Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Gélatine-Grégaire mondialisé
Gélatine-Grégaire mondialisé Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-08-2022 05:07

Pages vues : 278    

Favoris : 36

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
joseph_stalin_1943_chef_de_harde.jpg
 
 
Gélatine-Grégaire mondialisé
À nostre époque de chaos humain et de confusion
du Divin et du psychisme, où l’on appelle
« esprit », ou « social », tout ce qui se présente
comme caractéristique dominante d’un psychisme
de groupe, surtout depuis la technologie du
”tout connecté”, qui agglutine les âmes en un
paquet visqueux, comme les paquets d’oeufs de
crapauds aux bords des étangs, il est dangereux
d’être un têtard qui veut vivre seul en tête à
tête avec les lois de sa vie de têtard, sans la
protection de ce paquet de gélatine.
Dans l’attraction ”universelle” ou loi de succion
il y a toujours un goujon ou une truite pour
le bouffer.
 
Dans ce paquet de gélatine mondialisé il y a des
chefs de harde, les fabricants d’opinions, de
psychoses collectives, surtout à l’ère du ”tout
connecté”, des inventeurs de « ismes ».
Des têtes d’oeufs qui s’appellent Staline, Hitler,
Mussolini, De Gaulle, Nasser, Mao, et de nos jours
des Poutine, Xi Jinping, Boris Johnson, etc.
Tout le monde dans sa croyance au corps veut
s’intégrer, trouver son confort et sa sécurité dans
une harde, dans un paquet de gélatine. Même les
principales religions en font une question de
psychisme, comme si le cercle devait être un carré !

À nostre époque de confusion le sens du mot ÊTRE
est quasiment perdu. Pourtant, c’est le mot le plus
usité et le moins définissable.
En voici une approche chez Ramana Maharshi.



Le Major Chadwick posa la question suivante : « Mr. Edward Carpenter, un mystique, a écrit dans un livre qu’il avait obtenu la réalisation du Soi en certaines occasions et que ses effets duraient parfois après l’expérience, puis disparaissaient graduellement. Or, la Rāmana-gītā dit que le granthi (le noeud = le lien), une fois tranché, est tranché à jamais. Dans le cas de ce mystique, le “lien” semble avoir persisté, même après la réalisation du Soi. Comment est-ce possible ? »
Le Maître cita alors la Kaivalya :
« Le disciple, après avoir réalisé le tout lumineux, unique et ininterrompu état d’Être-Connaissance-Félicité, se prosterna devant le Maître et le pria humblement de lui dire comment il pouvait le remercier de sa grâce. Le Maître répondit : “Ma récompense consiste en votre état permanent de félicité ininterrompue. Ne vous en éloignez jamais” ».
- Question : Est-il encore possible de s’en écarter une fois que l’on a fait l’expérience de la Félicité suprême ?
- Maharshi : Oh oui ! Cela arrive. Les prédispositions qui s’attachent au disciple depuis des temps immémoriaux s’empareront de lui et il sera de nouveau plongé dans l’ignorance.
- Question : Quels sont les obstacles qui empêchent la stabilité de la Félicité ininterrompue ? Comment peut-on les surmonter ?
- Maharshi : Les obstacles sont :
1. L’ignorance qui est l’oubli de son Être pur.
2. Le doute qui consiste à se demander si l’expérience fut celle de la Réalité ou celle de l’irréalité.
3. L’erreur qui consiste à penser « Je suis le corps » et à croire que le monde est réel.
On surmonte ces obstacles en écoutant la Vérité, en y réfléchissant et en se concentrant sur elle.
(Entretien 95 du 13-11-1935).

Être devrait signifier la Fontaine de Jouvence, le Soi, l’Éveil : « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) vers : « Le Royaume des Cieux est en Vous ». Soit : LA PYRAMIDE ou mystère du Soi ; « De même, le mystère de cette Colline [Arunâchala] est le mystère du Soi ». (Ramana Maharshi, entretien 143 du 23-1-1936).
De même, on dit que toute chose EST, de sorte qu’on dit aussi que Dieu, ou le Centre est nulle part parce que ne devant son Être à personne. Il existe, il EST : « Je suis ce JE SUIS ».
Mais la plupart des humains actuels se voient, croient à l’espace euclidien, les objets extérieurs que par loi de succion on peut toucher et voir ; c’est pourquoi certains représentaient Dieu en un patriarche à la pilosité blanche occupant un volume spatial, faisant ainsi de Dieu une simple opinion.

La RACINE DU MAL est expliqué dans Épître aux Hébreux :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou Eucharistie (dans son
sens en la croyance au corps ou attraction ”universelle”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme, du Désir,
du Sans-Forme, la gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien à voir pas même le Trou :
C’EST LA CHUTE : SORTIR, DEHORS, SAISIR…
Dans Épître aux Hébreux 11,3 :
« Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été formés par une parole de Dieu, en sorte que les choses que l’on voit n'ont pas été faites de choses qui parussent ».
Correspond exactement à l’ARC-EN-CIEL : la « parole » est le Blanc de l’Instant, et les choses qui parussent sont l’Arc-en-Ciel ; ou comme les exemples du Maharshi avec l’écran de cinéma :
« C’est comme une séance de cinéma. La lumière est projetée sur l’écran et les ombres qui y passent donnent l’impression aux spectateurs d’une représentation de film. Et ce serait pareil si dans ce même film on montrait aussi des spectateurs. Celui qui voit et ce qui est vu ne seront alors rien d’autre que l’écran. Appliquez cela à vous-même. Vous êtes l’écran [le Blanc de l’Instant], le Soi a créé l’ego et l’ego a ses formations de pensées qui se manifestent comme le monde, les arbres, les plantes, etc., [et sous la bruine formant une multitude de prismes : l’Arc-en-Ciel] dont vous parliez. En réalité tout cela n’est pas autre chose que le Soi. Si vous voyez le Soi, vous trouverez le Soi en tout, partout et toujours. Rien d’autre que le Soi n’existe ». (Ramana Maharshi, entretien 13a du 7-1-1935).
tore_couleurs_350.jpg
 
Le citoyen ou consommateur, celui qui remplace le bourgeois ou habitant des bourgs ou villes d’antan, est le salarié régi mentalement par l’argent, et pour qui le travail, la matière ouvrée est devenu digitalisée, elle est devenue le moyen de multiplier ce fictif. Si c’est en empoisonnant le public et la Terre qu’il gagne plus d’argent, il le fera en toute sérénité. Inversement, le Vrai Ouvrier, s’il existe encore, est psychologiquement régi par le goût du travail de la Matière ouvrée et, secondairement, par l’argent. De nos jours il y a beaucoup de faux bourgeois, et hélas énormément de faux ouvriers où la matière est seulement quelque chose de dur, de pénible qui donne des sueurs et du mal de dos, qu’il fait creuser et manipuler pour passer à la paye, qui ne sont antibourgeois que par jalousie. C’est le chaos actuel de cette société de consommation, laquelle sera amplifiée par l’« intelligence artificielle » et par les robots. Le communisme de l’URSS a tenté de résoudre ce chaos, il en a engendré un plus grand encore, et le communisme-socialisme actuel en Gélatine-Grégaire mondialisé proche de la société fourmilière ne peut réussir. Le goût de la Matière ouvrée reste à faire, ce qui est appelé « argent » sera alors naturellement AUTRE (le salaria disparaîtra, de même que la dichotomie entre spirituel et temporel, et il y aura un problème avec ce qui est appelé « électromagnétisme » qui viendra chambouler tout ça… Ce sera la fin de la séparation entre les choses du spirituel et les choses de l’économique, la fin de l’impératif du rendement économique qui assassine l’humanité et la planète).
Qui ramassera les ordures, demain, des robots ? des « émigrés » ? Mais, s’il y a des robots ou des « intelligences artificielles » partout, n’y aura-t-il plus d’émigrés ?
Car la machine dispense l’ouvrier de « sentir » son ouvrage, son « OUVERTURE », son ÉVEIL, comme le nom « Ouvrier » l’indique : celui qui ouvre ou œuvre, celui qui ÉVEIL.
La technologie a tué l’artisan, l’ouvrier, ce ne sont plus que des salariés qui gagnent leur « pouvoir d’achat », peut-être demain seront-ils remplacés par des robots « plus performants » en rentabilité-productivité. L’utilitarisme ou l’efficacité à l’Anglo-saxon de l’incarnation de la science dans la technique a tué le travail en tant qu’« Œuvre », acte du spirituel. D’où d’ailleurs la réaction de compensation pour soulager la vie aliénante du « pouvoir d’achat » de « bricoler » le dimanche, avec la floraison de magasins de bricolage.
Chez le Vrai Ouvrier pas de division entre spirituel et temporel, comme dans le Compagnonnage.

« L’homme imitera toujours le singe beaucoup mieux que le singe n’imite l’homme » (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).
« Les Upanishad et les Écritures affirment que les êtres humains ne sont que des animaux tant qu’ils ne sont pas réalisés. Peut-être même sont-ils pires ». (Ramana Maharshi, entretien 79 du 29-9-1935).

NON, la Gélatine-Grégaire mondialisé ne résoudra aucunement le besoin vital de chacun d’ÊTRE, de devenir ce que l’on EST. Le besoin de religion, de spiritualité, ce n’est ni plus ni moins que CELA. Il n’est personne qui n’ait éprouvé plus ou moins consciemment cette Vraie Loi de Succion, et pour ceux même qui le nient, ce n’est qu’une réaction de défense, de démission, devant les obligations et l’anti-confort qui pourraient en découler.
Pas de Gélatine-Grégaire mondialisé : les drames intimes de l’un ne sont pas ceux de l’autre, et ne peuvent pas l’être.

Ramana Maharshi dans l’entretien 107 du 29-11-1935 : « Les instructions spirituelles diffèrent selon le tempérament des individus et leur maturité spirituelle. Il n’est pas possible d’instruire en masse ». Or le régime capitaliste et Républicain, l’Agenda 21 donc le CONFORMISME DÉMOCRATO-RÉPUBLICAIN VEULENT « INSTRUIRE » (programmer) EN MASSE.
L’être humain ne s’accomplit qu’en de dépassant, par un « surfeu », or ce surfeu est étouffé par le régime et son Agenda 21 en tous connectés, TOUS ENCHAÎNÉS, EN MASSE, EN GÉLATINE-GRÉGAIRE MONDIALISÉ. L’humain ne s’accomplit que par un surfeu surhumain devenant impossible sous le régime. L’humain n’est lui-même que par ce surfeu sans flamme ni cendre, qui portera la Vacuité au cœur même de l’Être. Tel l’Ouroboros quand le feu se dévore lui-même ou que l’énergie se retourne contre elle-même : le Retournement de la Lumière ou Réalisation, quand TOUT se totalitarise DANS LE BLANC DE L’INSTANT apportant le preuve absolue de l’existence.
C’est ainsi que, et seulement ainsi que l’être humain n’a pas de limite et certainement pas un sans limite fantasmé dans la quincaillerie technologique transhumaniste !

ABSOLU, SURFEU : retournement de l’Univers ou de l’ego comme le Retournement de la Lumière ou « Qui suis-je ? » : Svetashvatara Upanishad 6, 20 : « Seulement lorsque les hommes seront capables d’enrouler le Ciel comme un parchemin, verra-t-on alors la fin de leurs misères sans qu’ils aient besoin de réaliser la Divinité ». « Enrouler le Ciel comme un parchemin » signifie aussi dépasser le mode de pensée qu’on appelle « opinion » ou « liberté d’expression », ou « liberté individuelle », qui implique nécessairement conflits, luttes, sang et massacres.
L’Agenda 21 contient DÉJÀ le ferment de sa destruction, car c’est par essence un erreur de CROIRE que le vie de chacun peut être UNIFORMISÉ, CONTRÔLÉE TEL UN ROBOT, ET C’EST POURTANT DE CETTE ILLUSION QUE NAISSENT LES AGENDAS 21 ET UNE CERTAINE CONCEPTION DE LA FABRICATION DES HUMAINS PAR L’UNIFORMISATION DES CHOSES QU’ON DONNE À DIGÉRER, LES « INFOS » OU LA CULTURE QU’ON DONNE À VIVRE SUR LE PLAN DE LA RAISON OU DES CINQ SENS DU MENTAL.
AGENDA 21 = LA MÊME SOUPE POUR TOUS.
 
 

Dernière mise à jour : 10-08-2022 05:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >