadbeater précise tout de même que les deux formes de chemin de vie mènent « vers Dieu ».
- Le mystique et la contemplation, dont évidemment Ramana Maharshi fait la partie. Et ici l’égrégore n’existe pas, du moins au départ, car ce sont les autres, le dehors, qui peut en faire, ou du bien, ou du mal, ET TOMBER DANS L’ORGANISATION, DANS LA CRÉATION, LE CONCEPT.

DIABLE, DIEU, CONCEPTION = ORGANISATION, PROJET-PRÉDICTION (à des fins d’ego et calculs de confort-sécurité commerciale).

COMME LE DIABLE : AIDER À ORGANISER, qui est la définition même du mot CONCEPTION : donner naissance à : organiser le chaos, ou ARRANGEMENT INTENTIONNEL D’ÉLÉMENTS, DONC ISSU DU MENTAL QUI VEUT « ORGANISER », FAIRE « MIEUX », ARRANGER, AUGMENTER, FAIRE MIEUX QUE LA OU SA NATURE !!! DONC LE CONTRAIRE DE CE QUE DIT MAZU. Le transhumanisme à son état de veille veut « augmenter » l’homme et la « réalité ». D’une certaine façon cela suggère que tout est pensé ou que tout a été conçu, genre créationnisme et même genre Intelligence Design ; il y a donc le même PARADOXE que la Réalisation du Soi : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction » (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

2. Le « QUI SUIS-JE ? », équivalent de l’ouverture ou du « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) vers : « Le Royaume des Cieux est en Vous ».

3. Inclusivisme qui se veut le « vivre ensemble », une fausse religion : relier, harmoniser les consommateurs dans la logique du capital : paix = tranquillité de commercer, d’échanger des valeurs d’échange. Inclusif et inclusivisme laïcar ou matérialiste et mercantile passe nécessairement par l’Agenda 2030 et son « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux », soit le COMBLE DE LA POSSESSION ET LE COMBLE DE LA DÉPENDANCE (à ceux qui fabriquent et fourbissent aux non-possédants).
Voir la page : Monde Inclusif = Monde Confiné.
 
 

Dernière mise à jour : 29-07-2022 03:22

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >