Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le SEL de Klaus Harari-Schwab
Le SEL de Klaus Harari-Schwab Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-09-2022 02:44

Pages vues : 595    

Favoris : 39

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Sel, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
arche_alliance_sel_monde_inclusif.jpg
 
 
Le SEL de Klaus Harari-Schwab
la singerie du « reset » d’y mettre
son « grain de sel » dans l’EAU et
qui fond en elle en la résorption de l’ego
dans le Soi, Appelé de nos jours :
inclusif : tout est dans tout :
L’INDIVIDUALISME PUR, TRANSHUMANISTE
ABOUTISSANT À LA RÉPUDIATION LA PLUS
RADICALE DE L’INDIVIDUALITÉ : VOUS NE
VOUS APPARTENEZ PLUS, puisque selon Schwab
dans peu de temps vous ne posséderez rien
et vous serez heureux, PUISQUE TOUT EST
INCLUS-if. La glorification de l’inclusif
singerie du Soi, singerie de la Communion
des saints aboutit à l’annihilation du Soi,
à l’annihilation du « Je suis ce JE SUIS ».
C’est la réelle visée de Klaus Harari-Schwab,
évidemment totalement artificielle car assisté
par béquille informatique du tout connecté
piloté par la machine devenu Dieu-Arche-d’Alliance.
Il y extraordinaire GRAND DANGER dans le
concept SEL (communisme) des Klaus Harari-Schwab :
 
La symbolique du SEL (sceau, empreinte,
matrice, moulage) se veut transmutations
physiques identiques à la transmutation
du mental (Réalisation du Soi).
« Vous êtes le sel de la terre. Mais si
le sel perd sa saveur, avec quoi la lui
rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être
jeté dehors, et foulé aux pieds par les
hommes » (Matthieu 5,13).
Avec le monde inclusif le Sel
est foulé aux pieds.

Le Sel aux vertus purificatrices.
Le Sel a faillit détrôner l’OR et
SEL = pouvoir : longtemps l’impôt de la
Gabelle a angoissé les habitants de France.

L’Or : le Sel de la Sagesse symbole de
nourriture spirituelle.
Chez les Hébreux le Sel était un élément
important de leur rituel : toute victime
devait être consacré par le Sel ; et la
consommation de Sel en commun a parfois
valeur de communion : un lien de fraternité,
on partage le Sel comme on partage le Pain
et le Vin.

Sel = sceller, finaliser, résultante de
l’équilibre des propriétés de ses composantes,
donc les humains augmentés en tout connecté :
à l’idée de médiation ou d’équilibre s’ajoute
celle de COAGULATION ou fixation, que précise
la forme des cristaux (Christ).

Sel (scelle) = incorruptibilité : voir l’Arche
d’Alliance où le SEL désigne l’Alliance que
Dieu ne peut briser (Nombres 18,11)

Comme tout symbole est DOUBLE, le Sel
s’oppose, comme les Hébreux (1), à la fertilité,
tout ce qui est salé est amer, l’eau salée est
donc une eau d’amertume, elle s’oppose à l’eau
claire fertilisante.
Au Japon le Sel est considéré comme puissant
purificateur, surtout l’eau de mer (évidemment
avant Fukushima…)

AZOTE : NITRATE. SEL. Salpêtre ou Sel de
Pierre, formation de poudre sur les vieux murs.
Il y a aussi l’AZOTE/Archée : de A à Z !…
ALKAEST. (Sens physique) “Catalyseur” ou le
retour en arrière !
Le Sel sublime de VAN HELMONT et PARACELSE
qui parvenu à un tel degré de Pureté et
de SIMPLICITÉ reste inaltérable, inchangé
par les substances qu’il ramène à leur matière
d’origine dont ils sont composés, Sel appelé
ALKAEST.
BLANC : le Dissolvant Universel ou Fluide Salin
ou Mercure des Philosophes, lui se mêle
intimement avec les corps qu’il dissout (Origine),
tandis que l’Alkaest se sépare des corps qu’il
dissout sans les diminuer.
Pour la “Chimie” (du commerce), voir les
gluconates ou métaux liquides dans du glucose.
ALKAEST (Sens psychique) : le Soi supérieur
qui permet de re-trouver l’Essence Primordiale.

C’est donc tout cela que les Klaus Harari-Schwab
veulent artificialiser à coups de fric/flic
(flic pour tous connectés, tous sous surveillance
dans la daube digital-biologique identique à
l’urbanisation de la planète en tôle-boulons-acier
verre-béton-goudron et QR code).

SEL = PARTAGE comme pain et vin et pour la
RÉPUBLIQUE JUIVE = « ÉCONOMIE DU PARTAGE…
(appelée aussi « économie collaborative »
accompagnée d’une monnaie informatique
évidemment centralisée).
LOI DE SUCCION : qui contrôle la monnaie ou,
et le garde-manger contrôle le monde.
De plus, la monnaie numérique est autant
traçable que les individus numérisés :
tous contrôlés comme des mômes à l’école,
et si vous avez une mauvaise note,
c’est la retenu, ou copier mille fois :
« Je ne volerais plus ma voisine ».
Alors c’est tomber dans Colossiens 2,21 :
« Ne prends pas ! ne goûte pas ! ne
touche pas ! » comparable aux « valeurs de
la république » qui cherche à amener à la
sainteté ses citoyens (sens de liberté, de
Salut, mais surtout sens du ”devoir” avant
les droits ; alors qu’en 1789 le mot ”devoir”
rappelait trop le devoir du serf envers
son seigneur).

QUI DÉCIDE ALORS DE LA « VERTUS » OU DE LA
« VALEUR DE LA RÉPUBLIQUE », DE LA
« SAGESSE » À INJECTER AU CITOYEN ?
ÉVIDEMENT LES GROSSES ENTREPRISES ET DES
SPÉCIALISTES DE LA FINANCE DU CAPITALISME….
QUI CONSTRUISENT LE PORTE-MONNAIE DU
CITOYEN-SAIN(T). (En Chine ils appellent
ça « crédit social »).
PARFAITE DUALITÉ : récompense-pénalité,
ou Winner-Loser.

BlackRoc du Juif Larry Fink achète des
maisons individuelles, demain Vous serez
dépendants de cette multi-nationale et de
son courant évolutionniste juif.
Vous serez dépendants du SEL du conformisme
de l’ordre établi, du Sel de ceux qui
se nourrissent de la prétention que « rien
ne sera plus jamais comme avant » (le 11
septembre 2001, le Covid-19 et le
« Great Reset »).
Comme avec le 1789 français, ce sera vrai,
MAIS EN SENS INVERSE : tout en général,
a été pire, et SERA pire, suivant la
stratégie du choc.



COVID-PINOCHET ou TRAITEMENT DE CHOC (selon les prescriptions du « bon docteur » Milton Friedman, encore un économiste talmudiste qui veut « rendre service » au monde, moyennant finance bien-sûr).
Suivant les prescriptions de ce « docteur », Pinochet plongea délibérément SON pays dans une profonde récession (un recul de la croissance), selon le principe psychiatrique à la mode chez certains psychiatres dans les années 1940-50 qui, convaincu qu’il suffisait de provoquer volontairement des crises d’épilepsie pour « redémarrer » le cerveau de leurs malheureux patients, prescrivaient le recours massif aux électrochocs : c’est moderne ça fonctionne à l’électricité, c’est tout confort et rapidement destructeur….

Tout cela tourne évidemment autour de la fameuse « LIBERTÉ ».
Le libre arbitre et le destin durent aussi longtemps que le corps. Mais la sagesse (jnana) les transcende tous deux. Le Soi est au-delà de la connaissance et de l’ignorance. Lorsqu’un événement se produit, c’est la résultante des diverses activités passées, de la volonté divine et d’autres facteurs ». (Ramana Maharshi, entretien 193 du 3-6-1936).

« Le libre arbitre de qui ? « Le mien » direz-vous. Vous êtes au-delà du libre arbitre et de la fatalité. Demeurez Cela et vous les transcendez tous les deux. C’est la signification de « vaincre son destin par la volonté ». La fatalité peut être vaincue. La fatalité est le résultat des actions du passé.
Dans la présence des sages, les mauvaises tendances sont vaincues. Les expériences de chacun sont alors perçues dans leur juste perspective.
J’existe en ce moment. Je suis celui qui jouit. Je jouis des fruits des actions. J’étais dans le passé et je serai dans le futur. Qui est ce ‘je’ ? En découvrant que ce ‘Je’ est pure conscience, au-delà de l’action et du plaisir, on obtient la liberté et le bonheur. Alors il n’y a plus d’effort à faire, car le Soi est parfait, et il ne reste plus rien à obtenir.
Tant qu’il y a individualité, on est le jouisseur et l’acteur [sur la représentation, le spectre-spectacle dans l’histoire]. Mais si elle disparaît, la volonté divine l’emporte et dirige le cours des événements. L’individu reste perceptible à ceux qui ne peuvent pas percevoir la force divine. Restrictions et disciplines sont pour les autres, et non pour les libérés.
Le libre arbitre est sous-entendu dans l’injonction d’« être bon », donnée par les Écritures. Il implique la faculté de vaincre le destin et cela grâce à la Sagesse. Le feu de la Sagesse consume toutes les actions. La Sagesse s’acquiert en compagnie des sages, ou plutôt dans leur atmosphère mentale ». (Entretien 209 du 19-6-1936).

Il y a beaucoup de commerçants-réseaux chez les libertaristes…

La grande réinitialisation des Schwab-Harari est bien de GRAIN DE SEL devant DILUER tous les humains dans le même TOUT, celui des capitalistes, celui des « Plus ça change et plus c’est a même chose » (le conformisme de l’ordre établi), celui des Juifs messianiques, celui où, suivant la citation de Simone Weil rapportée par Gustave Thibon dans L’ignorance étoilée : l’homme de la Caverne de Platon, plutôt son OMBRE parfaitement confortée, sécurisée, certainement augmentée par les béquilles transhumanistes, ne souhaitant plus rien posséder,puisque c’est Schwab qui le dit et que dès lors cet homme augmenté qui ne possède plus rien serait heureux, « aurait toutes les raisons de ”se croire au paradis par erreur” » : IL SERA INTERDIT D’ÊTRE « MALHEUREUX », parce que grâce à la « grâce » des petiotes chouses nanotrucs introduites par le sang dans votre cerveau elles viendront réparer dans l’instant vos idées noires, et vous, comme vous ne possédez rien, ce sont elles qui vous pilotent et vous rendront heureux….
Aussi, Vous avez le choix de votre « fin des temps » :
- La réalité invisible d’un éternité sans avenir.
- Le mirage éclatant d’un avenir sans éternité.
Dans les deux choix, que l’on opte pour le Dieu qui s’est fait Homme, ou pour l’homme augmenté qui s’est fait Dieu, le mot « Bien » ne signifiera plus rien.

Avec les béquilles transistorisées transhumanistes, l’homme est surement augmenté, mais certainement pas augmenté intérieurement au niveau de la GRÂCE, IMPRÉVISIBLE, NON SAISISSABLE. Au niveau de la dialectique historique matérialiste, tout semble ILLUSOIREMENT possible. La science-fiction de Herbert George Wells ou de Jules Verne est déjà dépassé par rapport aux réalisations actuelles (sauf le « voyage dans le temps »).
« Tout semble illusoirement possible ». Et c’est quoi ce « tout » ? (Seul un total peut connaître un total).

« Les Upanishad et les Écritures affirment que les êtres humains ne sont que des animaux tant qu’ils ne sont pas réalisés. Peut-être même sont-ils pires » (Ramana Maharshi, entretien 79 du 29-9-1935).
Avec l’homme augmenté par le transhumanisme, le pire de l’homme sera augmenté.
A-voir l’R de Rien ? = LE COMBLE DE LA POSSESSION, comme l’énonce les Bill Gate et Klaus Schwab-Harari, et avant eux, mais en tant qu’Éveillé : Nargajuna dans la Stance 16,9 : « ”Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana m’adviendra”. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de l’appropriation ».
Évidemment la « non-possession » des Schwab-Harari est ce comble de la possession renvoyé par le transhumanisme : LE CULTE DU ‘MOI’ dans cette culture d’une illusion éclatante d’un avenir sans éternité ; car enfin, que signifiera le mot « avenir » pour l’augmenté de 2075, s’il n’est pas détruit par un astéroïde entre 2036-2060 ?
Mais, avec ou sans astéroïde, que peut signifier pour le nom-la-forme nouvelle le fait d’être augmenté, évolutionné ?, ALORS QUE ABSOLUMENT TOUT EST DÉJÀ ICI ET MAINTENANT, ET SANS LE FRIC NÉCESSAIRE POUR SE FOURNIR LES PROTHÈSES NANO-TRUCS TRANSHUMANISTES (et autres économies en chimie meurtrière à ARN messager) ?

Singerie de la Communion des saints par ce monde qui se croit « inclusif » en collant les uns aux autres les dividus pour en faire des non-individus d’individus, pour en faire une collectivité (inclusivisme). Comme écrit Gustave Thibon dans Diagnostics : « Ce n’est d’ailleurs pas l’effet du hasard si les époques où le primat social est dévolu à l’argent sont aussi celles où sévit la pire fièvre égalitariste ».

Singerie de la Communion des saints dans se monde qui se bombarde « inclusif » là où jamais par leur technologie les humains n’avaient été aussi semblables, aussi « inclus » et aussi étranger les uns aux autres (dans leurs réseaux). Et jamais non plus ils n’avaient été enchaînés entre eux par des liens aussi artificiels et aussi inhumains. L’égalitarisme façon laïcité-libéralisme à la française est un cancer qui ronge parce qu’il n’a pas d’autre nourriture que de bouffer jusqu’au néant les différences humaines (pour fabriquer artificiellement son monde inclusif). Mais l’égalitarisme de la Communion des  saints est sain parce qu’il est construit sur le SURFEU : LE DÉPASSEMENT, et non sur l’extinction des différences : la Communion des saints les prolonges jusqu’à leur origine et leur fin communes, qui est la Réalisation du Soi, ou l’Amour-Gratuité par le « Qui suis-je ? » (le Retournement de la Lumière). C’est ainsi que s’accomplit, dans l’unité de cet Amour-Gratuité, la non dualité détruisant la dualité égalité-inégalité, détruisant la dualité winners-losers.

REFRAIN : Rien ne permet de croire que nos « manières de penser » sont culturellement universelles.


Note.
1. Hébreux et leurs prophètes en guerre contre les Païens qu’ils accusaient de « prostitution » avec leur culte de la fertilité, du TOUT.
 
 

Dernière mise à jour : 03-09-2022 03:10

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >