Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Tu prends ta peau et tu la roule
Tu prends ta peau et tu la roule Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-09-2022 05:24

Pages vues : 647    

Favoris : 41

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Sel, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
croisel2_tr_bleu300.png
 
 
Tu prends ta peau et tu la roule
et la précipite à terre avec force,
la réduisant, ainsi que tout son contenu
à une masse pulpeuse de chair et d’os,
que des hordes de bêtes sauvages, qui sont
aussi des pensées, vont dévorer.
En corrélation avec le Retournement de la
Lumière ou Retournement de l’Univers ou de l’ego
Svetashvatara Upanishad 6, 20 :
« Seulement lorsque les hommes seront capables
d’enrouler le Ciel comme un parchemin,
verra-t-on alors la fin de leurs misères sans
qu’ils aient besoin de réaliser la Divinité ».
 
Correspondance avec le VRAI FEU (pas celui de
l’actuelle thermodynamique, des flèches, des épées,
des bombes, des vaisseaux tôles-boulons et du pétrole).
Le Vrai Feu = la chaleur intense provoquée par son
corps (en tibétain cette chaleur « psychique » porte
le nom de gtûm-mo (toumo)(1) ; ici Nous sommes au
niveau de l’origine spirituelle de l’humanité,
à la fois magique, chamanique et spirituelle :
LA MAÎTRISE DU VRAI FEU (SURFEU).
Ici SURFEU = DÉTRUIRE D’INSTANT EN INSTANT LES
LIEUX COMMUNS ISSUS DE L’INCONSCIENT COLLECTIF
AFIN DE RETROUVER LE VRAI FEU : LE SAINT CHAOS,
pour sortir de l’actuel état de survie de l’humanité
prisonnière de l’espace-temps, le faux destin du
« Plus ça change et plus c’est la même chose », ce
terrible LIEU COMMUN ISSU DE L’INCONSCIENT COLLECTIF
DANS LEQUEL EST ENFERMÉ DEPUIS LES SUMÉRIENS LE
CAPITALISME (2).
DÉTRUIRE LES LIEUX COMMUNS, LES DOGMES,
DÉTRUIRE L’INCONSCIENT COLLECTIF, EST LE SEUL
MOYEN DE SE DÉLIVRER DE LEUR MALÉFICE, CELUI DE
LA RACINE DU MAL : LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS,  
qui engendre la SAISIE, mais comme le
Dedans-Dehors n’est qu’un artifice du mental,
dans ce qui est introuvable, il n’y a pas
de saisie, comme dans un TROU, il n’y a que le
TROU, donc pas de saisie, pas de ”bouche-trou”.

SAISIE = « Les plus jamais ça ! », qui ouvrent
la porte au « Plus ça change et… »,
qui ouvrent la porte au « toujours » de leurs
lieux communs issus de leur inconscient collectif.
Inconscient collectif prisonnier DANS SON CONFORT
SANITARO-TECHNOLOGIQUE EN BIG BROTHER du tout
confort qui a bouché les fondrières, relevé les
tournants et adouci les pentes et à foutu à
intervalles calculés des panneaux indicateurs.
Terminé l’imprévu, la SUR-prise ou PANique.
Terminé l’imprévu la route est sûr vers la
Jérusalem céleste : aucun brigand embusqué
sur les bords des routes.

Le monde Luciférien des « Plus ça change et… »
ou des « Plus jamais ça » est celui des :
« Montez-moi Dieu, et je vous croirai ».
Voilà où en est ce monde de l’après
Bernadette Soubirous, qui veut tout numériser,
tout digitaliser, tout posséder,
ce monde de la dualité sujet-objet…
Il n’a pas compris que dans le Trou, il n’y
a rien à voir, comme dans l’ŒIL DU CYCLONE :


Le VIMANA de Ptah en ses bandelettes : la Fusée-Fuseau, LA ROUE : le Ptah ”MULA DJADI NA BOLON” indonésien (Celui qui a son commencement en Lui-même), indiquant les communications permanentes quand la racine du mal la dualité dedans-dehors et la saisie n’existait pas et que dieux et humains communiquaient… ”MORS ULTIMA LINEA RERUM EST” (le Surfeu). Installation de la Conscience dans sa propre Source, le Soi. Les traditions nomment cet état : Jardin ou Paradis, mais la Libération est hors de la séparation du Deux ou du binaire, hors du Faire/Fer ou atteindre le but. C’est l’état INITIAL, le ré-installe la vrais Initiation : IN-IT-I-A-L dans le Centrum Centri de la Croix : EL (ou AL). C’est la CROISEL.
La Vacuité est représentée par l’immobilité du Vide au centre du moyeu-Axe d’une roue qui ne cesse de tourner : comme la TOUPIE. Le Centre équivalent du Silence ou du « Sois tranquille et sache que JE-SUIS Dieu », ou « Il n’y a qu’un seul et pas de second ». Oeil du cyclone ou FLÉAU… LE TROU (rien dans le Trou et pas de trou à voir).
”Mors ultima linea rerum est”, dit le Surfeu-Silence.

Vacuité, Éther, Akasha en sanskrit : l’éther physique ou bhûtâkâsha, et le mental est éther subtil (mano’ kâsha) lequel est contenu dans le principe éther ou transcendantal (chidâkâsha). LE MENTAL EST DONC L’ÉTHER LUI-MÊME OU PRINCIPAL : UN MENTAL PUR ÉVIDEMMENT. Et c’est là que se manifestent les aspects de faire/fer et lourdingue comme l’attraction ”universelle” ou loi de succion qui se manifestent sous formes d’objets grossiers et de son monde grossier (et capitaliste…) PAR CONSÉQUENCE L’UNIVERS ENTIER N’EST QUE MENTAL, IL N’EST QU’UNE PENSÉE… Mais certains veulent vous enfermer dans leurs pensées.

Si j’ai mal aux dents, ce n’est qu’une pensée. La « guerre en Ukraine » est encore une pensée… inculquée par le Dehors. Le scribe de cette page est une pensée. Pour inventer le temps qui coule et l’espace qui va avec, il faut évidemment une personne pour le voir ou en prendre conscience et ainsi le fabriquer.

RAPPEL :
Nous sommes au CARREFOUR (par essence le lieu de passage d’un monde à un autre) où il est vital de choisir :
La perdition et ou la transcendance.
- Cet actuel monde Luciférien où toute évolution vers les Mondes Libres sera interrompu et il sera procréé une évolution statique ou artificielle dans les trois Règnes : Minéral, Végétal et l’Humain. MONDE DES CROYANTS.
- Ce toujours Ici et Maintenant Âge d’Or ou Jardin de l’Unité originelle, le Saint Chaos, le Zéro indien… MONDE DES SACHANTS.
Au final, on opte pour l’homme qui s’est fait Dieu (le transhumanisme, etc.) ; ou pour le Dieu qui s’est fait Homme, Celui qui SAIT « Je suis ce JE SUIS ».
Dans un choix comme dans un autre, le mot BIEN, c’est-à-dire LE CARREFOUR DISPARAÎT, n’étant d’aucune signification (comme dans certains contes dans lesquels le carrefour lui-même disparaît, après le passage du pèlerin, du pérégrinant : la dualité sujet-objet disparaît).
 

Notes.
1. Des draps plongés dans l’eau glacée y gèle et en sortent raidis. Chaque aspirants ou adeptes en enroule un autour de son corps et doit le dégeler et le sécher sur son corps. Dès que le linge est sec, on le replonge dans l’eau, et l’adepte s’en enveloppe à nouveau. L’initiation se poursuit jusqu’à l’aurore. Celui qui a ainsi séché le plus grand nombre de drap est proclamé « premier ». (Réf. Mystiques et Magiciens du Tibet, Alexandra David-Néel, cité par Mircea Éliade : Le chamanisme et les techniques archaïques de l’extase).

2. Au deuxième millénaire avant J.-C. les Sumériens en Mésopotamie FIXENT ou COAGULENT pour nostre malheur une forme de graphisme destinée à la COMPTABILITÉ. Développée par les Sumériens qui vivaient dans ce qui est maintenant le Sud de l’Irak, environ à l’époque des Chasseurs-Cueilleurs, cela ne pouvait qu’amener à la sédentarité et à la voie de l’Agriculture et l’invention de l’État avec la naissance des cités, embryon de l’urbanisme qui fera fureur jusqu’à ce hui.
AGRICULTURE = COMPTER : la production (céréales et grains, huile, les animaux domestiqués). LES MOTS ALLAIENT DEVENIR DES CHOSES (à commercer par une valeur), LA CONSCIENCE RELATIVISTE ALLAIT SE DÉVELOPPER : elle ne pouvait que se nourrir des objets, lesquels devenaient dépendant de cette conscience, ainsi commençait ce monde utilitariste… calculateur…. monde de la SAISIE.
 
 

Dernière mise à jour : 05-09-2022 05:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >